18/10/17 : La CGT appelle à nouveau à manifester en Dordogne contre les ordonnances Macron sur le droit du travail. Les rassemblements auront lieu ce jeudi 19, à 17 h à Périgueux (palais de justice), Bergerac (palais de justice) et Sarlat (place de la Grande-Rigaudi

18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


YOLO - Rentrée Universitaire 2017 - Grand Poitiers

Les spéciaux d'Aqui


YOLO - Rentrée Universitaire 2017 - Grand Poitiers

La Foire Internationale de Bordeaux prend des accents latinos

26/04/2016 | La prochaine foire internationale de Bordeaux, qui se tiendra du 14 au 22 mai au Parc des Expositions, aura pour thème l'Amérique latine.

Bordeaux Foire Internationale

Retour au business. La Foire Internationale de Bordeaux se tiendra du 14 au 22 mai au Parc des Expositions de Bordeaux. Si elle réservera son lot d'animations et de nouveautés, elle est la traduction du début de la nouvelle stratégie initiée par le CEB (Congrès et Expositions de Bordeaux). Résultat : l'augmentation de l'offre marchande (+25%), une surface étendue (+5000 mètres carrés) et une stratégie commerciale plus claire et unie pour les visiteurs des différents halls. Le tout sera bien entendu agrémenté de quelques nouveautés, avec notamment une thématique annuelle centrée autour de l'Amérique Latine.

Sombreros, tenues colorées et guacamole sont de rigueur ! Du 14 au 22 mai prochains, la Foire Internationale de Bordeaux ouvre grand ses portes pour une 95ème édition placée sous le signe de l'Amérique Latine. Elle prendra ses lettres de noblesse via une grande exposition de 2000 mètres carrés au Hall 3 mais aussi via la grande scène de la Plaza De Mayor, sur laquelle se produiront une vingtaine de groupes tout au long de l'évènement. Bossa Nova, samba, tango... il y en aura pour tous les goûts, même les plus esthétiques puisqu'une jeune styliste, Iraïs Macias, viendra y présenter deux défiles de mode, le 15 mai à 16h et le 21 mai à 14h. Pour les plus gourmets, la Cocina proposera 65 sessions de démonstration et dégustation de plats typiques des 22 pays latino-américains représentés.

Une quinzaine d'artistes seront aussi présents pour la troisième Muestra d'Art Contemporain d'Amérique Latine (MACLA), qui se délocalise et sort des murs de l'Institut Cervantès pour exposer à la foire et innove pour l'occasion, avec une performance collective de street-art sous la forme d'une fresque de 10 mètres réalisée en live. Tournois sportifs, mur d'images, soutiens d'associations avec de multiples animations autour de la culture latine... autant de propositions qui se termineront par une grande soirée nocturne le vendredi 20 mai où se mèleront parade "Carnaval de Rio" et spectacle pyro-musical sur les berges du Lac. 

Un objectif financierCe grand thème, présent chaque année, s'accompagne en 2016 de quelques nouveautés au sein de la Foire en elle-même. D'abord, au niveau de son organisation et de ses objectifs, plus typés "business". Le CEB (Congrès et Exposition de Bordeaux) a en effet fait appel à un consultant extérieur (Thibault le Carpentier, du cabinet Obsand) pour redéfinir sa stratégie. "En raison de la volatilité des consommateurs et des changements de mode de consommation, on a souhaité redéfinir une stratégie autour de quatre axes prioritaires", confie ainsi Frédéric Espugne Darses, directeur de la Foire.

"La redynamisation de l'offre marchande, la communication, l'animation et le merchandising. Le tout dans le but de rendre l'offre la plus lisible possible. Les animations, festives et ludiques, seront aussi l'occasion de porter l'offre marchande de la foire". Comprenez : désormais, les animations devraient être sponsorisés par les différents partenaires économiques présents. Résultat dans les faits : la Foire Internationale en 2016, c'est 68 000 mètres carrés de surface de stands (+5000 mètres carrés), une offre marchande augmentée de 25% et une partie "démonstration de produits" augmentée de 50%. Si la Foire attend entre 270 000 et 290 000 visiteurs, elle chiffrera surtout son nombre d'acheteurs effectifs (même si son chiffre d'affaire est stagnant autour de six millions d'euros par an). "Aujourd'hui, les animations viennent porter une offre pour la valoriser d'une manière différente". 

Quelques nouveautés dans les alléesCette nouvelle stratégie se traduit également par une refonte de l'organisation. Finis les 15 grands pôles, la manifestation se déclinera désormais en quatre "univers", qui seront autant de pôles différents : tout ce qui a trait à la maison et au jardin sera regroupé dans le pôle "Créér mon univers", "Réveiller ma gourmandise" sera consacré à la gastronomie, "Élargir mes horizons" regroupera la culture et les loisirs, sans oublier le Salon Régional de l'Agriculture, qui se retrouvera, à cause de l'épidémie de grippe aviaire, amputé d'une grande partie de ses stands de volailles.

Au rayon des nouveautés de la partie habitat, on trouvera notamment un espace entièrement consacré à l'éco-habitat et des cours gratuits de bricolages via un campus "Leroy Merlin". Le Salon des Métiers d'Art, lui, regroupera toutes les formes d'artisanats via un Bar et un espace forum, tandis qu'un "marché des passions" et des "restaurants du monde" auront une consonnance plus internationale. Pour les plus papillonants, deux cuisines éphémères seront installées au sein du pôle gastronomie, avec des démonstrations de chefs, un village de food-trucks sera présent ainsi qu'un nouveau "Restaurant des grandes gueules", co-pilotés par des chefs d'une dizaine de brasseries bordelaises. Le Salon de l'Agriculture ne sera pas en reste, avec notamment, pour la première fois, un espace marchand de 300 mètres carrés qui accueillera des étudiants issus de six écoles et lycées viticoles régionaux ou un nouveau Pôle Jardin de 1000 mètres carrés.

Autre grief appartenant au passé : "plus d'expositions muséales, mais de vrais rendez-vous participatifs, qui vont se vivre de l'intérieur". Ce sera notamment le cas de l'exposition "Lego Star Wars" qui, sur 150 mètres carrés, présentera des dioramas de scènes emblématiques de la saga, des bornes de jeux vidéos et des ateliers de construction pour les plus jeunes. Bref, la Foire compte bien entamer sa mue, autant au niveau esthétique et marketing qu'économique : lieu de festivités éphémère, mais espace d'achats avant tout. 

L'info en plus : pour connaître l'ensemble des tarifs, horaires et animations présentes tout au long de l'évènement, rendez-vous sur le site internet http://www.foiredebordeaux.com

Romain Béteille
Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
31593
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -