18/10/17 : La CGT appelle à nouveau à manifester en Dordogne contre les ordonnances Macron sur le droit du travail. Les rassemblements auront lieu ce jeudi 19, à 17 h à Périgueux (palais de justice), Bergerac (palais de justice) et Sarlat (place de la Grande-Rigaudi

18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


YOLO - Rentrée Universitaire 2017 - Grand Poitiers

Les spéciaux d'Aqui


YOLO - Rentrée Universitaire 2017 - Grand Poitiers

Jeunesse en avant, un Salon agricole comme une orientation

15/05/2015 | En recherche d'orientation professionnelle... et pourquoi pas dans l'agriculture? Une palette de ses métiers est à (re)découvrir au Salon de l'Agriculture à Bordeaux-Lac.

Les étudiants de Bordeaux Sciences Agro reconnaissables à leur tee-shirt verts, accueillent, expliquent et animent sur la Ferme Aquitaine

Transmission familiale, heureux hasard, ou vocation sur le tard, le virus de l'agriculture et de l'agroalimentaire a frappé tous ceux qui sont présents sur le Salon de l'Agriculture Aquitaine et qui s'impliquent, chaque jour, dans son animation. Leur objectif avoué, grossir le rang des passionnés agricoles. Et tout est fait pour ça: stand informatif, présence de nombreux jeunes, démonstration de leurs talents, concours... Une bonne occasion pour s'intéresser aux multiples facettes du secteur, observer le passage de flambeau et qui sait, entrer dans le rang de cette nouvelle génération qui fera l'agriculture de demain.

Osez l'agriculture !Dire que l'agriculture connaît quelques soucis quant à sa démographie vieillissante n'est pas vraiment une nouveauté... Si le Salon de l'Agriculture est en soi un beau promoteur des métiers agricoles, l'édition 2015 prend plus que jamais les choses en main pour amener les jeunes et moins jeunes vers les métiers et formations agricoles. Un nouvel espace sous le Hall 4 « orientation, formations, métiers », créé par le Conseil régional d'Aquitaine, la Chambre des métiers et de l'artisanat d'Aquitaine, la Chambre de Commerce et d'Industrie d'Aquitaine, la Chambre régionale d'Agriculture et Aquitaine Cap Métier, s'y dédie entièrement. En véritable centre d'informations, des fiches métiers, des guides sur les formations et l'apprentissage ainsi que des animations ludiques et interactives sont à disposition des visiteurs qui reçoivent aussi les conseils de professionnels présents sur le stand.

Agri Cap Conduite : cap sur l'emploi !Alain Rousset et Alain Juppé n'y ont pas résisté lors de l'inauguration de la Foire : ils ont pris les manettes des deux plus gros tracteurs de l'espace Agri Cap Conduite, installé sur le ring Innov'Show, côté Hall 3. De là à y voir une guerre des egos... Le grand public en tout cas, en est aussi friand ; l'opportunité de s'essayer à la conduite de ces machines de 120 chevaux sous le capot est plus que tentante. Mais après avoir assouvi sa curiosité, c'est la réalité d'une facette mal connue de l'agriculture qui se révèle: sa modernité. Conduire un engin agricole n'est pas un jeu d'enfant, ce sont des petits bijoux de technologies, avec lesquelles il faut avoir du doigté. Bref, c'est un métier, que le programme Agri Cap métier, issu d'un partenariat public-privé, apprend à des personnes sans emploi ou en reconversion... avec un taux de 85% d'insertion directe pour la première promotion !

Les tracteurs d'Agri Cap Conduite

Jeunes cavaliers d’Aquitaine : les lycéens en selle ! Le mardi 12 mai, les jeunes se mettent à l’équitation! Plusieurs établissements de l’enseignement agricole ont animé toute la journée le Challenge du Jeune Cavalier d’Aquitaine. Le tout en deux parties principales : un concours de pointage des chevaux le matin, qui a évalué leur capacité à définir les caractéristiques morphologiques du cheval en y associant des termes plus techniques. Les lycéens ont également mouillé le maillot lors des épreuves montées de Hunter, TREC et voltige ainsi que d’éthologie qui étudie le comportement de l’animal dans son milieu. Pas de repos pour les braves !

Du sang neuf au rayon boucherieQue les amateurs de bonnes viandes et de chair fraîche se rassurent, la relève arrive. Dimanche, le concours des jeunes bouchers a distingué le meilleur apprenti parmi cinq candidats, tous étudiants en 1ère année au Centre de Formation d’Apprentis de Bordeaux. Sous la houlette bienveillante de Daniel Huvier et accompagné de leur professeur Michaël Constantin, les futurs bouchers se sont affrontés à coup de couteaux, hachoirs et autres couperets, en tout bien tout honneur bien-sûr puisqu’il s’agira de désosser une pièce de bœuf et une pièce d’agneau et de préparer et présenter un rôti, un pot au feu et des paupiettes. Présidé par Martine Bouic, bouchère retraitée, un jury de cinq professionnels a ainsi récompensé le jeune Paul, qui s'est vu remettre le trophée du meilleur jeune boucher des mains du Président du Syndicat des bouchersde la Gironde, Richard Manciet.

Concours des jeunes bouchers sur le Salon de l'Agriculture

BSA, 80 tee-shirts verts pleins d’idéesTous de vert vêtus, vous les avez forcément vus. Comme chaque année, les étudiants de Bordeaux Sciences Agro (BSA) répondent présents à l’appel en animant les différents stands de la Ferme. Deux groupes de 40 étudiants chacun, un premier présent du 8 au 12 mai, l’autre, en relai le 13 mai jusqu’à la fin du Salon, ont en charge de présenter différentes facettes du monde agricole aux plus jeunes via une douzaine de stands. Fruits et légumes, vaches à viande/vaches à lait, horticulture, apiculture mais aussi machinisme ou palmipèdes, ce sont autant d’animations mises en place et expliquées par les jeunes pousses de l’école d’ingénieurs bordelaise qui donneront envie aux petits (et aux grands) d’aller à la ferme plus souvent. A propos de BSA, l’établissement a signé mardi 12 mai, sur le Salon, une convention de partenariat avec la Chambre d’Agriculture de Gironde dans le but de renforcer encore un peu plus leur collaboration. Stages, jobs d’été, témoignages de professionnels… Entre BSA et la profession agricole, l'entente reste au vert !

Roulez jeunesse !Si l'on connaît bien les tee-shirts verts de BSA, ces jeunes sont loin d'être les seuls à participer à l'animation du Salon. Les lycéens de l'enseignement agricole y sont aussi très présents. Venus des quatre coins de l'Aquitaine, on les retrouve chaque jours sur leur stand pour promouvoir, faire déguster et vendre les produits de leurs lycées. Mais ils sont aussi au cœur même des « spectacles » qu'offrent le Salon de l'Agriculture. Meneurs de bovins sur Aquitanima, concurrents de qualité au Challenge du jeune cavalier sur Equitaine (quand ils ne jouent pas les précieux pads des éleveurs équins...) ou encore, bergers d'exception sur les Ovinpiades qui se sont déroulés mercredi 13 mai ! Félicitations d'ailleurs à Txomin Ibarbaru du lycée de Saint-Jean-Pied-de-Port, ainsi qu'à Marion Lacaze et Alexandre Bordenave du Lycée agricole d'Oloron Sainte-Marie, arrivés ex aequo à la seconde place du concours. La relève est là !

Solène Méric
Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1969
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -