31/03/15 : Une conférence intitulée "L'ours ou le désordre apprivoisé" aura lieu le vendredi 3 avril à 17h30 à l'université de Pau (amphithéâtre de la présidence). Elle sera donnée par Claudie Monin, présidente du carnaval Biarnes et le sociologue B. Duperrein+ d'info

31/03/15 : Le spectacle "Toy Toy" présenté par le chorégraphe Hamid Ben Mahi le mercredi 8 avril à 20h30, sur la scène du théâtre Saragosse,à Pau, constitue un croisement entre le hip-hop et les danses de rue sud-africaines. + d'info

31/03/15 : A Lourdes, la grotte aux pèlerins, qui vient de faire l'objet de quatre mois de travaux, ouvrira officiellement le jeudi 2 avril à 9h30 en présence de Mgr Nicolas Brouwet, évêque de Tarbes et Lourdes, et du père Horacio Brito, recteur du sanctuaire.

31/03/15 : Le futur stade de football du Pau FC sera aménagé sur la plaine du Hameau. Il devrait entrer en service pour la saison 2016-2017. L'équipement coûtera 2,5 millions d'euros.

31/03/15 : En Lot-et-Garonne, la session de droit du Conseil général, consacrée à l’élection du Président, se déroulera jeudi 2 avril à partir de 10h à l’Hôtel du Département à Agen. Sans surprise le président sortant Pierre Camani devrait être réélu.

26/03/15 : Christine Bost, la maire d'Eysines ayant renoncé à être candidate à la présidence du Conseil de Gironde si la gauche l'emporte ce 29 mars c'est Jean-Luc Gleyze qui est en lice en sud Gironde avec Isabelle Dexpert qui succéderait à Philippe Madrelle.

25/03/15 : Suite au départ de Jean-Michel Quellec pour la Direction Régionale de l'Insee Centre, l'Insee Aquitaine a une nouvelle Directrice régionale : Yvonne Pérot, qui depuis 2011 occupait le même poste à la tête de l'Insee Picardie.

20/03/15 : Dans le cadre des Scènes d’été en Gironde, le Département propose aux girondins, amateurs ou passionnés de culture, de devenir Reporters pour couvrir les spectacles qui se déroulent du 1erjuin au 30 septembre 2015 sur l’ensemble du territoire.+ d'info

18/03/15 : Les 6 et 7 mai, le Salon des élus locaux et des agents publics d'Aquitaine organise un concours de l'innovation des collectivités avec 4 catégories: numérique, mutualisation, environnement et proximité. Candidatures jusqu’au 15 avril.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 31/03/15 | Bordeaux : l'idée "loufoque" d'une commission de réconciliation sur l'esclavage

    Lire

    Le Cran (Conseil représentatif des associations noires) a récemment annoncé vouloir mettre en place à Bordeaux avec l'aide de la mairie, une "commission de réconciliation" pour créer un dialogue avec les familles locales dont les ancêtres ont tiré un bénéfice de l'esclavage. Le maire de Bordeaux, Alain Juppé, s'y est opposé. "C'est une idée loufoque. On ne va pas se réconcilier avec des gens avec qui ont n'est pas fâché. Je ne veux pas engager la ville dans ce genre de débats" a-t-il déclaré.

  • 31/03/15 | Fin de la trève hivernale : une manifestation à Bordeaux ce mardi

    Lire

    Environ 150 personnes du Dal (Droit au logement) et d'un collectif de 26 associations pour l'urgence sociale et la solidarité se sont réunies ce mardi sur la place Pey-Berland pour refuser la fin de la trève hivernale, qui doit intervenir le soir même. Les places d'hébergement pour les sans-abris doivent fermer mercredi, et les expulsions de locataires de reprendre. En tout, une centaine de familles sont concernées dans le département. Deux expulsions sont déjà en cours, à Mérignac et à Bègles.

  • 31/03/15 | "Pourquoi j'ai pas mangé mon père" : trois avant première samedi en Gironde

    Lire

    "Pourquoi j'ai pas mangé mon père", premier film réalisé par Jamel Debbouze qui utilise la motion capture, adaptation libre d'un roman de Roy Lewis sorti dans les années 60 "Pourquoi j'ai mangé mon père", sort le 8 avril prochain au cinéma. Pour les impatients, le film sera diffusé en avant première le samedi 4 avril au Mérignac Ciné à 18h45, au Mégarama de Bordeaux à 20h30 et au Gaumont de Talence à 21h45. Jamel Debbouze et l'équipe du film assisteront aux 3 projections.

  • 31/03/15 | Loi Handicap dans les établissements scolaires : un rapport alarmant

    Lire

    D'après un récent rapport rédigé par l'Observatoire national de la sécurité et de l'accessibilité des établissements d'enseignement, 25% des écoles construites depuis 2008 ne sont pas accessibles aux enfants handicapés selon les règles mises en vigueur par la loi Handicap de 2005. Dans le volet scolarité de cette loi, il était précisé "la possibilité de prévoir des aménagements". Apparemment, tout est dans la nuance...

  • 31/03/15 | Semaine de l'industrie en Lot-et-Garonne

    Lire

    A l’occasion de la Semaine de l’Industrie, la CCI47 propose une rencontre gratuite et ouverte à tous sur les Fab Labs. Les Fab Labs (Fabrication Laboratory) sont des réseaux de laboratoires locaux qui rendent possible l'invention en donnant aux individus accès à des outils de fabrication numérique tels que l’impression 3D, … Cette rencontre se déroulera le mercredi 1er avril à partir de 14h dans les locaux de la CCI à Agen.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Bordeaux 2030 Innov'action et Agriculture
Aqui.fr a besoin de vous!

Les spéciaux d'Aqui


Aqui.fr a besoin de vous!

Dordogne: le château de Commarque, histoire et grandeur d'un monument du patrimoine français

01/08/2013 | Des travaux de grande envergure sont encore mis en œuvre pour révéler l'imposant château de Commarque, oublié pendant 400 ans et ouvert maintenant au public.

Château de Commarque.

Retracer l'histoire complexe du château de Commarque, c'est revivre 15.000 ans d'Histoire de l'Humanité, c'est raconter l'histoire d'une famille pendant dix siècles et la passion d'un homme pour le patrimoine du Périgord. Hubert de Comarque n'a repris le berceau familial qu'en 1962 et depuis, le site ne cesse de dévoiler de nouveaux éléments, que cela soit une grotte préhistorique recélant plus de 150 gravures ou encore une architecture mêlant genres troglodytique et médiéval, le tout surplombant un panorama remarquable. Jusqu'au 31 août, ateliers et animations rythment ce décor poétique.

Six familles pour un seul siteLa vallée de Commarque, au temps de la Préhistoire, devait être fort fréquentée : preuve en est du cheval gravé de Commarque, du bison de la Grèze, ou encore de l'Abri de Cap Blanc qui est à la sculpture ce que Lascaux est à la peinture. Mais passons les années pour en venir au temps où les Commarque vivaient au château, entre autres familles.
Trois grandes campagnes de fouilles menées en 2003, 2004 et 2006 ont montré que plusieurs familles cohabitaient sur le site, leurs noms revenant sur des documents du XIIe au XVe siècle : les Commarque donc, ainsi que les Beynac, les Cendrieux, les Escars, les Gondrix et les La Chapelle. Selon l'archéologue Bernard Pousthomis, "c'est dans le courant du XIVe siècle et peut-être à la faveur de la guerre de Cent Ans, que les premiers remembrements semblent s'être opérés par acquisitions successives, au profit des deux lignages majeurs - les Beynac et les Commarque -, conduisant à une séparation du site en deux blocs antagonistes". Affaiblies par la guerre de Cent Ans, la force politique des deux familles décline et l'ensemble du site sera finalement abandonné à la fin du XVIe siècle.

Renaître après 400 ans d'oubli.Il faut donc attendre 1962 et Hubert de Commarque pour que la grandeur de ce monument saute aux yeux de tous. Menant depuis son rachat en 1972 d'incessants travaux de consolidation et de restauration, il parvient à sauver une grande partie des murs en élévation, le site étant en grand danger d'écroulement. Parallèlement, il entreprend également d'importantes campagnes de fouilles archéologiques.
Aujourd'hui, le château de Commarque se découvre : les visiteurs peuvent visiter la Grotte préhistorique à l'aplomb du Donjon, au bas de la falaise, et son exposition présentée avec le concours du Musée National de Préhistoire et du Pôle International de la Préhistoire. Ils peuvent également se balader, guide-papier en mains, dans le château, ou encore participer aux ateliers d'archerie (initiation au tir à l'arc), de tracé pariétal et de sculpture sur pierre (en repartant avec son œuvre, bien sûr).

 

Entrée payante : Adultes : 7€ ; 12 à 17 ans : 5€ ; 6 à 11 ans : 3,50€ ; Moins de 6 ans : gratuit.
Ateliers gratuits, jusqu'au 31 août.

Laura Jarry
Laura Jarry

Crédit Photo : Jochen Jahnke sur Wikimédia - Tous droits réservés.

Partager sur Facebook
Vu par vous
5836
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 33 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -