18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6 e circo, LREM prononce l’exclusion de Philippe Jouvet, candidat contre Vincent Bru, le sortant LREM. Philippe Jouvet était jusqu'ici le suppléant de Florence Lasserre dans la 5e circonscription.

18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 4e, l'écolo Julien Brunel se retire au profit d'Inaki Echaniz PS-Nupes. "Notre responsabilité politique nous oblige au retrait. Mais notre responsabilité morale nous interdit de soutenir le candidat PS," tweete J. Brunel

13/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES - Dans la 3ème circonscription, David Habib député socialiste sortant critique sur la NUPES, est candidat à sa succession en son nom propre face à un candidat LFI /NUPES. Alain Rousset vient de lui apporter son soutien.

12/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription, Cyril Mouquet , candidat Nouvelle Donne se désiste au profit du candidat investi par la Nupes, l'écologiste Nicolas Thierry, au nom de "l'intérêt général premier avant tout" tweete Cyril Mouquet.

11/05/22 : GIRONDE. La sortante Christelle Dubos (LREM), 46 ans, lâche la 12e circonscription. Elue en 2017, secrétaire d'Etat de 2018 à 2020, elle a créé le service public du versement des pensions alimentaires. Son suppléant, Pascal Lavergne devient candidat.

11/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Le Hendayais Tom Dubois-Robin, 29 ans, portera les couleurs de la NUPES dans la 6e circonscription. Ex gilet jaune, il a aussi interpellé, en tant que riverain, les pouvoirs publics sur le sort des migrants à la frontière basque.

10/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6e circonscription, le sortant Vincent Bru, majorité présidentielle, se représente. L'ex-maire de Cambo et ex-conseiller départemental est concurrencé par l'adjoint au commerce de Biarritz, Fabrice-Sebastien Bach (LR).

10/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription de Bordeaux, le leader EELV au conseil régional, Nicolas Thierry annonce sa candidature au poste de député face à Catherine Fabre (LREM), élue en 2017 après avoir battu Michèle Delaunay (PS) et Pierre Hurmic(EELV).

10/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Colette Capdevielle, députée PS de 2012 à 2017, ne se présente pas dans la 5e circonscription, réservée à LFI par l'accord politique NUPES. "Nous entendons le message qui demande à la gauche de se réunir" indique la section du PS.

05/05/22 : LIMOUSIN. Après l’accord entre LFI, PC, EELV et PS, un seul candidat PS pourra se présenter dans l’ancienne région, sur la 2ème circonscription de la Haute-Vienne détenue par le député LREM Pierre Venteau. Six socialistes avaient été élus en 2012.

05/05/22 : HAUTE-VIENNE. Sur la 2ème circonscription, le député LREM Pierre Venteau, qui avait remplacé Jean-Baptiste Djebbari en novembre 2019 nommé secrétaire d'État aux transports, annonce qu’il ne sollicitera pas l’investiture aux élections législatives.

27/04/22 : DORDOGNE- L'épizootie aviaire se poursuit: au 26 avril, 52 foyers sont confirmés, soit 7 foyers de plus en 3 jours. 2 suspicions de foyers sont encore en cours d'analyse. Le dépeuplement préventif des élevages frôle les 500 000 volailles abattues.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/05/22 | 36 Ukrainiens accueillis à Bayonne

    Lire

    Mardi 17 mai, un bus de 36 déplacés d’Ukraine est arrivé à Bayonne, en provenance de Paris. Logés au lycée Louis de Foix, à Bayonne, ils s’ajoutent aux 782 déplacés d’Ukraine déjà en Pyrénées-Atlantiques, dont 288 enfants. Ils bénéficient d'une autorisation de séjour, d'une complémentaire santé et possibilité de travailler et de demander l’allocation pour demandeurs d’asile. Les enfants sont accueillis dans les établissements publics et privés et tous bénéficient d’un accompagnement social par l’association Atherbea.

  • 18/05/22 | La Maison Barthouil agrandit son espace de visite

    Lire

    A Peyrehorade dans les Landes, la Maison Barthouil est spécialisée dans la production artisanale de saumons fumés et de foie gras. Labellisée « Entreprise Patrimoine Vivant » en 2021, elle souhaite agrandir et rénover son espace de visite. Grâce au rachat de la parcelle attenante aux ateliers de production, l'espace de visite pourra accueillir à la fin de l'été trois fois plus de visiteurs. Le futur espace de visite vise la labellisation « Tourisme et Handicap ».

  • 18/05/22 | 32 actions pour le Parc Naturel Régional Millevaches

    Lire

    Le Parc Naturel Régional Millevaches en Limousin propose pour cette année 2022, 32 actions portant sur l'amélioration des connaissances naturalistes et de la biodiversité du territoire, la valorisation et la diffusion de la culture occitane. Elle souhaite également développer une agriculture et une alimentation durable. Ce programme d'actions 2022 s'accompagnera aussi de missions d'animation ainsi qu'une promotion du tourisme durable.

  • 18/05/22 | Influenza aviaire : un 2nd foyer en Charente

    Lire

    Un 2nd foyer d'influenza aviaire vient d'être révélé dans un élevage de canards de Laprade en Charente. Une zone de protection de 3km autour du foyer ainsi qu'une zone de surveillance de 10km ont été mises en place tout comme la désinfection de l'exploitation. Afin de prévenir une éventuelle diffusion du virus, l'exploitation a été dépeuplée.

  • 17/05/22 | Pays Basque : un projet structurant pour la filière ovin viande

    Lire

    La coopérative Amatik dans le Pays Basque, rassemble 75 éleveurs ovins races laitières et en race viande. Afin de mutualiser et sécuriser les circuits logistiques amont et aval des animaux, elle va créer un centre de rassemblement et d'engraissement sur un même site. Objectif: plus d'attractivité pour la filière viande par le retour de la valeur ajoutée aux éleveurs, le développement de l’approvisionnement des boucheries traditionnelles locales ainsi que la valorisation de la production des agneaux de lait sous label rouge fermier. Un projet soutenu par le Conseil régional à hauteur de 116 706 €

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Aérocampus les 10 ans

Les spéciaux d'Aqui


Aérocampus les 10 ans

Jump’In Equitaine : Passion poney

09/06/2019 | Le concours de sauts d'obstacles Jump’In Equitaine a lieu jusqu'au lundi 10 juin au Salon de l'Agriculture de Bordeaux.

1

La 3e édition du Jump’In Equitaine se déroule jusqu’au lundi 10 juin sur le Salon. Il s’agit d’un concours de sauts d’obstacles. Les deux premiers jours sont consacrés aux épreuves jeunes poneys, le troisième aux épreuves club. Les médailles du Jump’In Equitaine permettent de se qualifier pour les Championnats de France. Rendez-vous encore ce lundi 10 juin à 12h15 pour le relais en costume par équipe. Derrière cet événement phare, plusieurs passionnés du Conseil des équidés Nouvelle-Aquitaine font rayonner leurs activités tout au long du Salon.

Yann, 10 ans, du centre équestre du Blayais, a remporté une épreuve du Jump’In Equitaine ce samedi 8 juin avec sa jument de race landaise âgée de 17 ans. Destinée aux membres des clubs de la région, « le but de cette compétition est d’aller le plus vite possible, sans recevoir de pénalités pour avoir fait tomber une barre ou à cause du cheval qui s’arrêterait pendant la course par exemple », explique Clément Hoingne, président du jury Jump’In Equitaine. Pas moins de 54 épreuves vont avoir lieu. La compétition est organisée par l’Association des éleveurs du Lot-et-Garonne. Les cavaliers ont le droit à trois épreuves par jour.

« Les courses mêlent de l’obstacle dans la carrière et du derby, c’est-à-dire un parcours à moitié dans la carrière et dans la pinède avec des obstacles type cross », explique Laure Desplanches, commissaire équin du Conseil des équidés Nouvelle-Aquitaine. La jeune femme de 28 ans s’active tous les jours pour mettre en valeur sa filière. Celle qui vit entre Bordeaux et Dax vient depuis deux ans au Salon de l’Agriculture. « C’est ma première fois en tant que commissaire équin, se réjouit la brune. Mais bon, je ne prends pas la grosse tête, je reste polyvalente. Hier soir, on nettoyait les box ! »

« T’oublies le reste quand t’es sur ton cheval » 

Avec sa stagiaire Joséphine de Cabannes de Cauna, 20 ans et basée à Roquecor, elles se définissent comme étant « deux cavalières de CSO », comprendre Concours de Saut d’Obstacle, niveau galop 7. « T’oublies le reste quand t’es sur ton cheval », appuie Laure Desplanches. « Et puis, ils ne parlent pas, ce n’est pas comme les hommes ! », s’exclame sa collègue. Laure a commencé à monter dès l’école primaire, à Limoges. Tout comme Joséphine, « On m’a mise sur un cheval dès que je suis née. Ma mère est cavalière et mes grands-parents avaient un élevage d’Anglo-arabes. » Aujourd’hui, Laure monte à Saint-Martin-de-Seignanx, dans les écuries Sébastien Magis, et Joséphine dans les écuries de la Vallée du Lot, à Villeneuve-sur-Lot.

Grande attendue du Jump’In Equitaine, l’épreuve de relais en costume par équipe, lundi 10 juin à 12h15. Seront présents : les Harrys Crotteurs, du centre équestre Sports et Loisirs des Sables (33), les Barges de Bargues, du domaine de Bargue (40), les Ferias de Lo Chivau, de Lo chivau (33), les Barbie girls, du domaine des artigaux (33), les Harry Potter, de l’écurie de Biscarosse Laouadie (40), les Bronzés font du ski, de l’écurie de Biscarosse Laouadie (40), les Batailleurs Sports et Loisirs des Sables (33).

Cette année, le Salon met la lumière sur les chevaux jusqu’à la mascotte choisie pour l’événement, Divine, une jument de trait de race bretonne. Un plaisir pour les filles du Conseil des équidés. « L’équitation est souvent perçue comme un pratique difficile, où les encadrants sont très rigoureux. Cela est sûrement lié au fait que c’était une pratique militaire à l’origine. Mais, c’est normal, c’est un des sports les plus dangereux. Un cheval pèse souvent plus de 500 kilos, il peut blesser gravement son cavalier », souligne Laure Desplanches. Et rien qu’à regarder Divine, 800 kilos, qui réussit à faire bouger son box dans le Salon, il est facile de comprendre le propos de la jeune femme.

Alix Fourcade
Alix Fourcade

Crédit Photo : Alix Fourcade

Partager sur Facebook
Vu par vous
8284
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -