Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/05/18 : Demain dimanche, de 10 h à 17 h se tiendra la deuxième édition du marché de producteurs fermiers du Pays basque IDOKI à Ustaritz. Outre la production de produits locaux, le matin, sera organisé le concours culinaire "Défi Crêpes"

16/05/18 : Amateurs de musique, rendez-vous ce week-end la 4ème édition du festival ODP de Talence. Coeur De Pirate, Les Négresses Vertes ou Alt-J en seront les principales têtes d'affiche. Ils chanteront au profit des "Orphelins des Sapeurs-Pompiers de France".

16/05/18 : La Cour d'Appel de Paris a condamné Jérôme Cahuzac ex-ministre du budget jugé pour fraude fiscale et blanchiment à 4 ans de prison, dont 2 avec sursis et à une amende de 300.000 euros et 5 ans d'inéligibilité. Sa peine de prison ferme sera aménagée.

15/05/18 : Ils l'avaient annoncé, ils l'ont fait: 300 cheminots CGT de la SNCF de Bayonne et d'Hendaye se sont invités ce matin devant la résidence secondaire du PDG de la SNCF, Guillaume Pepy, située au dessus de la falaise de la Côte des Basques à Biarritz.

12/05/18 : La 35e édition de Herri Urrats, le jour de fête des ikastola du Pays basque a lieu ce dimanche autour du lac de Saint-Pée-sur-Nivelle. Cette année, elle visera à récolter des fonds pour les travaux d'agrandissement du collège de Larceveau

08/05/18 : Le 35ème chapitre de la Confrérie du Chipiron de Bidart aura lieu dimanche 13 mai au Kirolak avec la participation d’une soixantaine de confréries. Après un défilé vers la Chapelle de la Madeleine, la Confrérie intronisera plusieurs personnalités.

03/05/18 : Deezer, leader du streaming musical en France, vient d’annoncer sa décision d’ouvrir un nouveau site dans la métropole bordelaise. "Une nouvelle reconnaissance de notre attractivité" soulignent satisfaits Alain Juppé et Virginie Calmels.

24/04/18 : Charente-Maritime : pendant la semaine de vacances du 16 au 22 avril, 14 accidents sont à déplorer sur les routes du département, au cours desquels 2 personnes ont perdu la vie, et 19 ont été blessées.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/05/18 | Le Sénat veut indemniser les propriétaires du Signal

    Lire

    Ce mercredi, une grande partie des sénateurs se sont prononcés en faveur de la mobilisation du fonds Barnier dans le but d'indemniser les propriétaires de l'immeuble Le Signal, à Soulac, devenu un emblème local des dangers de l'érosion côtière et pour lequel les 78 propriétaires sont toujours face à un blocage, malgré l'évacuation de l'immeuble en 2014 par arrêté municipal. La proposition de loi n'est cependant qu'une première étape puisque le texte doit aussi être adopté devant l'Assemblée Nationale, or le gouvernement s'y est montré plutôt défavorable.

  • 16/05/18 | La biodiversité en 24h Chrono au Teich

    Lire

    Les amoureux de la nature sont convoqués les 25 et 26 mai prochain au Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne du Teich pour les 24h de la biodiversité. Gratuit et ouvert à tous, cet évènement propose de nombreuses occasion de découvrir les enjeux autour de la préservation des espèces locales. Ciné-débat, spectacles vivants, expositions ou (plus original) inventaire d'espèces et sorties de terrain auront pour principales stars chauves-souris, oiseaux, reptiles ou escargots pour des temps forts organisés en partenariat avec des professionnels et des associations du territoire. N'oubliez pas les chaussures de randonnée !

  • 16/05/18 | La Gironde poursuit ses conseils de territoire

    Lire

    Le département de la Gironde poursuit ses travaux autour des "conseils de territoire". Autour de ces réunions, organisées deux fois par an, l'ensemble des acteurs locaux (collectivités, associations, entrepreneurs...), la Gironde tente de faire avancer ses pactes territoriaux, mis en place en 2017. Entre mai et juin 2018, neuf conseils de territoire se déclineront sur tout le département comme le 17 mai à Talais (Médoc), le 5 juin à Sainte-Foy-La-Grande (Libournais), le 18 juin à Lanton (Bassin d'Arcachon) ou encore le 19 juin à Bordeaux.

  • 15/05/18 | Trois jours de Fêtes de Bayonne payantes pour les non Bayonnais

    Lire

    Nous en avions fait écho, son maire l'a annoncé en fin de matinée: les Fêtes de Bayonne (25-29 juillet) seront gratuites pour les Bayonnais, et pour tous les enfants entre le vendredi midi et le lundi matin. Si on regarde le verre(de rosé)à moitié vide, gratuites pour tous mercredi et jeudi,elles seront en partie payantes -7 à 8 euros- pour les autres -non Bayonnais- le week-end afin, assure le maire Jean-René Etchegaray, de financer "le coût de leur sécurité et la pérennité de l'événement.

  • 14/05/18 | Bordeaux fait le point avec Darwin

    Lire

    Le maire de Bordeaux a réuni ce matin en mairie de Bordeaux des représentants de l'éco-système Darwin et de Bordeaux Métropole aménagement pour tenter de réconcilier les deux parties, en conflit depuis plus d'un an sur des emprises de la caserne Niel. Il a confirmé la cession à Darwin de deux hangars déjà occupés de manière provisoire (skate-park et dépôt Emmaüs), sous la forme d'un potentiel futur bail emphytéotique. En revanche, pas question de céder du terrain sur les 2000 mètres carrés de l'actuelle ferme urbaine : elle sera bien remplacée par la construction d'un parking prévu dans le cadre de la ZAC Bastide-Niel.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Aqui! au Salon de l'Agriculture Nouvelle Aquitaine

Les spéciaux d'Aqui


Aqui! au Salon de l'Agriculture Nouvelle Aquitaine

L'Aquitaine, une région pleine de « tics »

13/09/2008 |

Salle de machine chez un hébergeur web

A l'heure de la mondialisation, des réseaux, d'internet, des portables, des agendas électronique, de la robotique, de l'imagerie laser et que sais-je encore, les technologies de l'information et de la communication, TIC pour les intimes, semblent être partout. On en entend parler, on les côtoie de plus en plus, on les connaît sans les connaître mais réalisons-nous réellement la mesure de leur importance ? Quels rôles ? Quels outils ? Quels acteurs ? Quels secteurs ? Dans ce monde qui va vite, très vite, et qui s'accélère un peu plus à chaque instant, n'est-il pas temps de faire une pause et, plutôt que de chercher à regarder de l'autre coté du monde, de s'arrêter, le temps d'un dossier, sur la réalité des TIC ici, en Aquitaine. Aujourd'hui, concrètement et vue de face sans contournement ni détour, où en est l'Aquitaine numérique ? Petit tour d'horizon.

Pour cela, parlons clairement et commençons, modestement, par le commencement. Les Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) regroupent l'ensemble des technologies permettant le stockage, le traitement et la transmission de l'information sous toutes ses formes (textes, images, sons, vidéos). Les exemples de TIC les plus banalisées sont l'informatique, internet, et les télécommunications (qu'elles soient fixes ou mobiles).
La maîtrise et l'innovation dans ces secteurs d'activité sont les véritables défis de l'économie du XXIème siècle. Si la France n'arrive qu'en 21ème position mondiale dans le développement des tics, l'Aquitaine, il faut le constater, est une des régions les plus dynamiques dans ce domaine.

L'irrigation du territoire en réseaux haut et très haut débit
Qui dit technologies de l'information et de la communication dit réseaux. Or, l'Aquitaine est une des régions françaises les mieux équipée en réseaux haut débit. De plus, le déploiement de nouvelles technologies dans les agglomérations comme Bordeaux et Pau encouragent l'émergence de projets identiques dans les Landes, en Dordogne et dans le Lot-et-Garonne. Les nouvelles technologies en question sont le Wi-Max et les réseaux fibres optiques. Le premier est un mode de communication sans fil pouvant établir des connexions sur de longues distances (jusqu'à 50 km en théorie) et en plus grand nombre qu'avec le Wi-Fi. Les réseaux fibres optiques, quant à eux, offrent un débit d'informations nettement supérieur à celui des câbles classiques et supportent un réseau « large bande » par lequel peuvent transiter aussi bien la télévision, le téléphone, la visioconférence que les données informatiques.

La filière TIC et ses pôles d'excellence
En ce qui concerne la filière tic, la région bordelaise tient place dans le peloton de tête des régions françaises avec, selon le rapport 2008 de l'Observatoire Aquitain de l'Economie Numérique, 2 000 établissements dans la filière TIC représentant un effectif de plus de 21 000 personnes.
Les domaines d'excellence sont nombreux. Parmi eux, on compte les technologies de l'image, les nouvelles applications de téléphonie mobile, la numérisation de documents anciens, les solutions de visionique embarquée, les sociétés de services et centres d'appels, la mesure d'audience sur Internet...mais aussi les jeux vidéos.
Les tics en aquitaine sont également très présentes dans les domaines du tourisme (cf article), de la santé (cf article) et du transport. Plus étonnant encore les TIC trouvent leur place dans l'humanitaire, à Pau, où l'ONG Télécoms sans frontières a inventé le concept de "téléphonie humanitaire"! Celle-ci fournit les moyens de communication essentiels en situation d'urgence.
Si les entreprises de la région sont si performantes c'est sans nul doute grâce à l'activité des écoles, universités et centres de recherche tels que l'INRIA Bordeaux-Sud ouest (Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique) associé aux entreprises et à des laboratoires de recherche comme le LABRI (Laboratoire Bordelais de Recherche en Informatique) à Bordeaux ou le Laboratoire de Mathématiques et de leurs Applications (LMA) à Pau.
L'Echangeur Bordeaux Aquitaine établit un diagnostic financier du secteur TIC à travers l'analyse des chiffres d'affaires et résultats de 796 entreprises régionales (dont une large majorité de TPE). Elles affichaient en 2007 un CA de 1, 110 milliards d'euros, dont 12% à l'export. Sur les quatre dernières années, le chiffre d'affaires consolidé de la filière a progressé de 14%. Entre 2003 et 2006, la valeur ajoutée moyenne des entreprises avait pris 8 points. En bref, l'économie numérique en Aquitaine se porte bien, merci. Pour autant, dans ces domaines où l'innovation est le nerf de la guerre, il n'est pas question de se reposer sur ses lauriers. Le Rapport 2008 de l'Observatoire Aquitain de l'Economie Numérique recommande en effet d'« orienter les efforts vers la recherche de nouveaux marchés, notamment à l'international ; d'innover en développant de nouveaux concepts et services, et de conforter les niveaux d'investissements ».
En dehors de ces « pôles d'excellence », et de hautes technicités l'utilisation des TIC peut se faire dans tout autre secteur comme par exemple l'e-administration. Celle-ci permet par exemple la constitution d'un dossier en ligne sans avoir besoin de se déplacer. Bien souvent, tel Monsieur Jourdain, l'administré qui demande un renseignement par messagerie électronique utilise les services de l'e-administration.

Des usages qui se développent
Mesurer la place des TIC dans la région, c'est non seulement prendre la mesure de la filière mais c'est aussi connaître les équipements et les usages de ces TIC au sein des entreprises d'Aquitaine. L'intégration des usages TIC dans les entreprises d'aquitaines est un facteur déterminant de la compétitivité du territoire. Là encore pour les chiffres et la véracité du terrain plongeons nous dans le rapport 2008 de l'Observatoire Aquitain.
Pour les PME, un pallier semble atteint en matière d'équipements : 96% d'entre elles ont un équipement informatique, 90% sont connectées et 86% sont connectées à haut débit. Les chiffres sont bien plus bas pour les TPE : 61% d'équipement informatique, 53% de connectées, 50% de connectées à haut débit, cependant, c'est là encore un pallier de franchi. Concernant les usages : 72% des salariés de TPE et 44% pour les PME utilisent quotidiennement internet au travail. Ce qui, par rapport à l'an passé, représente 4 points d'augmentation pour les premières et 5 points pour les secondes. Si l'envoi de devis se fait par courrier électronique dans une petite majorité des PME (53%), les TPE restent plus méfiantes en vers ce mode de communication ; seules 36% l'utilisent.
Afin d'encourager le développement des usages des TIC dans les entreprises des services ou outils de vulgarisation sont mis à disposition des professionnels (voir par exemple « tutotic.com » détaillé dans un autre article du dossier).

De grands événements
Autre facteur déterminant de la mesure du dynamisme aquitain en matière de TIC, l'organisation régulière d'évènements nationaux et internationaux sur le thème de ces technologies. Citons par exemple les rencontres mondiales du logiciel libre qui ont eu lieu début juillet 2008 à Mont-de-Marsan (Landes), le Numériglobe à Bordeaux (Gironde) qui est le Forum International de l'entreprise numérique et qui a associé, via la visioconférence, et sur la seule journée du 19juin 2008 des dirigeants d'entreprises innovantes des 5 continents. L'an dernier, se tenaient à Margaux les Entretiens des Civilisations numériques (Cinum). Lors de cette manifestation, les experts mondiaux de l'économie numérique se sont réunis pour écrire des scénarios d'avenir et débattre sur les défis du futur.
Le tour d'horizon de l'économie numérique en Aquitaine se termine, mais si les TIC vous démangent encore n'hésitez pas à gratter le sujet en visitant notre dossier...

Solène Méric

Partager sur Facebook
Vu par vous
660
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -