Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/05/18 : Demain dimanche, de 10 h à 17 h se tiendra la deuxième édition du marché de producteurs fermiers du Pays basque IDOKI à Ustaritz. Outre la production de produits locaux, le matin, sera organisé le concours culinaire "Défi Crêpes"

16/05/18 : Amateurs de musique, rendez-vous ce week-end la 4ème édition du festival ODP de Talence. Coeur De Pirate, Les Négresses Vertes ou Alt-J en seront les principales têtes d'affiche. Ils chanteront au profit des "Orphelins des Sapeurs-Pompiers de France".

16/05/18 : La Cour d'Appel de Paris a condamné Jérôme Cahuzac ex-ministre du budget jugé pour fraude fiscale et blanchiment à 4 ans de prison, dont 2 avec sursis et à une amende de 300.000 euros et 5 ans d'inéligibilité. Sa peine de prison ferme sera aménagée.

15/05/18 : Ils l'avaient annoncé, ils l'ont fait: 300 cheminots CGT de la SNCF de Bayonne et d'Hendaye se sont invités ce matin devant la résidence secondaire du PDG de la SNCF, Guillaume Pepy, située au dessus de la falaise de la Côte des Basques à Biarritz.

12/05/18 : La 35e édition de Herri Urrats, le jour de fête des ikastola du Pays basque a lieu ce dimanche autour du lac de Saint-Pée-sur-Nivelle. Cette année, elle visera à récolter des fonds pour les travaux d'agrandissement du collège de Larceveau

08/05/18 : Le 35ème chapitre de la Confrérie du Chipiron de Bidart aura lieu dimanche 13 mai au Kirolak avec la participation d’une soixantaine de confréries. Après un défilé vers la Chapelle de la Madeleine, la Confrérie intronisera plusieurs personnalités.

03/05/18 : Deezer, leader du streaming musical en France, vient d’annoncer sa décision d’ouvrir un nouveau site dans la métropole bordelaise. "Une nouvelle reconnaissance de notre attractivité" soulignent satisfaits Alain Juppé et Virginie Calmels.

24/04/18 : Charente-Maritime : pendant la semaine de vacances du 16 au 22 avril, 14 accidents sont à déplorer sur les routes du département, au cours desquels 2 personnes ont perdu la vie, et 19 ont été blessées.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/05/18 | BHNS Bordeaux/Saint-Aubin : le Conseil d'État tranche

    Lire

    Le Conseil d'État a tranché et confirmé la décision de suspension de la déclaration d'utilité publique du futur BHNS Bordeaux/Saint-Aubin, en rejet du pourvoi en cassation de la métropole en octobre dernier. Le principal motif de rejet ? "Un vice de forme relatif au contenu de la notice explicative présentant le projet de lors de l’enquête publique", notamment concernant l'absence de justification dans le choix du tracé. Déjà repoussés à cet été, le début des travaux pour le futur BHNS pourraient être repoussés de plusieurs mois.

  • 16/05/18 | Le Sénat veut indemniser les propriétaires du Signal

    Lire

    Ce mercredi, une grande partie des sénateurs se sont prononcés en faveur de la mobilisation du fonds Barnier dans le but d'indemniser les propriétaires de l'immeuble Le Signal, à Soulac, devenu un emblème local des dangers de l'érosion côtière et pour lequel les 78 propriétaires sont toujours face à un blocage, malgré l'évacuation de l'immeuble en 2014 par arrêté municipal. La proposition de loi n'est cependant qu'une première étape puisque le texte doit aussi être adopté devant l'Assemblée Nationale, or le gouvernement s'y est montré plutôt défavorable.

  • 16/05/18 | La biodiversité en 24h Chrono au Teich

    Lire

    Les amoureux de la nature sont convoqués les 25 et 26 mai prochain au Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne du Teich pour les 24h de la biodiversité. Gratuit et ouvert à tous, cet évènement propose de nombreuses occasion de découvrir les enjeux autour de la préservation des espèces locales. Ciné-débat, spectacles vivants, expositions ou (plus original) inventaire d'espèces et sorties de terrain auront pour principales stars chauves-souris, oiseaux, reptiles ou escargots pour des temps forts organisés en partenariat avec des professionnels et des associations du territoire. N'oubliez pas les chaussures de randonnée !

  • 16/05/18 | La Gironde poursuit ses conseils de territoire

    Lire

    Le département de la Gironde poursuit ses travaux autour des "conseils de territoire". Autour de ces réunions, organisées deux fois par an, l'ensemble des acteurs locaux (collectivités, associations, entrepreneurs...), la Gironde tente de faire avancer ses pactes territoriaux, mis en place en 2017. Entre mai et juin 2018, neuf conseils de territoire se déclineront sur tout le département comme le 17 mai à Talais (Médoc), le 5 juin à Sainte-Foy-La-Grande (Libournais), le 18 juin à Lanton (Bassin d'Arcachon) ou encore le 19 juin à Bordeaux.

  • 15/05/18 | Trois jours de Fêtes de Bayonne payantes pour les non Bayonnais

    Lire

    Nous en avions fait écho, son maire l'a annoncé en fin de matinée: les Fêtes de Bayonne (25-29 juillet) seront gratuites pour les Bayonnais, et pour tous les enfants entre le vendredi midi et le lundi matin. Si on regarde le verre(de rosé)à moitié vide, gratuites pour tous mercredi et jeudi,elles seront en partie payantes -7 à 8 euros- pour les autres -non Bayonnais- le week-end afin, assure le maire Jean-René Etchegaray, de financer "le coût de leur sécurité et la pérennité de l'événement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Aqui! au Salon de l'Agriculture Nouvelle Aquitaine

Les spéciaux d'Aqui


Aqui! au Salon de l'Agriculture Nouvelle Aquitaine

Le petit Aqui ! journal du Salon du Livre - dimanche

21/03/2008 |

Charles-Antoine Gros

Les temps forts du Salon du Livre choisis et commentés par nos deux envoyées spéciales à Paris.

12h35. Amos Oz. Le pavillon d'honneur est bondé. Le public s'agglutine devant les trois téléviseurs qui retransmettent la discussion. Organisée par le Centre national du livre, l'Ambassade d'Israël en France et l'Ambassade de France en Israël, la rencontre d'une heure avec l'écrivain israélien Amos Oz est un moment intense. Jeunes et plus vieux prennent des notes dans l'assemblée. L'auteur revient sur son œuvre, notamment son dernier roman Vie et mort en quatre rimes. Il raconte l'histoire d'un auteur qui s'ennuie lors débat littéraire et qui finit par inventer des histoires. A propos du contenu de ces romans : « Tout ce qu'un écrivain écrit est toujours autobiographique », répète-t-il à l'envi. On sourit.

Même heure apéritif au stand de l'ARPEL : La maison d'édition Le bord de l'eau a organisé un apéritif autour du livre Histoire de la communauté juive de Bordeaux. On discute autour d'un verre de vin Chateau Cazeau et des gateaux apéritifs. Erick Aouizerate , président du consistoire israélite de Bordeaux et directeur de l'ouvrage est présent, entouré d'auteurs qui ont participé à l'élaboration du livre. "Notre idée explique Erick Aouizerate était de raconter l'histoire de cette communauté, présente dans la ville depuis le 1er siècle, sous tous ces angles : religieux, rituels, lithurgiques". Cette collaboration entre la maison d'édition et la communauté juive de Bordeaux n'est pas la première. Un premier ouvrage a déjà été édité. il portait sur la synagogue de Bordeaux.

Edwy Plenel13 heures. Mediapart.fr. Le quotidien d'informations en ligne d'Edwy Plenel, ancien directeur du Monde, Mediapart, est officiellement lancé. Fanfare, démonstration « on line » et émotion au rendez-vous. Plus de détails avec notre article.

14h15. Geronimo. « Ne referme pas le livre tout de suite Anaïs parce que l'encre n'est pas sèche », dit une souris en costume à la jeune demoiselle d'une dizaine d'années. La souris qui parle, c'est Geronimo Stilton, héros de livre pour enfants. Rédacteur en chef de L'Echo du rongeur et écrivain, Geronimo vit de formidables aventures autour du monde. Assise au stand Albin Michel Jeunesse, la mascotte attire les enfants...et leurs parents. Arrêtant sa poussette, une maman s'exclame : « Il y a même Geronimo, c'est super ! »

14h45 Dédicace Cacimbo Au stand de la maison d'édition Cacimbo, Bertrand Martel dédicace ses livres "Kenya, Espaces sauvages en pays de Suburu" et "Botswana : Lumière d'un Delta". Pour ce photographe et dessinateur, c'est le deuxième Salon du livre à Paris. "les visites fluctuent" dit-il en souriant "Je dédicae depuis 10 H30". Edité chez Cacimbo depuis 2002, il travaille en collaboration avec d'autres photographes comme Olivier Michaux. "Un autre livre sur la Tanzanie devrait sortir. Nous avons réalisé un triptique des destinations phares sur l'observation de la faune en Afrique" précise-il.

15 heures. Jean-Louis Debré. L'ancien président de l'Assemblée nationale arrive et prend place devant le pupitre du studio destiné à la lecture. La pièce dont les murs sont faits de vitres ressemble à un aquarium. De l'extérieur, les spectateurs ont l'impression de regarder un animal dans une cage en verre. Jean-Louis Debré, d'humeur joyeuse, prend la parole : « Que dois-je faire ? Moi je fais ce que tout voulez. » En promotion pour son dernier roman policier, Quand les brochets font courir les carpes, l'homme connu pour ses coups de gueule et un caractère peu commode surprend tout le monde. Avant de lire habillement des passages de sa prose, Jean-Louis Debré résume le sujet du livre : l'histoire d'une jeune femme qui va tout faire pour conquérir le pouvoir. En filigrane, comprendre une critique acerbe du monde politique et de l'administration française. Des milieux qui sont bien connus de cet homme politique devenu écrivain. Il en profite d'ailleurs pour annoncer la parution de son prochain livre sur « les oubliés de l'histoire ».

Geronimo15h40. Weber versus Russo. La concurrence entre les écrivains pour savoir qui aura la plus longue file d'attente est ardue. Francis Weber, et son dernier roman Le mystère des dieux, a une nette avance sur Guillaume Russo, qui sort Parce que je t'aime. Mais la journée n'est pas terminée.

16 heures Olivia Ruiz. Retour au Lecteur studio SNCF. L'aquarium-studio est assailli par la foule. Si Jean-Louis Debré avait séduit une heure auparavant, Olivia Ruiz conquiert les visiteurs. Sa tournée achevée, la « Femme chocolat » vient présenter un carnet de souvenir de l'aventure. L'oiseau piment, chez les Editions Textuel, rassemble des dessins, textes et photos de l'artiste. « Je vais devenir esthéticienne, écrit alors l'adolescente, parce que chanteuse c'est un métier dangereux ». Rires du public. Olivia Ruiz rougit puis sourit.

16h10.Un salon très people En flanant dans le salon, difficile de ne pas croiser nombre de personnalités publiques. Hommes politiques, écrivains, présentateurs télé, acteurs se succèdent. A croire que les plus grosses maisons d'édition se les disputent. Richard Borhinger dédicace devant le regard incrédule de passants, son livre "C'est une ville la nuit" aux éditions Denoêl. A ses côtés, on retrouve Eric Zemour en pleine discussion. Sur le stand d'en face, aux éditions Fayard, Hubert Védrine, Bernard Debré, Mireille Dumas et Yann Quéfélec signent leur derniers ouvrages. Quand à Edwy Plenel, il est aux éditions Gallimard. Chez Plon, c'est Laurence Boccolini qui signe pour ses admirateurs. Quelques pas au hassard du salon, une vingtaine de personnes écoutent attentivement un débat sur la musique. l'intervenant principal ? Francis Lalanne. Coincé entre le stand du journal L'Humanité et celui du Club de l'histoire, la maisons d'édition Didier Carpentier accueille Hugues Auffray pour son livre Droit dans mes santiags. Sylvie Vartan lui succèdera.

16h30. 9 ans et un roman. Charles-Antoine Gros dédicace son premier roman. Il a 9 ans. A côté de sa mère, Anna Gros auteur de polars et livres pour enfants, il enchaîne les « c'est pour qui ? » avec application et un air enjoué. Originaire de Dammaie-lès-Lys en Seine-et-Marne, son roman, La Fleur de Lys à Noirmoutier, fait appel à la Bretagne.

16h45. Evacuation du Salon du Livre après une alerte à la bombe. 18h45. Réouverture du Salon. Voir notre reportage.

Estelle Maussion et Charlotte Lazimi.

 

 

Partager sur Facebook
Vu par vous
406
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -