aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

24/06/17 : L'écrivain Serge Airoldi qui vit à Dax vient de remporter le Prix Henri de Régnier de l'Académie Française pour son dernier livre, Rose Hanoï, publié chez Arléa.

23/06/17 : La ministre de la culture Françoise Nyssen se rendra à La Rochelle à l’occasion de la 4ème édition des Rencontres nationales de la Librairie, le lundi 26 juin.

23/06/17 : Plan Digues : le conseiller régional délégué au littoral Vital Baude a annoncé hier aux élus du Département de Charente-Maritime que la Région soutiendrait financièrement les avenants aux travaux restants des PAPI. Il reste encore sept chantiers.

21/06/17 : A Agen, le maire Jean Dionis du Séjour retire à l'adjointe Muriel Boulmier - qui s'est présentée contre lui aux législatives - ses délégations à la politique sociale et familiale, au Centre Communal d'Action Sociale et à la lutte contre l'exclusion.

21/06/17 : Chants, danse, langage sifflé... le patrimoine culturel de la vallée d'Ossau, dans les Pyrénées Atlantiques sera évoqué lors d'une pastorale présentée les vendredi 14 et samedi 15 juillet à 21 h, dans la commune des Eaux-Bonnes.

19/06/17 : Au vu des prévisions transmises par Météo France, la Gironde est maintenue en alerte canicule orange jusqu’à jeudi. Les températures devraient atteindre 35°C demain et 37°C la journée de mercredi. Elles ne descendront pas en dessous de 21°C la nuit.

19/06/17 : La troisième édition du Festival Flamenco y Feria de Pau se tiendra du vendredi 23 au dimanche 25 juin autour de la place Royale et dans le centre-ville.+ d'info

19/06/17 : Les Restaurants du cœur des Pyrénées-Atlantiques ont un besoin urgent de bénévoles pouvant consacrer une demi-journée par semaine à la préparation des commandes et leur acheminement. contact: Dominique 06 98 43 79 72 ou ad64.siege@restosducoeur.org

19/06/17 : Jean Lassalle est réélu face à Loïc Corrégé dans la 4e circonscription des PA avec 52.79 % contre 47.21 %

19/06/17 : Lot-et-Garonne. Résultats sur l’ensemble du département LREM : 58,96ù FN : 26,21% UDI/LR : 14,83% Taux de participation : 48,02%

19/06/17 : Gironde : dans la sixième circonscription (Mérignac-Saint-Médard-en-Jalles), le candidat EM Eric Poulliat (58,81%) bat la députée sortante PS Marie Récalde (41,19%).

19/06/17 : La Gironde placée en alerte canicule orange jusqu’à mardi matin. Les températures devraient dépasser les 37°C ce lundi et ne pas descendre en dessous de 21°C la nuit. Le préfet Dartout a alerté les maires et tous les services concernés

- Multivote -
Conseil Départemental des Landes - Festival Arte Flamenco 2017
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/06/17 | Une pétition pour sauver la ligne SNCF Libourne Bergerac

    Lire

    Une pétition vient d'être lancée sur le net pour sauver la ligne SNCF, Libourne-Bergerac. La régénération de cette ligne vient de voir ses coûts exploser : l'estimation est passée « de 45 à 90 M€. De nombreuses collectivités, notamment en Dordogne, s'étaient engagées à contribuer au financement au côté de l'Etat et de la Région ( 60 %), de la SNCF (15 %) mais pas dans ces conditions. La pétition invite à se rendre à Bordeaux , le 1er juillet, à 10 h, pour se « faire entendre » lors de l’inauguration de la LGV.

  • 25/06/17 | Liaison Pau-Canfranc : l'Europe fait un pas de plus

    Lire

    Le projet de réouverture de la liaison ferroviaire entre Pau, Oloron et la gare espagnole de Canfranc continue à avancer. Les états membres de l'Union européenne décideront le 6 juillet s'ils financent la moitié des 7,5 millions € d'études nécessaires à la réouverture de la ligne entre Bedous, en vallée d'Aspe, et Canfranc. Le projet figure en effet parmi les 152 dossiers inscrits dans le mécanisme de l'interconnexion en Europe. Ce qui amène la Nouvelle Aquitaine et la Navarre à espérer que l'Union pourrait financer 40% des 350 à 450 millions € de travaux du futur chantier.

  • 24/06/17 | La Rochelle fête les 500 ans de son histoire protestante

    Lire

    Capitale huguenote, haut lieu de la Réforme protestante française, la ville de La Rochelle , labellisée Cité européenne de la Réforme participe aux manifestations organisées autour des 500 ans de la Réforme (1517). Les festivités d'été ont été lancées officiellement ce vendredi. De nombreuses manifestations sont au programme : expositions, conférences, visites patrimoniales, concerts... Programmation sur http://www.ville-larochelle.fr/actualites

  • 23/06/17 | Tournage de la série Vestiaires en Dordogne à partir de lundi

    Lire

    Pendant trois jours , à partir de lundi, les caméras de la série "Vestiaires", qui parle avec humour et de manière cash du handicap, se poseront à l’Aquacap, piscine du Grand Périgueux. Les comédiens, handicapés, seront accompagnés pour le premier jour de tournage de deux stars. L’actrice Clémentine Célarié et l’ex-champion olympique de natation Florent Manaudou joueront quelques scènes pour les épisodes de cette 7e saison. Ce tournage a été préparé par le bureau d'accueil de tournages de la Dordogne.

  • 23/06/17 | Région: la séance plénière sera longue

    Lire

    C'est une plénière chargée qui attend les élus régionaux en début de semaine. En effet, seront débattus tant des dossiers liés à la formation professionnelle, qu'à l'apprentissage, aux transports (et notamment le transfert des compétences du Département à la Région pour les transports scolaires), la solidarité, et plusieurs dossiers autour de la transition énergétique et de l'environnement dont le vote d'un pacte régional autour de l'agriculture BIO. Mais il sera aussi question de finances avec le vote du tout premier compte administratif de la Nouvelle-Région et le vote du budget supplémentaire 2017 pour 94 M€

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Salon de l'Agriculture de la Nouvelle-Aquitaine de Bordeaux Lac

Les spéciaux d'Aqui


Salon de l'Agriculture de la Nouvelle-Aquitaine de Bordeaux Lac

La viande en question

27/05/2017 | L'association Uniagro organisait ce mercredi sur le Salon un colloque autour de la viande et de sa défense face aux multiples attaques qui lui sont adressées.

René Laporte, spécialiste des questions de la viande et du bien-être animal, qui a tenté de répondre à une question : « Peut-on encore être carnivore aujourd'hui? » lors du Colloque Uniagro

C'est l'un des rendez-vous professionnels devenu une tradition au salon de l'agriculture de Nouvelle-Aquitaine. A chaque édition son débat autant politique qu'économique, pour ne pas dire philosophique, autour d'une thématique liée à l'agriculture. Pour organiser cet événement, Bruno Millet, commissaire général et ingénieur agronome de formation, a comme toujours fait appel à son réseau pour faire intervenir un expert. Cette fois, c'est René Laporte, spécialiste des questions de la viande et du bien-être animal, qui a tenté de répondre à une question : « Peut-on encore être carnivore aujourd'hui ? »

Vaste sujet que de réfléchir à la consommation de la viande dans la société actuelle. Une question qui en génère beaucoup d'autres, et entraîne le besoin d'explorer de nombreux domaines. Qu'il s'agisse de la distinction entre véganien, végétalien, végétarien, et « omnivore », terme sur lequel René Laporte insiste au moment de lancer les débats. Qu'il s'agisse aussi de réfléchir aux thèses spécistes et antispécistes, au rapport que l'Homme entretient avec l'animal.

Celui qui a fait toute sa carrière professionnelle dans la filière viande s'est longtemps penché sur le rapport existant entre l'Homme et l'animal. Car c'est bien là le fond du problème, l'endroit d'où part la discorde. « Il y a les faits, et il y a l'esprit, la philosophie. Si l'on va jusqu'au bout de la réflexion, la question à se poser est de savoir si l'on peut tuer un animal », avance-t-il.

Autant de questions qui ne se posaient pas au milieu du vingtième siècle. Mais les goûts et les usages évoluent, les mœurs et la société avec. « Dans les années 1950, on consommait 50 kilos de viande par an et par habitant. On est monté à plus de 100 en France et maintenant on est à 80 environ, on a saturé nos besoins, l'envie a peu à peu disparu », détaille René Laporte.

Pour ou contre ?

Que faut-il donc faire aujourd'hui ? La position de René Laporte, inutile de le nier, est de continuer à consommer de la viande. Mais c'est une posture personnelle, face à « L214 et d'autres mouvements qui sont abolitionnistes, qui veulent interdire les élevages et toutes les productions issues de l'animal », affirme-t-il. Des mots volontairement forts face à des positions tranchées.

Et celui-ci de continuer son plaidoyer : « Des lobbys existent et vont loin dans leur façon de penser et d'agir, avec cette volonté de faire inscrire dans le Code Civil l'interdiction d'acheter ou vendre des animaux, vivants ou morts ». Des actes dont le but est bien de faire disparaître l'élevage.

Mais dans ce cas, au-delà même de la question de la consommation de viande, c'est la question économique, sociale et environnementale qui se pose. Que faire de tout un pan de l'économie française ? Comment occuper les espaces et les paysages ? Comment réaliser des plans de fumure et autres travaux permis par l'élevage ?...

Pour René Laporte, l'agriculture française, et en premier lieu évidemment l'élevage, doit prendre la parole pour se défendre. « Dans les années 1980, l'agriculteur est devenu d'un seul coup le pollueur de la planète. Mais au lieu de répondre, il n'a pas compris et s'est replié. Il faut au contraire changer les règles du jeu, montrer le travail », propose-t-il.

La mode est pourtant à la contestation. Dans une société où le respect est devenu un concept abstrait dont on a oublié l'existence, dans un monde où la guerre est en premier lieu celle des idées, on a oublié la première des valeurs : la tolérance. « Je n'oblige personne à consommer de la viande. A l'inverse de certains courants de pensée, je ne dis pas à l'autre ''tu dois'' mais ''tu peux'' », conclut René Laporte.

Sylvain Desgroppes
Sylvain Desgroppes

Crédit Photo : Sylvain Desgroppes

Partager sur Facebook
Vu par vous
1375
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -