Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

26/05/20 : Le Conseil municipal de Libourne a réélu à sa tête Philippe Buisson. Laurence Rouède se voit confier la délégation de 1ere adjointe, déléguée à la coordination des activités municipales, aux ressources humaines, à l’urbanisme et au foncier.

25/05/20 : Le secrétaire d'État en charge du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a assuré que l'exécutif réfléchissait à un "élargissement significatif" de la limite de déplacement (100 km autour du domicile), qui pourrait entrer en vigueur la semaine prochaine.

25/05/20 : Les hospitaliers du CHU Pellegrin à Bordeaux sont en grève illimitée depuis le 22 mai sur préavis de SUD Santé. Un rassemblement de soutien est organisé le 26 mai devant l'hôpital.

22/05/20 : Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs, les 24 et 31 mai 2020 à Vitrezay, BioSphère Environnement propose 2 sorties de découverte des oiseaux des marais de Gironde, de 8h30 à 10h30. Réservations: 05 46 49 89 89.

19/05/20 : Allant dans le sens de la déclaration du Premier Ministre ce matin, le préfet des Pyrénées Atlantiques Eric Spitz déclare que les Bordelais et les Toulousains en zone verte pourraient venir en vacances en juillet et août dans les Pyrénées Atlantiques

18/05/20 : L’incertitude de l’évolution sanitaire, et l’impossibilité de mettre en œuvre les mesures barrières, entrainent l’annulation de l’opération de sensibilisation des jeunes à la nage, Objectif Nage, pour l’été 2020, annonce le Département de la Gironde.

15/05/20 : Initialement prévu le samedi 12 septembre prochain, la 36ème édition du marathon des Châteaux du Médoc est reportée au samedi 11 septembre 2021.

14/05/20 : L'activité partielle pour les entreprises du tourisme et de l'évènementiel sera maintenue jusqu'à fin 2020 et que l'accès au fonds de solidarité est prolongé jusqu'à fin septembre. En revanche, pas de baisse prévue pour la TVA.

12/05/20 : La Compagnie aérienne Chalair annonce la reprise progressive de ses vols entre Bordeaux, Brest et Montpellier. Au rythme de 2 vols hebdomadaires, rdv le 8 juin, pour la reprise des liaisons Bordeaux-Brest puis le 15 juin, pour Bordeaux-Montpellier

- Publicité -
S’abonner ici !
< proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/05/20 | Un outil pour pallier le manque de paille

    Lire

    La pluviométrie particulièrement excédentaire de l’automne dernier a perturbé les semis de céréales et de prairies en Charente. Pour pallier à un manque de paille et de fourrage pour les exploitations d’élevage la Chambre d’Agriculture de la Charente vient de mettre en place une plateforme pour faciliter les échanges entre céréaliers et éleveurs où chacun peut y déposer son offre et consulter les offres disponibles. Pour consulter ou déposer son offre

  • 27/05/20 | Réouverture échelonnée des musées à Bordeaux

    Lire

    Bordeaux vient de programmer une réouverture échelonnée de ses musées municipaux, en respectant les mesures barrières, notamment le port du masque obligatoire pour les visiteurs. Ainsi, le 13 juin pour le Muséum de Bordeaux-Sciences et nature, ainsi que les serres et les espaces d’expositions du Jardin Botanique. Le 20 juin pour le Musée des arts décoratifs et du design et Musée d’Aquitaine, le 27 juin pour le CAPC-musée d’art contemporain et le 4 juillet pour le Musée des Beaux-arts. Le Musée Mer Marine a rouvert le samedi 23 mai.

  • 27/05/20 | Oloron-Sainte-Marie, nouvelle capitale des arts de la marionnette ?

    Lire

    Située à Oloron-Sainte-Marie (64), l'espace Jéliote, structure professionnelle du spectacle vivant, propose une programmation de type pluridisciplinaire, tout en développant un axe fort autour des arts de la marionnette. Le projet de la scène conventionnée, porté par la Communauté de communes du Haut-Béarn et soutenu par la Région, prévoit notamment l'aménagement d'un atelier de fabrication pour les artistes constructeurs de marionnettes et le portage d'un projet de réseau départemental et régional de production et diffusion des arts de la marionnette. En jeu aussi l'obtention du label de Centre National de la Marionnette.

  • 27/05/20 | Une course digitale pour les resto-bistrots

    Lire

    Du 6 au 21 juin, la CCI de La Rochelle propose une course digitale afin de soutenir la réouverture des cafés, bars, brasseries et restaurants. Pour participer, il suffit d’acheter un dossard virtuel, de parcourir 500 mètres, chronométrés avec un plateau garni de 2 verres, une carafe et une tasse de cafés remplis et de poster la vidéo sur la page Facebook de la Course des Garçons de Café. Chaque dossard acheté donnera droit à 5€ de consommation dans l’établissement choisi !

  • 26/05/20 | Bordeaux : le milieu hospitalier manifeste

    Lire

    Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées à la mi-journée ce mardi devant l'hôpital Pellegrin à Bordeaux pour répondre à l'appel d'une intersyndicale (CGT, Sud Santé, FO, CNI) face à la grogne du milieu hospitalier, "envoyé au front sans armes". Leur demande ? Une prime de 1500 euros pour les hospitaliers qui ont travaillé sur le site pendant la crise et une augmentation de 300 euros mensuels pour l'ensemble du personnel. Un second rassemblement doit se tenir le 28 mai à l'hôpital Haut-Lévêque.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Semaine de l'Agriculture

Les spéciaux d'Aqui


Semaine de l'Agriculture

Les 10 ans de la Fondation pour une Agriculture Durable

05/06/2019 | La Fondation pour une Agriculture Durable en Nouvelle-Aquitaine a célèbré ce 5 juin ses dix ans en présence de son président Francis Massé.

Yann Raineau

La Fondation pour une Agriculture Durable en Nouvelle-Aquitaine célèbre aujourd’hui, 5 juin, ses dix ans. « Elle a été créée pour distinguer les agriculteurs qui font évoluer leurs systèmes de production pour le rendre plus durable », explique Bruno Millet, son délégué général. Sous l’égide de la Fondation de France, elle lance chaque année un appel à candidature sur le web. Des experts indépendants sélectionnent ensuite les gagnants suivant la durabilité environnementale et économique de leur exploitation. Une soixantaine d’agriculteurs ont déjà été récompensés. Depuis deux ans, l’association encourage aussi les doctorants dont les travaux concourent à améliorer la durabilité de l’agriculture.

Et les lauréats 2019 sont… Lucile Muneret, pour sa thèse sur l’effet de l’expansion de l’agriculture biologique sur la biodiversité, et Yann Raineau, pour sa thèse sur les défis environnementaux de la viticulture. La première est écologue, le second, économiste. Les deux docteurs ont été sélectionnés cette année par la Fondation pour une Agriculture Durable en Nouvelle-Aquitaine.

« Je vous propose une analyse comportementale des blocages et des leviers d’action dans la viticulture », introduit Yann Raineau, rattaché au GREThA de Bordeaux. La viticulture représente, en effet, 3% de la Surface Agricole Utile (SAU) de France, mais aussi 14% des pesticides utilisés sur le territoire en 2006. En sortir est donc une préoccupation majeure, de plus en plus présente au sein de la profession. Le chercheur expose les blocages des viticulteurs, qui s’articulent, selon lui, autour de trois points : les alternatives aux produits phytosanitaires sont peu nombreuses, le coût de cette transition effraie ainsi que les incertitudes qui planent au-dessus de ce potentiel changement.

« Les consommateurs sont-ils prêts à payer plus cher ? », se demande l’économiste. Il a mené une étude auprès d’une centaine de consommateurs de vin pour tâcher de répondre à cette question. Au départ, les personnes testées goûtent un vin sans avoir aucune information sur celui-ci et lui donne un premier prix. Au fur et à mesure que le chercheur leur donne plus d’informations sur ce qu’ils boivent, ils donnent un prix plus élevé au produit. Cette expérience montre que les consommateurs seraient prêts à payer plus cher pour du vin mieux renseigné.

« C’est du psychologique ! »

« Le plus important pour le consommateur est la santé, campe Yann Raineau, même si la qualité de la production repose sur des critères de plus en plus multidimensionnels, entre l’histoire du vin, son impact environnemental... » Le chercheur a collaboré avec plusieurs coopératives en signant un accord de confidentialité pour faire ses expériences. Il en a profité pour présenter le projet VitiREV. Il s’agit du fruit de la collaboration entre quatre interprofessions viticoles et la Région Nouvelle-Aquitaine pour répondre à l’attente sociétale en termes de changements de pratiques.

Le président de la SAFER Nouvelle-Aquitaine, qui est aussi le président de la Fondation pour une Agriculture Durable en Nouvelle-Aquitaine, Francis Massé, s’est alors exprimé : « Tout cela, c’est du psychologique, tant du côté du comportement des consommateurs à l’achat, que du côté des agriculteurs dans leurs pratiques de culture ! »

Lucile Muneret a particulièrement insisté sur un point de sa thèse sur l’effet de l’expansion de l’agriculture biologique à l’échelle des paysages sur la biodiversité : « La hausse de la présence de l’agriculture biologique dans le paysage n’augmente pas le taux de bioagresseurs ». Elle se base sur un test qu'elle a effectué avec des vers de la grappe, aussi présents dans le bio que dans le modèle courant. Les deux lauréats ont chacun reçu une bourse de 2500 euros pour leurs travaux.

Alix Fourcade
Alix Fourcade

Crédit Photo : Alix Fourcade

Partager sur Facebook
Vu par vous
1806
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -