Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/05/18 : Emmanuel Macron: 90 minutes de discours mais pas d'annonce, sinon celle d'un changement de méthode et cette phrase: "Pour juillet je veux qu’on ait finalisé un plan de lutte contre le trafic de drogue." Mais il n' y aura pas de plan banlieues.

22/05/18 : Le chantier de rénovation de l’A89 entre Libourne (33) et Mussidan (24) va nécessiter la fermeture partielle de l’échangeur de Montpon-Ménestérol (sortie 12), mercredi 23 et jeudi 24 mai, entre 7 h et 19 h. Durant ces deux jours, l’entrée sera fermée.

22/05/18 : Gauvin Sers et Les Tambours du Bronx seront les principales têtes d'affiche de la quinzième édition des Odyssées d'Ambès, festival gratuit qui se déroulera le 25 août prochain à partir de 15h. Entre 5 et 8000 visiteurs y sont attendus.

22/05/18 : La quatrième édition du festival ODP, qui s'est tenue du 18 au 20 mai à Talence, a réuni 17 000 personnes pour l'ensemble de ses concerts au profit des Sapeurs Pompiers de France, contre 19 000 en 2017 et 12 000 en 2016.

16/05/18 : La Cour d'Appel de Paris a condamné Jérôme Cahuzac ex-ministre du budget jugé pour fraude fiscale et blanchiment à 4 ans de prison, dont 2 avec sursis et à une amende de 300.000 euros et 5 ans d'inéligibilité. Sa peine de prison ferme sera aménagée.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/05/18 | Les fonctionnaires défilent en région Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Plusieurs centaines de fonctionnaires, agents de la fonction publique, étudiants et syndicats ont manifesté dans les rues de Bordeaux, La Rochelle, Agen ou Périgueux ce mardi, répondant à une mobilisation nationale d'environ 130 cortèges partout en France. C'est la troisième grande journée de mobilisation des fonctionnaires depuis l'élection d'Emmanuel Macron, en réponse à la réforme des statuts. Le secrétaire d'État à la Fonction Publique, Olivier Dussopt, annonçait ce lundi dans Libération qu'il y aurait des "ajustements" mais pas de "remise en cause" de ces derniers.

  • 22/05/18 | La Nuit des Musées fait le plein

    Lire

    Samedi 19 mai, c'était la Nuit Européenne des Musées, et Bordeaux y a fait participer 13 établissements autour de nombreuses animations centrées sur des pays européens. Ce mardi, les chiffres officiels de fréquentation sont tombés : on y apprend que 32 372 curieux ont participé, soit environ 5% de plus qu'en 2017. Le Musée des Arts Décoratifs a réuni à lui seul 4441 visiteurs, une affluence record sur l'horaire (entre 18h et minuit) comparé aux 2035 visiteurs de l'an dernier.

  • 21/05/18 | BHNS Bordeaux/Saint-Aubin : le Conseil d'État tranche

    Lire

    Le Conseil d'État a tranché et confirmé la décision de suspension de la déclaration d'utilité publique du futur BHNS Bordeaux/Saint-Aubin, en rejet du pourvoi en cassation de la métropole en octobre dernier. Le principal motif de rejet ? "Un vice de forme relatif au contenu de la notice explicative présentant le projet de lors de l’enquête publique", notamment concernant l'absence de justification dans le choix du tracé. Déjà repoussés à cet été, le début des travaux pour le futur BHNS pourraient être repoussés de plusieurs mois.

  • 16/05/18 | Le Sénat veut indemniser les propriétaires du Signal

    Lire

    Ce mercredi, une grande partie des sénateurs se sont prononcés en faveur de la mobilisation du fonds Barnier dans le but d'indemniser les propriétaires de l'immeuble Le Signal, à Soulac, devenu un emblème local des dangers de l'érosion côtière et pour lequel les 78 propriétaires sont toujours face à un blocage, malgré l'évacuation de l'immeuble en 2014 par arrêté municipal. La proposition de loi n'est cependant qu'une première étape puisque le texte doit aussi être adopté devant l'Assemblée Nationale, or le gouvernement s'y est montré plutôt défavorable.

  • 16/05/18 | La biodiversité en 24h Chrono au Teich

    Lire

    Les amoureux de la nature sont convoqués les 25 et 26 mai prochain au Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne du Teich pour les 24h de la biodiversité. Gratuit et ouvert à tous, cet évènement propose de nombreuses occasion de découvrir les enjeux autour de la préservation des espèces locales. Ciné-débat, spectacles vivants, expositions ou (plus original) inventaire d'espèces et sorties de terrain auront pour principales stars chauves-souris, oiseaux, reptiles ou escargots pour des temps forts organisés en partenariat avec des professionnels et des associations du territoire. N'oubliez pas les chaussures de randonnée !

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Aqui! au Salon de l'Agriculture Nouvelle Aquitaine

Les spéciaux d'Aqui


Aqui! au Salon de l'Agriculture Nouvelle Aquitaine

LGV : le fuseau des 1.000 m arrêté jusqu'à la frontière avec l'Espagne ... mais la concertation va continuer jusqu'en mai

12/01/2010 |

Réunion à l'hôtel préfectoral sur la LGV

Le comité de pilotage très attendu et pas seulement au Pays Basque a présenté le fuseau retenu pour le tracé de la Ligne à Grande Vitesse, à la fois vers l'Espagne depuis Bordeaux mais aussi vers Toulouse, avec de grands pointillés en Tarn et Garonne où la décision est reportée de quelques mois, le temps de nouvelles concertations. Pour le Pays Basque le fuseau retenu confirme le passage par l'ouest d'Ascain et l'arrivée à Biriatou par Urrugne. Décision donc qui, là aussi, semble définitive mais s'accompagne d'un engagement à ... poursuivre la concertation avec la population. La liaison dite « sud sud » entre la frontière et Toulouse est confirmée avec un raccordement à Bordeaux-Toulouse au niveau de Captieux où une gare, halte ferroviaire, serait créée.

Un airde solennité dans le froid glacial, le préfet de la région Aquitaine, celui de Midi-Pyrénées, les présidents de Conseils régionaux des deux régions Alain Rousset et Martin Malvy, le président de Réseau Ferré de France ses collaborateurs au premier rang desquels M. Maudet chef de mission Sud Ouest. Le rendez vous du 11 janvier à la résidence du préfet Schmitt en charge de la coordination des Grands Projet du Sud-Ouest devait marquer une étape dans l'avancement du dossier LGV. Elle l'a marqué si l'on considère que l'incertitude concernant le fuseau des « 1.000 mètres » a été levé notamment dans les Landes et au Pays basque où l'on savait que le tracé à l'est d'Ascain, trop lourd de conséquences environnementales, était abandonné. M. Maudet a confirmé que les hypothèses d'un enfouissement de la ligne à hauteur de 50 à 60% entre l'Adour et la frontière était envisageable. Mais ne pouvant ignorer que ce même pays basque, à tout le moins la population des communes directement concernées reste très mobilisée contre le principe même d'une ligne nouvelle, le comité a entrouvert la porte d'une concertation approfondie. Elle était d'autant plus logique qu'en Midi-Pyrénées la présentation du fuseau a été reportée à la demande des élus en Haute Garonne et Tarn et Garonne. Avec pour horizon l'été prochain.

Prendre l'avis des populations
Les termes mêmes du communiqué publié à l'issue de la réunion bordelaise indiquent une volonté de calmer le jeu s'il en est encore temps : « Le Copil a demandé à RFF d'approfondir, avec une attention particulière la traversée du Pays Basque et des études et concertations complémentaires seront menées sur le fuseau retenu, afin de prendre en compte au maximum les questions d'environnement et de paysage, conformément aux orientations qui ont été fixées au niveau du président de la République et du Premier ministre. » On a noté que l'on semblait faire vouloir plus de cas de l'avis même des populations et plus seulement des élus, l'insistance des garants de la concertation ayant joué en faveur de cette orientation.A noter qu'au sud de Bordeaux dans le secteur des Graves on doit reprendre la concertation. Il reste que la détermination de certains de ces mêmes élus ne fléchit pas. La présence du maire d'Ascain, venu à Bordeaux en compagnie des ses adjoints pour décrocher un rendez vous avec le préfet de région, en témoignait. Finalement reçu par Dominique Schmitt, en présence de M. Maudet de RFF, il a obtenu une réponse de principe favorable du préfet qui, conjointement avec son collègue des Pyrénées-Atlantiques, s'est engagé à « demander au premier ministre qu'un médiateur soit nommé ». Affaire à suivre.
Désormais le dossier LGV entre dans une phase d'études plus poussées qui devraient déboucher sur un nouveau comité de pilotage à l'horizon du mois de mai. Il faudra ensuite attendre le début de 2011 pour connaître le fuseau des 500 mètres ouvrant la voie du tracé vraisemblable qui débouchera sur l'enquête publique.

J.A

Les décisions annoncées

Dax et Bayonne : les gares actuelles seront agrandies et modernisées.
Mont-de-Marsan : une gare nouvelle sera créée
Agen : une nouvelle gare sera construite au sud d'Agen et reliée à la gare actuelle
Deux haltes ferroviaires seront crées en sud gironde et en pays tarusate, Captieux et Tartas tenant la corde ; elles font partie des futurs services régionaux à grande vitesse, SRGV fortement soutenus par la Région dans le cadre du plan rail.
Béarn Bigorre : l'étude de l'amélioration de la desserte ferroviaire se poursuit et les scénarios envisagés pour desservir Pau et Tarbes devraient permettre de retenir une option avant l'été 2010 venant s'intégrer dans la réalisation des Grand Projets Sud Ouest.

Partager sur Facebook
Vu par vous
435
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Joël Aubert | 12/01/2010

Merci M. Recarte pour cette réaction qui fait écho à votre échange de correspondance avec Mme De Marco; nous sommes et resterons, y compris le 23 janvier, très attentif aux réactions suscitées par la perspective de la création d'une ligne nouvelle.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -