Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/06/18 | Bordeaux, ville hôte de la RoboCup

    Lire

    On l'a appris ce lundi : Bordeaux est officiellement la vile hôte de la prochaine RoboCup, la coupe du monde des robots, en 2020. Cette compétition rassemblera 45 pays, 450 équipes et 3500 participants. Elle se déroulera du 23 au 29 juin 2020, et le comité international de la RoboCup a affirmé que Bordeaux avait été choisie pour plusieurs raisons : les deux victoires successives de l'équipe bordelaise de Football humanoïde en 2016 et 2017, mais aussi l'union organisée entre la communauté scientifique et les partenaires institutionnels qui ont porté la candidature.

  • 18/06/18 | Bordeaux : réussite pour les vingt ans de la Fête du Vin

    Lire

    Elle s'est terminée sous la pluie ce lundi matin par la parade des grands voiliers : la Fête du Vin 2018 a donné ses premiers chiffres de fréquentation. On y apprend que 61 100 pass dégustation ont été vendus, soit "une augmentation de 26%" par rapport à 2014 et 2016. 520 000 dégustations ont été enregistrées sur les stands (+25%) et 18 000 visiteurs se sont rendus sur le stand de l'École du Vin de Bordeaux. Enfin, le site internet de la manifestation a réuni 217 000 visiteurs depuis le début de l'année dont 138 000 en juin. En 2016, 517 000 curieux avaient participé à la précédente édition pour 57 000 pass dégustation vendus.

  • 18/06/18 | Virginie Calmels limogée de la vice-présidence de LR

    Lire

    On l'a appris ce dimanche soir : Laurent Wauquiez, président des Républicains, a limogé Virginie Calmels de son poste de vice-présidente déléguée au profit de l'ancien ministre Jean Leonetti. La première adjointe d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux reprochait depuis plusieurs semaines la ligne politique de Laurent Wauquiez. Ce lundi, le maire de Bordeaux, Alain Juppé, a déclaré ne "pas se sentir concerné par ces turbulences internes. C’est à elle de voir maintenant dans quel cadre elle continuera son action politique". Une manière plus que mesurée de rebattre les cartes...

  • 16/06/18 | Bilan des intempéries en Dordogne

    Lire

    477 interventions ont été réalisées dans le cadre des orages des 10 et 11 juin dernier en Dordogne. Les entreprises touchées par les intempéries ont la possibilité de faire appel à une indemnisation au titre de l’activité partielle. La chambre d’agriculture a demandé à ce que soit mis en œuvre un dégrèvement au titre de la taxe sur le foncier non bâti (TFNB) pour les exploitations touchées. 10 communes ont déposé en préfecture une reconnaissance de Catastrophe Naturelle.

  • 15/06/18 | Le dossier Ford s'invite au Conseil de Métropole

    Lire

    Dans une motion votée ce 15 juin, le Conseil de Bordeaux Métropole "déplore, avec la plus grande force, la décision du groupe Ford de lancer une procédure d’information-consultation préalable à un plan de sauvegarde de l’emploi à Ford Aquitaine Industries." Une décision "incompréhensible" et "prématurée" au regard de la mission confiée par Ford au cabinet Géris, "voilà à peine 2 mois, de rechercher des repreneurs potentiels" et des "discussions en cours entre le groupe Ford et un industriel qui a visité le site le 30 mai". Les élus appellent "l'Etat à maintenir la plus grande vigilance pour que Ford assume ses responsabilités".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Aqui! au Salon de l'Agriculture Nouvelle Aquitaine

Les spéciaux d'Aqui


Aqui! au Salon de l'Agriculture Nouvelle Aquitaine

Les Editions du Bord de l'eau - Un éclectisme engagé

25/02/2008 |

La morale sociale - Benoit Malon

Les Éditions du Bord de l'eau se veulent engagées et ne se payent pas de mots. Certains de leurs livres peuvent agacer et c'est sans doute le but recherché : provoquer le débat dans un esprit voltairien, humaniste et républicain. Née en 1993 à partir d'une revue littéraire, cette petite structure publie aujourd'hui une trentaine d'ouvrages par an, fictions et essais, gardant une forme de fidélité à soi-même à travers le hasard des rencontres et des nécessités.

On pourrait brosser le portrait de Dominique-Emmanuel Blanchard en éditeur sulfureux : non seulement il en a l'apparence, dandy soixante-huitard jouant du noir et blanc comme les pages d'un livre, mais surtout il ne refuse pas les « coups » éditoriaux qu'il les suscite ou qu'ils relèvent de la coïncidence (il a sorti un livre d'entretien avec Bertrand Cantat l'année précédent le drame de Vilnius et publié le philosophe Robert Redeker deux ans avant la parution de sa tribune sur l'islam qui fit le scandale que l'on sait).

L'éclectisme d'un catalogue

La morale sociale - Benoit MalonAvec son compère Jean-Luc Veyssy, qui partage depuis sept ans son bureau à Latresne, à deux pas des rives de la Garonne, D. Blanchard construit un catalogue éclectique, entre culture populaire et exigence intellectuelle : s'y côtoient pèle-mêle Christophe Dugarry et le chanteur humoriste Edouardo, des livres d'initiation à la musique classique, des bouquins sur la chanson (Renaud, Cabrel, Brassens, Miossec), des collections d'essais politiques dirigées par Antoine Spire ou Vincent Peillon, quelques « beaux livres » de photographies, des romans et des nouvelles, des livres pratiques, les « carnets de campagne » de Marion Paoletti ouMichèle Delaunay, ou encore la collection « Santé et philosophie » qui aborde la médecine à partir de l'éthique.

Comme pour tout éditeur, les ouvrages « grand public » permettent aux livres plus difficiles de voir le jour, mais ce principe de réalité économique est ici abordé avec humour et légèreté, la loi du commerce ne gâchant en rien le plaisir de l'artisan. Le Bord de l'eau n'en a pas moins une matrice politique constante, héritée du dreyfusisme de la fin du XIX° siècle et de son rapport complexe entre intellectuels et classes populaires : un républicanisme de gauche, opposé au libéralisme comme au collectivisme, fasciné par l'idée révolutionnaire tout en étant foncièrement réformiste, défenseur des droits et libertés de l'individu contre toute forme de pensée totalitaire.

Le net et l'ouverture

Après douze ans d'existence et une notoriété conquise, les éditions du Bord de l'eau envisagent de nouveaux développements à travers les blogs, la production audiovisuelle et les webzines. Dominique Blanchard retrouve sur le net l'esprit d'ouverture et de libre diffusion de la revue originelle, qui se double de la volonté de conquérir l'écoute de milieux moins favorisés. Dans quelques mois, les éditions du Bord de l'eau vont descendre le cours de la Garonne pour s'installer dans un quartier populaire de Lormont : « Nous voulons être plus dans la ville, faire des choses dans les quartiers », explique D. Blanchard, qui a des projets autour des cultures urbaines et numériques. « Nous avons quelque chose à apporter à cette ville et elle a quelque chose à nous donner ».

Vincent Goulet


15-16mars deux rendez vous "apéritifs"

Jean-Luc Veyssy le reconnaît dans détour : sans l'aide de l'Arpel, les éditions du Bords de l'eau ne pourraient pas être présentes au Salon du livre de Paris, où les emplacements sont très chers. Le stand aquitain leur permettra d'obtenir une bonne visibilité et de proposer deux apéritifs au stand S 58 : l'un le samedi 15 mars à 12 heures autour de la « Bibliothèque républicaine » dirigée par Vincent Peillon, qui réédite les penseurs socialistes français du XIX° siècle afin d'inspirer ceux du XXI°, et l'autre le lendemain à la même heure à propos de l'ouvrageHistoire de la communauté juive de Bordeaux.

Le Bord de l'Eau : BP 61, 33360 Latresne - 08 71 52 39 10
www.editionsbdl.com


Partager sur Facebook
Vu par vous
292
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -