11/12/17 : Catherine Seguin, 45ans, fille de Philippe Seguin qui était sous-préfète de Bayonne depuis 2016 a pris du galon et sera la nouvelle préfète du Gers en remplacement de Pierre Ory nommé dans les Vosges. Deuxième femme à occuper ce poste dans le Gers

11/12/17 : La Charente-Maritime est passée ce matin en vigilance "jaune" vents violents : la circulation est coupée sur le pont de l'île d'Oléron et les liaisons maritimes coupées avec l'île d'Aix, en raison d'une forte houle.

10/12/17 : A Orthez la liste menée par le socialiste Emmanuel Hanon remporte l'élection municipale (49,69%) devançant celle du maire sortant Yves Darrigrand (39,87%) et de Hélène Marest (Lrem -Modem 10,44%

10/12/17 : Philippe Mahé préfet de Meurthe-et-Moselle depuis août 2015 est le nouveau directeur général des services de la Gironde. Il a occupé plusieurs postes similaires depuis 1995 en Côtes d'Armor Finistère aux communautés urbaines de Nantes et de Toulouse.

10/12/17 : Dans un communiqué du 9/12, le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau annonce que l'instauration d'un péage à l'entrée d'Oléron ne sera finalement pas soumis au vote lors de la session du Département du 18 décembre comme annoncé.

10/12/17 : Charente-Maritime : Météo France annonce une tempête ce lundi, avec de violentes rafales pouvant atteindre localement 120 à 130 Km/h sur le littoral et 100 à 110 Km/h à l'intérieur des terres.

09/12/17 : Après l'annonce de la présence du groupe NTM, les Francofolies ont annoncé cette semaine leurs prochaines têtes d'affiches de l'édition 2018, qui se tiendra du 11 au 15 juillet : Orelsan, Jain, Véronique Sanson, Mc Solaar, Calogero et Shaka Ponk.

08/12/17 : Les maires de Port-au-Prince et de La Rochelle ont signé un accord mardi à l’occasion des 2e Assises de la coopération franco-haïtienne à Port-au-Prince. Une aide nouvelle sera apportée pour la construction d’un lieu d’accueil en cas de catastrophe.

07/12/17 : Le maire de Saint-Jean-de-Luz et premier vice-président de la Communauté Pays basque, Peyuco Duhart, 70 ans, est mort ce vendredi matin à 10 heures au Centre hospitalier de la Côte basque à Bayonne. Il avait été victime d'un AVC la semaine dernière.

06/12/17 : L’innovation au service des entreprises. Jeudi 14 décembre, la CCI47 organise un a-m de table ronde autour du « design, levier d’innovation dans les entreprises ». Pour en parler des entrepreneurs seront présents pour témoigner de leur expérience.

06/12/17 : Mi novembre, le centre national pour le développement du sport a attribué un total 5,7M€ à 16 projets néo-aquitains visant la création d’équipements structurants, l’accès à la pratique sportive des personnes handicapées et à la rénovation des CREPS

06/12/17 : C'est ce lundi 11 décembre que Didier Lallement, prendra officiellement ses fonctions de préfet de la région Nouvelle-Aquitaine, préfet de la zone de défense et de sécurité Sud-Ouest et préfet de la Gironde à la suite de Pierre Dartout.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 11/12/17 | Péage d'Oléron : la déception des élus départementaux

    Lire

    Alors que le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau a annoncé samedi dans un communiqué, annuler la mise au vote de la création d'un péage au pont de l'île d'Oléron, la grogne monte parmi les élus. Deux vice-présidents de la majorité départementale LR, Dominique Rabelle et Michel Parent (aussi maire de Le Chateau d'Oléron), ont exprimé ce lundi via un communiqué leur "grande déception" : "Ce désaccord de fond met en question la pertinence de ce territoire", préviennent-ils.

  • 11/12/17 | Bordeaux : Deux tramways en plus aux heures de pointe sur la ligne A

    Lire

    Afin d’accompagner la fermeture du pont de pierre à la circulation automobile, et à la demande d’Alain Juppé, TBM renforce le service tramway de la ligne A en heures de pointe, sur la rive droite, à compter du lundi 11 décembre. Deux tramways supplémentaires seront mis en place entre 7 h et 8 h, aux départs de « La Gardette » et « Dravemont » et entre 17h et 18h, du centre de Bordeaux vers la Rive Droite.

  • 09/12/17 | Pierre Dartout décoré en quittant Bordeaux

    Lire

    Pierre Dartout, préfet de Gironde et de Nouvelle-Aquitaine a vécu un moment singulier lors de la réception marquant son départ de Bordeaux: il a reçu des mains d'Alain Juppé la décoration de commandeur dans l'Ordre national du mérite en présence d'élus, de personnalités, de sa famille venue de son Limousin natal moment chaleureux ponctué d'un très bel hommage du maire de Bordeaux retraçant une carrière fournie au service de l'Etat et remerciement appuyé du récipiendaire à Bordeaux où il sera "très heureux de revenir". M.Dartout, le préfet de l'installation de la réforme territoriale a loué sa relation avec Alain Rousset.

  • 08/12/17 | Les événements nautiques de La Rochelle annoncés au salon Nautic de Paris

    Lire

    Le salon Nautic a été l'occasion pour La Rochelle d'annoncer les événements de 2018. En avril, la ville accueillera L'Hermione avant son départ en méditerranée. En mai, ce sera la première édition des Assises de la plaisance et du nautisme. A partir de juillet, 4 championnats européens de sport de glisse vont se succéder (catamaran, dériveur et forty-niners). Sans oublier les traditionnels rendez-vous de la Semaine du Nautisme ou du Grand Pavois, qui se tiendra du 26 septembre au 1 octobre.

  • 08/12/17 | L'ambassadeur de Chine annoncé à la prochaine fête de la truffe

    Lire

    La prochaine fête de la truffe a lieu à Sarlat, les 20 et 21 janvier 2018. Cet événement culinaire accueillera l'assemblée générale de l’association des Bocuse d’Or Winners. Pour l’occasion, 17 lauréats du célèbre concours de cuisine du monde seront présents. Zhai Jun, l'ambassadeur de la République populaire de Chine, accompagné d'une vingtaine de personnes à la prochaine Académie culinaire du foie gras et de la truffe, a répondu favorablement à l'invitation de la municipalité.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
YOLO - Rentrée Universitaire 2017 - Grand Poitiers

Les spéciaux d'Aqui


YOLO - Rentrée Universitaire 2017 - Grand Poitiers

Le Chapon Fermier Label Rouge des Landes : roi des volailles festives, chouchouté comme un prince

21/11/2011 |

Le Chapon fermier Label Rouge des Landes sur l'élevage de Geneviève et Bernard Peyre à Campagne

Souvent considéré comme le Roi des volailles festives, le Chapon retrouve officiellement son titre les 26 et 27 novembre prochains à l?occasion des incontournables Festivolailles de Saint-Sever, capitale du poulet fermier des Landes. Ce dernier week-end de novembre, le Chapon sera donc enfin, et de nouveau, Roi en son Royaume ! Curieux de savoir par quelles subtilités, un « simple » poulet gagne ses galons de Prince chaponné, Aqui s'est rendu, « pedibag » aux pieds, et en compagnie de Gilou Piet, technicienne chez Maïsadour, sur l'exploitation de Geneviève et Bernard Peyre. Eleveurs du fameux volatile Label Rouge à Campagne, leur secret tient en deux mots : soins et attention.

A son arrivée sur l'élevage, rien ne différencie le futur Chapon, d'un poulet label Rouge des Landes... et pour cause ce sont les mêmes poussins, race « cou nu ».Mais pourtant leur accueil est un peu différent : les 2000 futurs chapons logent dans de petites marensines (30m²) qui leur sont exclusivement réservées. Celles-ci restent donc vides la moitié de l'année et ne sont jamais utilisées pour leurs autres élevages du couples à savoir poulet et pintade.

"On joue la mère poule!"Elevage en liberté des Chapons fermiers Label Rouge
Une fois installés sur la litière de paille soigneusement broyée par leurs éleveurs, les poussins grandissent sous le regard particulièrement attentif de Geneviève et Bernard. « On les surveille, on les nourrit, on leur donne à boire. On fait aussi très attention à la température dans la cabane, et en fonction, on chauffe ou on aère... Bref, on joue la mère poule ! » commente Geneviève. Une attention très particulière qui s'adapte à sa qualité de « un produit de luxe ». « On veille à ce qu'ils soient les plus beaux et les plus homogènes possibles » explique Geneviève.
Et puis, il faut aussi veiller à ce qu'ils soient « au top de leur forme ». En effet, par un beau matin du mois d'août, à l'âge de 32 ou 33 jours, ils doivent subir et bien résister à l'opération qui changera leur destinée : le chaponnage...« C'est une équipe d'éleveurs spécialisés qui vient sur place réalisée les castrations. Les choses ont beaucoup évoluées tant dans la pratique que dans les outils. Tout est désinfecté entre chaque manipulation, et tout est mis en œuvre pour assurer la meilleure hygiène », assure Gilou.
Une fois opérés, les volatiles retrouvent la litière fraîchement renouvelée de leur cabane. Ils y restent deux jours, toujours surveillés de près par leurs éleveurs. Mais ensuite, à eux la liberté ! Et durant plusieurs semaines, ils ne rentrent qu'à la tombée de la nuit, ou pour se ravitailler en eau et en nourriture, 100% végétale, dont 70% provient du maïs de l'exploitation.C'est d'ailleurs au cours de cette période que l'on saura si l'opération a bien fonctionné ou pas. L'écrêtage n'ayant plus court, les deux femmes expliquent avec humour que « si en grandissant certains « chapons », se mettent à arborer fièrement une jolie crête bien rouge en poussant des « cocorico », ils ont plus de chance de finir en coq au vin qu'en chapon farci... »

Geneviève Peyre, éleveur de chapons et maman poule



Le "persillage" de la viande

Viennent enfin, les 25 derniers jours avant l'abattage. Si le volume des muscles du chapon s'est développé grâce àla castration et à ses pérégrinations au milieu de la forêt, il doit désormais s'engraisser. Pour cela on l'interdit de sortie, et on inclut 10% de lait dans son alimentation. Durant cette période, « la chair s'affine, « se persille », c'est-à-dire que le gras va se répartir dans le muscle, et non pas autour » : c'est ce qui va donner le moelleux et la saveur fine à la volaille.
Cela dit, après que les éleveurs en aient pris soin pendant six mois, ils comptent sur vous, pour ne pas rater l'étape décisive : la cuisson. Pour Gilou : « il faut faire cuire la viande longtemps et à feu doux. Au moins 3 heures à 160°C maximum, pour que la peau soit croustillante et la viande cuite à cœur ». Avec un chapon d'environ 3,5 à 3,8 kg, vous pourrez régaler 10 chanceux invités.

 

Photos: aqui.fr

Solène Méric

Partager sur Facebook
Vu par vous
2048
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 14 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -