Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

09/07/20 : L'inauguration de la Flow vélo, itinéraire cyclable de 294 kilomètres entre Thiviers en Dordogne et L'île d'Aix en Charente- Maritime a eu lieu ce jeudi après midi à Salignac sur-Charente, au Pont du Né, kilomètre zéro de la Charente Maritime.

09/07/20 : Xavier Bonnefont, maire LR d'Angoulême, devient président de l'agglomération de Grand Angoulême en étant élu à la majorité absolue dès le premier tour. Il détrône le socialiste Jean-François Dauré de sept voix.

08/07/20 : Jean-Luc Gleyze, Président du Conseil Départemental de Gironde, a été élu ce 8 juillet, à l’unanimité de ses membres, Président du groupe des présidentes et présidents de gauche de l’Assemblée des Départements de France.

08/07/20 : Guillaume Guérin (Les Républicains) est élu président de la communauté urbaine de Limoges avec 47 voix face au socialiste Gaston Chassain.

08/07/20 : Le nouveau ministre délégué chargé des transports Jean-Baptiste Djebarri s'est rendu ce soir à la société Chronoplus de Bayonne où était employé le chauffeur Philippe Monguillot. Deux des agresseurs sont poursuivis pour tentative d'homicide volontaire.

04/07/20 : Beynac : Entre 250 et 300 personnes pro-déviation se sont réunis ce samedi matin pour que le chantier soit poursuivi, malgré la décision du conseil d'Etat, parmi elles, les maires des 4 communes concernées le président du Département Germinal Peiro.

03/07/20 : Le 1er juillet, la préfecture de la Dordogne a publié un "arrêté portant prescriptions au Département relatives aux travaux de démolition des éléments construits dans le cadre du projet de contournement du bourg de Beynac-et-Cazenac.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

30/06/20 : La Rochelle : Les inscriptions à L'université sont ouvertes du jeudi 2 au vendredi 17 juillet jusqu’à midi pour les néobacheliers et les étudiants admis en Master 1ère année. Dernière chance entre le 25 août et le 11 septembre jusqu’à 23h.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 09/07/20 | Cognac : un nouveau directeur du développement à la tête du BNiC

    Lire

    Le Bureau National Interprofessionnel du Cognac (BNIC) vient de nommer Raphaël Delpech à la direction générale de l’interprofession en charge du développement, de la protection et de la valorisation de l’appellation Cognac. Sa mission, à compter du 7/09 : piloter le BNiC et mettre en œuvre les orientations stratégiques de la filière. Docteur en droit public, diplômé de l'IEP de Paris et du Kedge de Bordeaux, il a plus de 20 ans d’expérience dans les affaires publiques et la communication.

  • 09/07/20 | Airbus : Mérignac manifeste

    Lire

    La CGT a appelé les salariés de la filière aéronautique à la mobilisation, ce jeudi matin au rond-point de Dassault à Mérignac, en Gironde. La raison ? Manifester contre les 5000 suppressions de postes annoncées chez Airbus. Parmi ses filiales, l'un des sites de Stélia est basé sur la commune, employant 203 postes dont environ 80 sont menacés en plus des 95 autres sur le site de Rochefort en Charente-Maritime. Les négociations entre Airbus et les syndicats, qui viennent de commencer, doivent s'achever en octobre.

  • 09/07/20 | Le phare de Cordouan rouvre ses portes

    Lire

    Les visites reprennent à partir du 11 juillet au phare de Cordouan. Les travaux, qui avaient été suspendus durant le confinement, ont repris de mi-mai au 10 juillet. Le nombre de visiteurs au départ de Royan et du Verdon sera réduit, et chacun devra respecter les gestes barrières. Une nouvelle "offre de visite" est prévue par le syndicat gestionnaire (le Smiddest), avec une exposition de photos de Clément Chambaud. Les visiteurs pourront également observer le travail des compagnons sculpteurs.

  • 09/07/20 | 330 lieux incontournables en Nouvelle-Aquitaine pour un été gourmand

    Lire

    Selon une récente étude réalisée par le cabinet BVA, plus d’un Français sur deux envisage de partir cet été et 92 % d’entre eux prévoient de rester en France. Pour aiguiller les voyageurs friands de bonne nourriture, le Collège Culinaire de France a compilé, toutes les initiatives de producteurs, artisans et restaurateurs qui partagent les mêmes valeurs. Ces endroits sont géolocalisés sur une cartographie en ligne. Ils sont 330 en Nouvelle-Aquitaine!

  • 09/07/20 | Le Festival Biarritz Amérique latine fin septembre

    Lire

    La 29ème édition du Festival Biarritz Amérique Latine aura bien lieu du lundi 28 septembre au dimanche 4 octobre dans le cadre des mesures sanitaires qui auront cours et solidaire des festivals dont l'édition 2020 n'a pu avoir lieu insistent les organisateurs. Un thème particulièrement d'actualité a été retenu : la relation complexe et ambivalente qu’entretiennent les Etats-Unis d’Amérique avec cette Amérique latine. Les latino-américains aux USA constituent aujourd’hui la première minorité démographique, doit, 18% de la population totale.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Elections municipales 2nd tour

Les spéciaux d'Aqui


Elections municipales 2nd tour

Municipales en Dordogne : Un deuxième tour très indécis dans les villes principales

16/03/2020 | Le premier tour des municipales a été marquée par une forte abstention en Dordogne, A Périgueux, cinq listes peuvent se maintenir, six à Bergerac. Une première.

Périgueux

En Dordogne, le 1er tour des municipales a été marqué par le contexte particulier du Coronavirus avec une abstention record. Si les deux maires communistes de Trélissac et Boulazac ont été réélus dès le premier tour, le 2e tour s'annonce des plus indécis sur les principales villes de Dordogne, notamment à Périgueux où le maire sortant Antoine Audi (LR) est en difficulté, quatre autres candidats peuvent se maintenir. La situation est encore plus floue à Bergerac, où les six listes peuvent être présentes au 2e tour, des quadrangulaires sont possibles à Coulounieix et à Sarlat.

KDe l'histoire des municipales en Dordogne, ce premier tour des élections municipales est complètement inédit : le vote qui s'est déroulé dans des conditions particulières liées à la crise sanitaire a été marqué par une participation faible. Un peu plus d'un électeur sur deux s'est rendu aux urnes ce dimanche. Autre enseignement, dans le département, les forces de gauche, même si elles sont présentes en ordre dispersé, ont plutôt bien résisté. Le premier tour a vu la réelection des deux maires communistes de l'agglomération périgourdine, Francis Colbac à Trélissac et Jacques Auzou, à Boulazac Isle Manoire. Une surprise de taille sur l'agglomération périgourdine, l'élection dès le premier tour de Pascal Serre (DVD)  à Chancelade, le maire PS ne se représentait pas. A Périgueux, à Bergerac, il est très impossible de déterminer qui a une chance de l'emporter dimanche prochain, idem à Sarlat, mais dans une moindre mesure car Jean-Jacques de Peretti arrive en tête. Voici les principaux résultats des villes suivies ces dernières semaines.  

A Périgueux 

Périgueux bisDans la ville préfecture, les résultats complets donnent le maire sortant Antoine Audi devant d’une courte tête, mais à moins de 20 %. Comme cela était envisageable avec huit candidats à Périgueux (Dordogne), le premier tour n’a pas donné de grand gagnant. La participation s’est effondrée par rapport à 2014, avec 43,13% de votants. Selon les résultats définitifs, après de multiples recomptages, le maire sortant Les Républicains, Antoine Audi, recueille 19,15%, soit 1 439 voix. Il est suivi par la socialiste Delphine Labails, qui obtient 17,37 % des suffrages exprimés (1 305 voix). Viennent ensuite Patrick Palem (LREM) avec 1 164 voix soit 15,50 %, puis l’ancien maire de Périgueux Michel Moyrand, qui se présentait sans étiquette et qui a obtenu 13,73% des suffrages (1 032 voix). Il pourrait se retirer. Le collectif citoyen conduit par Hélène Reys réalise 11,69 % des voix et peut aussi être présent au 2e tour. Ils sont cinq à pouvoir être présents dimanche prochain. Les listes de gauche sur la ville préfecture devancent les listes classées à droite, mais difficile d'émettre des pronostics. Tout dépendra des alliances et des accords éventuels en vue du deuxième tour. 

 A Bergerac, toutes les listes peuvent se maintenir

A Bergerac, les six listes en lice aux municipales de Bergerac ont franchi le seuil des 10 % des voix et sont toutes en capacité de se maintenir au second tour. Soutenu par la majorité, le maire sortant Daniel Garrigue et Les Républicains, Jonathan Prioleaud (Bergerac une énergie nouvelle) obtient 25,86% des voix, devançant Fabien Ruet (Bergerac avec confiance, PS soutenu par LREM) avec 24,74% des voix. Julie Tejerizo (Bergerac en commun, PC, France insoumise, EELV, Génération.s), avec 14,85%, réalise un très beau score et complète le podium. La liste du Rassemblement national conduite par Robert Dubois est en net retrait par rapport à 2014. Il obtient 12,95 %. Hélène Gauthier (Bergerac simplement, sans étiquette revendiquée mais classée divers droite par la préfecture) recueille 10,90%, et enfin Adib Benfeddoul (sans étiquette), lui aussi adjoint au maire sortant avec 10,70%. Hélène Gauthier prend le temps de la réflexion en vue du deuxième tour. En cas de maintien des éventuelles alliances ou consignes de vote, semblent  peu probables au vu de la campagne qu'elle a menée.  

Bergerac

A Sarlat, une triangulaire en vue

Jean-Jacques De Peretti, maire sortant de 73 ans arrive en tête. Il reccueille 33,38 % des voix. Les trois autres candidats sont en situation de se maintenir avec 26,79 % des voix pour Basile Fanier,  jeune gaulliste. C'est le plus jeune des candidats. Encarté Les Républicains, le jeune homme a tout de même rassemblé au-delà de son parti.  François Coq représentant de la gauche unie avec les socialistes obtient 25,57 % . La liste "Ma commune, ma planète", regroupe toutes les sensibilités, des simples citoyens en passant par le PCF, la France Insoumise, le Nouveau Parti Anticapitaliste, Génération(s) et Europe-Écologie-Les Verts.  Le quatrième Michel Kneblewski franchit la barre avec 14,25 %. L'ancien adjoint de Jean-Jacques de Peretti en charge de la vie associative et de la culture  a annoncé ce soir qu'il choisissait de retirer sa candidature. Ce sera donc une triangulaire inédite dimanche prochain. 

Coulouneix Chamiers, vers une quadrangulaire inévitable

 A Coulounieix-Chamiers, ville de 7900 habitants de l'agglomération périgourdine, la quadrangulaire annoncée aura bien lieu entre les quatre candidats en lice :  Yves Schricke, Vincent Belloteau, Mireille Bordes et Thierry Cipierre.  D'éventuelles fusions de listes sont également peu imaginables en vue du deuxième tour va connaître sa première quadrangulaire de son histoire. C'est Vincent Belloteau, soutenu par le maire qui ne se représentait pas qui est en tête avec 33,23 % des voix, il est suivi de près par la liste de Thierry Cipierrre (UDI) qui recueille 31,10 % des voix. La liste d'Yves Schricke (DVD) se classe troisième avec 19,88 % des voix et Mireille Bordes (PS) ferme la marche avec 15,79 % des suffrages. A Coulounieix Chamiers, la participation a été très faible puisque moins d'un électeur sur deux s'est déplacé au bureau de vote, l'abstention atteint 55,91 %, un record absolu pour ce type de scrutin dans la commune. 
D'autres villes de Dordogne seront à suivre dimanche prochain. Une triangulaire est probable à Ribérac : le maire sortant Patrice Favard est en difficulté : il est devancé de onze voix par le socialiste Nicolas Platon. Philippe Chotard, soutenu par LREM et le sénateur Bernard Cazeau recueille 27,88 % des voix. A Saint- Astier, la maire divers droite Elisabeth Marty est en ballotage à priori favorable avec 47,55 % des suffrages face à Daniel Benoist (PS)   mais la liste de Michel Queille peut se maintenir avec 11,06 %. Autre ville à suivre, celle de Montpon-Ménestérol, à l'ouest du département où les quatre listes peuvent se maintenir. Le maire ne se représentait pas. Rendez-vous pour le second tour, s'il est maintenu. 

 

 

Claude-Hélène Yvard
Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
1739
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 12 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -