aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

21/07/17 : Le nouveau sous-préfet de Blaye Frédéric Doué prend ses fonctions le 24 juillet; il occupait depuis septembre 2015 le poste de directeur de cabinet du préfet des Côtes d'Armor.

21/07/17 : Le chanteur Manu Chao est attendu ce soir en Charente-Maritime sur la scène du festival des Fous Cavés (21 et 22 juillet), à Port d'Envaux. Le concert de ce soir est complet depuis plusieurs mois, mais il reste des places le 22. www.lesfouscaves.f

17/07/17 : Le nouveau préfet de Charente-Maritime prendra officiellement ses fonctions mercredi. Fabrice RIGOULET-ROZE succède à Eric Jalon, nommé à Matignon par Emmanuel Macron. Il était dernièrement préfet de région de la Martinique.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/07/17 | Travaux sur la rocade de Bordeaux les nuits du 24 au 25 et 25 au 26/7

    Lire

    La rocade extérieure (A630-N230) de Bordeaux sera fermée à la circulation entre l’échangeur 20 (Tartifume) et l’échangeur 24 (Le Canon), les nuits du 24 au 25 juillet de 21h00 à 6h00 et du 25 au 26 de 21h00 à 6h00. Durant ces fermetures, une déviation par la rocade intérieure sera mise en place, le pont Mitterrand (sens extérieur) étant inclus dans la section fermée à la circulation, les usagers en transit dans le sens Sud-Nord (en provenance notamment de l'A63 et de l'A62) devront emprunter la rocade intérieure et le pont d’Aquitaine.

  • 19/07/17 | Le festival Emmaüs de Pau-Lescar résiste à l'individualisme

    Lire

    "Jours de résistance". Tel est le nouveau nom que s'est donné le festival organisé le samedi 22 et le dimanche 23 juillet par la communauté Emmaüs de Pau-Lescar. Résistance "à l'inertie et à l'individualisme pour essaimer et découvrir ensemble les clés pour construire demain". Ces journées "festives et militantes" qui commémoreront les 50 ans de la mort de Che Guevara seront marquées par une série de conférences ainsi que par des concerts. Kenny Arkana, la rappeuse Casey, HK et les Saltimbanks sont notamment à l'affiche avec Fakear, Taiwan MC, Dee Nasty. Rens. www.emmaus-lescar-pau.com

  • 18/07/17 | Henri Bies-Péré, nouveau président de AFDI

    Lire

    Le béarnais Henri Pies-Péré est le nouveau président de l'association de solidarité Agriculteurs Français et Développement International (AFDI). Installé à Montaner, dans les Pyrénées-Atlantiques où il produit du lait et du maïs grain, Henri Bies-Péré est par ailleurs le deuxième vice-président de la FNSEA. Il a été le fondateur d'AFDI Aquitaine en 1995. L'association qu'il anime construit des partenariats entre les mondes agricoles français et ceux des pays en développement. Plus d'infos: http://www.afdi-opa.org

  • 17/07/17 | Une dernière belle Nuit (et journée) atypique le 22 juillet

    Lire

    Elles animent le Sud Gironde depuis le 4 juin dernier avec leur brin de poésie, de réflexion et d'exotisme. Les Nuits atypiques, qui nous emmènent encore en Mongolie depuis Cadillac et Verdelais cette semaine (19 et 20 juillet) ont vu grand pour leur final le samedi 22 juillet. Rendez-vous à Saint-Macaire pour de précieux moments au côté, notamment, du magicien des mots franco-rwandais, Gaël Faye, et de nombreux autres artistes. Une dernière belle journée en perspective pour les 26 ans de ce Festival résolument pas comme les autres.

  • 16/07/17 | Oléron: Le département ne renonce pas à un droit de passage

    Lire

    Le Tribunal administratif de Poitiers a annulé le 13 juillet les délibérations du Département 17 concernant le lancement d'une consultation des électeurs d'Oléron concernant l'implantation d'un péage à l'entrée de l'île. Dans un communiqué, le Département a annoncé qu'il ne ferait pas appel. Il présentera lors de la session d’hiver "un rapport portant sur le principe de l’instauration d’un droit départemental de passage et d’une redevance pour service rendu" par le pont.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Salon de l'Agriculture de la Nouvelle-Aquitaine de Bordeaux Lac

Les spéciaux d'Aqui


Salon de l'Agriculture de la Nouvelle-Aquitaine de Bordeaux Lac

Le festival du Reggae Sun Ska, dans le Médoc, au sommet du clash des festivals

04/08/2011 |

Jeune amateur de Reggae

Andrew Tosh, le fils de Peter Tosh, allume la première mèche. Une heure plus tard le feu devrait prendre pour trois jours. En jonglant entre poids lourds et petites perles, anciens et modernes, le festival du Reggae Sun Ska, à 50km de Bordeaux, a réussi une programmation affinée qui s'adresse aux néophytes autant qu'aux connaisseurs. Les organisateurs du Reggae Sun Ska, le plus grand festival reggae en France, tapent un grand coup à l'heure du retour en force du festival de Bagnols-sur-Cèze, considéré longtemps comme la Mecque, disparu dans les ennuis judiciaires. Une émulation qui porte les deux grands festivals français au plus haut niveau du reggae européen : le Rototom italo-espagnol, et le Summerjam allemand.

L'âge d'or du reggae en France, durant l'été 2003, a vu s'affronter quatre grands festivals. Il n'en reste aujourd'hui que deux. A l'époque, le « Jamaïcan Sunrise » à Bagnols-sur-Cèze, dans le Gard, tenait le haut de l'affiche devant le «Ja'sound » à Lézan, situé aussi dans le Gard, et le «Garance festival »  à Paris. Le «Reggae Sun Ska », dans le Médoc, était le petit dernier au pied du podium. En 2006 le festival de Bagnols-sur-Cèze est parti en fumée, emportant successivement le « Jamaïcan Sunrise » , en 2004 , et le « Ja'Sound » , en 2006,  qui avait tenté de reprendre le flambeau en se délocalisant dans la capitale du Gard rhodanien. Les deux festivals du Gard, qui accueillaient plus de 20000 connaisseurs, ont été enterrés, coup sur coup, à cause de mauvaises gestions du festival de Bagnols-sur-Cèze, épinglées par la police judiciaire. La disparition du plus grand festival de France avait laissé les rastas français en badtrip. C'est en 2010 qu'il est ressuscité, sous l'impulsion des producteurs parisiens « Garance », qui ont repris l'affaire rhodanienne après avoir écumé la scène parisienne durant dix-sept ans. En attirant, pour leur première prestation à Bagnols-sur-Cèze, 35000 visiteurs, et 40000 visiteurs cette année, les Parisiens du Garance festival ont rallumé la flamme et ravivé le clash ! 

Le plus grand festival de France a trouvé son petit coin d'herbe.
Le Reggae Sun Ska est devenu le plus grand festival reggae en France depuis la disparition des festivals du Gard. Son essor a obligé les organisateurs à trouver, depuis quatre ans, un nouveau site, toujours plus grand et plus pratique. Une galère pour Fred Lachaize, le patron du Reggae Sun Ska, qui se retrouve, chaque année, dans une course contre la montre pour trouver un terrain approprié. Sébastien Hournau, le maire de Pauillac et président de la Communauté de communes du Centre-Médoc a tenu à ce que le Reggae Sun Ska reste dans le coin. Sur le long de l'estuaire, à Pauillac, le festival a lieu dans une immense friche industrielle de hauts-fourneaux, abandonnée à la nature depuis les bombardements de 1944.
Cette année, peut-être plus que les autres, le Reggae Sun Ska marque sa différence. Sa force réside dans l'alchimie. Dans le ciel médocain, les vieilles étoiles ( Les heptones, LKJ, Big Youth ou Trinity), brillent avec les nouvelles stars ( Romain Virgo, Perfect, Richie Spice ou Perfect). Et il y en aura pour tout le monde, avec des références populaires et l'underground reggae, jamaïcain et international. Ainsi, les organisateurs montrent aux incrédules que le reggae n'est pas si binaire qu'ils le pensent. Dans cette sélection hétéroclite le public sound system a été particulièrement gâté. Le cultissime Channel one, Lord zeljko (le plus grand selecta francais) et les virtuoses allemands de Pow Pow, font presque oublier le retour de Raggasonic en sound system. « Nah forget yuh lightah! » , dirait le rasta !

photo : flickr / javier pais

Olivier Darrioumerle

Partager sur Facebook
Vu par vous
995
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -