aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

  • 16/09/16 | L'Aragon et la Nouvelle Aquitaine réunis sur la liaison Pau-Canfranc-Saragosse

    Lire

    Alain Rousset, le président du Conseil régional, et Javier Lambán Montañés, le président du gouvernement d'Aragon, se rencontreront le 21 septembre à Pau pour travailler à la réouverture de la liaison ferroviaire Pau-Canfranc-Saragosse. Dossier dont ils iront souligner l'urgence le 18 octobre à Bruxelles. Un groupe de travail réunissant l'Aragon et la Nouvelle Aquitaine sera constitué et dédié au dossier transeuropéen de transport RTE-T tandis qu'une structure permanente de coopération sera mise en place sur le sujet.

  • 15/09/16 | Eric Morvan nouveau préfet des Pyrénées Atlantiques

    Lire

    L'histoire se répète au Pays Basque: Eric Morvan, directeur de cabinet adjoint auprès du ministre de l'Intérieur va succèder à Pierre-André Durand à la préfecture des Pyrénées Atlantiques. En effet, les deux hommes ont tous deux été sous préfet de Bayonne, le second entre 2008 et 2010. Ce dernier va hériter du dossier d'intercommunalité unique Pays basque (EPCI) mis en place par son prédécesseur. Avec sur son bureau un recours -a priori suspensif- déposé par des maires opposants de l'intercommunalité Côte-Basque Adour.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Aqui.fr à l'ADS Show 2016 - Bordeaux-Mérignac

Les spéciaux d'Aqui


Aqui.fr à l'ADS Show 2016 - Bordeaux-Mérignac

Le festival du Reggae Sun Ska, dans le Médoc, au sommet du clash des festivals

04/08/2011 |

Jeune amateur de Reggae

Andrew Tosh, le fils de Peter Tosh, allume la première mèche. Une heure plus tard le feu devrait prendre pour trois jours. En jonglant entre poids lourds et petites perles, anciens et modernes, le festival du Reggae Sun Ska, à 50km de Bordeaux, a réussi une programmation affinée qui s'adresse aux néophytes autant qu'aux connaisseurs. Les organisateurs du Reggae Sun Ska, le plus grand festival reggae en France, tapent un grand coup à l'heure du retour en force du festival de Bagnols-sur-Cèze, considéré longtemps comme la Mecque, disparu dans les ennuis judiciaires. Une émulation qui porte les deux grands festivals français au plus haut niveau du reggae européen : le Rototom italo-espagnol, et le Summerjam allemand.

L'âge d'or du reggae en France, durant l'été 2003, a vu s'affronter quatre grands festivals. Il n'en reste aujourd'hui que deux. A l'époque, le « Jamaïcan Sunrise » à Bagnols-sur-Cèze, dans le Gard, tenait le haut de l'affiche devant le «Ja'sound » à Lézan, situé aussi dans le Gard, et le «Garance festival »  à Paris. Le «Reggae Sun Ska », dans le Médoc, était le petit dernier au pied du podium. En 2006 le festival de Bagnols-sur-Cèze est parti en fumée, emportant successivement le « Jamaïcan Sunrise » , en 2004 , et le « Ja'Sound » , en 2006,  qui avait tenté de reprendre le flambeau en se délocalisant dans la capitale du Gard rhodanien. Les deux festivals du Gard, qui accueillaient plus de 20000 connaisseurs, ont été enterrés, coup sur coup, à cause de mauvaises gestions du festival de Bagnols-sur-Cèze, épinglées par la police judiciaire. La disparition du plus grand festival de France avait laissé les rastas français en badtrip. C'est en 2010 qu'il est ressuscité, sous l'impulsion des producteurs parisiens « Garance », qui ont repris l'affaire rhodanienne après avoir écumé la scène parisienne durant dix-sept ans. En attirant, pour leur première prestation à Bagnols-sur-Cèze, 35000 visiteurs, et 40000 visiteurs cette année, les Parisiens du Garance festival ont rallumé la flamme et ravivé le clash ! 

Le plus grand festival de France a trouvé son petit coin d'herbe.
Le Reggae Sun Ska est devenu le plus grand festival reggae en France depuis la disparition des festivals du Gard. Son essor a obligé les organisateurs à trouver, depuis quatre ans, un nouveau site, toujours plus grand et plus pratique. Une galère pour Fred Lachaize, le patron du Reggae Sun Ska, qui se retrouve, chaque année, dans une course contre la montre pour trouver un terrain approprié. Sébastien Hournau, le maire de Pauillac et président de la Communauté de communes du Centre-Médoc a tenu à ce que le Reggae Sun Ska reste dans le coin. Sur le long de l'estuaire, à Pauillac, le festival a lieu dans une immense friche industrielle de hauts-fourneaux, abandonnée à la nature depuis les bombardements de 1944.
Cette année, peut-être plus que les autres, le Reggae Sun Ska marque sa différence. Sa force réside dans l'alchimie. Dans le ciel médocain, les vieilles étoiles ( Les heptones, LKJ, Big Youth ou Trinity), brillent avec les nouvelles stars ( Romain Virgo, Perfect, Richie Spice ou Perfect). Et il y en aura pour tout le monde, avec des références populaires et l'underground reggae, jamaïcain et international. Ainsi, les organisateurs montrent aux incrédules que le reggae n'est pas si binaire qu'ils le pensent. Dans cette sélection hétéroclite le public sound system a été particulièrement gâté. Le cultissime Channel one, Lord zeljko (le plus grand selecta francais) et les virtuoses allemands de Pow Pow, font presque oublier le retour de Raggasonic en sound system. « Nah forget yuh lightah! » , dirait le rasta !

photo : flickr / javier pais

Olivier Darrioumerle

Partager sur Facebook
Vu par vous
558
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -