Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

26/05/20 : Le Conseil municipal de Libourne a réélu à sa tête Philippe Buisson. Laurence Rouède se voit confier la délégation de 1ere adjointe, déléguée à la coordination des activités municipales, aux ressources humaines, à l’urbanisme et au foncier.

25/05/20 : Le secrétaire d'État en charge du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a assuré que l'exécutif réfléchissait à un "élargissement significatif" de la limite de déplacement (100 km autour du domicile), qui pourrait entrer en vigueur la semaine prochaine.

25/05/20 : Les hospitaliers du CHU Pellegrin à Bordeaux sont en grève illimitée depuis le 22 mai sur préavis de SUD Santé. Un rassemblement de soutien est organisé le 26 mai devant l'hôpital.

22/05/20 : Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs, les 24 et 31 mai 2020 à Vitrezay, BioSphère Environnement propose 2 sorties de découverte des oiseaux des marais de Gironde, de 8h30 à 10h30. Réservations: 05 46 49 89 89.

19/05/20 : Allant dans le sens de la déclaration du Premier Ministre ce matin, le préfet des Pyrénées Atlantiques Eric Spitz déclare que les Bordelais et les Toulousains en zone verte pourraient venir en vacances en juillet et août dans les Pyrénées Atlantiques

18/05/20 : L’incertitude de l’évolution sanitaire, et l’impossibilité de mettre en œuvre les mesures barrières, entrainent l’annulation de l’opération de sensibilisation des jeunes à la nage, Objectif Nage, pour l’été 2020, annonce le Département de la Gironde.

15/05/20 : Initialement prévu le samedi 12 septembre prochain, la 36ème édition du marathon des Châteaux du Médoc est reportée au samedi 11 septembre 2021.

14/05/20 : L'activité partielle pour les entreprises du tourisme et de l'évènementiel sera maintenue jusqu'à fin 2020 et que l'accès au fonds de solidarité est prolongé jusqu'à fin septembre. En revanche, pas de baisse prévue pour la TVA.

12/05/20 : La Compagnie aérienne Chalair annonce la reprise progressive de ses vols entre Bordeaux, Brest et Montpellier. Au rythme de 2 vols hebdomadaires, rdv le 8 juin, pour la reprise des liaisons Bordeaux-Brest puis le 15 juin, pour Bordeaux-Montpellier

- Publicité -
S’abonner ici !
< proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/05/20 | Bordeaux : le milieu hospitalier manifeste

    Lire

    Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées à la mi-journée ce mardi devant l'hôpital Pellegrin à Bordeaux pour répondre à l'appel d'une intersyndicale (CGT, Sud Santé, FO, CNI) face à la grogne du milieu hospitalier, "envoyé au front sans armes". Leur demande ? Une prime de 1500 euros pour les hospitaliers qui ont travaillé sur le site pendant la crise et une augmentation de 300 euros mensuels pour l'ensemble du personnel. Un second rassemblement doit se tenir le 28 mai à l'hôpital Haut-Lévêque.

  • 26/05/20 | Le Festival des Jeux du Théâtre de Sarlat n'aura pas lieu

    Lire

    La 69e édition du Festival des Jeux du Théâtre de Sarlat, prévue du 18 juillet au 3 août, n’aura pas lieu. Dans ce contexte de pandémie et en raison des mesures sanitaires drastiques, les organisateurs ont préféré annuler cette édition, en liaison avec la Mairie, les services culturels du département et de la région. C'est la première fois que le Festival depuis sa création annule une saison. L'équipe du festival donne rendez-vous en 2021 aux dates habituelles avec la programmation de 2020.

  • 26/05/20 | Des vélos à assistance électrique pour les Mérignacais

    Lire

    Afin d'accompagner la période de déconfinement et la transition écologique, la Ville de Mérignac (33) lance, en partenariat avec la Maison du Vélo, un service de prêt expérimental de 49 vélos à assistance électrique pour faciliter les déplacements domicile-travail des habitants. Ce prêt sera de 3 mois maximum, non reconductible. La Ville de Mérignac espère faire évoluer son offre de service à 60 vélos d’ici fin 2020. Le service sera gratuit pendant la période expérimentale, mais une adhésion à la Maison du Vélo de 15 euros sera demandée.

  • 26/05/20 | Covid-19 : des fonds de solidarité débloqués dans le Villeneuvois

    Lire

    Pour soutenir les petites entreprises et associations, la Communauté d’Agglomération du Grand Villeneuvois en partenariat avec la Région Nouvelle-Aquitaine et la Banque des Territoires a abondé un fonds de solidarité et de proximité porté par Initiative Lot-et-Garonne. Des prêts à taux 0% d’un montant de 5 000 € à 15 000 € maximum sont accordés aux entreprises impactées par la situation sanitaire, dès maintenant. Les dossiers de demandes doivent être déposés de manière dématérialisée sur le site dédié à cette aide d’urgence : www.fondstpenouvelleaquitaine.fr

  • 26/05/20 | Beynac: Le soutien du député Michel Delpon (LREM) à l’achèvement du chantier

    Lire

    Ce mardi matin, le conseil départemental de la Dordogne publie un communiqué dans lequel le député du Bergeracois, Michel Delpon, déclare son soutien au projet de déviation de Beynac, alors qu'il n'avait jamais pris position à son sujet. "Eu égard aux travaux déjà réalisés, je me prononce à présent publiquement contre la démolition des ouvrages déjà réalisés en raison du gaspillage d’argent public que cela représente. Je souligne par ailleurs l’impact écologique négatif que cela va entraîner."

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Semaine de l'Agriculture

Les spéciaux d'Aqui


Semaine de l'Agriculture

La DRAAF facilite les rencontres entre acteurs et enraye le gaspillage alimentaire

05/06/2019 | Au Salon de l'Agriculture de Nouvelle-Aquitaine, le stand de la DRAAF était un lieu de rendez-vous. Au programme rencontres et solutions contre le gaspillage.

draaf gaspillage alimentaire

Le stand de la DRAAF fourmillait ce mardi matin. Les acteurs de la chaîne anti-gaspillage alimentaire venaient présenter nouveaux dispositifs et actions mais aussi établir une mise en réseau entre les différents maillons. Grand public, mais aussi professionnels et étudiants de lycée agricoles étaient attendus pour des quizz et explications détaillées sur les solutions à mettre en place sur la problématique du gaspillage alimentaire.

Inscrit dans une politique alimentaire encadrée par le PANA, la DRAAF englobe quatre volets d'actions : justice sociale (au sein des hôpitaux ou des prisons), éducation de la jeunesse, lutte contre le gaspillage et ancrage territorial. "Nous accompagnons les collectivités et les associations sur des projets locaux dans le cadre du PANA : financement ou encore mise en réseau." explique David Brouque en charge du gaspillage à la DRAAF. Et cette mise en réseau primordiale dans l'accompagnement des actions concrètes se passe directement sur le stand au sein du Salon de l'Agriculture Nouvelle-Aquitaine. 

Phénix nait des cendres du gaspillage

Née en 2014 après la vision de poubelles de supermarchés pleines à craquer d'invendus, la société Phénix se développe dans la France entière. 24 antennes dont plusieurs en Nouvelle-Aquitaine (Bordeaux, Limoges, La Rochelle et Biarritz), elle créé des solutions pour la mise en place d'actions dans les structures alimentaires telles que la grande distribution, les grossistes ou encore l'événementiel. L'absence de connaissances juridiques pouvant freiner les démarches, elle propose des partenariats pendant un an ou deux et des solutions personnalisées selon les filières. Spécialisé dans le coaching de terrain, elle met en place des actions concrètes sur les sites de production. L'accompagnement alimentaire propose par exemple une revente à prix cassé des produits au sein de magasins comme les épiceries "nous" que Phénix à co-fondées, mais aussi sur leur nouvelle application mise en service le 18 juin sur Bordeaux. Elle encadre des clients comme Leroy Merlin avec qui un partenariat national est entretenu mais également des collectivités comme Bruges pour le 14 juillet et l'évenementiel telle que la fête de la musique. "L'objectif est d'établir une gestion des déchets en résonance avec le champ des possibles et les problématiques locales. On garde toujours une grande partie pour la redistribution dans les associations. Mais nous essayons également de remonter dans la chaîne en mettant en place des solutions pour enrayer les déchets en amont : réduction de commande, surproduction..." explique Elise Madranges, responsable de l'antenne de Bordeaux et coordinatrice sur la Nouvelle-Aquitaine. 

L'anti-gaspillage passe également sur la gestion des déchets non alimentaires : filière bois ou encore plastique font appel à Phénix. 130 salariés dans la France entière et des antennes en Espagne et au Portugal, elle impacte 50 tonnes de produits redistribués chaque jour, l'équivalent  de 60 000 repas et, depuis sa création, 50 millions de repas ont été redistribués. Economie circulaire, recherche sur les déchets non alimentaires... La société, forte d'un double label (Essus et Bi-corp), est sur tous les fronts. L'application permettant de commander repas et invendus en fin de journée se lance chaque semaine dans une nouvelle ville française dans le but de couvrir tout l'hexagone d'ici à la fin de l'été. 

Régal créé des rencontres

Représentants de "Régal", réseau animé par le CREPAQ, étaient également présents sur le stand. Basée à Bordeaux, l'association "Centre de Ressources d'Ecologie Pédagogique d'AQuitaine", se destine aux acteurs de la chaîne alimentaire depuis 2013. "Le but est de créer une synergie entre les acteurs, diffuser les bonnes pratiques et trouver des solutions" analyse Dorothée Despagne-Gatti, directrice. Journée d'échange, ateliers participatifs de formation ou de production, assises régionales contre le gaspillage ou encore explications d'une réglementation en perpétuelle évolution... Elle a pour rôle premier de créer et faciliter les rencontres. "L'objectif est de faire en sorte qu'une structure qui se trouve en Creuse ne se pose pas une question que quelqu'un s'est déjà posé dans le Pays-Basque. La Région est belle mais grande et il y a un tas de choses qui se font déjà. Nous mettons donc en lumière ces bonnes pratiques pour que les acteurs se rencontrent et avancent plus vite ensemble." Aves sa présence sur le stand de la DRAAF, Régal espère se faire découvrir part le grand public mais aussi par les participants professionnels sur le Salon pour les aider à avancer plus rapidemment dans leurs actions.

Expliceat : une start-up qui revalorise le pain en farine

La start-up bordelaise Expliceat était également sur le stand de la DRAAF pour présenter ses actions. Sa lutte contre le gaspillage est partie d'un constat simple : le pain, une des denrées les plus consommées sur le territoire, est également une des plus perissables et donc des plus jetées ce qui entraîne donc énormément de gaspillage. Le "crumbler" est donc né. Cette machine permet aux boulangeries, et aux grandes et moyennes surfaces, de broyer le pain invendu et d'en refaire farine. Cette chapelure obtenue permet de revaloriser les déchets et de réutiliser cette nouvelle matière première dans de nouvelles créations. "En plus de cette machine, cela fait trois mois que nous avons nos propres ateliers de production en partenariat avec Pain et Partage, boulangerie bio et solidaire sur Merignac. Ils travaillent la nuit car fournissent des restaurants de collectivité le matin et leurs locaux sont donc inoccupés la journée. Nous nous y sommes installés et, avec leur surplus de production, nous produisons des biscuits anti-gaspi' faits à partir de farine de pain revalorisée et nous proposons les préparations cookies à la commercialisation." détaille Annouchka Gauthier, responsable évenementiel. En bouteille de verre recyclables, la boucle du gaspillage alimentaire est donc bouclée. 

Sabine Taverdet
Sabine Taverdet

Crédit Photo : Sabine T

Partager sur Facebook
Vu par vous
2289
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -