Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/06/21 : L'ancien vice-président du Conseil départemental de la Dordogne en charge de l'agriculture, Jean-Pierre Saint-Amand est décédé lundi à l'âge de 71 ans. Il a été conseiller départemental du canton de Vergt de 1992 à 2015.

21/06/21 : Usinage, soudage, maintenance, aéronautique... Le CFAI Adour ouvre ses portes au public les 25 juin et 7 juillet sur ses 3 sites d'Assat (64), Lanne (65) et Tarnos (40). Il propose 148 offres en apprentissage dans les entreprises industrielles locales+ d'info

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Véronique Chabreyrou et Jacques Ranoux, candidats de gauche, soutenus par la majorité sortante, sont en tête avec 37,80 %, devant le binôme RN Pascale Léger et Serge Muller à 23,80 %.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Sur le canton de la vallée de la Dordogne, Germinal Peiro (PS) le président du conseil départemental sortant est réélu avec 64,96 % dès le premier tour. Il est associé à Patricia Lafon-Gauthier.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : le binôme socialiste composé de Marie-Lise Marsat et Serge Mérillou est réélu sur le canton de la Lalinde.

20/06/21 : Régionales en Dordogne : Sur le canton de Saint-Astier, Alain Rousset (PS) est en tête avec 30,39 % des voix devant la candidate RN Edwige à 23 %. L'écologiste Nicolas Thierry est en 3e position à 10,51 %.

20/06/21 : En Dordogne, l'abstention estimée pour les élections départementales et régionales en Dordogne est de 66,2%. C'est la participation la plus faible de toutes élections confondues dans le département.

20/06/21 : En Haute-Vienne, le taux de participation à 17h était de 28,54% en forte baisse par rapport à 2015 où on avait enregistré 52,36 % de votants à la même heure.

20/06/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques, après un taux de participation à midi s'élevant à 14,5%, ce même taux s'affichait à 31,37 % pour le double scrutin des élections régionales et départementales du 20 juin 2021.

20/06/21 : A 17h, le taux de participation aux élections régionales et départementales s'élève à 25,68%. En 2015, il était de 45,09% pour les régionales et 44,78% pour les départementales, soit une baisse de près de vingt points.

20/06/21 : Dans la Vienne, la baisse de la participation aux élections régionales et départementales se confirme. À 17h, le taux était de 26,07% contre 43,77% pour les départementales en 2015 et 44,87% pour les régionales en 2015.

20/06/21 : En Dordogne, le taux de participation au premier tour des élections départementales et régionales estimé à 17 h est de 33,78 %, en baisse par rapport aux scrutins de 2015.

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/06/21 | Arte Flamenco : El Granaíno remplacé pour la soirée du 2 juillet

    Lire

    Positif à la Covid-19, le chanteur Pedro El Granaíno ne pourra pas se produire sur la scène du festival Arte Flamenco, le vendredi 2 juillet à Mont-de-Marsan. Il sera remplacé par Jesús Méndez, héritier de la dynastie gitane de la famille de la “Paquera de Jerez", et l’un des plus grands noms du cante actuel. Jesús Méndez se produira donc aux côtés d’El Pele avec, en artiste invité, le danseur Farruquito.

  • 24/06/21 | Lot-et-Garonne : un incubateur pour l'ESS

    Lire

    Par le développement d'un incubateur dédié à l'ESS et l'innovation sociale, ATIS propose un accompagnement à la construction de réponses nouvelles à des besoins sociaux peu ou mal couverts. Nomade, il s'appuie sur les lieux ressources dans les territoires ruraux, et multi-partenariaux, en intégrant les acteurs existants de la chaîne. Parmi ses objectifs: susciter la création d'entreprises et activités d'utilité sociale, développer l'envie d'entreprendre, contribuer à résoudre des problématiques sociales et environnementales et proposer un maillage efficient d'accompagnement de porteurs de projet sur le département.

  • 24/06/21 | Lestiac-sur-Garonne, petit Dublin pour un soir

    Lire

    La commune de Lestiac-sur-Garonne (33) accueille, le 3 juillet prochain le Julien Loko Irish Band. Un concert gratuit en plein air à partir de 21 h et une ambiance 100% folk celtique assurée dans le cadre bucolique du village des bords de Garonne. Julien Loko et son quintet proposent standards irish et compositions originales pour une musique dansante et nerveuse, qui transporte dans l'atmosphère enfiévrée des pubs de Dublin! Possibilité de pique-niquer dès 19 heures ou de se restaurer auprès de food-trucks.

  • 24/06/21 | L'Europe en soutien des collectivités face à la crise sanitaire

    Lire

    Grâce au dispositif "Initiative d'investissement en réponse au Coronavirus" portée par la Commission européenne, 8 départements - Gironde, Landes, Lot-et-Garonne, Dordogne, Pyrénées-Atlantiques, Deux-Sèvres, Charente-Maritime et Charente - ont bénéficié d'aides européennes pour l'achat de masques à destination du personnel des collectivités et de la population afin de pouvoir maintenir des activités de service public et de soutien à certains publics (collégiens, personnels des EPHAD, personnels de santé, aides à domicile ...). Ces mesures ont été financées par l'Europe pour un montant total de 2,9M€ en Nouvelle-Aquitaine.

  • 23/06/21 | 5000 € de dons remis au Téléthon Gironde

    Lire

    Les salariés d'EDF Commerce sud ouest, qui participent régulièrement aux courses du Téléthon, se sont adaptés au contexte sanitaire en participant à un challenge à distance via une application de loisir qui permet de cumuler des points en pratiquant l’activité physique de son choix. En 15 jours, du 30 novembre au 13 décembre 2020, les 260 participants ont réussi à récolter la somme de 5 000 €, qui servira "à soutenir la recherche et la mise en œuvre des premiers médicaments pour des maladies rares et génétiques", précise Christian Capdeville coordinateur du Téléthon en Gironde. Le don a été remis à l'association ce 22 juin.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Aérocampus les 10 ans

Les spéciaux d'Aqui


Aérocampus les 10 ans

L'aviculture accueillie tel un coq en pâte sur le Salon de l'Agriculture de Nouvelle-Aquitaine

06/06/2019 | Poules Pékin ou Branha, pigeons Cauchois ou Strasser, ou encore lapins Géant Blanc du Bouscat s'invitent pour le plus grand plaisir des petits et des grands.

stand volaille salon de l'agriculture

Depuis 2015, le chant du coq n'avait pas résonné au Salon de l'Agriculture de Nouvelle-Aquitaine. C'est avec l'association Cocotte d'Origne que les gallinacés, pigeons et autres lapins d'ornement reviennent, vêtus de leurs plus beaux habits de gala. Bourse permanente permettant d'acheter ses nouveaux compagnons mais aussi concours à l'anglaise sont prévus jusqu'à la fin de l'événement sur les stands avicoles.

Promouvoir les races auprès du grand public, aiguiller les futurs acheteurs et les aider à établir leur poulailler mais aussi apprécier les atours des élégantes gallinacées, c'est la mission à laquelle s'adonne avec passion l'association Cocotte d'Origne. Créée en premier lieu dans le but de faire revivre ce village d'une centaine d'âmes seulement, elle compte maintenant plus de 70 adhérents sur toute la Nouvelle-Aquitaine. Eleveurs ou particuliers, jeunes ou moins jeunes, la frénésie des poules se propage depuis quelques années jusqu'aux coeurs des villes. D'abord remise au goût du jour par les préoccupations environnementales et liées à la biodiversité, l'animal entretien un rôle précieux auprès des particuliers : anti-déchets alimentaires et productrice d'oeufs frais, elle est de plus en plus prisée par les familles et est devenu un véritable animal de compagnie.

La cocotte a la côte

Elle s'invite alors auprès des écoliers et jusque dans les maisons de retraite en zoothérapie. "Les gens fonctionnent au coup de coeur : certaines ont une crête, d'autres des cornes, les autres pas de queues ou un pompom sur la tête... Les goûts et les couleurs varient selon les gens et ils cherchent à créer un poulailler à leur image. Chaque race est différente et on trouve des oeufs verts, bleus, marrons, des géants ou des naines... Certains clients se sont très bien renseignés et arrivent en sachant déjà quelle race ils veulent." observe Benoît Dussere, président de l'association. Prenant l'exemple de la race Merlerault remise au goût du jour par les restaurateurs pour sa chaire rouge, il explique que ce côté atypique séduit de plus en plus petits et grands. En témoigne le monde sur les stands et les bénévoles sans cesse sollicités. La volaille et en plein boom et tout le monde s'accorde pour le dire. 

stand volaille salon de l'agriculture

Un concours est organisé ce samedi au Salon, animé par Anthony Ré, juge européen et vice-président de la FFV (Fédération Française de Volaille). "Il existe des championnats de France, d'Europe ou régionaux mais également des concours locaux qui sont de plus prisés par les éleveurs ou le public. Nous avons voulu en organiser un pour montrer notre travail aux visiteurs mais aussi pour le côté pédagogique car notre but est d'avant tout protéger la cause volaille en France et sauvegarder les races." Sur les 450 que compte l'espèce, près d'une centaine de ses représentantes se sont parées de leurs plus belles plumes et font la roue au Salon. Le concours à l'anglaise aura lieu sur le ring samedi à partir de 15h. Dans ce genre de présentation, deux animaux sont jugés en fonction des standars de leurs races (descriptif des yeux, forme, poids, couleur...). Après comparaison, le meilleur des deux reste en lice et sera confronté à un autre animal jusqu'au sacre du gagnant. 

A la mode des gallinacés

Et si tout le monde veut avoir sa poule, oies, pigeons, pintades et lapins font aussi sensation dans cette partie du Salon, dédiée à l'aviculture. Arrivés ce jeudi matin, les jeunes dindonneaux et poussins de tout juste un jour se réchauffent sous la lampe de la couveuse. C'est devant toutes ces variétés de coloris et d'espèces que Séverine Micaud, artisanne créatrice, a décidé de piquer des plumes sur des habits. "Je fabrique des vêtements pour des femmes qui ont "de la conversation" comme j'ai coutume de dire. Et il est parfois compliqué de s'habiller quand on veut sortir de l'ordinaire, particulièrement quand on souhaite masquer ses défauts comme la plupart des femmes souhaitent le faire, et il y a plein de façons d'y arriver. La nature s'ouvre à nous, il suffit juste de la regarder." L'artiste, également éleveuse, donne l'exemple de la pintade, connue par le grand public pour son costume noir piqué de blanc : "moi j'en ai des lilas, roses poudrés, et c'est tellement féminins !". Si la plume de paon avec ses couleurs majestueuses et son dessin en forme d'oeil est utilisée depuis des siècles dans la mode et la décoration, les plumes des poules de Séverine égayent écharpes et accessoires pour les femmes hautes en couleurs. 

stand volaille salon de l'agriculture

Et les poules d'ornement s'envolent au sein du Salon. Si la grippe aviaire avait tué dans l'oeuf leurs envies de conquête, le fier coq gaulois lève dignement le bec sous le chapiteau. Dès le premier jour, le public était au rendez-vous et les réactions des visiteurs ne se sont pas fait attendre. "Vous êtes enfin revenus !", "on vous a suivi jusqu'à Langon" pouvait-on entendre entre les lapins Chèvres et poules de Soie. "Quand les gens viennent demander telle ou telle race et coloris, c'est incroyable ! Ils se sont documentés, savent très bien ce qu'ils sont venus chercher. Certains ont même repayé l'entrée pour nous voir et notre espace ne désemplit pas !" s'exclame Benoît Dusserre.

Les visiteurs partent avec leur animal sous le bras mais aussi s'arrêtent sur le stand de nourriture spécialisée que Denis Campodarve, céréalier bio et partenaire de l'association, leur a concocté. "Le but est de leur enseigner ce qu'ils doivent savoir sur l'animal qu'ils ramènent chez eux mais aussi de leur donner de la nourriture de qualité en sachant comment et où elle a été produite." Les bénévoles de Cocottes d'Origne espèrent que l'année prochaine sera aussi intense et pensent déjà aux volières pour les paons et, sans trop se mouiller toutefois, aux bassins pour les canards. 

Sabine Taverdet
Sabine Taverdet

Crédit Photo : Sabine T

Partager sur Facebook
Vu par vous
4500
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -