aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

24/06/17 : L'écrivain Serge Airoldi qui vit à Dax vient de remporter le Prix Henri de Régnier de l'Académie Française pour son dernier livre, Rose Hanoï, publié chez Arléa.

23/06/17 : La ministre de la culture Françoise Nyssen se rendra à La Rochelle à l’occasion de la 4ème édition des Rencontres nationales de la Librairie, le lundi 26 juin.

23/06/17 : Plan Digues : le conseiller régional délégué au littoral Vital Baude a annoncé hier aux élus du Département de Charente-Maritime que la Région soutiendrait financièrement les avenants aux travaux restants des PAPI. Il reste encore sept chantiers.

21/06/17 : A Agen, le maire Jean Dionis du Séjour retire à l'adjointe Muriel Boulmier - qui s'est présentée contre lui aux législatives - ses délégations à la politique sociale et familiale, au Centre Communal d'Action Sociale et à la lutte contre l'exclusion.

21/06/17 : Chants, danse, langage sifflé... le patrimoine culturel de la vallée d'Ossau, dans les Pyrénées Atlantiques sera évoqué lors d'une pastorale présentée les vendredi 14 et samedi 15 juillet à 21 h, dans la commune des Eaux-Bonnes.

19/06/17 : Au vu des prévisions transmises par Météo France, la Gironde est maintenue en alerte canicule orange jusqu’à jeudi. Les températures devraient atteindre 35°C demain et 37°C la journée de mercredi. Elles ne descendront pas en dessous de 21°C la nuit.

19/06/17 : La troisième édition du Festival Flamenco y Feria de Pau se tiendra du vendredi 23 au dimanche 25 juin autour de la place Royale et dans le centre-ville.+ d'info

19/06/17 : Les Restaurants du cœur des Pyrénées-Atlantiques ont un besoin urgent de bénévoles pouvant consacrer une demi-journée par semaine à la préparation des commandes et leur acheminement. contact: Dominique 06 98 43 79 72 ou ad64.siege@restosducoeur.org

19/06/17 : Jean Lassalle est réélu face à Loïc Corrégé dans la 4e circonscription des PA avec 52.79 % contre 47.21 %

19/06/17 : Lot-et-Garonne. Résultats sur l’ensemble du département LREM : 58,96ù FN : 26,21% UDI/LR : 14,83% Taux de participation : 48,02%

19/06/17 : Gironde : dans la sixième circonscription (Mérignac-Saint-Médard-en-Jalles), le candidat EM Eric Poulliat (58,81%) bat la députée sortante PS Marie Récalde (41,19%).

19/06/17 : La Gironde placée en alerte canicule orange jusqu’à mardi matin. Les températures devraient dépasser les 37°C ce lundi et ne pas descendre en dessous de 21°C la nuit. Le préfet Dartout a alerté les maires et tous les services concernés

- Multivote -
Conseil Départemental des Landes - Festival Arte Flamenco 2017
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 25/06/17 | Une pétition pour sauver la ligne SNCF Libourne Bergerac

    Lire

    Une pétition vient d'être lancée sur le net pour sauver la ligne SNCF, Libourne-Bergerac. La régénération de cette ligne vient de voir ses coûts exploser : l'estimation est passée « de 45 à 90 M€. De nombreuses collectivités, notamment en Dordogne, s'étaient engagées à contribuer au financement au côté de l'Etat et de la Région ( 60 %), de la SNCF (15 %) mais pas dans ces conditions. La pétition invite à se rendre à Bordeaux , le 1er juillet, à 10 h, pour se « faire entendre » lors de l’inauguration de la LGV.

  • 25/06/17 | Liaison Pau-Canfranc : l'Europe fait un pas de plus

    Lire

    Le projet de réouverture de la liaison ferroviaire entre Pau, Oloron et la gare espagnole de Canfranc continue à avancer. Les états membres de l'Union européenne décideront le 6 juillet s'ils financent la moitié des 7,5 millions € d'études nécessaires à la réouverture de la ligne entre Bedous, en vallée d'Aspe, et Canfranc. Le projet figure en effet parmi les 152 dossiers inscrits dans le mécanisme de l'interconnexion en Europe. Ce qui amène la Nouvelle Aquitaine et la Navarre à espérer que l'Union pourrait financer 40% des 350 à 450 millions € de travaux du futur chantier.

  • 24/06/17 | La Rochelle fête les 500 ans de son histoire protestante

    Lire

    Capitale huguenote, haut lieu de la Réforme protestante française, la ville de La Rochelle , labellisée Cité européenne de la Réforme participe aux manifestations organisées autour des 500 ans de la Réforme (1517). Les festivités d'été ont été lancées officiellement ce vendredi. De nombreuses manifestations sont au programme : expositions, conférences, visites patrimoniales, concerts... Programmation sur http://www.ville-larochelle.fr/actualites

  • 23/06/17 | Tournage de la série Vestiaires en Dordogne à partir de lundi

    Lire

    Pendant trois jours , à partir de lundi, les caméras de la série "Vestiaires", qui parle avec humour et de manière cash du handicap, se poseront à l’Aquacap, piscine du Grand Périgueux. Les comédiens, handicapés, seront accompagnés pour le premier jour de tournage de deux stars. L’actrice Clémentine Célarié et l’ex-champion olympique de natation Florent Manaudou joueront quelques scènes pour les épisodes de cette 7e saison. Ce tournage a été préparé par le bureau d'accueil de tournages de la Dordogne.

  • 23/06/17 | Région: la séance plénière sera longue

    Lire

    C'est une plénière chargée qui attend les élus régionaux en début de semaine. En effet, seront débattus tant des dossiers liés à la formation professionnelle, qu'à l'apprentissage, aux transports (et notamment le transfert des compétences du Département à la Région pour les transports scolaires), la solidarité, et plusieurs dossiers autour de la transition énergétique et de l'environnement dont le vote d'un pacte régional autour de l'agriculture BIO. Mais il sera aussi question de finances avec le vote du tout premier compte administratif de la Nouvelle-Région et le vote du budget supplémentaire 2017 pour 94 M€

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Salon de l'Agriculture de la Nouvelle-Aquitaine de Bordeaux Lac

Les spéciaux d'Aqui


Salon de l'Agriculture de la Nouvelle-Aquitaine de Bordeaux Lac

La Nouvelle-Aquitaine: une bonne nouvelle pour l'élevage bovin grec !

20/05/2017 | A l'occasion du Colloque International Aquitanima qui met un point final et festif aux Aquitanima Tours, les professionnels grecs se sont réjouis des nouveaux habits XXL de la région

A l'occasion du Colloque International Aquitanima 2017 qui met un point final et festif aux Aquitanima Tours, les professionnels grecs se sont réjouis des nouveaux habits XXL de la région

Avant le lancement du Salon de l'Agriculture régional ce samedi matin, ils sont environ 120 éleveurs étrangers à avoir participé ces derniers jours aux Aquitanima Tours, ces circuits techniques qui arpentent la région de long en large pour remonter le fil des différents chaînons de valorisation des races bovines et désormais caprines régionales. Environ 120 éleveurs venus des quatre coins de la planète à avoir également participé ce vendredi soir, en clôture de ces circuits, au Colloque international Aquitanima. Un colloque qui chaque année reflète le développement des races bovines et/ou caprines régionales à travers le monde grâce aux témoignages de professionnels étrangers. Des témoignages souvent inattendus et surprenant, à l'image de celui de Stelios Pyrpilis, distributeur grec de viande française dans son pays, particulièrement satisfait de constater l'élargissement de nos frontières régionales.

Quand Stélios Pyrpilis, prend la parole dans un parfait français, il salue immédiatement le nouveau format de la région qu'il avait connu sous sa taille Aquitaine en 2014 dans le cadre d'une première participation à un circuit bovin des Aquitanima Tours. « La Nouvelle-Aquitaine, c'est un enrichissement pour la région de pouvoir ainsi accueillir de nouvelles races bovines comme la Parthenaise et de nouvelles races caprines ! », s'enthousiasme-t-il. A défaut de ne pas avoir toujours contenté les locaux, la réforme territoriale est donc particulièrement bien vue par les professionnels de l'élevage bovin en Grèce... Et pour cause, « en Grèce il y a peu de races locales, beaucoup de croisements et en race pure on retrouve beaucoup de races françaises, avec en race la plus répandue la Limousine, mais nous avons aussi des Blondes d'Aquitaine, et un peu de Parthenaise... ». Une sorte de Nouvelle-Aquitaine sur Méditerranée, à laquelle il manquerait tout de même quelques Bazadaises pour parfaire le tableau. Plaisanteries mises à part, « sur l'élevage, la Grèce est liée avec la France et principalement avec votre région Nouvelle-Aquitaine, puisqu'on y trouve tout ce dont on a besoin ! », confirme Stelios Pyripilis.

Une génération d'éleveurs grecs qui veut faire évoluer les choses
Sauf que la situation grecque n'est pas si simple. En matière d'élevage bovin viande c'est « un vrai défi pour nous » expose le distributeur : « la production de viande bovine dans notre pays ne couvre que 20% des besoins de la population. Et encore, seulement 12% de cette production sont issus de veaux nés en Grèce, le reste venant de broutards importés de France et de Pologne, qui sont finis en chez nous. »
En outre, l'élevage bovin grec est non sédentaire et transhumant. Les animaux montent en effet jusqu'à 2000 mètres d'altitude pour chercher de la nourriture, car explique l'intervenant « sur le sol cultivé qui est limité dans le pays, on pratique prioritairement la culture intensive ; il n'y a pas la place pour faire de la prairie. Par conséquent, du fait de cette transhumance, les élevages de vaches allaitantes n'ont pas beaucoup évolué. Mais depuis quelques années, de jeunes éleveurs ont compris que pour combler une partie des déficits, il faut travailler différemment avec de nouvelles pratiques d'alimentation qui permettent d'améliorer la productivité, mais aussi par l'amélioration des troupeaux », synthétise Stelios Pyrpilis.
Et c'est là qu'Aquitanima et ces circuits techniques, à la découverte des filières génétiques bovines entre en scène. Après sa première participation aux Aquitanima Tours en 2014, le distributeur est revenu cette année sur le circuit dédié à la Limousine, emmenant avec lui une douzaine d'éleveurs de 38 ans de moyenne d'âge. Autant dire cette génération d'éleveurs qui veut faire évoluer les choses. Et Stélios Pyrpilis compte bien renouveler l'exercice tous les deux ans. Pour le prochain voyage c'est le circuit Blonde d'Aquitaine qui l'intéresse en priorité, mais aussi à termes les Parthenaises désormais néo-aquitaines, « car la Grèce en reçoit beaucoup en animaux vivants ou en carcasses ».

Une association pour la promotion de l'implantation embryonnaire
De ce groupe de jeunes éleveurs, certains sont déjà bien engagés dans la voie de l'amélioration génétique du troupeau, soit par le biais de l'implantation embryonnaire, soit par l'insémination artificielle par de la semence de taureaux français réputés au sein de la race Limousine. Et en six ans que la génétique française a commencé à faire son chemin grec, « il y a déjà des progrès dans les troupeaux qui en ont bénéficié », note Stelio Pyrpilis. Mais "pour aller un peu plus vite", et ici notamment dans le développement de la race Limousine en Grèce, les éleveurs envisagent sérieusement de créer une association pour la promotion de l'implantation embryonnaire, évoque-t-il.
L'ambition ici de Stelio Pyrpilis, qui depuis 30 ans vend de la génétique française en Grèce est de réussir sur la viande bovine, ce qu'il a déjà bien entamé sur la production laitière grâce à la race Prim'holstein et un travail régulier et étroit avec la région Bretagne : « En grèce les meilleurs troupeaux lait sont à 90% constitués de génétique française ». En bref, de belles perspectives de collaboration à l'horizon et pourquoi pas un voyage sur les traces de la Limousine ou de la Blonde grecque pour les organisateurs d'Aquitanima, afin de sceller un partenariat en bonne et due forme...

Solène Méric
Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1465
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -