14/12/17 : Depuis ce 12 décembre, la FRSEA Sud Ouest a de nouveaux contours. Regroupant désormais les régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine elle représente 25 départements. Le même jour, Philippe Moinard en a été élu à la présidence.

13/12/17 : Pont d’Aquitaine fermé dans les 2 sens : rocade A630 entre échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4a (Bordeaux - Nouveau Stade) du jeudi 14 décembre 21h00 au 15 à 6h00. Déviations rocade intérieure et extérieure, via le pont François Mitterrand.

12/12/17 : Philippe Martinez,le secrétaire général de la CGT se rendra ce jeudi en Dordogne. Il visitera les ateliers SNCF du Toulon avant de rencontrer le syndicat cheminot. L'après midi, il participera à une assemblée avec tous les syndicats CGT du département.

11/12/17 : Catherine Seguin, 45ans, fille de Philippe Seguin qui était sous-préfète de Bayonne depuis 2016 a pris du galon et sera la nouvelle préfète du Gers en remplacement de Pierre Ory nommé dans les Vosges. Deuxième femme à occuper ce poste dans le Gers

11/12/17 : La Charente-Maritime est passée ce matin en vigilance "jaune" vents violents : la circulation est coupée sur le pont de l'île d'Oléron et les liaisons maritimes coupées avec l'île d'Aix, en raison d'une forte houle.

10/12/17 : A Orthez la liste menée par le socialiste Emmanuel Hanon remporte l'élection municipale (49,69%) devançant celle du maire sortant Yves Darrigrand (39,87%) et de Hélène Marest (Lrem -Modem 10,44%

10/12/17 : Philippe Mahé préfet de Meurthe-et-Moselle depuis août 2015 est le nouveau directeur général des services de la Gironde. Il a occupé plusieurs postes similaires depuis 1995 en Côtes d'Armor Finistère aux communautés urbaines de Nantes et de Toulouse.

10/12/17 : Dans un communiqué du 9/12, le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau annonce que l'instauration d'un péage à l'entrée d'Oléron ne sera finalement pas soumis au vote lors de la session du Département du 18 décembre comme annoncé.

10/12/17 : Charente-Maritime : Météo France annonce une tempête ce lundi, avec de violentes rafales pouvant atteindre localement 120 à 130 Km/h sur le littoral et 100 à 110 Km/h à l'intérieur des terres.

09/12/17 : Après l'annonce de la présence du groupe NTM, les Francofolies ont annoncé cette semaine leurs prochaines têtes d'affiches de l'édition 2018, qui se tiendra du 11 au 15 juillet : Orelsan, Jain, Véronique Sanson, Mc Solaar, Calogero et Shaka Ponk.

08/12/17 : Les maires de Port-au-Prince et de La Rochelle ont signé un accord mardi à l’occasion des 2e Assises de la coopération franco-haïtienne à Port-au-Prince. Une aide nouvelle sera apportée pour la construction d’un lieu d’accueil en cas de catastrophe.

07/12/17 : Le maire de Saint-Jean-de-Luz et premier vice-président de la Communauté Pays basque, Peyuco Duhart, 70 ans, est mort ce vendredi matin à 10 heures au Centre hospitalier de la Côte basque à Bayonne. Il avait été victime d'un AVC la semaine dernière.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 15/12/17 | Martin Leÿs délégué régional EDF en janvier 2018

    Lire

    Benoît Thomazo délégué régional d'EDF en Aquitaine puis Nouvelle Aquitaine depuis 4 ans passera le relais en janvier prochain à Martin Leÿs. Celui-ci, jusque là directeur du dialogue social au sein du groupe, présidait le Comité central d'entreprise et le Comité européen ainsi que le Fonds "Agir pour l'emploi" d'EDF qui soutient les projets portés par les associations d'insertion. Martin Leÿs avait été en 2002 directeur de cabinet de la délégation d'Aquitaine à Bordeaux avant de devenir conseiller social auprès de François Roussely et de diriger depuis la Chine le développement Asie d'EDF pendant six ans.

  • 15/12/17 | Asphodèle, le plus bio des salons revient à Pau

    Lire

    Plus grand et plus ancien salon des produits bio du Sud ouest, Asphodèle, est de retour, du 15 au 17 décembre, au Parc des expositions à Pau pour sa 22ème édition. Résolument engagé pour la planète et le bien être, il se dédié à la bio et aux nouvelles façons de vivre et de consommer, à travers cette année plus de 220 exposants. Des artisans, producteurs, viticulteurs, créateurs, entreprises de transformation triés sur le volet. Au programme aussi de nombreuses animations et conférences qui évoqueront notamment les OGM, l'agriculture bio, l'éco-construction ou encore les semences libres.

  • 15/12/17 | Le point sur la tuberculose bovine en Dordogne

    Lire

    La campagne de prophylaxie 2017-2018 de la tuberculose bovine a débuté en avance avec un nouveau mode de dépistage qui donne des résultats encourageants. Il s’agit d’un procédé à la fois plus efficace mais aussi plus contraignant, car nécessitant une bonne contention des bovins. Depuis le début novembre, 106 dossiers de prophylaxie ont été traités et 5 élevages ont présenté des résultats positifs. Le nombre de foyers de tuberculose pour 2017 est toujours de 28 élevages, dont 8 ont fait l’objet d’un abattage total et 20 d’un abattage sélectif.

  • 13/12/17 | Près de 500 000 visiteurs pour Lascaux en un an

    Lire

    Inauguré le 10 décembre 2016 par François Hollande, Lascaux a accueilli en un an près de 500 000 visiteurs. Un chiffre supérieur aux objectifs fixés par les acteurs du projet (400 000). Pour son 1er anniversaire, le site propose une nouvelle exposition temporaire intitulée "Pariétal". Ce vendredi, une plaque en hommage aux 4 inventeurs sera dévoilée en présence du dernier vivant, Simon Coencas et des familles des trois autres inventeurs. En 2018, le Sentier de la Découverte ouvrira au public.

  • 12/12/17 | Germinal Peiro a rencontré le maire de Bordeaux

    Lire

    Germinal Peiro a rencontré lundi, Alain Juppé afin d’évoquer plusieurs dossiers transversaux pour l’avenir de la métropole bordelaise et de la Dordogne. Ils partagent le même point de vue sur la nécessité d’un grand contournement de Bordeaux par la création d’un barreau autoroutier reliant l’A89 à l'A65 et à l'A62, à hauteur de Langon. Ils ont aussi abordé la nécessité de l'amélioration des liaisons ferroviaires : trajet Bordeaux-Périgueux, modernisation des lignes Périgueux-Agen et Sarlat-Bergerac-Bordeaux.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
YOLO - Rentrée Universitaire 2017 - Grand Poitiers

Les spéciaux d'Aqui


YOLO - Rentrée Universitaire 2017 - Grand Poitiers

Le petit Aqui ! journal du Salon du Livre - dimanche

21/03/2008 |

Charles-Antoine Gros

Les temps forts du Salon du Livre choisis et commentés par nos deux envoyées spéciales à Paris.

12h35. Amos Oz. Le pavillon d'honneur est bondé. Le public s'agglutine devant les trois téléviseurs qui retransmettent la discussion. Organisée par le Centre national du livre, l'Ambassade d'Israël en France et l'Ambassade de France en Israël, la rencontre d'une heure avec l'écrivain israélien Amos Oz est un moment intense. Jeunes et plus vieux prennent des notes dans l'assemblée. L'auteur revient sur son œuvre, notamment son dernier roman Vie et mort en quatre rimes. Il raconte l'histoire d'un auteur qui s'ennuie lors débat littéraire et qui finit par inventer des histoires. A propos du contenu de ces romans : « Tout ce qu'un écrivain écrit est toujours autobiographique », répète-t-il à l'envi. On sourit.

Même heure apéritif au stand de l'ARPEL : La maison d'édition Le bord de l'eau a organisé un apéritif autour du livre Histoire de la communauté juive de Bordeaux. On discute autour d'un verre de vin Chateau Cazeau et des gateaux apéritifs. Erick Aouizerate , président du consistoire israélite de Bordeaux et directeur de l'ouvrage est présent, entouré d'auteurs qui ont participé à l'élaboration du livre. "Notre idée explique Erick Aouizerate était de raconter l'histoire de cette communauté, présente dans la ville depuis le 1er siècle, sous tous ces angles : religieux, rituels, lithurgiques". Cette collaboration entre la maison d'édition et la communauté juive de Bordeaux n'est pas la première. Un premier ouvrage a déjà été édité. il portait sur la synagogue de Bordeaux.

Edwy Plenel13 heures. Mediapart.fr. Le quotidien d'informations en ligne d'Edwy Plenel, ancien directeur du Monde, Mediapart, est officiellement lancé. Fanfare, démonstration « on line » et émotion au rendez-vous. Plus de détails avec notre article.

14h15. Geronimo. « Ne referme pas le livre tout de suite Anaïs parce que l'encre n'est pas sèche », dit une souris en costume à la jeune demoiselle d'une dizaine d'années. La souris qui parle, c'est Geronimo Stilton, héros de livre pour enfants. Rédacteur en chef de L'Echo du rongeur et écrivain, Geronimo vit de formidables aventures autour du monde. Assise au stand Albin Michel Jeunesse, la mascotte attire les enfants...et leurs parents. Arrêtant sa poussette, une maman s'exclame : « Il y a même Geronimo, c'est super ! »

14h45 Dédicace Cacimbo Au stand de la maison d'édition Cacimbo, Bertrand Martel dédicace ses livres "Kenya, Espaces sauvages en pays de Suburu" et "Botswana : Lumière d'un Delta". Pour ce photographe et dessinateur, c'est le deuxième Salon du livre à Paris. "les visites fluctuent" dit-il en souriant "Je dédicae depuis 10 H30". Edité chez Cacimbo depuis 2002, il travaille en collaboration avec d'autres photographes comme Olivier Michaux. "Un autre livre sur la Tanzanie devrait sortir. Nous avons réalisé un triptique des destinations phares sur l'observation de la faune en Afrique" précise-il.

15 heures. Jean-Louis Debré. L'ancien président de l'Assemblée nationale arrive et prend place devant le pupitre du studio destiné à la lecture. La pièce dont les murs sont faits de vitres ressemble à un aquarium. De l'extérieur, les spectateurs ont l'impression de regarder un animal dans une cage en verre. Jean-Louis Debré, d'humeur joyeuse, prend la parole : « Que dois-je faire ? Moi je fais ce que tout voulez. » En promotion pour son dernier roman policier, Quand les brochets font courir les carpes, l'homme connu pour ses coups de gueule et un caractère peu commode surprend tout le monde. Avant de lire habillement des passages de sa prose, Jean-Louis Debré résume le sujet du livre : l'histoire d'une jeune femme qui va tout faire pour conquérir le pouvoir. En filigrane, comprendre une critique acerbe du monde politique et de l'administration française. Des milieux qui sont bien connus de cet homme politique devenu écrivain. Il en profite d'ailleurs pour annoncer la parution de son prochain livre sur « les oubliés de l'histoire ».

Geronimo15h40. Weber versus Russo. La concurrence entre les écrivains pour savoir qui aura la plus longue file d'attente est ardue. Francis Weber, et son dernier roman Le mystère des dieux, a une nette avance sur Guillaume Russo, qui sort Parce que je t'aime. Mais la journée n'est pas terminée.

16 heures Olivia Ruiz. Retour au Lecteur studio SNCF. L'aquarium-studio est assailli par la foule. Si Jean-Louis Debré avait séduit une heure auparavant, Olivia Ruiz conquiert les visiteurs. Sa tournée achevée, la « Femme chocolat » vient présenter un carnet de souvenir de l'aventure. L'oiseau piment, chez les Editions Textuel, rassemble des dessins, textes et photos de l'artiste. « Je vais devenir esthéticienne, écrit alors l'adolescente, parce que chanteuse c'est un métier dangereux ». Rires du public. Olivia Ruiz rougit puis sourit.

16h10.Un salon très people En flanant dans le salon, difficile de ne pas croiser nombre de personnalités publiques. Hommes politiques, écrivains, présentateurs télé, acteurs se succèdent. A croire que les plus grosses maisons d'édition se les disputent. Richard Borhinger dédicace devant le regard incrédule de passants, son livre "C'est une ville la nuit" aux éditions Denoêl. A ses côtés, on retrouve Eric Zemour en pleine discussion. Sur le stand d'en face, aux éditions Fayard, Hubert Védrine, Bernard Debré, Mireille Dumas et Yann Quéfélec signent leur derniers ouvrages. Quand à Edwy Plenel, il est aux éditions Gallimard. Chez Plon, c'est Laurence Boccolini qui signe pour ses admirateurs. Quelques pas au hassard du salon, une vingtaine de personnes écoutent attentivement un débat sur la musique. l'intervenant principal ? Francis Lalanne. Coincé entre le stand du journal L'Humanité et celui du Club de l'histoire, la maisons d'édition Didier Carpentier accueille Hugues Auffray pour son livre Droit dans mes santiags. Sylvie Vartan lui succèdera.

16h30. 9 ans et un roman. Charles-Antoine Gros dédicace son premier roman. Il a 9 ans. A côté de sa mère, Anna Gros auteur de polars et livres pour enfants, il enchaîne les « c'est pour qui ? » avec application et un air enjoué. Originaire de Dammaie-lès-Lys en Seine-et-Marne, son roman, La Fleur de Lys à Noirmoutier, fait appel à la Bretagne.

16h45. Evacuation du Salon du Livre après une alerte à la bombe. 18h45. Réouverture du Salon. Voir notre reportage.

Estelle Maussion et Charlotte Lazimi.

 

 

Partager sur Facebook
Vu par vous
378
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -