Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/08/18 | La mobilité durable s'expose à Irun

    Lire

    Le Parc d’Expositions Ficoba à Irun, au Cœur de l’Eurorégion Euskadi-Navarre-Aquitaine, accueillera les 27 et 28 novembre le salon Go Mobility, la 1ère exposition industrielle du Sud de l’Europe sur la mobilité durable. Point de rencontre des professionnels, des territoires et des entreprises consacrées au secteur de la mobilité durable et au stockage d’énergie, il vise à encourager les échanges à forte valeur ajoutée et favoriser les projets innovants et la transformation industrielle du territoire. Au menu : une zone d’exposition, des conférences et tables rondes et une zone de test.l*

  • 18/08/18 | Jürgen Essel en concert à La Réole

    Lire

    Privilège pour La Réole qui accueille le 26 août à 16h l'organiste allemand de renommée internationale Jürgen Essel en résidence dans le Réolais. Accueilli par les Amis de l’Orgue de La Réole l'organiste donnera un concert exceptionnel. Jürgen Essel est organiste, compositeur et enseignant à la prestigieuse école de Stuttgart. Interprète et improvisateur son répertoire s’étend de la musique ancienne jusqu’à la création de musique contemporaine. A son actif vingt enregistrements sur CD et des productions conjointes avec de grandes chaînes de radio (Entrée:libre participation) www.orgueslareole.com

  • 18/08/18 | Charente-Maritime : 7 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Suite aux fortes pluies du premier semestre 2018, l'Etat a reconnu 7 communes sinistrées en état de catastrophe naturelle - pour inondations et coulées de boues - publié au Journal Officiel du 15 août 2018 : Fléac-sur-Seugne, Pons, Bazauges, Chaillevette, Champagne, Léoville, Saint-Seurin-de-Palenne. Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours, à compter du 15 août 2018, date de publication de l’arrêté, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance.

  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Aqui! au Salon de l'Agriculture Nouvelle Aquitaine

Les spéciaux d'Aqui


Aqui! au Salon de l'Agriculture Nouvelle Aquitaine

Le machinisme fait son show

19/05/2016 | Les machines employées par les agriculteurs sont toujours plus innovantes. C’est le but de l’Innov’Show que de montrer cette facette moderne du monde agricole.

Sur le ring de l'Innov'Show chacun peut essayer de conduire ces machines

Les mensurations de ces bolides sont impressionnantes : plusieurs mètres de haut et de large, plusieurs tonnes sur la balance… Au Salon de l’Agriculture, sur le ring de l’Innov’Show, chacun peut monter à bord de ces machines, grâce à l’école Agri Cap Conduite. Celle-ci se livre aussi à des démonstrations, reflets d’une agriculture moderne et innovante. De son côté, Cluster Machinisme accompagne les agriculteurs et met en avant les différents métiers du machinisme, pourvoyeurs d’emploi. Lancé en 2015, l’Innov’Show avait connu un franc succès. Essai transformé cette année !

Chez Aqui, on aime le travail consciencieux et l’immersion totale. Tant qu’à écrire un article sur le matériel agricole high-tech, pourquoi ne pas s'y frotter ? Au Salon de l’Agriculture, l’Innov’Show, animé par l’école Agri Cap Conduite et le Cluster Machinisme, promet expositions et démonstrations d’engins dernier cri. Mais surtout petits et grands peuvent effectuer leur baptême de conduite sur un ring de 5 000 m² ! D’abord (très) réticents, nous sommes montés à bord de ces véhicules, épaulés par un formateur d’Agri Cap Conduite, Thierry Meyre.

Conduite assistée par satelliteAprès un tour sur un tracteur standard, place à la machine à vendanger. Le mastodonte pèse sept tonnes, mesure 3,8 mètres de haut, 2,9 mètres de large, et coûte la bagatelle de 240 000 euros. A côté, le premier tracteur semble nain, quoique ses roues fassent la hauteur d’un homme ! Pourtant, la machine surprend par sa maniabilité. Conduire paraît facile… si l’on oublie qu’en situation réelle, il faut une précision extrême : il ne s’agirait pas de broyer les pieds de vigne ! De fait, c’est notre guide qui pilote la plupart du temps.

Au fur et à mesure, le monde agricole nous offre un nouveau visage. Celui d’un secteur innovant, où les commandes des machines sont remplacées par des tablettes tactiles. Où la conduite est assistée par satellite. Le satellite présente aussi un atout en termes de traçabilité, pour ne pas oublier une allée ou passer deux fois au même endroit. Les agriculteurs ont ainsi recours à du matériel toujours plus sophistiqué. Citons par exemple les tracteurs pulvérisateurs dits confinés : la machine oriente mieux les pesticides vers les vignes, limitant l’impact sur la santé des personnes aux alentours.

Thierry Meyre est formateur à Agri Cap Conduite

L’Innov’Show participe à faire connaître le machinisme, filière qui recrute. Agri Cap Conduite assure depuis 2014 des formations diplômantes en six mois, en conduite de tracteurs et travaux viticoles. Cette formation, dont le coût est pris en charge par la région, est accessible à tous, avec le permis B pour seul prérequis. Depuis cette année, Agri Cap Conduite dispose d’une piste d’1,5 hectare, permettant de s’exercer sur divers plateaux, dans des rangs de vigne ou en pente. Avec de bons résultats. A la sortie, 85% des participants décrochent un emploi.

Cluster Machinisme, déclencheur de synergiesC’est qu’il y a une réelle demande dans ce domaine. « Maintenant les châteaux viennent directement chercher nos élèves », indique Thierry Meyre. Même son de cloche du côté de Cluster Machinisme. Ce groupement d’entreprises et de bureaux d’études aquitain vise à créer des synergies entre professionnels du secteur. Il accompagne les agriculteurs dans la conception d’une machine adaptée à leurs besoins. « Le machinisme devient plus complexe, estime Joël Gorostidi, trésorier. D’où un besoin de se regrouper ». Cluster Machinisme noue aussi des partenariats avec les lycées et centres de formation. « Le machinisme regroupe des emplois très larges, dans la conduite, la conception, la réalisation, la manutention ou la commercialisation. Mais c’est difficile de recruter », affirme-t-il.

Compte tenu de leur prix, ces engins sont-ils réservés aux gros exploitants ? « Pas forcément, tempère Thierry Meyre, ce sont des machines chères mais fiables et polyvalentes, qui servent toute l’année ». Pour Cluster Machinisme, les petits producteurs peuvent se tourner vers des prestataires de service ou bien se regrouper pour acheter une machine en commun.

Aude Le Gentil
Aude Le Gentil

Crédit Photo : Aude Le Gentil

Partager sur Facebook
Vu par vous
5180
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Gloron | 19/05/2016

Je suis actuellement en formation à CAP conduite et je doit dire que l'enseignement est vraiment parfait, ont progresse vite sur des machines récente et à la sortie nous aurons les compétences pour occupé un poste de machiniste.


Cordialement
Laurent
http://www.tractoriste.com

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -