Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/01/21 : La Rochelle : le Centre de vaccination de l’Espace Encan sera ouvert à partir du 25 janvier. Les vaccinations seront assurées par les professionnels de santé du lundi au vendredi, sur RDV, pour les résidents du territoire âgés de 75 ans ou plus.

21/01/21 : Charente-Maritime : Rémi Justinien, adjoint au maire de Tonnay-Charente, succède à Cyril Chappet, adjoint à Saint-Jean d'Angély, comme premier secrétaire fédéral du PS en Charente-Maritime, à l'issue d'un conseil fédéral mardi.

18/01/21 : Au 16 janvier, 34 689 vaccinations ont été réalisées en Nouvelle-Aquitaine, la plaçant parmi les régions ayant le plus vacciné. L’objectif national de 1 million de vaccinations à fin janvier, se traduit par un objectif régional de 100 000 vaccinations.

08/01/21 : Influenza aviaire - la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce désormais 159 communes en zone réglementée en lien avec 2 foyers dans des élevages de palmipèdes à Baigts-de-Béarn et Préchacq-Navarrenx et 4 suspicions fortes à Arget, Lichos et Garlin

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

19/12/20 : Le Biarrot Jacques Lajuncomme-Hirigoyen, 64 ans, est le nouveau président de la Fédération française de surf. Il succède à Jean-Luc Arassus, élu en 2005 . Il sera le président qui inaugurera l'entrée du surf à Tokio, mais aussi aux JO 2024 à Teahupoo.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/01/21 | Bayonne: accès au complexe sportif de la Floride éclairé dès 6h30!

    Lire

    La période de couvre-feu ne rend plus accessible les installations sportives municipales bayonnaises à partir de 17h30. Afin de permettre à ce public de pratiquer une activité sportive, en dehors des heures de travail, la Ville de Bayonne a décidé d'ouvrir et d'éclairer le terrain de rugby en synthétique et la piste d'athlétisme du complexe de la Floride, dès 6h30 le matin. Il sera donc possible aux adeptes de la course à pied de s'adonner à leur activité sur un site adapté et éclairé 7 jours sur 7 pendant toute la période du couvre-feu dès samedi 23 janvier.

  • 22/01/21 | Signature d'une convention entre la Région et la CCI

    Lire

    Ce jeudi, Alain Rousset, président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, et Jean-François Clédel, président de la CCI Nouvelle-Aquitaine, ont signé une convention cadre de partenariat pour le développement économique des entreprises néo-aquitaines. Le but : anticiper et accompagner les transitions régionales numériques, écologiques et énergétiques. Mais aussi d’apporter un soutien aux entreprises qui souffrent de la crise, poursuivre le renforcement les filières régionales prioritaires ou encore améliorer la performance industrielle des entreprises régionales et déployer le dispositif "usine du futur".

  • 22/01/21 | Bayonne: malgré la crise le concours de l'affiche des fêtes 2021

    Lire

    Malgré la crise sanitaire actuelle, pour assurer le respect du calendrier de la création de l’affiche des Fêtes de Bayonne 2021, la Ville invite les auteurs graphiques professionnels ou étudiants, à participer au concours annuel. En effet, les Fêtes de Bayonne sont programmées du mercredi 28 juillet au dimanche 1er août 2021, sous réserve d’une évolution favorable de la situation. Les modalités du concours se trouvent sur le site: affichedesfetes.bayonne.fr Chaque dossier devra être transmis exclusivement par courriel à communication@bayonne.fr d'ici le 29janvier.

  • 22/01/21 | Hébergement d'urgence en Gironde: la préfète fait le point

    Lire

    Lors de ses vœux à la presse la Préfète Fabienne Buccio a voulu réagir aux critiques disant « ici ou là » que « l'Etat exerce mal ou pas assez sa compétence en la matière ». Elle a ainsi rappelé que la Gironde compte 4010 places d'hébergements ouvertes à l'année, « soit le double qu'il y a 5 ans », et 275 places temporaires « ouvertes au fil des besoins ». « Des places qui ne sont pas dans une tension particulière » a-t-elle souligner. Par ailleurs elle a aussi annoncer l'ouverture en avril d'un nouveau centre d'accueil pour la grande marginalité. Porté par l'association Le Prado 30 places y seront ouvertes.

  • 21/01/21 | Une meileure apprentie de France 2020 bordelaise !

    Lire

    Morgane Benich, apprentie en bac pro commerce au Campus du Lac à Bordeaux vient d’être sacrée Meilleure Apprentie de France 2020 dans la catégorie Vente Etalagiste. Sur les 250 candidats inscrits au concours 2020, seuls 9, dont deux apprenties du Campus du Lac, s’étaient qualifiés pour la finale organisée à Saumur le 15 janvier dernier. A l’issue des épreuves, Morgane, 20 ans, a décroché la précieuse médaille d’or nationale.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Fêtes et Saveurs d'Aqui !

Les spéciaux d'Aqui


Fêtes et Saveurs d'Aqui !

Municipales en Dordogne : Huit triangulaires et une quadrangulaire pour le second tour

04/06/2020 | La préfecture a publié a publié mercredi les listes déposées pour le deuxième tour des élections municipales. Le 28 juin, on revote dans 49 communes de Dordogne.

En Dordogne, on revote dans 49 communes le dimanche 28 juin

Plus de 5000 communes doivent organiser un second tour des élections municipales qui a lieu le 28 juin. En Dordogne, on votera dans 49 communes dont 13 de plus de 1000 habitants. Cela concerne les électeurs de Ribérac, Périgueux, Bergerac, Montpon, Coulounieix Chamiers, Saint-Astier, Sarlat, Sanilhac, Nontron, Neuvic, Le Bugue, Jumilhac, ou encore Cubjac. Une seule quadrangulaire à Bergerac, huit triangulaires et quatre duels. Tour d'horizon des principaux enjeux de ce deuxième tour où le parti présidentiel pourrait avoir un rôle d'arbitre notamment à Riberac, Périgueux, Sarlat et Bergerac.

En Dordogne, le deuxième tour des municipales programmé le dimanche 28 juin, annonce des beaux combats électoraux dans les principales villes du département. Treize communes de plus de 1000 habitants vont devoir se départager entre deux, trois voire quatre listes. A Périgueux et à Sarlat, les maires sortants, Antoine Audi, et Jean Jacques de Peretti  sont en position délicate : ils auront face à eux deux listes.
Parmi toutes élections, il y a d'abord quatre duels, droite gauche, assez classiques. A Saint-Astier, Daniel Benoist qui se déclare sans étiquette mais soutenu par le PS sera opposé à la maire sortante divers droite Elisabeth Marty, candidate à un deuxième mandat. Concernant la ville de Coulounieix-Chamiers, près de Périgueux, deux listes ont été déposées en préfecture. A gauche, Vincent Belloteau s'est associé à Mireille Bordes, conseillère départementale et adjointe sortante qui était arrivée 4e le 15 mars. Il sera opposé à la liste conduite par Thierry Cipierre, qui accueille six personnes de la liste d'Yves Schricke, qui s'est retiré.  A Sanilhac, le maire sortant Jean-François Larenaudie sera opposé à Jean-Louis Amelin, sous fond de dossier judiciaire pour diffamation. Il n'y a plus que deux candidats en lice à Nontron, où le maire ne se représentait pas, après le retrait du candidat LREM, Martial Candel. Il s'agit de Daniel Jardri et Nadine Herman Bancaud. 

Une seule quadrangulaire

Huit triangulaires sont au menu de ce deuxième tour : au Bugue, à Montpon, à Neuvic, à Cubjac, à Jumilhac le Grand, à Ribérac, Sarlat et Périgueux. Attardons nous sur Périgueux, Sarlat et Ribérac. A Périgueux, le 28 juin, trois listes s'affronteront pour le 2e tour des municipales. Le maire sortant LR Antoine Audi, affrontera la liste conduite par Patrick Palem, soutenu par LREM. Il est parvenu à s'unir avec les listes de Laurent Rouquié, Elisabeth Dartenset et plus surprenant celle de Michel Moyrand, l'ancien maire de Périgueux anciennement au PS, qui s'est retiré. Laurent Rouquié est cinquième sur la nouvelle liste et s'est vu proposer un poste d'adjoint. La 3e liste de gauche est conduite par Delphine Labails (PS), qui a réussi à s'entendre avec les écologistes et le collectif citoyen, mais sans le soutien des communistes et du PRG local.
Le parti présidentiel aura un rôle central pour faire ou défaire des élections dans ce second tour. Ce sera le cas à Ribérac où Nicolas Platon soutenu par le PS affrontera le maire divers droite sortant Patrice Favard et Philippe Chotard, sans étiquette, mais soutenu par le sénateur La République en marche Bernard Cazeau et ancien maire socialiste de la cité. A Sarlat, Jean Jacques de Peretti, maire depuis 1989 est arrivé en tête d'un cheveu, le 15 mars. La liste renouvelée du maire sortant, Sarlat pour Tous ! n'a obtenu que 33,38% (1 094 voix). Il est talonné par le jeune gaulliste Basile Fanier 100 % Sarlat la Canéda 26,79% (878 voix) lui même au coude-à coude avec François Coq Ma commune, ma planète qui a obtenu 25,57% (838 voix). Tous les trois s'affronteront au deuxième tour, Michel Kneblewski, bien qu'ayant obtenu 14, 25 % des voix n'a pas souhaité se maintenir ni même donner de consignes de vote. Le maire de Sarlat intègre sur sa liste des membres de la République en marche. C'est la seule triangulaire qui opposera clairement deux candidats venus de la droite (notamment Basile Fanier, qui se déclare gaulliste) au candidat de la gauche presque réunie. L'écologiste François Coq réunit toutes les sensibilités de gauche sauf le PS. 
A Bergerac, Daniel Garrigue ne se représentait pas et ils étaient six à pouvoir se maintenir au deuxième tour. Ce sera la seule quadrangulaire de cette élection en Dordogne. LREM y soutient depuis le début le candidat PS Fabien Ruet, rejoint par la liste d'Hélène Gauthier et d'Adib Benfeddoul. La liste de Fabien Ruet (PS) réunit donc des personnalités du parti présidentiel, deux conseillers départementaux de l'opposition. Dans la sous préfecture, il y aura une liste RN conduite par Robert Dubois, une liste issue d'un collectif citoyen soutenue par les écologistes, la France insoumise, menée par Julie Téjérizo et la liste menée par Johathan Priolaud, soutenue par le maire sortant et arrivée en tête au premier tour. 

Claude-Hélène Yvard
Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : archives Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
8040
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -