Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

08/04/20 : Charente-Maritime : la Ville de Royan a pris un arrêté municipal ce 8 avril pour obliger le port du masque ou d'un "dispositif nasal et buccal" lors des déplacements dans l'espace public, "pour les personnes de plus de 10 ans", jusqu'au 15 avril.

08/04/20 : L’épidémie poursuit sa progression dans notre région avec 101 nouveaux cas recensés par l'ARS, ce qui porte le total à 2 539 cas confirmés depuis le début de l’épidémie (hors personnes non testées Covid-19 identifiées par la médecine de ville).

07/04/20 : Un décret de la Ville de Biarritz a interdit aux promeneurs, la station assise d’une durée de plus de deux minutes sur un banc ou sur un espace assimilable. Une disposition qui a tellement fait rire jaune et le buzz que le maire l'a annulée dans l'après-m

07/04/20 : Charente-Maritime : Le site internet de la ville de La Rochelle www.larochelle.fr a ouvert une page spéciale Entraide et solidarité dans la rubrique "Toutes les informations relatives au COVID-19" pour ceux qui veulent apporter leur aide.

07/04/20 : Suite à la demande du ministère de la Santé, le Département de Charente-Maritime s'est engagé à dépister "dans les meilleurs délais" ses 8 500 résidents et 5 000 employés d'EHPAD, en coordination avec l'ARS et le laboratoire Qualyse.

07/04/20 : Charente-Maritime : à la date du 6 avril, plus de 8 000 entreprises ont fait une demande d’activité partielle, soit près de la moitié des entreprises du département. Plus de 57 000 salariés sont concernés. 14 agents travaillent sur les dossiers.

07/04/20 : Déjà présente sur Facebook et Twitter, l’Agence Régionale de Santé ouvre sa page LInked-In afin de relayer au monde professionnel ses communiqués de presse quotidien ainsi que des informations et actualités autour de la crise sanitaire coronavirus.

06/04/20 : Coronavirus : 833 décès en France en 24 heures, 8911 morts au total, selon le ministre de la santé ce soir. Soit 65 nouveaux cas confirmés recensés en Nouvelle-Aquitaine, ce qui porte le total à 2 426 cas confirmés depuis le début de la crise.

03/04/20 : Charente-Maritime : le festival Stereoparc, qui doit se tenir du 17 au 18 juillet à Rochefort, est pour l'instant maintenu, fait savoir aujourd'hui l'organisation.

03/04/20 : Le sommet Afrique-France, prévu les 4,5 et 6 juin prochain, a été reporté à une date ultérieure. Emmanuel Macron devrait proposer "dans les jours qui viennent" une nouvelle thématique, en lien avec la situation sanitaire et économique.

03/04/20 : Charente-Maritime : les maires de l'île Oléron ont pris des arrêtés hier soir pour interdire la venue sur le territoire de vacanciers ou de résidents secondaires, renforçant les pouvoirs de gendarmeries. Les contrevenants devront faire demi-tour.

03/04/20 : Charente : la préfète a autorisé l’ouverture de 47 marchés : 17 pour l’arrondissement d’Angoulême; 12 pour l’arrondissement de Cognac; 18 pour l’arrondissement de Confolens.

- Publicité -
S’abonner ici !
< proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 10/04/20 | Obligation de port de masque : le maire de Royan (17) contraint de reculer

    Lire

    Le maire de Royan Patrick Marengo a édité un arrêté le 8 avril obligeant tous les habitants de la commune à porter un masque pour se déplacer. Mesure illégale, lui a rétorqué le préfet de la Charente-Maritime. Patrick Marengo l'a donc retiré pour éditer un nouvel arrêté "encourageant fortement" le port du masque. L'élu a également lancé un appel à contribution pour réaliser des masques artisanaux, pour compléter les 22 000 masques FFP1 commandés par la Ville. contact : santé@mairie-royan.fr.

  • 10/04/20 | L'Engie Open de tennis de Biarritz annulé

    Lire

    L'Engie Open de tennis de Biarritz, organisé par Quaterback qui était programmé entre le 13 et le 19 juillet a été annulé en raison de la pandémie de Covid19. L’annonce par les instances internationales du gel des compétitions ATP et WTA jusqu’au 13 juillet et des mesures de confinement annoncées dans l’hexagone pendant une période incertaine ne permettent pas l’organisation de ce tournoi. En collaboration avec les instances du tennis ITF et FFT, les organisateurs se projettent vers l’édition 2021 afin que ce tournoi demeure un tournoi de référence.

  • 10/04/20 | Pas de pénurie de masques selon le préfet de la Dordogne

    Lire

    Lors d'un point presse, le préfet Frédéric Périssat, a annoncé que 900.000 masques avaient été distribués aux personnels soignants et aides à domicile depuis un mois. Le préfet estime qu'il n'y a "pas de pénurie" de masques. 140.000 masques ont été récupérés dans des entreprises ou dans des collectivités. Les infirmiers et médecins libéraux du département vont d'ailleurs se voir fournir, par l'Agence Régionale de Santé, 23.000 masques en supplément ainsi que 1000 litres de gel hydroalcoolique.

  • 10/04/20 | Interbev solidaire avec les soignants et les viandes régionales

    Lire

    Durant cette période de consommation traditionnelle de viande d’agneau et de veau, Interbev N-A soutient les actions de solidarité en offrant des repas à base de viandes régionales d’agneau et de veau aux hôpitaux et EHPAD : 120 repas à base d’Agneau du Limousin IGP* et de Veau élevé sous la mère IGP* Label Rouge ont été servis au personnel du CHU de Limoges le 7/04, et 500 repas à base d’Agneau de Pauillac IGP Label Rouge le seront ce jour au personnel du CHU de Bordeau. D'autres actions sont à venir auprès des CHU de Brive et de Poitiers, des EHPAD de la Corrèze, de la Vienne et des Pyrénées-Atlantiques.

  • 10/04/20 | Près de 3000 TPE et auto entrepreneurs ont fait appel au fonds de solidarité en Dordogne

    Lire

    Mis en place le 31 mars, le fonds de solidarité de l’État destiné aux TPE (artisans, commerçants, auto entrepreneurs) a déjà concerné 2 907 entreprises en Dordogne avec une moyenne de 1 300 euros versés, a annoncé le préfet Frédéric Perissat, le 9 avril. Ce qui représente environ 1 302 euros par dossier, chiffre supérieur à la moyenne régionale. 432 entreprises ont demandé le report des charges fiscales, représentant un montant de 7,1 millions d’€ et 3900 entreprises sont en activité partielle.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Municipales 15 et 22 mars

Les spéciaux d'Aqui


Municipales 15 et 22 mars

Le Conservatoire des races Aquitaine et CEVA Santé Animale alliés pour l'agrobiodiversité

11/04/2018 | La laboratoire Ceva Santé Animale est partenaire pour la 2ème année du Salon Aquitanima et du Conservatoire des races Aquitaine.

Les vaches Bordelaises en pâturage

Présent dans 110 pays à travers le monde, le laboratoire CEVA Santé Animale a passé en 2017, le cap du milliard d'euros de chiffre d'affaires. Spécialisé dans la recherche, le développement, la production et la commercialisation de produits pharmaceutiques et de vaccins pour animaux de compagnie et d'élevage, il est le premier laboratoire français, classé 6ème au niveau mondial. Impliqué auprès « toutes les formes d'agricultures », le groupe sera présent pour la 2ème année sur le Salon de l'agriculture Nouvelle-Aquitaine, à travers un partenariat auprès du salon Aquitanima et du Conservatoire des races Aquitaine. Une manière aussi de valoriser son ancrage territorial néo-aquitain, à Libourne en Gironde.

L'avantage d'un chiffre d'affaire à 1,1Md €, c'est qu'il permet de maintenir un investissement soutenu sur la recherche et développement. Un enjeu d'autant plus important pour un groupe pharmaceutique vétérinaire à la dynamique de développement forte. En 2017, CEVA Santé a consacré 10% de son chiffre d'affaires à la R&D, soit 100 M€. Mais au-delà de ce choix stratégique, le groupe, suivant la volonté de son PDG, Marc Prikazsky, s'implique aussi fortement depuis plusieurs années dans la protection de l'agrobiodiversité, « un rempart majeur pour préserver notre écosystème », glissait-il le 28 février dernier, sur le Salon de l'Agriculture de Paris, à l'occasion de la remise du Prix national de la Fondation du patrimoine pour l'agrobiodiversité animale, dont son groupe est partenaire.

Agrobiodiversité dans l'intérêt des animaux, des hommes et de leur environnement
« L'agrobiodiversité, tout comme le sujet du bien-être animal, font partie de la responsabilité sociétale de Ceva Santé Animale », explique Martin Mitchell, directeur de la communication du groupe. Plus que des mots, une conviction qui se traduit en actes, par l'intervention directe ou le soutien financier à de nombreuses initiatives à travers le monde. Concrètement, participer au développement de la productivité de micros-élevages de « poulets bicyclettes » au Burkina Faso, ou accompagner les projets du Conservatoire des races Aquitaine, même combat : celui de l'agrobiodiversité dans l'intérêt des animaux, des hommes et de leur environnement.

Présent sur le Salon Aquitanima, pour sa propre communication et visibilité, l'accompagnement du Conservatoire par le laboratoire se joue surtout sur l'enjeu de la visibilité. « Nous intervenons pour mettre en lumière les actions de notre partenaire », résume Martin Mitchell. Romane Delay, la coordinatrice projet Conservatoire des races pour CEVA Santé Animale, est notamment chargée auprès d'Estelle Goworek, responsable communication digitale du groupe, de développer la visibilité du Conservatoire des races à travers la refonte du site internet et le développement d'une stratégie de communication sur les réseaux sociaux. L'idée ici est de viser prioritairement le grand public pour porter à sa connaissance les nombreuses actions du Conservatoire des races d'Aquitaine, en matière de sauvegarde de races locales, mais aussi de mettre en avant des « histoires de biodiversité » liant l'humain et l'animal autour de l'enjeu de la sauvegarde de ces races.

Créer la rencontre avec le public et permettre une transmission
Mais, au-delà des outils numériques, le Salon de Bordeaux sera bel et bien l'occasion d'établir un lien « physique » entre l'animal et le grand public. Particulièrement mise en avant cette année : la vache Bordelaise, déjà mise à l'honneur à Paris, puisque lauréate du Prix national de l'Agrobiodiversité. Un film autour de l'évènement parisien sera d'ailleurs diffusé sur le Salon, permettant autour de la remise de ce prix, de démontrer non seulement toute la pertinence de la préservation de la race d'un point de vue environnemental mais aussi économique pour l'éleveur primé. « Parler de la Bordelaise sur le Salon de l'agriculture Nouvelle-Aquitaine, c'est aussi parler de pâturage, de zones humides et du bénéfice que ces races et leurs élevages peuvent apporter à notre paysage et à notre environnement, et donc aussi à nous-même », pointe Romane Delay.

Les Poneys Landais sont des habitués du Salon de l'Agriculture Nouvelle-Aquitaine

Parmi les autres races mises à l'honneur sur le stand du Conservatoire, le Poney Landais sera aussi à découvrir sur Equitaine à travers un concours de mâles. « Si le Poney Landais participe aussi de la préservation des zones humides, il peut aussi se découvrir à travers le sport. Tout un projet éducatif a d'ailleurs déjà été monté autour de cette race, à destination des élèves des centres équestres », explique Estelle Goworeck. Cette documentation pédagogique, présentant non seulement la race mais aussi son milieu de vie d'origine, ses usages traditionnels par l'homme, ses aptitudes ou encore le processus de sauvegarde, servira de modèle pour la présentation de plusieurs autres races visibles au Salon de l'agriculture de Bordeaux.

« En plus de la rencontre physique entre le grand public et l'animal, l'idée est aussi de permettre une transmission autour de l'histoire et des connaissances sur ces races locales agricoles auprès des visiteurs ». Mais si l'invitation à la découverte de ces races s'adresse prioritairement au grand public, les professionnels sont bien évidemment les bienvenus pour échanger avec le Conservatoire et ses éleveurs partenaires. En effet, et la boucle de l'agrobiodiversité est ainsi bouclée : sans élevage, pas de sauvegarde ou préservation de race possible. Un cercle vertueux qui a déjà connu de belles réalisations. Et la jolie vache Bazadaise, dont la race est désormais exportée aux quatre coins du monde, après une période de quasi-disparition, en sait quelque chose.

Solène Méric
Solène Méric

Crédit Photo : Ceva

Partager sur Facebook
Vu par vous
14975
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 12 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -