Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

10/12/19 : Charente-Maritime : 2300 personnes ont manifesté aujourd'hui à La Rochelle, 1100 à Saintes et 700 à Rochefort, selon la préfecture.

10/12/19 : La Rochelle : Entre 16h et 17, les bretelles de sortie de la rocade à Lagord avaient été fermées dans les deux sens par précaution. Les manifestants sont restés sur leur parcours. La manifestation est désormais terminée et la circulation normale.

10/12/19 : A Poitiers, mobilisation moins importante ce mardi après-midi contre la réforme des retraites. Le cortège est parti de Rebeillau à 14h pour rejoindre la Porte de Paris. Selon la police, il y avait 2 900 manifestants, la CGT en recensait 7 à 8 000.

10/12/19 : La CGT revendique plusieurs opérations de coupure de courant en Haute-Vienne : la préfecture, 2 banques, le magasin FNAC et le secteur Libération à Limoges.

10/12/19 : A Agen, 3000 personnes ont participé à la manifestation contre la réforme des retraites. Ils étaient 2000 à Bayonne et 5000 à Limoges (chiffres police).

10/12/19 : A Guéret, dans la Creuse, les quelque 300 participants à la manifestation contre les réformes, ont circulé sur une zone commerciale donnant lieu à des blocages partiels aux ronds-points.

10/12/19 : Entre 9 et 10 000 personnes ont participé ce mardi 10 décembre à la manifestation contre la réforme des retraites à Bordeaux, à la veille du discours du Premier Ministre Edouard Philippe ce mercredi 11 décembre à midi.

10/12/19 : A Pau, le cortège des manifestants a suivi ce 10 décembre le même parcours que jeudi dernier mais le nombre de participants est peu ou prou divisé par deux ce mardi. Entre 4000 et 6000 manifestants, contre environ 10 000 jeudi dernier.

10/12/19 : Dans l'académie de Poitiers, les taux de participation à la grève du 10 décembre sont moins importants que ceux du 5 décembre. Ce mardi, 14,29 % des enseignants sont grévistes (1er degré 11,80 %, 2d degré 19,57 %) et de 3,81 % des autres personnels.

10/12/19 : Beynac : la cour administrative d'appel de Bordeaux vient de confirmer l'annulation des travaux du contournement. Le Département de la Dordogne doit procéder à la démolition des éléments construits et remettre le site en état dans un délai d'un an.

10/12/19 : Coupe de France de football : Le football Trélissac club (N2) rencontrera en 32e de finales l'Olympique de Marseille. Les Périgourdins ont déjà affronté les Olympiens par deux fois, en 2010 et 2016. Le match devrait avoir lieu les 4 ou 5 janvier.

10/12/19 : À Châtellerault (86), plus de 1000 personnes ont manifesté contre la réforme des retraites ce mardi 10 décembre. Le cortège a défilé de la salle omnisports vers le centre ville. Plus tôt dans la matinée, le dépôt des bus châtelleraudais a été bloqué.

- Publicité -
S’abonner ici !
< proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 11/12/19 | Noël: les libraires de la région vous conseillent !

    Lire

    Pour la 2ème année, les libraires indépendants et passionnés de Nouvelle-Aquitaine ont sélectionné leurs coups de cœur de Noël et regroupé au sein d'un catalogue dédié plus de 100 livres à offrir ou à s'offrir. Une sélection pour tous et pour chacun en littérature, mais aussi jeunesse, BD, etc. Le catalogue "Noël en librairie indépendante" est distribué gratuitement dans plus de 100 librairies membres de l’association, de Limoges à Biarritz, en passant par La Rochelle, Pau, Bordeaux, Poitiers... mais il peut aussi être feuilleté en ligne !

  • 11/12/19 | Bordeaux vous est contée à l'Espace Mably

    Lire

    La maison d'édition Les Dossiers d'Aquitaine, organise du 12 décembre au 12 janvier, l'exposition "Bordeaux leur doit sa liberté d'esprit". D'Ausone à Mauriac en passant par Aliénor d'Aquitaine, Vital Carles ou encore les députés girondins, l'exposition regroupant à l'Espace Mably, à Bordeaux, de nombreux tableaux, documents, vidéos, biographies, cartes postales, livres et albums, retrace 2000 ans d'histoire bordelaise. Une histoire à travers les personnages qui se sont engagés pour que vivent libres Bordeaux et la Guienne (l'Aquitaine). Ouvert tous les jours de 13h à 19h.

  • 10/12/19 | Un exercice de sécurité civile attentat mercredi à Sarlat

    Lire

    Un exercice de sécurité civile "attentat Orsec Novi" se déroulera mercredi 11 décembre de 14 h à 20 h au lycée Pré de Cordy de Sarlat. Plus de 170 personnes, gendarmes, pompiers, agents de l'état et lycéens, la Croix rouge, la protection civile y participeront. Cet exercice permettra de tester les chaînes d’alerte et de commandement, notamment la réactivité des services et de vérifier que les outils sont opérationnels, la mise en oeuvre du plan organisation des secours nombreuses victimes.

  • 10/12/19 | Aucun train ne circule en Dordogne ce 10 décembre

    Lire

    Aucun TER ne circule ce mardi 10 décembre en Dordogne. La SNCF met en place des liaisons par bus sur les trajets les plus fréquentés. Sur la ligne Périgueux-Bordeaux, au départ de Périgueux, les prochains bus partent à 17h35 et 18h30. Sur la ligne Périgueux-Limoges, les prochains bus sont à 17h17, 18h30, 19h50. Sur la ligne Périgueux-Brive, un seul bus à 17h. Sur la ligne Agen-Sarlat, un bus est prévu en fin de journée à 17h45. La SNCF recommande aux voyageurs de reporter leurs déplacements.

  • 10/12/19 | Exercice de sécurité autour du barrage hydraulique Saint-Marc (87)

    Lire

    La préfecture de la Haute-Vienne organise jeudi 12 décembre un exercice de sécurité civile simulant la rupture du barrage Saint-Marc situé à Saint-Martin Terressus. Au cours de cet exercice les sirènes d’alerte, signe d'un péril imminent, seront déclenchées à Saint-Priest Taurion, Panazol, Limoges, Isle, Bosmie-l’Aiguille, Aixe-sur-Vienne et Saint-Junien. Objectif: tester la mise en œuvre du Plan particulier d’intervention (PPI) du barrage afin de renforcer l’efficacité des dispositifs face aux risques que représente un ouvrage hydraulique en cas de rupture et informer la population sur les consignes comportementales à adopter.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Aqui.fr au salon régional de l’Agriculture – Nouvelle Aquitaine

Les spéciaux d'Aqui


Aqui.fr au salon régional de l’Agriculture – Nouvelle Aquitaine

La DFCI anticipe les incendies en Gironde

18/05/2018 | Jusqu'à lundi, l'association de la Défense des Forêts Contre les Incendies (DFCI) entend sensibiliser le public sur ses devoirs en matière d'anticipation des risques d'incendie.

DFCI

Le stand de la Défense des Forêts Contre les Incendies (DFCI) est installé en bordure de la Ferme, sur le Salon de l'Agriculture, pour sensibiliser le public girondin sur ses devoirs, jusqu’à lundi. « Il faut que les gens connaissent leurs obligations légales, comme débroussailler autour de leur maison dans un rayon de 50 mètres, ou l’interdiction d’incinérer ses végétaux », explique le technicien de travaux Guillaume Bei. Il présente aussi l’opération « Mégot jeté, forêt brûlée ». En termes de départ de feu, la Gironde est le premier département français, avec environ 1.000 par an, contre 200 dans le Var.

« Les cigarettes provoquent près de la moitié des incendies déclenchés par l’homme », d’après Guillaume Bei, technicien de travaux à la Défense des Forêts Contre les Incendies (DFCI). L’association mène donc l’opération « Mégot jeté, forêt brûlée », pour que les fumeurs soient plus attentifs à ne pas jeter leur mégot, par la fenêtre de leur voiture, par exemple. « Le feu suit l’homme », assure le technicien, qui insiste sur le fait que c’est l’activité humaine qui favorise les incendies, par accident, inattention, ou dans une minorité de cas, volontairement. Seule cause naturelle, la foudre ne représente que 14% des départs de feu.

La sensibilisation sur le Salon de l’Agriculture, à Bordeaux, ne doit rien au hasard ; c’est en effet en métropole, et alentour, qu’ils sont particulièrement nombreux. « Sur les 1.700 départs de feu en Aquitaine l’année dernière, on en dénombre 1.000 en Gironde », explique le technicien. 

120.000 litres pour 500 hectares

Subventionné à 80% par l’Europe et l’État, la DFCI est un organisme public indépendant des pompiers et qui dépend des préfectures. Avec une antenne par commune en Gironde, sous la forme d’associations syndicales autorisées avec des bénévoles. Particularité de l’ancienne Aquitaine, soit Dordogne, Gironde, Landes, Lot-et-Garonne et Pyrénées-Atlantiques, les membres de l’association sont des propriétaires de surfaces forestières. Ils paient une taxe de 3 euros par hectare et par an, pour compléter le budget, ce qui représente environ 20.000 euros par commune.

Les techniciens de la DCFI travaillent en collaboration avec les pompiers sur place dans les communes. « En amont, nous aménageons le massif forestier pour que les soldats du feu puissent intervenir, en créant des pistes en forêt et des points d’eau sur place, à hauteur de 120.000 litres pour 500 hectares. Pendant un incendie, nous les conseillons sur les points d’accès. Nous opérons ensuite une surveillance jusqu’à deux semaines après le feu, car il peut encore y avoir des fumerons aux racines », décrit Guillaume Bei. Les deux experts en Gironde font donc plusieurs tournées dans leur véhicule 4x4 jaune de patrouille forestière, équipé d’une pompe à eau.

Alix Fourcade
Alix Fourcade

Crédit Photo : Alix Fourcade

Partager sur Facebook
Vu par vous
3845
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 13 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -