24/10/17 : Charente-Maritime : les élus du Département ont voté une motion contre les dernières mesures envisagées par l'Etat concernant la baisse des APL, hier lors de la session d'automne.

18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/10/17 | Edouard Philippe à Bordeaux

    Lire

    Edouard Philippe était en déplacement aujourd'hui à Marseille et Bordeaux où le Premier ministre a rendu visite à Alain Juppé. Entre autres politesses et admirations mutuelles ("la relève est assurée" a déclamé le maire de Bordeaux, "j'ai appris en vous regardant" lui a répondu le Premier ministre), Edouard Philippe s'est rendu à une réunion de travail à la métropole et devait faire un discours à la Convention Nationale des avocats en fin d'après-midi.

  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


YOLO - Rentrée Universitaire 2017 - Grand Poitiers

Les spéciaux d'Aqui


YOLO - Rentrée Universitaire 2017 - Grand Poitiers

Le château de Malle en Gironde, entre belle histoire familiale, jardins à l'italienne et Sauternes

08/08/2013 | Classé monument historique, il se visite du lundi au vendredi

Le château de Malle et son magnifique jardin à l'italienne

le château de Malle n'est pas parmi les plus connus en Gironde, mais il vaut le détour. Situé au coeur du Sauternais, ce splendide édifice du XVIIème siècle, entouré de jardins à l'italienne en terrasses, offre tout le charme d'une ancienne demeure parfaitement remise en état. Et, c'est aussi 50 hectares de vignes, un cru classé en 1855 de Sauternes, qui produit des vins de Graves rouges et blancs. Visite guidée.

Le château de Malle, c'est d'abord l'histoire d'une famille. C'est Jacques de Malle, président au parlement de Bordeaux et ancêtre en ligne directe de la famille des Comtes de Bournazel, qui le fit construire au début du XVII° siècle. Depuis, le domaine est resté dans la même famille. Juste avant la révolution, c'est un colonel de Lur-Saluces que l'on trouve installé à Malle. C'est dans les années 50 que Pierre de Lur-Saluces, ancien officier célibataire et dernier représentant du nom à habiter Malle lègue le domaine à son neveu et filleul, Pierre de Bournazel. Celui-ci reprend la propriété en piteux état et se lance avec succès dans la réhabilitation totale du vignoble et du château. Le Comte Pierre de Bournazel deviendra, au fil des années, une figure marquante de la viticulture bordelaise et créera la première commanderie du Bon temps de Sauternes et Barsac. Depuis son décès en 1985, son épouse a repris le flambeau. Elle est aujourd'hui aidée par ses trois fils, Paul-Henry, Antoine et Charles de Bournazel.

Un château, qui a su garder son mobilier du XVIIème siècleL'entrée au château se fait par une avant-cour bordée de bâtiments qui sont devenus des chais. Le vestibule est lambrissé de boiseries d'époque Louis XVI "à la capucine", c'est à dire simplement cirés et d'un marbre d'époque des Pyrénées. Le mobilier recouvert de "cuir de Cordoue" date du XVII° siècle, fait rare, car le château est resté au fil des siècles dans la même famille. La grandeur du canapé et le raffinement de la cheminée de pierre en disent long sur la richesse des propriétaires. Un peu plus loin, le grand salon a été entièrement restauré. Seuls, l'admirable parquet en mosaïque de bois fruitiers et le plafond à petits caissons de bois de buis ont résisté aux termites. L'ensemble du mobilier date ici cette fois du XVIII° siècle. Les murs sont ornés de trois miroirs du XVII° siècle aux armes des Lur-Saluces ainsi que de nombreux tableaux. Juste après, dans la bibliothèque qui donne sur la partie ancienne de Malle, on peut admirer un remarquable bureau à cylindre du XVIII° siècle ainsi qu'une collection d'ouvrages anciens, en particulier l'encyclopédie de l'époque de Diderot et d'Alembert. Quelques mètres plus loin, dans la chambre dite "Chambre des Cardinaux", on découvre sur la cheminée l'un des très rares portraits du Duc d'Epernon, seigneur du Château de Cadillac,un "voisin".

Les jardins aussi sont classés monuments historiquesLes jardins du château de Malle sont aussi classés monument historique. Ils s'étendent sur 6 hectares sur le modèle des parcs florentins. Si Versailles et les jardins royaux ont incontestablement été une source d'inspiration, l'influence italienne a été prépondérante. Les groupes de pierre qui les décorent ont été sculptés par des artistes italiens appelés en Guyenne au début du XVII° siècle par le duc d'Epernon qui faisait alors lui aussi construire son château à Cadillac, de l'autre coté de la Garonne. Il s'agit soit de figures appartenant à la mythologie grecque comme Céphale et l'Aurore, Cupidon ou encore Zéphyr et Flore, la déesse italique des fleurs et des jardins, ou encore Vénus regardant son amant Adonis, soit de groupes d'inspiration régionale. Là, sont représentés les travaux de la vigne, les joies de la chasse et de la pêche, ainsi que les thèmes du vin et de l'ivresse. A l'Est de la première terrasse, intégré à la muraille d'enceinte se cache un petit théâtre à l'italienne. Une galerie d'arcades et un belvédère façonnent l'ensemble construit en pierres de taille. Trois niches présentent des personnages de la commedia dell'arte : Pantalon, Scaramouche et Arlequin. Les silhouettes datant du XVII° en bois découpé, peintes en "trompe l'œil" présentes dans le vestibule du Château servaient certainement de figuration immobile pour les scènes de comédie jouées autrefois dans ce joli théâtre. Une visite, qui devrait enchanter plus d'un touriste ou d'un Aquitain.

Nicolas César
Nicolas César

Crédit Photo : NC

Partager sur Facebook
Vu par vous
2080
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -