aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

20/07/16 : Fierté pour le Comité régional Olympique et Sportif d'Aquitaine: 31 sportifs licenciés et 19 sportifs originaires de la Nouvelle-Aquitaine représenteront la France aux Jeux Olympiques (5-21 août) et Paralympiques (7-18 septembre) de Rio au Brésil!

19/07/16 : Le jury de la 23ème édition du Concours National de la Création d'Entreprises Agroalimentaires organisé depuis 1994 par Agropole se réunira le lundi 26 septembre prochain dans les salons du Sénat à Paris pour désigner ses lauréats.

19/07/16 : 1ère Nuit de la Noisette organisée par la Maison de la noisette le lundi 25 juillet à partir de 18h30 à Lacépède (47). Au programme : découverte de la ferme, casse-croûte paysan saveurs noisettes et balade nocturne sensorielle et contée

19/07/16 : Le cinéma Les Montreurs d’Images à Agen propose Les Cinestivales : 1 film + 1 apéro-mix, jeudi 21 juillet. Au programme, à 18h30, la projection de « Paco De Lucia, légende du flamenco » et à 20h un Apéro-mix au bar et dans la cour du cinéma.

16/07/16 : A Périgueux, le bâtiment syndicat départemental de l'énergie de la Dordogne restera illuminé aux couleurs du drapeau français en hommage aux familles et aux victimes de l'attentat de Nice pendant une semaine.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/07/16 | Création de l’Atlas des paysages de Lot-et-Garonne

    Lire

    « Sa version numérique constitue une mine d’informations très riche sur les paysages de notre quotidien. Ce document est le résultat, d’abord d’un important travail bibliographique, puis de terrain et, enfin, d’analyse. L’atlas participe à l’affirmation de la reconnaissance d’une identité plurielle de paysages, façonnant une mosaïque propre au Lot-et-Garonne. » Pierre Camani président et sénateur de Lot-et-Garonne. A consulter sur : https://atlaspaysages.lotetgaronne.fr/

  • 22/07/16 | Une rallonge de 27M€ pour la Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    Dans le cadre des contrats de plan Etat-Régions, afin de tenir compte des nouveaux périmètres régionaux, l'Etat après échanges avec la Région va débloquer une enveloppe de 27M€ supplémentaires pour conforter des opérations "particulièrement stratégiques pour une plus grande cohésion de la Nouvelle-Aquitaine": la mise à 2x2 voies de la RN 141 entre Exideuil-Roumazières-Chasseneuil en Charente, la modernisation de la ligne ferroviaire Nantes-Bordeaux, le développement du Campus de génie civil d’Egletons en Corrèze et de l’Ecole nationale supérieure de mécanique et d’aérotechnique à Poitiers.

  • 21/07/16 | L'Agglo Côte basque Adour vote l'intégration de Tarnos

    Lire

    Lors de sa dernière réunion, l'ACBA a quasiment plébiscité l'intégration de la ville du Seignanx et voisine de Tarnos, par 21 voix, 1 abstention et 1 refus de participer au vote. Un vote qui a provoqué un débat nourri et tendu sur fond de l'intercommunalité unique. EPCI rejetée par cinq des six maires de cette agglo Côte basque Adour et hyper représentée dans cette assemblée. Si pour le maire de Biarritz cette arrivée dictée par un bassin de vie naturel, enrichirait le nouveau territoire, pour le maire de Boucau il s'agit simplement du sens de l'histoire.

  • 21/07/16 | TER : les usagers dédommagés en septembre

    Lire

    En raison d'importants mouvements sociaux dans les Ter en mai et juin derniers, le plan de transport des Ter en Nouvelle-Aquitaine a été très impacté, avec au plus fort de la crise, plus de 35% des Ter supprimés. Des suppressions s'ajoutant à celles intervenues depuis février sur certaines lignes en raison du manque de conducteurs. En guise de dédommagement, et à la demande de Renaud Lagrave, vice-président du Conseil régional en charge des infrastructures, des transports et des mobilités, SNCF Mobilités accorde pour le mois de septembre, une réduction de 30% aux abonnés annuels et mensuels des réseaux Ter de la région.

  • 20/07/16 | 750 000€ pour la filière gras

    Lire

    Le 11 juillet, le Conseil régional a débloqué 750 000€ en faveur des entreprises de la filière gras, touchées par la crise aviaire. Une somme issue de l'enveloppe de 15M€ promise par Alain Rousset à la mi-fevrier, en même temps que la création d'un comité de suivi sur ces mesures d'accompagnements. Celles-ci ciblent le financement des investissements de biosécurité dans les exploitations, la prise en charge de la formation des salariés et des agriculteurs dans le cadre de procédures d'activités partielles, et l'accompagnement au cas par cas des entreprises les plus fragilisées.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Aqui.fr au Salon de l'agriculture de Bordeaux-Lac

Les spéciaux d'Aqui


Aqui.fr au Salon de l'agriculture de Bordeaux-Lac

Dordogne: le château de Commarque, histoire et grandeur d'un monument du patrimoine français

01/08/2013 | Des travaux de grande envergure sont encore mis en œuvre pour révéler l'imposant château de Commarque, oublié pendant 400 ans et ouvert maintenant au public.

Château de Commarque.

Retracer l'histoire complexe du château de Commarque, c'est revivre 15.000 ans d'Histoire de l'Humanité, c'est raconter l'histoire d'une famille pendant dix siècles et la passion d'un homme pour le patrimoine du Périgord. Hubert de Comarque n'a repris le berceau familial qu'en 1962 et depuis, le site ne cesse de dévoiler de nouveaux éléments, que cela soit une grotte préhistorique recélant plus de 150 gravures ou encore une architecture mêlant genres troglodytique et médiéval, le tout surplombant un panorama remarquable. Jusqu'au 31 août, ateliers et animations rythment ce décor poétique.

Six familles pour un seul siteLa vallée de Commarque, au temps de la Préhistoire, devait être fort fréquentée : preuve en est du cheval gravé de Commarque, du bison de la Grèze, ou encore de l'Abri de Cap Blanc qui est à la sculpture ce que Lascaux est à la peinture. Mais passons les années pour en venir au temps où les Commarque vivaient au château, entre autres familles.
Trois grandes campagnes de fouilles menées en 2003, 2004 et 2006 ont montré que plusieurs familles cohabitaient sur le site, leurs noms revenant sur des documents du XIIe au XVe siècle : les Commarque donc, ainsi que les Beynac, les Cendrieux, les Escars, les Gondrix et les La Chapelle. Selon l'archéologue Bernard Pousthomis, "c'est dans le courant du XIVe siècle et peut-être à la faveur de la guerre de Cent Ans, que les premiers remembrements semblent s'être opérés par acquisitions successives, au profit des deux lignages majeurs - les Beynac et les Commarque -, conduisant à une séparation du site en deux blocs antagonistes". Affaiblies par la guerre de Cent Ans, la force politique des deux familles décline et l'ensemble du site sera finalement abandonné à la fin du XVIe siècle.

Renaître après 400 ans d'oubli.Il faut donc attendre 1962 et Hubert de Commarque pour que la grandeur de ce monument saute aux yeux de tous. Menant depuis son rachat en 1972 d'incessants travaux de consolidation et de restauration, il parvient à sauver une grande partie des murs en élévation, le site étant en grand danger d'écroulement. Parallèlement, il entreprend également d'importantes campagnes de fouilles archéologiques.
Aujourd'hui, le château de Commarque se découvre : les visiteurs peuvent visiter la Grotte préhistorique à l'aplomb du Donjon, au bas de la falaise, et son exposition présentée avec le concours du Musée National de Préhistoire et du Pôle International de la Préhistoire. Ils peuvent également se balader, guide-papier en mains, dans le château, ou encore participer aux ateliers d'archerie (initiation au tir à l'arc), de tracé pariétal et de sculpture sur pierre (en repartant avec son œuvre, bien sûr).

 

Entrée payante : Adultes : 7€ ; 12 à 17 ans : 5€ ; 6 à 11 ans : 3,50€ ; Moins de 6 ans : gratuit.
Ateliers gratuits, jusqu'au 31 août.

Laura Jarry
Laura Jarry

Crédit Photo : Jochen Jahnke sur Wikimédia - Tous droits réservés.

Partager sur Facebook
Vu par vous
499
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -