Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/06/18 : Ce 19 juin, l’état de catastrophe naturelle, a été reconnu pour les communes de Salies-de-Béarn et des Eaux-Bonnes (Gourette) pour les inondations des 12 et 13 juin 2018. Les autres demandes seront examinées le 3 juillet prochain.

19/06/18 : La Rochelle : Raphaël Glucksmann, Directeur du Nouveau magazine littéraire, sera au Musée maritime samedi 23 juin à 14h30 pour une rencontre avec le public sur le thème des relations entre océan et climat et les impacts du changement climatique.

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

Arte Flamenco 2018 - du 2 au 7 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/06/18 | Carte judiciaire : échappée Paloise

    Lire

    La Cour d'appel de Pau échappera visiblement au recalibrage de la carte des cours d'appel sur celles des régions administratives prévues dans le projet de loi de programmation pour la justice, examiné au Sénat en octobre, selon une information délivrée par une délégation du ministère de la Justice. Traduction : elle continuera à traiter les affaires des Hautes Pyrénées, des Landes et des Pyrénées Atlantiques. Le tribunal d'instance d'Oloron, lui, fusionnera et deviendra une chambre délocalisée de Pau, perdant ainsi l'autonomie de sa juridiction.

  • 20/06/18 | Marché et pique-nique de producteurs à Lormont

    Lire

    Dimanche 24 juin de 10h à 17h les producteurs du Drive Fermier Gironde organisent leur 2ème marché au Château de Valmont: vente directe de produits fermiers locaux, restauration dans un esprit pique-nique, baptêmes de poneys (10h-12h) et animaux de la ferme (14h-16h)! Au menu : canard ou burgers de la Ferme Gauvry, assiettes de légumes et samoussas du Jardin des Demoiselles, salades de pâtes et sandwiches de la Ferme de Fontaud, pâtisseries de la Ferme de Martineaux, cerises et jus de fruits des Coteaux des Fargues, bières et limonades de la Brasserie Saint-Léon et les vins du Château Marceaux.

  • 20/06/18 | Un nouveau topoguide de randonnée pour la Charente-Maritime

    Lire

    Charente Maritime Tourisme vient d'éditer une nouvelle version de son topoguide de randonnée. Avec la Fédération française de randonnée, elle a sélectionné 37 chemins les plus emblématiques du département, sur les 350 circuits existants (soit 3500 km balisés). Le territoire est notamment traversé par 5 itinéraires de Grandes Randonnées (GR), les GR36, 360, 4 et 655, ce dernier étant une chemin de Compostelle. Le GR8, de l'Estonie au Portugal, y sera bientôt prolongé.

  • 20/06/18 | Pyrénées-Atlantiques: des mesures pour les agriculteurs sinistrés

    Lire

    Suite aux intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques, plusieurs mesures sont mises en œuvre à destination des agriculteurs: ouverture des démarches de reconnaissance de calamité agricole et catastrophe naturelle, numéro vert pour permettre aux agriculteurs en grande difficulté de se faire connaître (0 800 620 069), évaluation des sinistres auprès des 7 500 éleveurs du département et des organismes de défense des signes officiels de qualité, ou encore organisation de missions d’enquête pour établir et reconnaître les sinistres. Infos : www.pa.chambagri.fr

  • 19/06/18 | Thalys : de nouvelles lignes au départ de Bordeaux

    Lire

    C'est la compagnie ferroviaire Thalys qui l'a annoncé directement ce mardi 19 juin : un aller-retour par semaine, sans arrêt, entre Bordeaux et Bruxelles tous les samedi sera proposé à partir du mois de juin 2019. Deux autres allers-retours quotidiens ont aussi été annoncés à des échéances plus courtes. À compter d'avril 2019, vous pourrez donc voyager en Thalys au départ de Bordeaux vers Amsterdam, Rotterdam, Anvers, Bruxelles, Roissy et Marne-la-Vallée. Enfin, Thalys a annoncer la révision de ses 26 rames à horizon 2022.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Aqui! au Salon de l'Agriculture Nouvelle Aquitaine

Les spéciaux d'Aqui


Aqui! au Salon de l'Agriculture Nouvelle Aquitaine

Drive-in à Poitiers : quand la voiture devient fauteuil de cinéma

26/09/2017 | Une bonne affluence pour ce premier drive-in à Poitiers dans le cadre de Yolo. 71 voitures et une centaine de piétons ont pu contempler Cry Baby de John Waters.

71 voitures et une centaine de piétons ont regardé le film, Cry Baby, sur le parking de la maison des étudiants de Poitiers

On se croirait plongé dans les Etats-Unis des années 1930. Sur le parking de la Maison Des Étudiants (MDE) de Poitiers, un grand écran de cinéma gonflable a été installé ce mardi 25 septembre. 71 voitures ainsi qu'une centaine de piétons sont venus pour regarder Cry Baby, un film de John Waters. Contempler le film depuis sa voiture ou un transat et surtout écouter la bande son via sa radio, ça s'appelle un drive-in ou un ciné-parc. Découverte de cette projection particulière dans le cadre des soirées organisées pour le mois de la rentrée universitaire : Yolo.

Branchés sur la fréquence 89.4, les spectateurs écoutent l'émission de radio qui va annoncer le début de la projection. Certains sont venus sans radio et en cherche une " in extremis" pour pouvoir entendre la bande son du film... Qu'ils soient à pieds, en trottinette, à vélo... et surtout en voiture, des étudiants et des passionnés du 7e art se sont retrouvés sur le parking de la Maison Des Étudiants du campus de Poitiers pour une projection particulière : un drive-in (également appelé ciné-parc). A l'affiche, Baby Cry de John Waters et avec Johnny Depp en guest star.

Parmi la dizaine de bénévoles qui placent les voitures face au grand écran (en quinconces pour que tout le monde puisse bien le voir), se trouve Bénédicte Fernandez. À 22 ans, la jeune femme en service civique à la radio associative Pulsar (voir ci-dessous) a eu l'idée originale d'organiser un drive-in à Poitiers. « En fait, au départ nous en avons discuté avec mon cher et tendre qui est étudiant en arts du spectacle, spécialité cinéma, à Poitiers. En se renseignant, nous avons découvert que le son passait par la radio et comme je commençais mon service civique à la Radio Pulsar, je leur ai proposé ce projet qui les a immédiatement emballés. » Le directeur de la radio l'a soutenu tout de suite. « Cela nous semblait évident de le faire dans le cadre de Yolo. On trouvait son projet intéressant. C'est vintage, puis cela donnait l'occasion d'une nouvelle expérience radiophonique, une façon de faire différente », explique Sylvain Cousin. Bénédicte a mené le projet de bout en bout jusqu'à la diffusion ce mardi 25 septembre à 21 heures. « Nous avons eu le soutien du Centre Régional de Promotion du Cinéma (CRPC) qui nous a proposées plusieurs œuvres. Nous avons opté pour un film musical qui se déroulait dans les années 1960 aux Etats-Unis pour être un peu dans le thème ». Il a fallu également demander, le temps du film, au Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA) une fréquence éphémère pour diffuser la bande son via la radio sur une centaine de mètres à la ronde.

Comme aux États-Unis

Bénédicte paraît légèrement stressée avant le début de la projection. « J'espère que tout va bien se passer... Je suis impatiente que ce soit fini ». Le film commence à l'heure. 21h00. Certains ont même eu le droit à leur pop corn. Une émission spéciale de ciné, Tea Time Ciné, était en direct pour présenter le projet et en faire gagner.(quoi ?).. D'autres avaient prévu leur casse-croûte. 71 voitures ont été comptabilisées par la sécurité. Et quasiment une centaine de personnes sont devant sur des transats, écouteurs sur les oreilles, avec un poste de radio, un téléphone portable. Le générique du film commence. Dans leur petite 106 blanche. Arthur, Laura et Gabrielle sont venus pour participer à cette soirée Yolo, originale. « Nous sommes au début des cours. Nous n'avons pas encore beaucoup de travail, explique Gabrielle. Donc nous en profitons pour sortir. Puis regarder un film depuis sa voiture, ça sort un peu du commun. Nous ne l'avions jamais fait encore ». Le film est diffusé en version originale sous-titrée. Cela ne semble gêner personne. « Justement, je préfère quand c'est comme ça, confie Laura. Puis pour ceux qui ne comprennent pas l'anglais, on arrive à lire les sous-titres même en étant loin ».

Rencontres... en VO

A quelques voitures de là, Sébastien accompagné par Laura et Lana, deux étudiantes italiennes en Erasmus. Lui est vraiment surpris par la qualité du son qui sort des enceintes de sa voiture. « Ça fonctionne très bien. Le son est vraiment bien synchronisé avec l'image. Puis, nous sommes installés confortablement dans la voiture. C'est une bonne idée ». D'ailleurs le côté VO plaît à Lana et Laura venant de Padoue. « Nous ne pouvons pas faire ça en Italie car très peu d'étudiants possèdent des voitures. Pour nous, c'est mieux que le film soit dans la langue originale, on comprend mieux. », rigolent-elles avec leur accent italien.

Il faut les laisser profiter du film. 22h50, écran noir. Le générique vient de se terminer. Les voitures redémarrent (aucun problème de batterie, si ça peut rassurer quelques sceptiques). Ce drive-in a séduit beaucoup de personnes. Un événement qui a rassemblé beaucoup de monde au-delà de ce que l'équipe organisatrice espérait. Un succès en somme qui appelle d'autres projections. En tout cas, ils l'espèrent tous.

L'équipe de bénévoles et de salariés de la Radio Pulsar

Eclairage sur Radio Pulsar

La Radio Pulsar késako ? Il s'agit d'une radio associative créée par le père René Cateau en 1983. Il est surnommé « Boss » par tous les bénévoles qui sont passés par les ondes de la radio sur le 95.9. Et même si en juin dernier, la radio associative a intégré le réseau de radio campus, elle continue d'avoir une identité particulière. Pour Sylvain Cousin, son directeur, elle est bien plus qu'une radio étudiante. « C'est une radio associative, culturelle, citoyenne. Ce sont les Poitevins eux-mêmes qui font la radio. On veut ressembler à la vie des gens de Poitiers ». Elle fonctionne grâce aux nombreux bénévoles. Ils sont 150 dont un tiers d'étudiants. Mais également avec l'équipe de quatre salariés : un journaliste, un programmateur musical, un technicien/coordinateur d'antenne, un directeur. Cette année, ils ont en plus une personne en service civique (Bénédicte à l'initiative du projet de drive-in...) Selon Médiamétrie, une société spécialisée dans la mesure d'audience et les études marketing des médias audiovisuels, 75% des gens sur notre zone de diffusion connaissent Radio Pulsar. Une zone de diffusion qui comprend Poitiers et les communes à 40 km à la ronde... « Après on peut nous écouter également en streaming dans le monde entier », rappelle en souriant Sylvain Cousin.

Julien Privat
Julien Privat

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
4041
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -