18/12/17 : Alain Juppé et plusieurs maires dont Martine Aubry réclament le soutien de l'Etat car "2017 s’achève sur une hausse massive de la demande d’asile et de nouveaux arrivants mettant sous une extrême tension les politiques publiques (...) classiques"

17/12/17 : "Avant si j'était vieux", théâtre, musique et bien vieillir, voici le mélange détonant que les caisses de retraite d’Aquitaine proposent de découvrir gratuitement. La prochaine représentation a lieu le 19 décembre à 15 h à Bergerac au centre culturel.

15/12/17 : Futuroscope : le président du directoire Dominique Hummel a annoncé dans La Nouvelle République qu'il allait quitter ses fonctions en mars prochain.

14/12/17 : Depuis ce 12 décembre, la FRSEA Sud Ouest a de nouveaux contours. Regroupant désormais les régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine elle représente 25 départements. Le même jour, Philippe Moinard en a été élu à la présidence.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/12/17 | Les radicaux de gauche Nouvelle Aquitaine...

    Lire

    Après la récente fusion du Parti Radical de Gauche et du Parti Radical Valoisien au sein "d’une nouvelle structure baptisée « Mouvement Radical » dans laquelle ils ne se reconnaissent pas totalement les élus Radicaux de Gauche du Conseil régional ont souhaité prendre leurs distances avec ce contexte politique national. Ainsi Soraya Ammouche-Milhiet, Benoît Biteau, Régine Marchand, Francis Wilsius,réaffirment leur place au sein de la majorité d’Alain Rousset et gardent leurs distances avec les jeux politiques des appareils nationaux, partageant des valeurs communes autour du triptyque républicain et de la Laïcité."

  • 15/12/17 | La Charente-Maritime toujours en manque d'eau

    Lire

    Au vu de la situation hydrologique actuelle et de l’absence de pluviométrie, le préfet de la Charente-Maritime a décidé de prolonger l'arrêté en date du 31 octobre 2017 jusqu’au dimanche 14 janvier 2018 inclus. Le prélèvement d’eau en vue du remplissage ou du maintien du niveau des retenues d’eau à usage d’irrigation agricole et tous les plans d’eau est interdit sur tous les bassins de gestion de Charente-Maritime (sauf bassin Charente aval) pour les remplissages par prélèvement superficiel.

  • 15/12/17 | Martin Leÿs délégué régional EDF en janvier 2018

    Lire

    Benoît Thomazo délégué régional d'EDF en Aquitaine puis Nouvelle Aquitaine depuis 4 ans passera le relais en janvier prochain à Martin Leÿs. Celui-ci, jusque là directeur du dialogue social au sein du groupe, présidait le Comité central d'entreprise et le Comité européen ainsi que le Fonds "Agir pour l'emploi" d'EDF qui soutient les projets portés par les associations d'insertion. Martin Leÿs avait été en 2002 directeur de cabinet de la délégation d'Aquitaine à Bordeaux avant de devenir conseiller social auprès de François Roussely et de diriger depuis la Chine le développement Asie d'EDF pendant six ans.

  • 15/12/17 | Asphodèle, le plus bio des salons revient à Pau

    Lire

    Plus grand et plus ancien salon des produits bio du Sud ouest, Asphodèle, est de retour, du 15 au 17 décembre, au Parc des expositions à Pau pour sa 22ème édition. Résolument engagé pour la planète et le bien être, il se dédié à la bio et aux nouvelles façons de vivre et de consommer, à travers cette année plus de 220 exposants. Des artisans, producteurs, viticulteurs, créateurs, entreprises de transformation triés sur le volet. Au programme aussi de nombreuses animations et conférences qui évoqueront notamment les OGM, l'agriculture bio, l'éco-construction ou encore les semences libres.

  • 15/12/17 | Le point sur la tuberculose bovine en Dordogne

    Lire

    La campagne de prophylaxie 2017-2018 de la tuberculose bovine a débuté en avance avec un nouveau mode de dépistage qui donne des résultats encourageants. Il s’agit d’un procédé à la fois plus efficace mais aussi plus contraignant, car nécessitant une bonne contention des bovins. Depuis le début novembre, 106 dossiers de prophylaxie ont été traités et 5 élevages ont présenté des résultats positifs. Le nombre de foyers de tuberculose pour 2017 est toujours de 28 élevages, dont 8 ont fait l’objet d’un abattage total et 20 d’un abattage sélectif.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
YOLO - Rentrée Universitaire 2017 - Grand Poitiers

Les spéciaux d'Aqui


YOLO - Rentrée Universitaire 2017 - Grand Poitiers

La Compagnie Créative - Une grande dame prénommée Claude

14/03/2008 |

Paoles de lait

Il y des destins comme ça qui naissent, croissent et embellissent à l'abri des ors: Claude Dagail, éditrice fondatrice de la Compagnie Créative, voilà sept ans, écrit le sien en lettres de noblesse dans la jolie famille du livre de jeunesse. Et, comme l'universalité est à portée de sa main, elle accompagne les gamins de la cité des Aubiers sur les sentiers de l'imaginaire en leur promettant de jouer avec le langage.

 

Voici une grande dame, non pas seulement par la taille mais par le talent, le goût des beaux ouvrages, du dessinaccompli, du graphisme recherché, des mots choisis, si délicats à trouver lorsqu'on s'adresse aux enfants. Claude Dagail doit certainement à ses études de Lettres d'une part, à l'observation de ses grand père et père qui dessinaient d'autre part, ce qu'elle appelle "cette oscillation constante entre le texte et l'image". Née à Bordeaux, elle a tenu à faire son métier dans une terre d'écriture, ce qui ne l'empêche en rien de partir à la recherche de talents à travers "la planète". Singulière tension que confirme la découverte d'un catalogue qui part de la toute petite enfance et de la collection des "Traces", destinée à accompagner les premiers mois, jusqu'à la construction du langage. Et se déplie jusqu'au bel album en manière de conte comme ce "Buveur de Pluie" à succès nécessitant une réimpression. Petit rappel synoptique: "Dans le ciel d'Afrique, deux familles s'affrontent: celle de Pluie et d'Eclair. Sur la terre, les hommes veulent que le calme revienne mais rien n'apaise la colère des dieux. Le malheur redouble: incendies, inondations,sécheresse...Espérant trouver une solution, les hommes demandent, en dernier ressort, à Arc-en-ciel, le buveur de pluie, de les aider, ce qu'il va faire." Un conte dans la meilleure veine d'un genre si cher au continent africain.

La découverte des talents

Comme les pins de Ramallah Comment fait-elle, se demande-t-on, depuis son minuscule atelier-bureau de la rue Albert Thomas pour dénicher des auteurs aussi talentueux que ce Shaun Tan, prix du meilleur album de la Bande Dessinée d'Angoulême 2008? Réponse: internet? Claude Dagail fait surtout partie d'un jury d'illustration à Venise, est présente au salon de Montreux, aux Foires de Bologne ou Francfort.. Bref, elle est là où le talent affleure et donc aussi à Paris, à la rencontre d'auteurs libanais par exemple. De Shaun Tan, un Australien-Asiatique, qui a crée " l'Arbre Rouge", prix Octogones en 2003, elle dit non sans fierté: "personne ne le connaissait en Europe, son univers graphique est fabuleux". Claude Dagail joue les traductrices et, aujourd'hui, s'enchante du succès de cet auteur primé à Angoulême pour "Là où vont nos pères", un extraordinaire roman, purement graphique. D'autres auteurs, d'autres titres font partie de cette jolie famille d'illustrateurs-créateurs ainsi révélés: Armin Greder auteur de " l'île " où l'histoire d'un naufragé qui va rencontrer la xénophobie, la nudité de l'étranger. On aime, chez l'éditrice au sourire grave, ce besoin de dire , de prendre à témoin, de produire et diffuser des livres qui éveillent, font grandir, ces "Pins de Ramallah" en particulier, signé Antonio Ferrara. L'histoire de deux garçons de douze ans, un palestinien et un israélien dont les regards se croisent et disent le doute: et s'il fallait quand même continuer à croire en la paix?

Une Internationale de la petite édition

"Je défends des valeurs humaines, confie Claude; j'essaie de faire en sorte que mes livres rencontrent à la fois un lecteur, un spectateur d'art mais également un citoyen conscient et heureux de l'être"; ça me fait plaisir, consent-elle à dire, de voir que l'on reconnaît mon travail " notre Internationale de la petite édition". Sans frontières. Une IESF en quelque sorte. Ce fil d'humanité, la grande dame de la rue Albert Thomas le tire, encore, en partant à la rencontre des gamins de la cité des Aubiers à qui elle propose des "ateliers de cuisine textuel",le jeu des mots,de l'imaginaire, pour les aider àmieux vivre et à enrichir leur vocabulaire. On ne se lasserait pas de l'entendre répondre, d'humeur égale, à ce besoin de curiosité qui vous tenaille et de vouloir savoir comment elle "en vit"... Simplement, depuis l'an 2001, en publiant de petites séries -3.000 exemplaires c'est beau surtout quand on réimprime- maiscela se fait dans une si grande proximité avec les libraires qu'elle n'a " jamais de retour." Je tiens beaucoup à ma liberté dit-elle!" Qui en douterait un instant? La belle histoire va continuer sous le soleil de l'exigeance et de l'art.

Joël Aubert

 

Présence au salon - le 17 marsS 60 ter

Nouveautés sur le stand
Tram,voyage en zigzag, texte et illustration de Chloé Francisco Trenti
Paroles de lait, texte de Silbvia Roncaglia, illustrations de Cristiana Ceretti.

Un coup de coeur
L'Arbre Rouge, Texte et Illustrations de Shaun Tan traduit de l'anglais par Florence et Claude Dagail

www.la-compagnie-creative.com

Partager sur Facebook
Vu par vous
881
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -