Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/03/19 : Un séisme de magnitude 4,9 s'est produit ce matin peu avant 11h dans le secteur de Montendre. Il aurait été ressenti dans un rayon de 200 km, à Bordeaux et à Angoulême notamment.

20/03/19 : A Périgueux, la journée de l'audition se concrétise ce mercredi 20 mars, par le spectacle "yes ouie can", au Sans réserve à partir de 18 h 30. Cette soirée est organisée par le service de santé au travail. Gratuit dans la mesure des places disponibles.

19/03/19 : Dordogne : Ce 19 mars, l'appel à la grève des organisations syndicales CGT, FO et FSU, a été suivi par un petit millier de personnes à Périgueux qui revendiquent une hausse du SMIC, la réindexation des pensions et de retraites sur le coût de la vie.

19/03/19 : Jean-Frédéric Laurent, économiste de formation et spécialiste du transport maritime international est depuis le 13 mars dernier, le nouveau Président du Directoire du Grand Port Maritime de Bordeaux.

18/03/19 : Le préfet de Nouvelle-Aquitaine Didier Lallement est nommé préfet de police de Paris en remplacement de Michel Delpuech, après les violences sur les Champs-Élysées.

17/03/19 : Grande America : les "boues" observées par l'association Sea Shepherd hier à Hourtin en Gironde, ne sont en fait qu'un phénomène naturel de décomposions de déchets organiques bien connus des habitants, et non du mazout, relate ce matin la préfecture.

16/03/19 : Naufrage du Grande America : l'association Sea Shepherd rapporte que des plages de Gironde auraient été touchées. La préfecture maritime ne confirme pas et demande de "ne pas se fier aux photos alarmiste", et promet des prélèvements sur zone.

15/03/19 : Naufrage du Grande America : une nappe d’hydrocarbures d’une longueur de 4.5 km et d’une largeur de 500 mètres, d’aspect compact, a été observée à proximité de la zone de naufrage, à environ 175 nautiques (environ 325 km) des côtes françaises.

12/03/19 : Prévoyant une trentaine de recrutements en 2019, la Sobeval, spécialisée dans le veau de boucherie, organise un forum pour l’emploi, le 20 mars de 13 h à 17 h dans ses locaux de Boulazac (Dordogne). Un test par simulation sera proposé par Pôle emploi.

12/03/19 : En Lot-et-Garonne, la semaine prochaine, inauguration des sites multi-opérateurs d'accès à l'internet mobile à Hautefage La Tour, Massels, Thézac. Les communes de Frespech et Auradou sont également concernées par la couverture de ces nouveaux sites.

- Publicité -
S’abonner ici !
< proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/03/19 | Prix Aéronautique et Espace : les sélections approchent !

    Lire

    C'est la 17° édition du Prix Aéronautique et Espace Nouvelle-Aquitaine. Ce dernier est à destination des collégiens et lycéens et tient à développer l'intérêt des jeunes vis-à-vis de cette industrie. Deux sélections sont organisées en Gironde, et pour la première fois, 20 collégiens de l'Entre-deux-Mers y participeront à Pellegrue le 21 mars prochain. Une deuxième sélection girondine est organisée le 28 mars pour les établissements bordelais. La finale aura lieu le 16 mai à Bordeaux.

  • 20/03/19 | Lot-et-Garonne : un débat sur l'Europe

    Lire

    "L'Europe sociale : rêve ou réalité"? Tel est l'objet de la conférence-débat organisée le 21 mars prochain à 18h30 dans le théâtre Comœdia à Marmande. Le maire de Marmande Daniel Benquet, Marie-Josée Fleury (responsable des affaires européennes CFDT) et Francesca Breuil, membre du réseau de conférencier TEAM Europe échangeront sur l'Europe sociale. La rencontre sera animée par Didier Delanis, Président de la Maison de l'Europe Lot-et-Garonne.

  • 20/03/19 | Escale du livre : deux lauréats dévoilés

    Lire

    Le salon du livre de Bordeaux se tiendra du 5 au 7 avril prochains. En attendant, les lauréats du Prix des lecteurs et du Prix des lecteurs Lycéens de l'Escale du Livre 2019 ont été dévoilés. Julia Kerninon, auteure de "Ma Dévotion" (ed. Rouergue), a été plébiscitée par les lecteurs de plusieurs médiathèques girondines. Les élèves de trois lycées bordelais ont récompensé "Frère d'âme" (ed. Seuil) de David Diop. Les visiteurs pourront rencontrer les deux lauréats pendant l'Escale du Livre.

  • 20/03/19 | Solidarité : St-Médard-en-Jalles engagée pour Haïti

    Lire

    La Nuit de l'eau 2019 a lieu le vendredi 22 mars à l'espace aquatique Hastignan de Saint-Médard-en-Jalles de 19h à 23h. La soirée solidaire est organisée par la Ville, l'ASSM Natation et Gymnastique et l'ASAP Subaquatique. Les bénéfices de la Nuit de l'eau 2019 seront versés à l'UNICEF au profit d'un programme d'accès à l'eau potable et à l'assainissement pour les enfants d'Haïti.

  • 20/03/19 | A Boulazac (24), une conférence sur le numérique et ses influences

    Lire

    A l’occasion de la 30e édition des Semaines d’Information sur la Santé Mentale, Le Grand Périgueux, l'hôpital, l’Union Nationale de Familles et Amis de Personnes malades et/ou Handicapées Psychiques organisent une rencontre baptisée « Le Numérique, ses influences sur notre quotidien » le 22 mars à la médiathèque de l'Agora de Boulazac à partir de 17 h. Le but est de répondre aux interrogations des parents et des adolescents sur les bienfaits et les risques potentiels du numérique dans notre quotidien.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Aqui! au salon international du MCO Aéronautique & de Défense

Les spéciaux d'Aqui


Aqui! au salon international du MCO Aéronautique & de Défense

Le colloque Aquitanima à la découverte des chèvres de Taïwan

12/05/2018 | En prélude au Salon régional de l'agriculture, le colloque international Aquitanima a une nouvelle fois fait voyager ses participants, sur le thème de l'élevage et de la génétique

En prélude au Salon régional de l'agriculture 2018, le colloque international Aquitanima a une nouvelle fois fait voyager ses participants, sur le thème de l'élevage et de la génétique

De la filière caprine de Taïwan, aux enjeux d'avenir de la sélection génotypique bovine en Wallonie, en passant par l'opération française « Pas d'élevage sans amour », le Colloque international Aquitanima, organisé ce vendredi soir, n'aura une fois de plus pas failli à son intitulé ! Ce temps fort, à la fois prélude au Salon de l'Agriculture de Nouvelle-Aquitaine et conclusion des Aquitanima Tours, aura une fois encore réuni au sein du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, une centaine d'éleveurs et techniciens étrangers ayant suivi ces 3 derniers jours, les circuits techniques sur les traces de races bovines, caprines et équines régionales. Une délégation internationale, toute prête à arpenter dès ce samedi 12 mai, les allées du Salon de l'agriculture.

Il résonnait d'un peu toutes les langues ce vendredi soir, au sein de l'hémicycle régional : de l'ivoirien, au coréen, en passant par l'espagnol, le grec ou encore le russe ou l'arabe... Parmi cette présence étrangère se trouvait une importante délégation de professionnels en provenance de Taïwan, pour suivre plus particulièrement les circuits caprins ouverts sur les Aquitanima Tours depuis l'an dernier.
En clin d'oeil, c'est par l'intervention de William Hung, professionnel de la génétique caprine à Taïwan, que s'est ouvert  le colloque, pour un focus sur le développement de cette filière dans son pays. Un élevage récent puisque débuté au début des années 80, mais marqué par un certain nombre de contraintes que sont la taille de l'île (10 000 km² au deux tiers occupés par de très hautes montagnes), et un climat chaud (35°C en été, 18°C en hiver) et particulièrement humide... Autant déléments empêchant le développement d'une agriculture importante en matière de fourrage et d'alimentation des bêtes, et limitant la taille du cheptel national. Côté chèvres laitières, le petit pays compte 40 000 têtes (autour de 2 races) pour une production de 50 000 tonnes de lait par an, principalement commercialisées sous forme de lait frais, et 100 000 têtes de caprins viande, sur 3 races principales. « Nous n'avons pas de populations importantes, surtout en lait, c'est pourquoi nous parions beaucoup sur la génétique, pour permettre l'amélioration de la production ».

L'importation d'embryons depuis la France
Cette génétique, les éleveurs, réunis en Association, gestionnaire d'un « herd book » ( registre généalogique), vont désormais surtout la chercher en Australie, en Nouvelle-Zélande ou aux Etats-Unis pour l'importation de reproducteurs, mais aussi en France, pour cette fois, l'importation d'embryons. Une technique qui a démarré l'an dernier, et qui doit d'abord faire ses preuves auprès des agences nationales avant, mais l'intervenant semblait optimiste, un déploiement sur le terrain. Une possibilité qui pourrait ainsi être bientôt ouverte auprès de la trentaine de fermes taïwanaises qui pratiquent l'insémination artificielle.
Quant aux pratiques de l'élevage en lui-même, ce voyage taïwanais a eu de quoi surprendre... En effet, « en raison du climat difficile pour la production de fourrage, on ne peut pas se permettre de jeter de la paille au sol pour installer les animaux », indique l'intervenant. « Les chèvres sont donc dans des stèles en hauteur, avec en dessous, un système automatique de collecte du fumier, ce qui nous permet de le revendre, mais aussi d'éviter dans ce climat humide, la propagation des maladies... » Quant au bien-être des animaux : « les élevages sont équipées de système de ventilation permettant de lutter contre l'humidité ambiante » ...

"Pas d'élevage sans amour"
Le bien-être et plus encore, l'attention, voire l'amour des éleveurs pour leurs animaux, a justement donné lieu à une courte prise de parole de Jean-Marc Alibert, Président de France Limousine Sélection, dont l'organisation est à l'origine de l'opération « Pas d'élevage sans amour ». Cette opération déjà relayée par le Salon International de l'Agriculture, sera également mise à l'honneur à l'occasion du Salon de l'Agriculture de Nouvelle-Aquitaine, à travers notamment la distribution de badges et de boucles d'identification aux couleurs de l'opération. Face aux détracteurs de l'élevage, la page Facebook « Pas d'élevage sans amour » compte sur les photos postées par les éleveurs eux-mêmes, pour que le grand public découvre le monde de l’élevage, non plus à travers les discours de ces « anti-viande », mais par tous les gestes d'attention et de tendresse des éleveurs envers leurs bêtes. Un message positif sur l'élevage, que Dominique Graciet, Président du Salon et de la Chambre régionale d'Agriculture, a d'ailleurs fait mission aux éleveurs présents dans l'hémicycle, ce vendredi soir, de se faire les ambassadeurs dans leurs pays respectifs. Ils rentreront tous d'ailleurs, avec une des fameuses boucles floquées « Pas d'élevage sans amour ».

Solène Méric
Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1290
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -