Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

04/03/21 : La Ville de Bayonne a réuni les représentants des professionnels et les partenaires de la fameuse Foire au Jambon pour envisager la suite à donner à cet événement de la semaine pascale. Il prennent date pour cet événement entre les 7 et 10 octobre

02/03/21 : Le 90e Congrès des Départements de France qui devait se tenir à La Rochelle en novembre dernier, puis les 29 et 30 avril prochain, est de nouveau reporté, selon un communiqué du Département de Charente-Maritime du jour.

26/02/21 : Faute de salon de l'agriculture cette année, la confédération paysanne organise du 27 février au 7 mars des fermes ouvertes pour faire découvrir l'agriculture paysanne.Liste des agriculteurs sur www.confederationpaysanne.fr/mobilisations.php?id=11079

24/02/21 : Charente-Maritime : selon un arrêté ministériel du 19/02 publié au Journal Officiel du 24/02, les communes reconnues en état de catastrophe naturelle en inondations et coulées de boue du 3 février 2021 au 9 février 2021 sont Crazannes et Le Mung.

23/02/21 : La ministre, Frédérique Vidal, en déplacement à Poitiers ce 23 février, a annoncé, devant une cinquantaine d'étudiants, la gratuité des protections périodiques dès la rentrée prochaine. 1 500 distributeurs devraient être installés sur les campus.

23/02/21 : Laurence Harribey, sénatrice de la Gironde, a été nommée par le Président du Sénat pour représenter la Chambre haute au conseil d'administration de l'Agence Nationale du Sport.

23/02/21 : L’ancien maire de Bayonne, Jean Grenet, est décédé ce mardi 23 février, à l'âge de 81 ans. Celui qui a également exercé les mandats d'élu départemental, régional et de député, a dirigé la ville, à la suite de son père Henri Grenet, de 1995 à 2014.

23/02/21 : La ministre Frédérique Vidal est à Poitiers ce 23 février pour rencontrer l'Association Fédérative des Étudiants de Poitiers. Début février, elle avait reçu 72 courriers d'étudiants poitevins qui l'interpelaient sur leurs difficultés au quotidien

19/02/21 : COVID 19 - Depuis 2 semaines, les indicateurs de surveillance du Sars-CoV-2 affichent une baisse significative dans tous les départements de Nouvelle-Aquitaine. Le taux d'incidence est de 113,3/100 000 et le taux de positivité à 4,2%.

19/02/21 : COVID 19 - Les dernières données sur l’évolution des nouveaux variants montrent une diffusion généralisée du variant anglais dans tous les départements de la région. Les variants sud-africain et brésilien sont aussi présents mais dans une moindre mesure

19/02/21 : COVID 19 - Le nombre de nouvelles hospitalisations est en baisse avec près d’une centaine d’hospitalisations et une vingtaine d’admissions en réanimation en moins par rapport à la semaine dernière. Néanmoins, l'activité hospitalière liée au COVID-19.

18/02/21 : A Libourne, le conseiller municipal d'opposition Charles Pouvreau a annoncé sa démission. Dans un communiqué, l'ancien élu raconte avoir fait face à des « menaces et insultes » répétées et choisit donc de se mettre en retrait de la politique libournaise.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 05/03/21 | Charente-Maritime : LPO et NE17 main dans la main pour la nuit de la chouette

    Lire

    La Ligue de Protection des Oiseaux de Charente-Maritime et Nature Environnement 17 organisent une soirée en visio-conférence, à l'occasion de la nuit de la chouette le 6 mars, dès 18h. Ce sera l'occasion d'échanger avec des spécialistes de l'animal, participer à des jeux, visionner des vidéos et des photos, pour mieux connaître le bête. Inscription: https://urlz.fr/eZyp NE17 propose une sortie découvertes à la Réserve Naturelles Régionale de la Massonne, à 9h. Contact: sandra.laborde@ne17.fr

  • 05/03/21 | Un podcast sur les femmes

    Lire

    Le 8 mars, à l’occasion de la Journée Internationale des droits des femmes, la Maison de l’Europe du Lot-et-Garonne lance son podcast sur Spotify et Anchor « StéréoFemmes ». Disponible un lundi sur deux à 12h, il partagera des témoignages sur les femmes dans nos sociétés que ce soit au travail, dans la famille, dans le couple, à la télévision... dans le but de briser les stéréotypes.

  • 05/03/21 | Covid 19: Des restrictions sur la vente et la consommation d'alcool

    Lire

    Le préfet a prononcé le 1er mars la fermeture administrative pour une durée d’une semaine de deux débits de boissons rochelais suite au constat de rassemblements répétés à proximité immédiate de ces établissements pratiquant la vente à emporter. En concertation avec la ville de La Rochelle, le préfet a interdit, par arrêté du 4 mars, la vente à emporter de boissons alcoolisées sur les quais Duperré et Valin du samedi 6 mars au dimanche 21 mars 2021 inclus. A Bordeaux de 11h à 18h, il est interdit de consommer de l'alcool sur la voie publique dans le centre-ville et dans les parcs et jardins de la ville depuis le 4 mars.

  • 04/03/21 | Limoges : Le Village des Restaurateurs est prolongé

    Lire

    Depuis le 23 février, la Ville de Limoges a mis a disposition de l’Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie de la Haute-Vienne 12 chalets place de la Motte pour permettre aux restaurateurs d’organiser de la vente à emporter. Face au succès rencontré, cette opération « Le Village des Restaurateurs » est prolongé du 9 au 21 mars. Le Village est ouvert du mardi au jeudi de 10h à 14h et du vendredi au dimanche de 10h à 15h.

  • 03/03/21 | Poitiers : une collecte de protections hygiéniques ce 6 mars

    Lire

    Ce samedi 6 mars dans le cadre de la Journée Internationale des droits des femmes, le CCAS de Poitiers organise une collecte de protections hygiéniques pour lutter contre la précarité menstruelle. De 14h à 17h30, des boites seront disposées dans deux Carrefour City du centre-ville (rue Carnot et place du marché), ainsi que dans le Monoprix à l'entrée du centre commercial des Cordeliers. Des bénévoles seront présents pour accueillir, informer et échanger sur le sujet de la précarité menstruelle.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Fêtes et Saveurs d'Aqui !

Les spéciaux d'Aqui


Fêtes et Saveurs d'Aqui !

La Nouvelle-Aquitaine: une bonne nouvelle pour l'élevage bovin grec !

20/05/2017 | A l'occasion du Colloque International Aquitanima qui met un point final et festif aux Aquitanima Tours, les professionnels grecs se sont réjouis des nouveaux habits XXL de la région

A l'occasion du Colloque International Aquitanima 2017 qui met un point final et festif aux Aquitanima Tours, les professionnels grecs se sont réjouis des nouveaux habits XXL de la région

Avant le lancement du Salon de l'Agriculture régional ce samedi matin, ils sont environ 120 éleveurs étrangers à avoir participé ces derniers jours aux Aquitanima Tours, ces circuits techniques qui arpentent la région de long en large pour remonter le fil des différents chaînons de valorisation des races bovines et désormais caprines régionales. Environ 120 éleveurs venus des quatre coins de la planète à avoir également participé ce vendredi soir, en clôture de ces circuits, au Colloque international Aquitanima. Un colloque qui chaque année reflète le développement des races bovines et/ou caprines régionales à travers le monde grâce aux témoignages de professionnels étrangers. Des témoignages souvent inattendus et surprenant, à l'image de celui de Stelios Pyrpilis, distributeur grec de viande française dans son pays, particulièrement satisfait de constater l'élargissement de nos frontières régionales.

Quand Stélios Pyrpilis, prend la parole dans un parfait français, il salue immédiatement le nouveau format de la région qu'il avait connu sous sa taille Aquitaine en 2014 dans le cadre d'une première participation à un circuit bovin des Aquitanima Tours. « La Nouvelle-Aquitaine, c'est un enrichissement pour la région de pouvoir ainsi accueillir de nouvelles races bovines comme la Parthenaise et de nouvelles races caprines ! », s'enthousiasme-t-il. A défaut de ne pas avoir toujours contenté les locaux, la réforme territoriale est donc particulièrement bien vue par les professionnels de l'élevage bovin en Grèce... Et pour cause, « en Grèce il y a peu de races locales, beaucoup de croisements et en race pure on retrouve beaucoup de races françaises, avec en race la plus répandue la Limousine, mais nous avons aussi des Blondes d'Aquitaine, et un peu de Parthenaise... ». Une sorte de Nouvelle-Aquitaine sur Méditerranée, à laquelle il manquerait tout de même quelques Bazadaises pour parfaire le tableau. Plaisanteries mises à part, « sur l'élevage, la Grèce est liée avec la France et principalement avec votre région Nouvelle-Aquitaine, puisqu'on y trouve tout ce dont on a besoin ! », confirme Stelios Pyripilis.

Une génération d'éleveurs grecs qui veut faire évoluer les choses
Sauf que la situation grecque n'est pas si simple. En matière d'élevage bovin viande c'est « un vrai défi pour nous » expose le distributeur : « la production de viande bovine dans notre pays ne couvre que 20% des besoins de la population. Et encore, seulement 12% de cette production sont issus de veaux nés en Grèce, le reste venant de broutards importés de France et de Pologne, qui sont finis en chez nous. »
En outre, l'élevage bovin grec est non sédentaire et transhumant. Les animaux montent en effet jusqu'à 2000 mètres d'altitude pour chercher de la nourriture, car explique l'intervenant « sur le sol cultivé qui est limité dans le pays, on pratique prioritairement la culture intensive ; il n'y a pas la place pour faire de la prairie. Par conséquent, du fait de cette transhumance, les élevages de vaches allaitantes n'ont pas beaucoup évolué. Mais depuis quelques années, de jeunes éleveurs ont compris que pour combler une partie des déficits, il faut travailler différemment avec de nouvelles pratiques d'alimentation qui permettent d'améliorer la productivité, mais aussi par l'amélioration des troupeaux », synthétise Stelios Pyrpilis.
Et c'est là qu'Aquitanima et ces circuits techniques, à la découverte des filières génétiques bovines entre en scène. Après sa première participation aux Aquitanima Tours en 2014, le distributeur est revenu cette année sur le circuit dédié à la Limousine, emmenant avec lui une douzaine d'éleveurs de 38 ans de moyenne d'âge. Autant dire cette génération d'éleveurs qui veut faire évoluer les choses. Et Stélios Pyrpilis compte bien renouveler l'exercice tous les deux ans. Pour le prochain voyage c'est le circuit Blonde d'Aquitaine qui l'intéresse en priorité, mais aussi à termes les Parthenaises désormais néo-aquitaines, « car la Grèce en reçoit beaucoup en animaux vivants ou en carcasses ».

Une association pour la promotion de l'implantation embryonnaire
De ce groupe de jeunes éleveurs, certains sont déjà bien engagés dans la voie de l'amélioration génétique du troupeau, soit par le biais de l'implantation embryonnaire, soit par l'insémination artificielle par de la semence de taureaux français réputés au sein de la race Limousine. Et en six ans que la génétique française a commencé à faire son chemin grec, « il y a déjà des progrès dans les troupeaux qui en ont bénéficié », note Stelio Pyrpilis. Mais "pour aller un peu plus vite", et ici notamment dans le développement de la race Limousine en Grèce, les éleveurs envisagent sérieusement de créer une association pour la promotion de l'implantation embryonnaire, évoque-t-il.
L'ambition ici de Stelio Pyrpilis, qui depuis 30 ans vend de la génétique française en Grèce est de réussir sur la viande bovine, ce qu'il a déjà bien entamé sur la production laitière grâce à la race Prim'holstein et un travail régulier et étroit avec la région Bretagne : « En grèce les meilleurs troupeaux lait sont à 90% constitués de génétique française ». En bref, de belles perspectives de collaboration à l'horizon et pourquoi pas un voyage sur les traces de la Limousine ou de la Blonde grecque pour les organisateurs d'Aquitanima, afin de sceller un partenariat en bonne et due forme...

Solène Méric
Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4549
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 7 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -