Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

30/09/20 : A l’occasion des 230 ans des Départements, une cérémonie hommage au premier Président de l’Administration Départementale est organisée ce 3 octobre par le Département de la Creuse, en présence de Jacqueline Gourault, Ministre de la Cohésion des Territoire

29/09/20 : A l'occasion de sa conférence de presse de rentrée, Jean-Jacques Lasserre, Président du Département des Pyrénées-Atlantiques, a annoncé sa candidature aux prochaines élections départementales prévues mars 2021.

28/09/20 : Une nouvelle opération de dépistage gratuit de la COVID-19 est en cours jusqu'au 30 octobre du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 à l'Arkéa Arena de Floirac. Cette opération s'adresse uniquement aux personnes prioritaires munies d’un justificatif.

28/09/20 : A Pau, l'édition 2020 de la manifestation culturelle "Les idées mènent le monde" qui aurait du se tenir les 20, 21 et 22 novembre prochains est reportée à 2021. En cause: la situation sanitaire et le bon respect des mesures de lutte contre l'épidémie.

27/09/20 : Sénatoriales Corrèze: Daniel Chasseing (les Indépendants) et Claude Nougein (LR) réélus.

27/09/20 : Sénatoriales Charente-Maritime : Corinne Imbert (LR) et Daniel Laurent (LR) retrouvent leur siège de sénateur avec 47,21% des voix. Remportant 28,51% des suffrages, Mickaël Vallet (PS) décroche le 3e siège. Il succède à Bernard Lalande (DVG - 21%).

27/09/20 : Sénatoriales Deux-Sèvres: Philippe Mouiller (LR) sortant réélu et Gilbert Favreau le président LR du conseil départemental élu au second tour.

27/09/20 : Sénatoriales Dordogne: deux sièges pour la gauche avec deux nouveaux élus: Marie-Claude Varaillas (communiste)groupe CRCE et Serge Mérillou élu dès le premier tour.

27/09/20 : Sénatoriales Charente: Nicole Bonnefoy (PS) réélue.

27/09/20 : Sénatoriales Creuse: Jean-Jacques Lozach (PS) réélu.

26/09/20 : Bernard Madrelle, ancien maire de Blaye et député socialiste de Gironde, est décédé un an après son frère Philippe Madrelle, ancien sénateur et président du conseil départemental.

23/09/20 : Après consultation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/09/20 | Le congrès des départements de France à La Rochelle

    Lire

    Les 4, 5 et 6 novembre prochains, La Rochelle accueillera le 90ème Congrès des Départements de France, présidé par son président Dominique Bussereau. Ces "Assises" seront l'occasion de faire un bilan de ces 6 dernières années, et de revenir sur la réforme fiscale. Deux thèmes en particulier seront abordés : "La préservation de la biodiversité : une politique dynamique, partenariale et transversale" et "l’enjeu de l’organisation territoriale du champ médico-social à l’aune de la crise sanitaire".

  • 30/09/20 | La filière bois recrute

    Lire

    La Haute-Vienne, la Charente et la Creuse organisent du 1er au 16 octobre la quinzaine du bois. Cet évènement a pour but de présenter les besoins de recrutement des entreprises de la filière bois ainsi que les formations à ces métiers. Grâce aux visites d’entreprises, les demandeurs d’emplois et les personnes intéressées pourront découvrir les métiers et les offres d’emplois des entreprises locales. Pour participer à ces visites d’entreprises et découvrir cette filière, les participants doivent s'inscrire auprès des acteurs de l’emploi comme Pôle Emploi ou encore les Missions Locales.

  • 30/09/20 | La Rochelle : avancée sur le projet d'éco-quartier

    Lire

    Une étape importante dans la concertation sur le Programme de Renouvellement Urbain de Villeneuve-les-Salines est franchie ce mercredi avec l’installation, à la Maison du Projet, d’une maquette évolutive du futur quartier. Visible par les habitants, elle permettra de se projeter pour mieux comprendre et s’exprimer sur les différents axes du programme. Rappel du projet: www.aqui.fr/politiques/titre-un-quartier-populaire-requalifie-en-quartier-durable-a-la-rochelle,18138.html

  • 30/09/20 | 79 : La Chambre des Métiers et de l’Artisanat se refait une beauté

    Lire

    Le CFA des Deux-Sèvres, qui comporte 32 formations et 57 diplômes, va faire peau neuve. Le bâtiment existant va être rénové et 3 nouveaux vont être construits. Cette réhabilitation va permettre de renforcer l’attractivité du campus et d’adapter l’offre de formation au plus près des besoins du marché. Le Département des Deux-Sèvres soutient cette opération et invite les collégiens à découvrir ces métiers grâce à l’opération « Bravo les artisans ».

  • 30/09/20 | Concours agricole : inscriptions ouvertes pour l'agro-foresterie

    Lire

    En 2019, le Concours Général Agricole avait ouvert une nouvelle catégorie du Concours avec les Pratiques Agroécologiques, aux côté de la catégorie Prairies et Parcours. Les agriculteurs pratiquant l'agroforesterie sur les secteurs du Pays de gâtine et Haut val de sèvre en Deux-Sèvres et sur la Charente-Maritime peuvent s'inscrire à la prochaine édition jusqu'au 15 octobre 2020. Conditions: posséder au moins une parcelle avec une production associant l’arbre à l’agriculture. Rens.05 46 50 45 08.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Elections municipales 2nd tour

Les spéciaux d'Aqui


Elections municipales 2nd tour

La Rochelle : EELV refuse une alliance avec Fountaine

02/06/2020 | Après réflexion, l’équipe de Jean-Marc Soubeste (EELV) ira seul au 2e tour

Jean-Marc Soubeste devant son QG de campagne

Ce sera donc une triangulaire pour le 2e tour des municipales à La Rochelle. Le collectif d’Europe Ecologie Les Verts a voté ce week-end contre une alliance avec la liste de Jean-François Fountaine (sans étiquette mais soutenue par En Marche). Les négociations reprises le 27 mai entre les deux parties laissaient pourtant supposer une alliance. L’Entente cordiale aura finalement été de courte durée. « Il y a des choses qui ne passent pas », explique la tête de liste Jean-Marc Soubeste, « les valeurs portées par LREM et EELV sont incompatibles ».

Le confinement a fait réfléchir les colistiers verts. Confronté à la gestion de la crise en tant qu’adjoint au maire, Jean-Marc Soubeste s’est vu « confirmer des impressions que j’avais eues durant ces six ans de mandats ». A savoir, « qu’on ne pouvait pas rester dans cette politique de gestion au fil de l’eau, à se contenter de faire les pompiers quand ça ne va pas ». La liste EELV a notamment peaufiné son programme et souhaite mettre d’avantage de social dans sa gestion municipale. « Il y a de nombreuses urgences sociales, de l’habitat à la précarité économique, que l’on peut notamment régler avec l’aide des associations, qui ont des dispositifs rodés depuis longtemps ».

Autre prise de conscience : « On ne peut plus se permettre d’être dans une écologie des petits pas ». « Il faut sortir de cette politique du « oui mais » que nous avons vécu pendant six ans. On ne peut plus dire OK pour faire une agriculture bio de proximité mais laisser sa place à l’agriculture intensive dédiée à l’exportation. C’est pareil pour les transports, la gestion de l’eau et de nombreux sujets sociétaux, on est dans des paradoxes inconciliables », analyse la tête de liste.

Si les négociations avaient repris le 27 mai, c’est parce que les colistiers avaient espéré « une évolution dans l’état d’esprit de Jean-François Fountaine », pour aller vers plus d’écologie. « On était prêt à y aller, mais pas sans condition », rappelle Jean-Marc Soubeste. Ce qui a fait craquer les négociations ? « Sur l’ambition de décarbonner La Rochelle en 2040, nous avons proposé de nous en charger, on nous a répondu que ce serait confié à plus compétents que nous. Or on ne veut plus de « oui mais ». On ne veut plus accepter la dépendance du territoire à des paramètres extérieurs comme sur le tourisme ou l’agriculture. Nous constatons qu’un certain nombre de pouvoirs n’ont pas d’intérêt à ce que les choses changent ».

Bien qu’arrivé en 3e position avec 16,7% des voix face à Olivier Falorni (ex PS, sans étiquette, 33,26%) et le maire sortant Jean-François Fountaine (32 ,62%), Jean-Marc Soubeste est confiant. Il compte sur la prise de conscience écologique faite durant le confinement par des millions de Français. Et sur le « réveil » des quelque 11 000 rochelais qui ne se sont pas déplacés au premier tour. Il pense également pouvoir s’appuyer sur les voix du Mouvement citoyen rochelais  (6,30% au premier tour) et de la France Insoumise (5,16%), dont EELV « partage les valeurs sociales ». « Nous avons déjà reçu des soutiens de la part de certains sympathisants de ces partis pour le 2e tour », assure l’écologiste. Un pari risqué sachant que les 7,79% obtenus par la liste LR de Bruno Léal risquent d’être ventilés entre Olivier Falorni et Jean-Franois Fountaine.  « C’est une élection dont l’issue n’a jamais été aussi incertaine », admettent les colistiers EELV. Pour Jean-Marc Soubeste, ça passe ou ça casse : « L’avantage, c’est que cette élection va faire office de sondage. C’est là qu’on va voir si les Rochelais ont réellement envie de ce changement dont on parle tant depuis plusieurs semaines. Et de passer à l’acte en nous confiant sa traduction politique ».

La réaction de la liste "Tous Rochelais!" de Jean-François Fountaine

La liste de Jean-François Fountaine s'est exprimée par voix de communiqué : "Nous avons pris acte ce matin qu’après de longs débats internes, les écologistes ont décidé à une très courte majorité de choisir la voie de l’autonomie. Le choix des membres du collectif «Ensemble, Osons l’écologie » s’est joué à 5 voix sur une cinquantaine de votants. Nous étions d’accord sur un projet commun et nous avons fait le maximum pour les accueillir sur notre liste. Leurs divergences internes et les directives nationales de leur parti ont été plus fortes que l’intérêt de placer l’écologie au cœur de la majorité municipale. Nous avons su accompagner les Rochelais au plus dur de la crise sanitaire et nous allons ensemble les aider à surmonter les crises sociale et économique devant nous, sans jamais oublier nos valeurs écologiques."

 

Anne-Lise Durif
Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
4267
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -