Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

16/10/18 : Des opposants au projet du contournement de Beynac ont bloqué ce mardi à Vézac, les véhicules qui participaient à une visite de presse du chantier organisée par le Département. Sur décision de la préfecture, les gendarmes ont délogé les manifestants.

16/10/18 : Christelle Dubos, secrétaire de la commission des affaires économiques de l'Assemblée Nationale et députée girondine, a été nommée ce mardi secrétaire d'Etat auprès de la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn.

16/10/18 : Remaniement - Christophe Castaner : ministre de l'Intérieur ; Marc Fesneau (MoDem) : secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement ; Franck Riester (Ex-LR) : ministre de la Culture ; Didier Guillaume (ex-PS) : ministre de l'Agriculture

16/10/18 : Remaniement suite - Jacqueline Gourault (MoDem) : ministre de la Cohésion des Territoires et des Collectivités Locales ; Marlène Schiappa : secrétaire d'Etat à l'Egalité Femmes-Hommes et à la lutte contre les discrimination

16/10/18 : Le 17 octobre à 11h15, un coaching des demandeurs d'emploi est organisé à la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Poitiers en vue de les accompagner avant le Forum emploi qui aura lieu le lendemain.

16/10/18 : Le Conseil municipal de Biarritz a voté par 20 voix pour, face à 15 contre, le projet de gestion du Palais proposé par le maire Michel Veunac à l'issue d'une réunion très tendue. Une conseillère municipale, Virginie Lannevère a démissionné

15/10/18 : A l'occasion de ses 25 ans, l’Université de La Rochelle propose une exposition sur l'histoire de l’établissement, « Histoire d’avenirs, chronique d’une université en mouvement », exposée du 16 octobre au 30 décembre au Cloître des Dames Blanches.

15/10/18 : Charente-Maritime : Pole emploi et le Département 17 organisent un forum des emplois saisonniers hivernaux, le 16 octobre DE 9h à 16h30 à la Maison de la Charente-Maritime, 85 boulevard de la République à La Rochelle. Entrée libre.

15/10/18 : Yves Foulon, maire d'Arcachon, a été élu ce week-end en tant que nouveau président du parti LR en Gironde. Il succède à Alain Juppé dans un scrutin dans lequel il était le seul candidat avec 100% des voix et 55,73% de participation.

15/10/18 : Dans le cadre du cycle de ses conférences-débats #europedémocratique2019, la Maison de l'Europe Bordeaux Aquitaine reçoit le 19/10 à 19h, Pascal Durand, eurodéputé Ecologiste sur le thème “L’Europe face au glyphosate: un signal d’alerte?”

11/10/18 : Ligne Ter Bordeaux-Agen : comité de ligne, lundi 15 octobre à 17h45, salle F. Mauriac, à Langon. Cette réunion est ouverte aux usagers et vise à échanger sur l'actualité de la ligne notamment sur les horaires prévus à partir du 9 décembre 2018.

- Publicité -
S’abonner ici !
< proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/10/18 | Floirac : budgets participatifs n°2

    Lire

    A Floirac dans le cadre de la 2ème édition des budgets participatif, 160 000 € ont été réservés par le conseil municipal pour financer ces actions proposé par les habitants, dont 60 000 € pour des projets visant à améliorer le cadre de vie en milieu scolaire. 45 projets ont été déposés: 35 pour la ville, 10 pour les écoles. Le vote est désormais ouverts aux habitants jusqu'au 29 octobre, pour l'élection de 4 projets de ville et 3 projets d'écoles. Les 45 projets déposés sont présentés sur internet et à la M.270, où une urne est disposition pour le vote qui peut aussi se faire sur internet.

  • 18/10/18 | Une journée de travail autour des migrations

    Lire

    Samedi 20 octobre, de 9h30 à 17h le département DEFLE de l’Université Bordeaux 3 Montaigne à Talence accueille une journée de travail des Etats Généraux des migrations en Gironde portés localement par le collectif d'associations Collectif Réfugiés Solidarité 33. L'occasion à travers 6 ateliers de réfléchir et être force de proposition sur des thèmes liés à l'action, à la communication, et à la structuration du collectif, ainsi qu'aux conditions d’accueil des personnes migrantes en France, et particulièrement en Gironde. L’objectif est de préparer les actions que ce collectif militant veut organiser tout au long de l’année.

  • 18/10/18 | René Goscinny prend ses quartiers

    Lire

    Le Musée de la BD d’Angoulême accueille jusqu’au 2 janvier 2019 une exposition pour toute la famille « Goscinny et le cinéma, astérix, lucky luke et cie ». Cinéphile averti, Goscinny s’est nourri des classiques américains et européens avant que le cinéma ne s’empare de ses créations. Cette exposition met en lumière des centaines de documents dans une scénographie claire et ludique. Un parcours enfant permet aux plus jeunes de découvrir l’exposition tout en jouant et en se déguisant.

  • 17/10/18 | Les métiers de la propreté en lumière

    Lire

    Le 18 octobre aura lieu la 1ère journée nationale des métiers de la propreté afin de mettre en lumière ces métiers souvent oubliés. A Bordeaux, une animation dédiée au métier « Laveur de vitres » se déroulera de 10h à 12h entre la place de la Comédie et le cours Alsace-Lorraine avec entre autre une parade originale et décalée ou encore une boîte à CV place Saint-Projet à destination des demandeurs d'emploi. De 8h à 20h, la gare Saint-Jean accueillera une exposition éphémère #500000visages atour des jeunes en formation qui seront présents pour échanger avec le grand public.

  • 17/10/18 | La restauration du château de Commarque (24) récompensée

    Lire

    Le château de Commarque à Sireuil sur la commune des Eyzies -de- Tayac (24) vient de se voir décerner le grand trophée 2018 de la plus belle restauration d'un monument historique par le journal le Figaro. Doté de 30 000 euros, il a été remis au propriétaire Hubert de Commarque le 11 octobre à Paris. Ce prix récompense près d'un demi siècle de travaux menés par le propriétaire. Il accueille 45 000 visiteurs chaque année depuis son ouverture au public.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Aqui! au salon international du MCO Aéronautique & de Défense

Les spéciaux d'Aqui


Aqui! au salon international du MCO Aéronautique & de Défense

Moynot, l'auteur aux deux amours, entre planches et guitare, qui dessine et qui gratte

21/01/2011 |

La petite musique du blues dans l'oeuvre et la musique  d'Emmanuel Moynot

"So You Want To Be A Rock N' Roll Star" chantaient les Byrds. Être une star du rock, Emmanuel Moynot en rêvait. Pourtant ce n'est pas sur une scène qu'il exprime depuis quasiment trente ans son talent artistique, mais dans le monde très prisé des auteurs qui comptent de la bande-dessinée. Tant pis pour le rock ! tant mieux pour ses fans ! Et puis rien n'est perdu. Emmanuel Moynot s'est décidé à enfiler sa guitare pour se produire, pas plus tard que le 2 février, avec son groupe The Won't Do's, au Café des Moines, à Bordeaux. Rencontre avec celui qui, outre le fait d'avoir assumé haut la main la relève de Tardi, cultive une oeuvre riche et diversifiée où dominent le réalisme, le noir et le blues.

C'est parce qu'il sortait de deux jours de répète que les cordes vocales d'Emmanuel Moynot  avaient quelque chose de Tom Waits. On dit que musique et BD font souvent bon ménage. Moynot en est  la parfaite illustration. Les trois guitares suspendues sur le mur de son atelier, situé en plein quartiL'enfer du Jourer St Michel, l'attestent d'entrée. Ce Parisien de la cinquième génération, né en 1960 à...  Neuilly- sur- Seine - nous passerons vite sur un lieu de naissance pas vraiment revendiqué - a très vite taquiné le crayon.  Passion  détrônée dès l'adolescence par un autre rêve : devenir Bob Dylan, à la limite John Fogerty ( chanteur du groupe Creedence Clearwater Revival) ou rien. "Au moment de gagner ma vie,  la réalité m'a rattrapé à grand coups de pieds dans les fesses" se souvient Moynot en roulant la première cigarette d'une longue série. "De toute façon, je n'avais pas la maturité musicale nécessaire. La BD me semblait plus accessible. Et puis travailler en équipe, n'était pas mon fort". Nous y voilà ! L'expression  est lachée ! Idée préconçue, mais  souvent vérifiée : l'auteur de BD est  un ado qui vit dans sa tête. Futur adulte solitaire attablé pendant des heures à sa table à dessin (ou  devant son ordi) comme un moine à son pupitre.

De Paris à ici

Introverti mais verni, Moyot n'a jamais ramé. La chance l'a toujours accompagné. Durant vingt sept ans, de son premier album, L'Enfer du jour, chez Glénat, en 1983, à L'Envahissant cadavre d29ème et dernier album de l'oeuvre de Moynote la plaine Monceau, chez Casterman, en 2009,  il a toujours eu la confiance des éditeurs. Entre les deux, un déménagement et vingt neuf albums publiés. Chassé de la capitale, comme nombre de ses  camarades par la chereté des loyers parisiens,  et motivé pour y retrouver  ses potes, Dumontheuil,  Pendanx, Prudhomme, Dauvillier et  Cromwell, Moynot emménage à Bordeaux, en 2003. Inventeur d'une oeuvre sans cesse renouvelée. Capable de reprendre, en 2005,  Nestor Burma,  le personnage de Léo Mallet créé en bande dessinée par Tardi (avec qui il va faire une pause pour revenir à son propre univers).  Celui  qui prend des photos  pour mieux encrer ses planches dans le réel attaque son 30ème album. Edité chez Futuropolis, le héros principal en sera Pierre Goldman, frère de Jean-Jacques, proche des mouvements gauchistes,  mystérieusement assassiné en 1979. "Un héros  sombre, comme je les aime, dans la mouvance de l'illégalisme,  comme mes personnages du Temps des bombes".

Un dessin pour Angoulême et un concert à Bordeaux
Moynot ne fera pas  Angoulême cette année.  Enfin,  si  ! Il y sera quand même,  à travers un dessin réalisé pour la compilation rock année 50 commandée par Baru, le président de la cuvée 2011. Trente et un titres illustrés par autant d'auteurs. Piqure de rappel à ses anciennes amours qu'il vient de retrouver via Jean-Baptiste Béïs, le réalisateur du DVD, Désirs Noirs,  réalisé sur lui pour Écla, l'agence du livre et de l'écrit d'Aquitaine. "Au moment où je me suis mis à recomposer, Jean-Baptiste m'a mis en relation avec Laurent Kebous, le chanteur guitariste des Hurlements de Léo". Un concert est d'ailleurs programmé avec le groupe qu'ils ont formé, The Won't Do's, le 2 février au Café des Moines (12 rue des Menuts). Au programme, folk, rock et blues, sa famille musicale, aux frontières desquelles il se situe. Ni vraiment rock, ni vraiment folkeux pour les puristes, comme en BD. Dans la lignée des Pascal Rabaté, Étienne Davodeau ou Jean-Claude Denis, le scénariste/dessinateur qui s'est toujours renouvelé en changeant de style et de direction, se définit aux frontières de plusieurs genres, dont le tronc commun reste le récit noir. "Je suis né du trait et du noir et blanc et puis j'ai évolué vers le modelé en couleurs directes. Dessiner le présent est ce que je préfère". Et ça ! Moynot le fait plus que bien !

Crédit photos : Casterman/Isabelle Camus

Isabelle Camus

Partager sur Facebook
Vu par vous
571
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -