Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/05/18 : La quatrième édition du festival ODP, qui s'est tenue du 18 au 20 mai à Talence, a réuni 17 000 personnes pour l'ensemble de ses concerts au profit des Sapeurs Pompiers de France, contre 19 000 en 2017 et 12 000 en 2016.

20/05/18 : Demain dimanche, de 10 h à 17 h se tiendra la deuxième édition du marché de producteurs fermiers du Pays basque IDOKI à Ustaritz. Outre la production de produits locaux, le matin, sera organisé le concours culinaire "Défi Crêpes"

16/05/18 : Amateurs de musique, rendez-vous ce week-end la 4ème édition du festival ODP de Talence. Coeur De Pirate, Les Négresses Vertes ou Alt-J en seront les principales têtes d'affiche. Ils chanteront au profit des "Orphelins des Sapeurs-Pompiers de France".

16/05/18 : La Cour d'Appel de Paris a condamné Jérôme Cahuzac ex-ministre du budget jugé pour fraude fiscale et blanchiment à 4 ans de prison, dont 2 avec sursis et à une amende de 300.000 euros et 5 ans d'inéligibilité. Sa peine de prison ferme sera aménagée.

15/05/18 : Ils l'avaient annoncé, ils l'ont fait: 300 cheminots CGT de la SNCF de Bayonne et d'Hendaye se sont invités ce matin devant la résidence secondaire du PDG de la SNCF, Guillaume Pepy, située au dessus de la falaise de la Côte des Basques à Biarritz.

12/05/18 : La 35e édition de Herri Urrats, le jour de fête des ikastola du Pays basque a lieu ce dimanche autour du lac de Saint-Pée-sur-Nivelle. Cette année, elle visera à récolter des fonds pour les travaux d'agrandissement du collège de Larceveau

08/05/18 : Le 35ème chapitre de la Confrérie du Chipiron de Bidart aura lieu dimanche 13 mai au Kirolak avec la participation d’une soixantaine de confréries. Après un défilé vers la Chapelle de la Madeleine, la Confrérie intronisera plusieurs personnalités.

03/05/18 : Deezer, leader du streaming musical en France, vient d’annoncer sa décision d’ouvrir un nouveau site dans la métropole bordelaise. "Une nouvelle reconnaissance de notre attractivité" soulignent satisfaits Alain Juppé et Virginie Calmels.

24/04/18 : Charente-Maritime : pendant la semaine de vacances du 16 au 22 avril, 14 accidents sont à déplorer sur les routes du département, au cours desquels 2 personnes ont perdu la vie, et 19 ont été blessées.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/05/18 | La Nuit des Musées fait le plein

    Lire

    Samedi 19 mai, c'était la Nuit Européenne des Musées, et Bordeaux y a fait participer 13 établissements autour de nombreuses animations centrées sur des pays européens. Ce mardi, les chiffres officiels de fréquentation sont tombés : on y apprend que 32 372 curieux ont participé, soit environ 5% de plus qu'en 2017. Le Musée des Arts Décoratifs a réuni à lui seul 4441 visiteurs, une affluence record sur l'horaire (entre 18h et minuit) comparé aux 2035 visiteurs de l'an dernier.

  • 21/05/18 | BHNS Bordeaux/Saint-Aubin : le Conseil d'État tranche

    Lire

    Le Conseil d'État a tranché et confirmé la décision de suspension de la déclaration d'utilité publique du futur BHNS Bordeaux/Saint-Aubin, en rejet du pourvoi en cassation de la métropole en octobre dernier. Le principal motif de rejet ? "Un vice de forme relatif au contenu de la notice explicative présentant le projet de lors de l’enquête publique", notamment concernant l'absence de justification dans le choix du tracé. Déjà repoussés à cet été, le début des travaux pour le futur BHNS pourraient être repoussés de plusieurs mois.

  • 16/05/18 | Le Sénat veut indemniser les propriétaires du Signal

    Lire

    Ce mercredi, une grande partie des sénateurs se sont prononcés en faveur de la mobilisation du fonds Barnier dans le but d'indemniser les propriétaires de l'immeuble Le Signal, à Soulac, devenu un emblème local des dangers de l'érosion côtière et pour lequel les 78 propriétaires sont toujours face à un blocage, malgré l'évacuation de l'immeuble en 2014 par arrêté municipal. La proposition de loi n'est cependant qu'une première étape puisque le texte doit aussi être adopté devant l'Assemblée Nationale, or le gouvernement s'y est montré plutôt défavorable.

  • 16/05/18 | La biodiversité en 24h Chrono au Teich

    Lire

    Les amoureux de la nature sont convoqués les 25 et 26 mai prochain au Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne du Teich pour les 24h de la biodiversité. Gratuit et ouvert à tous, cet évènement propose de nombreuses occasion de découvrir les enjeux autour de la préservation des espèces locales. Ciné-débat, spectacles vivants, expositions ou (plus original) inventaire d'espèces et sorties de terrain auront pour principales stars chauves-souris, oiseaux, reptiles ou escargots pour des temps forts organisés en partenariat avec des professionnels et des associations du territoire. N'oubliez pas les chaussures de randonnée !

  • 16/05/18 | La Gironde poursuit ses conseils de territoire

    Lire

    Le département de la Gironde poursuit ses travaux autour des "conseils de territoire". Autour de ces réunions, organisées deux fois par an, l'ensemble des acteurs locaux (collectivités, associations, entrepreneurs...), la Gironde tente de faire avancer ses pactes territoriaux, mis en place en 2017. Entre mai et juin 2018, neuf conseils de territoire se déclineront sur tout le département comme le 17 mai à Talais (Médoc), le 5 juin à Sainte-Foy-La-Grande (Libournais), le 18 juin à Lanton (Bassin d'Arcachon) ou encore le 19 juin à Bordeaux.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Aqui! au Salon de l'Agriculture Nouvelle Aquitaine

Les spéciaux d'Aqui


Aqui! au Salon de l'Agriculture Nouvelle Aquitaine

Les agriculteurs se font tirer le portrait

25/05/2017 | 193 pages, c'est ce qu'il a fallu au tandem à l'origine de "Portraits d'Agriculteurs en Nouvelle Aquitaine", initiative originale publiée aux éditions Sud Ouest

Livre Agriculture

Jusqu'au 28 mai, vous le savez si vous nous suivez régulièrement, c'est l'édition 2017 du Salon de l'Agriculture de Nouvelle Aquitaine. Ce dernier est parfois l'occasion de mettre en lumière des initiatives originales. Ce mercredi, un tandem un peu particulier présentait, devant un petit parterre de curieux réfugiés sous une serre de l'espace ferme, un nouvel ouvrage intitulé "Portraits d'Agriculteurs en Nouvelle Aquitaine", en partenariat avec la Chambre d'Agriculture régionale. On a demandé à son auteur, Magdalena Arbitre, de nous en dire quelques mots entre deux micros. Les voici.

Quel meilleur moment que le Salon de l'Agriculture de Nouvelle Aquitaine, véritable vitrine de promotion de cette ambitieuse première région agricole d'Europe, pour faire parler ceux qui la font vivre ? Magdalena Arbitre, docteur en droit communautaire spécialisée sur la question de la sécurité alimentaire et Jean-Charles Rivas, photographe basque, proposent à travers leur nouvel ouvrage paru récemment aux éditions Sud-Ouest, 193 pages d'un voyage de 20 000 kilomètres à la rencontre de 46 agriculteurs au sein des 12 départements composant la grande région. Presque un travail journalistique, donc, sous forme de reportage et de moments de vie, de l'éleveur de chèvres dans les Deux-Sèvres à un spécialiste de la culture du tabac. ils partagent leur quotidien, "leurs espoirs et leurs craintes pour le futur", de l'aveu même de celle qui a su les faire parler, présente ce mercredi sur le salon pour présenter son travail à tout un banc de curieux. 

Contexte politique

On a dit presque car le point de départ est moins le point de vue d'un reporter que d'une spécialiste inquiète par le climat politique entourant la vision publique déclinante d'une agriculture nationale minée par un contexte économique défiant. "L'idée du livre a germé au moment des élections régionales en décembre 2015, ces dernières se déroulant en même temps que la COP21 à Paris", précise ainsi Magdalena Arbitre. "J'ai été assez choquée de ce que j'y ai entendu : les agriculteurs y étaient dépeints comme des pollueurs et les distributeurs continuaient d'affirmer que la meilleure denrée alimentaire était la moins chère. Comme je suis une européenne convaincue, je me suis dit qu'il fallait replacer le citoyen au coeur de cette démocratie. Pour les agriculteurs de Nouvelle Aquitaine, c'est assez difficile en raison du nombre d'appellations existantes, souvent ils sont discriminés par rapport à des produits moins chers. C'était intéressant de montrer le visage de vrais agriculteurs, c'est pour ça qu'on a voulu faire des portraits". 

Cours d'Histoires

Le contexte historique et son évolution sont donc aussi importants que les têtes que l'on pourra y croiser, entre crises et révolutions des dernières décennies agricoles. Quotas laitiers, origines de la PAC, scandales sanitaires, remise en question de l'origine des produits et de leur méthode de production jusqu'à devenir "raisonnée" : tout ou presque y passe à travers les différents chapitres au détour desquels une grande figure sert de témoin. "Les agriculteurs qui ont accepté de témoigner ont osé se jeter à l'eau pour parler de leur vie et se montrer sous leur vrai jour. Il y a aussi un fil conducteur tout au long du livre. Par rapport à la formation que j'ai eue, j'ai rajouté des éléments sur l'histoire de la Politique Agricole Commune (soixantenaire) pour faire un état des lieux actuel sur la réalité d'aujourd'hui, à la fois concernant l'OMC, les droits de douane et les difficultés auxquelles sont confrontées les agriculteurs et comment ils essayent de s'en sortir et de s'adapter à cet environnement hostile", commente ainsi Magdalena Arbitre.

Avec et sans clichés

Les photos, elles, sont là pour dépeindre les visages autant que les réalités d'un terrain. "J'ai été très surpris de voir la réalité de l'agriculture par rapport à la manière dont elle est présentée aujourd'hui", affirme ainsi l'auteur des clichés composant les pages de "Portraits d'Agriculteurs en Nouvelle Aquitaine", Jean-Charles Rivas. "On pensait que c'était un milieu fermé, hors on à affaire à des gens qui protègent leur environnement et leur outil de travail. J'ai essayé de montrer à travers mes photos ce qu'ils sont vraiment". Une partie d'entre elles sont d'ailleurs exposées sur des panneaux lors du Salon, et une rencontre-débat s'est même tenue ce mercredi en présence des deux auteurs et de quelques-uns des quarante-six portraits proposés dans l'ouvrage, réalisé par ailleurs en partenariat avec la Chambre d'Agriculture de Nouvelle Aquitaine. Ces histoires personnelles sont en tout cas un bon moyen, même sans être de réels "reportages" de presse au sens propre, de mettre en lumière quelques figures locales et régionales qui devraient l'être plus souvent. C'est sans doute là que le livre tape le plus juste.

Romain Béteille
Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
1848
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -