Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

11/01/21 : Le 18/01 à 18h le MEF 33, le Centre Europe Direct Bordeaux-Aquitaine et les Jeunes Européens Bordeaux organisent un webinaire le "Plan de Relance et budget européens: Où va l'Europe?" Commission et Parlement européens, et la Région seront représentés+ d'info

08/01/21 : Influenza aviaire - la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce désormais 159 communes en zone réglementée en lien avec 2 foyers dans des élevages de palmipèdes à Baigts-de-Béarn et Préchacq-Navarrenx et 4 suspicions fortes à Arget, Lichos et Garlin

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

19/12/20 : Le Biarrot Jacques Lajuncomme-Hirigoyen, 64 ans, est le nouveau président de la Fédération française de surf. Il succède à Jean-Luc Arassus, élu en 2005 . Il sera le président qui inaugurera l'entrée du surf à Tokio, mais aussi aux JO 2024 à Teahupoo.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/01/21 | Covid-19: Couvre-feu à 18h pour au moins 15 jours

    Lire

    Suite à l intervention du Premier Ministre, Jean Castex et d'une partie du Gouvernement ce jeudi soir, la Nouvelle-Aquitaine à l'image de l ensemble du territoire français se voit désormais appliquer un couvre-feu dés 18h, à compter de ce samedi 16 janvier. En outre, face aux variants du virus, il a été annoncé un renforcement des protocoles dans les cantines scolaires, lieux les plus sensibles pour la transmission du virus. Le mode hybride est quant à lui prolongé dans les lycées au-delà du 20 janvier. La vaccination des plus de 75 ans et des personnes sensibles restent maintenue au 18 janvier.

  • 15/01/21 | « Mon quartier s’anime » et occupe les enfants à Périgueux

    Lire

    La Ville de Périgueux propose durant les vacances d’hiver des activités sportives, culturelles et de loisirs à destination des jeunes de 6 à 15 ans. Du 8 au 19 février, les enfants pourront profiter d’ateliers artistiques, de mini-tournois sportifs ou encore de jeux d’enquêtes. Toutes ces activités sont gratuites, et les activités sportives se font sur inscription préalable sur le site de la Ville.

  • 15/01/21 | Opération recyclage des pneus agricoles

    Lire

    Les Chambres d’Agriculture de Charente-Maritime et des Deux-Sèvres organisent une collecte de pneus usagés. Les agriculteurs ou éleveurs intéressés par cette démarche, intitulée « Ensivalor » et qui a pour objectif de recycler les pneus à un coût abordable, doivent se faire connaître sur le site de la Chambre d’Agriculture avant le 19 mars 2021.

  • 14/01/21 | Le président de La Rochelle Université réélu

    Lire

    Suite au Conseil d’Administration du 12 janvier dernier, Jean-Marc Ogier a été réélu Président de La Rochelle Université. Président de l’université depuis 2016, Jean-Marc Ogier a été réélu face à Sylvain Marchand, Professeur des universités en Informatique. Le bilan de ces 4 premières années de mandat révèle une croissance des effectifs étudiants, une chute du décrochage en premier cycle universitaire et une augmentation du nombre d’étudiants à statut spécifique.

  • 14/01/21 | Le trophée Inclusif & Citoyen pour Grand Poitiers

    Lire

    Grand Poitiers a reçu fin 2020 le trophée Inclusif & Citoyen qui vient récompenser la Communauté Urbaine pour l’ensemble de ses démarches en matière de numérique et de participation citoyenne au travers de ses multiples initiatives. Il s’agit notamment de la concertation citoyenne du Plan Climat Air Energie territorial qui a réuni 1000 contributions et 4500 votes.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Fêtes et Saveurs d'Aqui !

Les spéciaux d'Aqui


Fêtes et Saveurs d'Aqui !

Japon à l'honneur : le pays du Soleil levant colore le Salon de l'Agriculture Nouvelle-Aquitaine

07/06/2019 | Entre courses et festivals, le cheval de trait est célébré par l'exposition Japon au sein du Salon.

stand japon

Cette année, le Japon est mis à l'honneur et l'exposition colorée attire l'oeil : photos, colliers et harnais enseignent aux visiteurs la vie et l'utilisation des chevaux de trait de l'autre côté du globe. Débardage, travail dans les vignes ou courses et festivals, le cheval de trait fait un retour en force au pays du soleil levant.

En plein essor au Japon, les chevaux de traits Percherons et Bretons, exportés à la fin du 19ème siècle par des éleveurs français, font leur grand retour au sein des municipalités et des exploitations agricoles. Ils viennent remplacer les races indigènes de poneys tels que le Dosanko, le Kiso, le Taishu ou le Yonaguni. 

"Le savoir-faire a été quasiment perdu à cause de la mécanisation, et, par le biais de l'association, nous essayons de le faire revivre, particulièrement dans les rizières. Le débardage en forêt ou dans les vignes est reparti à la hausse mais la plus grosse utilisation des chevaux de trait reste pour les courses et non pour la viande, contrairement à ce que le public pense" explique Virginia Kouyoumdjian qui travaille en lien avec la SFET (Société Française des Equidés de Travail). L'exposition a pour objectif de faire connaître les diverses utilisations des chevaux de trait aux visiteurs mais aussi de leur enseigner les coutumes auxquelles ces derniers prennent part, très populaires au Japon. 

Ban'Ei : des courses très populaires

Les courses de Ban'Ei prennent leur origine dans les festivals ruraux où les paysans mesuraient la force de leurs chevaux. Ce n'est qu'après la guerre, en 1946, que les courses avec paris sont vraiment établies dans le pays. Ban'Ei, signifie tirer, et les chevaux concourent dès deux ans avec un atelage de 500kg. Le poids augmentant avec l'âge, les traineaux peuvent atteindre jusqu'à une tonne. Sur une piste de 200m comprenant deux buttes, le gagnant est celui dont l'arrière de l'atelage franchi en premier la ligne d'arrivée. Les chevaux naissent dans des élevages au nord du pays et c'est sur le site d'Obihiro que près de 700 d'entre eux y prennent part jusqu'à leur 10 ans. Entraineurs et jockey se regroupent autour du champ de course et le site fonctionne comme une véritable petite ville. 

De 27 à 60 ans, les jockeys et leurs montures prennent part à trois courses par semaine avec une pause début d'avril. Le grand champion historique, l'étalon de trait Kintaro, a gagné 32 des 108 courses auxquelles il a participé, pour un gain total de près de 900 000e. Les croisements entre traits et Belgians venus des Etats-Unis, produisent des chevaux de plus en plus grands mesurant jusqu'à 1m90 au garrot. Les japonais étant de grands parieurs, ces courses sont devenues une véritable institution.

stand japon

Et si ces festivals, dont le plus connu et le plus rassembleur est celui de Chagu Chagu Umakko au nord du pays, ont contribué à faire vivre les chevaux de traits au Japon leur utilisation en agriculture ayant été quasiment perdue, le savoir-faire au niveau de la fabrication de sellerie n'a, de ce fait, pas perduré. C'est alors que colliers et harnais français commencent à habiller les chevaux japonais. "Chez nous, on ne connait que la sellerie de débardage, sobre, noire ou marron. Là-bas, la sobriété n'est pas de mise ! Rose, vert, jaune... Tout est coloré. Et les parures d'apparat pour les festivals peuvent peser jusqu'à 60kg. Elles sont de véritables trésors pour les familles qui en sont propriétaires." détaille Virginia. Sur 13km, près d'une centaine de chevaux défilent d'un sanctuaire à l'autre pour célébrer les vaillants équidés, dans la continuité des actions de grâce pendant lesquelles les japonais remerciaient les dieux et priaient pour la santé des animaux. Les soieries et clochettes dont le tintinabulement ("chaguchagu") a donné le nom au festival, réuni familles et villages entiers. Le festival annuel a d'ailleurs lieu le deuxième samedi de juin et trouvera son écho au Salon qui partage, via l'exposition, un petit bout des couleurs du pays du soleil levant. 

Sabine Taverdet
Sabine Taverdet

Crédit Photo : Sabine T

Partager sur Facebook
Vu par vous
7267
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -