Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

20/02/18 : Pont d'Aquitaine fermé et la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4 (Bordeaux – Labarde), les nuits du mercredi 21 février à 21h00 au jeudi 22 à 6h00 et du 22 à 21h00 au 23 février 6h00

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

  • 22/02/18 | La Gironde déclenche le niveau 2 du plan Grand Froid

    Lire

    Compte tenu de la vague de froid attendue cette semaine sur la Gironde, le préfet Didier Lallement a décidé, dans le cadre du niveau 2 du plan Grand froid, de renforcer la capacité d’accueil en hébergement d’urgence. 66 places supplémentaires sont ainsi ouvertes dont 34 pour les familles et 32 pour les personnes isolées. Au total, ce sont 1 576 places qui sont mobilisées pour l’accueil des sans-abri en Gironde dont 365 places au titre du dispositif hivernal.

  • 21/02/18 | Du mouvement au sein de la Gauche régionale

    Lire

    Des élus du conseil régional ayant quitté le groupe (et le parti) socialiste en début d'année (dont son ex-président Stéphane Delpeyrat-Vincent) un nouveau groupe annonce sa création au sein de l'assemblée régionale : le « Groupe Génération.s », issu du mouvement de Benoît Hamon. Créer par Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat-Vincent, Mathieu Bergé et William Jacquillard, il ambitionne "d'alimenter la Gauche d’idées nouvelles en adéquation avec les valeurs que nous avons toujours portées, notamment au sein de l’assemblée régionale, dans la perspective de la voir gagner les prochaines élections régionales de 2021"

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
YOLO - Rentrée Universitaire 2017 - Grand Poitiers

Les spéciaux d'Aqui


YOLO - Rentrée Universitaire 2017 - Grand Poitiers

Le Salon de l'agriculture régionale: "venez, et revenez"

20/05/2016 | D'un week-end à l'autre le Salon change de visage, pour mieux explorer les richesses régionales, et motiver les visiteurs à revenir.

Dominique Graciet et quelques figures du Salon, entourés des lycéens animateurs de l'espace Vin'Ecoles

A la veille du second et dernier week-end du Salon de l'agriculture, les organisateurs ont fait un premier point avec la presse, en guise de bilan d'une première mi-temps, qui a placé les animaux au cœur de la manifestation. Ce week-end, ce sont les animations autour du vin, et une opération de solidarité au profit de la Banque alimentaire qui ont pour mission de mobiliser le public. Une manière volontiers avouée de provoquer une double visite du public sur le Salon. « A chaque week-end, ses animations et thématiques. Il y a les bêtes et l'agroalimentaire, on peut venir deux fois sur le Salon, on ne verra pas deux fois la même chose », synthétise Dominique Graciet, Président de la Chambre régionale d'agriculture, et du Salon.

Sur le premier long week-end du Salon de l'agriculture, dédié à l'élevage, avec Aquitanima et avant cela les Aquitanima Tours, l'heure est à la satisfaction pour Dominique Graciet et Pierre Lesparre, Commissaire d'Aquitanima. « Sur les Aquitanima Tours, 6 tours ont été réalisés, en Blond Limousin, et Bazadais et sur un circuit de croisement à partir de races pures locales, pour répondre à une demande précise de 6 acheteurs potentiels. » Ajouté à cela un premier tour dédié à la filière Caprin, « très vite rempli », vous obtenez une présence de 164 éleveurs, de 16 nationalités différentes, et des affaires qui se font. Bref, un succès, qui motive l'élargissement l'an prochain des Aquitanima Tours aux ovin, et aux équins... A cette présence professionnelle internationale, il faut ajouter, précise Dominique Graciet, « la présence de lycéens croates, portugais, et espagnols »... en attendant de parvenir à créer un réel programme Erasmus d'échange entre jeunes français, espagnols et peut être portugais ou slovaques... Un projet qui tient à coeur au Président du Salon.
Parmi les succès d'Aquitanima 2016, Pierre Lesparre souligne également la présence de la Parthenaise, dont le premier essai sur le Salon se révèle réussit. « La race sera de nouveau là l'an prochain », confirme-t-il. Encore du côté des nouveautés, Dominique Graciet a également rappelé l'orgnisation de la Journée Ovine et des « Ovinpiades découverte », organisée pour la première année dans le cadre d'Aquitanima. Une Journée Ovine, qui l'an prochain « visera à une structuration plus importante de l'aval, en mobilisant davantage les bouchers autour des concours et ventes d'Agneaux IGP de la grande Région », promet Dominique Graciet.

Sur Equitaine aussi le bilan est pour l'heure très satisfaisant pour Pierre-Yves Pose, le commissaire du salon équin. « Le passage à la grande région, a permis un renouveau de la fréquentation des associations d'élevage. Le premier week-end a aussi était marqué par la présentation de chevaue de Trait et la réalisation d'une belle vente auprès d'acheteurs japonais. » C'était là encore un essai réussi !

Vin et solidarité pour la deuxième mi-temps du Salon
Quant au programme qui s'annonce pour le second week-end du Salon de l'agriculture, c'est beaucoup l'agroalimentaire (avec notamment le Marché des Producteurs de Pays) et le vin, qui viendront créer l'animation de la manifestation. Ce vendredi déjà, la thématique vin a occupé un certain nombre de professionnels, à travers l'organisation de rencontres entre les coopératives viticoles et la grande surface, Carrefour, partenaire du Salon.
Le prochain rendez-vous pro, mais dont le grand public saura faire bon usage est la tenue, ce samedi matin au Palais des Congrès, du Concours de Bordeaux-Vins d'Aquitaine. Plus de 1000 personnes, viendront déguster un peu plus de 3800 vins de la région, afin de décerner aux meilleurs d'entre eux, les macarons d'or, d'argent et de bronze, tant recherchés par les producteurs. Un concours pour une édition très spéciale puisqu'il fête cette année ses 60 ans. Encore à dimension Aquitaine, « l'ambition est bien de s'ouvrir aux autres appellations de la grande région », confirme Bernard Artigue, le Président de la Chambre d'agriculture de Gironde.
Côté grand public, c'est sur l'animation Vin'Ecole que parie les organisateurs. L'occasion, grâce à un pass (6€), de déguster et découvrir, 24 vins produits par les lycées viticoles de la France entière, le tout en se laissant guider par les lycéens des établissements Aquitains.
Autre temps fort du week-end, la mise aux enchères d'une vingtaine de box en bois revues et corrigées par des artistes, et dont le profit de la vente ira à la Banque alimentaire... qui en a bien besoin pour assurer ses investissements et répondre aux besoins importants en aide alimentaire d'une partie bien trop importante de la population (Lire notre article ici ). Rendez-vous à 15h30 sous le hall 4. Et bien-sûr Equitaine sera aussi au rendez-vous avec un championnat de horse-ball toujours spectaculaire, et des démonstrations d'équitation western.

Solène Méric
Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3094
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -