20/05/22 : HAUTE-VIENNE Sur la 2e circonscription, la candidate LREM investie Shérazade Zaiter devra composer avec le dissident Jean-Luc Bonnet, maire du Vigen et son suppléant Bertrand Venteau, président de la Chambre d’agriculture et frère du député sortant.

19/05/22 : DORDOGNE. Dans la 4e circonscription, Jérôme Peyrat LREM, maire de La Roque-Gageac, se retire après une polémique sur sa condamnation pour violence conjugale. Il briguait le siège de la sortante Jacqueline Dubois, qui repart non investie par LREM.

18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6 e circo, LREM prononce l’exclusion de Philippe Jouvet, candidat contre Vincent Bru, le sortant LREM. Philippe Jouvet était jusqu'ici le suppléant de Florence Lasserre dans la 5e circonscription.

18/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 4e, l'écolo Julien Brunel se retire au profit d'Inaki Echaniz PS-Nupes. "Notre responsabilité politique nous oblige au retrait. Mais notre responsabilité morale nous interdit de soutenir le candidat PS," tweete J. Brunel

13/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES - Dans la 3ème circonscription, David Habib député socialiste sortant critique sur la NUPES, est candidat à sa succession en son nom propre face à un candidat LFI /NUPES. Alain Rousset vient de lui apporter son soutien.

12/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription, Cyril Mouquet , candidat Nouvelle Donne se désiste au profit du candidat investi par la Nupes, l'écologiste Nicolas Thierry, au nom de "l'intérêt général premier avant tout" tweete Cyril Mouquet.

11/05/22 : GIRONDE. La sortante Christelle Dubos (LREM), 46 ans, lâche la 12e circonscription. Elue en 2017, secrétaire d'Etat de 2018 à 2020, elle a créé le service public du versement des pensions alimentaires. Son suppléant, Pascal Lavergne devient candidat.

11/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Le Hendayais Tom Dubois-Robin, 29 ans, portera les couleurs de la NUPES dans la 6e circonscription. Ex gilet jaune, il a aussi interpellé, en tant que riverain, les pouvoirs publics sur le sort des migrants à la frontière basque.

10/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6e circonscription, le sortant Vincent Bru, majorité présidentielle, se représente. L'ex-maire de Cambo et ex-conseiller départemental est concurrencé par l'adjoint au commerce de Biarritz, Fabrice-Sebastien Bach (LR).

10/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription de Bordeaux, le leader EELV au conseil régional, Nicolas Thierry annonce sa candidature au poste de député face à Catherine Fabre (LREM), élue en 2017 après avoir battu Michèle Delaunay (PS) et Pierre Hurmic(EELV).

10/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Colette Capdevielle, députée PS de 2012 à 2017, ne se présente pas dans la 5e circonscription, réservée à LFI par l'accord politique NUPES. "Nous entendons le message qui demande à la gauche de se réunir" indique la section du PS.

05/05/22 : LIMOUSIN. Après l’accord entre LFI, PC, EELV et PS, un seul candidat PS pourra se présenter dans l’ancienne région, sur la 2ème circonscription de la Haute-Vienne détenue par le député LREM Pierre Venteau. Six socialistes avaient été élus en 2012.

05/05/22 : HAUTE-VIENNE. Sur la 2ème circonscription, le député LREM Pierre Venteau, qui avait remplacé Jean-Baptiste Djebbari en novembre 2019 nommé secrétaire d'État aux transports, annonce qu’il ne sollicitera pas l’investiture aux élections législatives.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/05/22 | Carrefour emploi à Niort

    Lire

    Le jeudi 2 juin, Niort accueille la 6ème édition du Carrefour Emploi Niort-Atlantique. Plus de 1 500 postes et formations seront à pourvoir, avec un accent mis cette année sur les dispositions prises par l'agglomération de Niort pour accueillir des candidats et leur famille dans le cadre de transitions professionnelles. Pour ceux qui ne pourraient se rendre sur le salon, dont l'entrée est libre, les offres sont également disponibles sur la plateforme oui-emploi.fr

  • 25/05/22 | Visites guidées de l’exposition « Oradour-sur-Glane, par Gabriel Godard »

    Lire

    Le Centre de la mémoire d’Oradour-sur-Glane propose, du 26 au 29 mai de 15h à 16h, des visites commentées par une guide conférencière de l’exposition temporaire « Oradour-sur-Glane, par Gabriel Godard : un drame, un peintre, une œuvre ». Ces visites auront également lieu chaque samedi et dimanche de juin. Inscriptions : 05.55.430.430 (20 pers. maximum)

  • 25/05/22 | Une maison des entreprises à Royan Atlantique

    Lire

    « Up ! Le Carré des Entrepreneurs » est une maison des entreprises dédiée au développement économique, portée par la Communauté d'agglomération Royan Atlantique (CARA). Elle proposera aux entreprises des solutions d'hébergement de type pépinière et hôtel d'entreprises mais aussi 15 bureaux, 3 salles de réunion notamment. La gestion de la maison des entreprises dont le pilotage et l'animation de la pépinière et de l'hôtel d'entreprise sera assuré par le Pôle Développement et Attractivité Territoriale de la CARA.

  • 24/05/22 | Dordogne : Le schéma départemental en faveur des personnes âgées se prépare

    Lire

    La Dordogne est le 4ème département le plus âgé de France, avec plus d'un tiers de sa population de plus de 60 ans, contre un quart à l'échelle nationale. Cette tranche d'âge devrait représenter 40% de la population périgordine d'ici 10 ans. Fort de ce constat, les travaux du Schéma départemental des personnes âgées 2022-2026 ont été lancés mercredi 18 mai à Périgueux. Objectif: définir les grandes orientations de la politique départementale de l'autonomie pour les 5 ans à venir, sur la base des propositions des professionnels du secteur. Plus d'une centaine étaient présents mercredi.

  • 24/05/22 | Deux-Sèvres : Une maison de santé pluridisciplinaire

    Lire

    La commune de Saint-Aubin-le-Cloud dans les Deux-Sèvres va construire une maison de santé pluridisciplinaire dans son centre-bourg. Le bâtiment disposera d'un cabinet médical pour 2 médecins généralistes, de cabinets pour des infirmiers libéraux, la kinésithérapie et les permanences de professionnels extérieurs. La structure sera également doté d’une salle de réunion pluridisciplinaire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Aérocampus les 10 ans

Les spéciaux d'Aqui


Aérocampus les 10 ans

Municipales en Gironde : la métropole en vert et rose

29/06/2020 | Le candidat écologiste Pierre Hurmic a remporté le second tour des municipales à Bordeaux. Il n'est pas le seul : malgré le maintien de Pessac, la métropole bascule à gauche.

1

Pierre Hurmic, avec sa liste d'union de la gauche "Bordeaux Respire", est le vainqueur ce dimanche 28 juin du second tour des municipales à Bordeaux avec 46,48% des voix contre 44,12% pour Nicolas Florian et 9,39% pour Philippe Poutou. La capitale girondine Bordeaux s'inscrit donc de facto dans la liste des grandes villes où le vote écologiste a pris le dessus : Michèle Rubirola à Marseille, Grégory Doucet à Lyon, Léonore Moncond'huy à Poitiers ou encore Emmanuel Denis à Tours.

L'avance, a 96 voix d'écart, du premier tour, n'aura donc pas suffi à Nicolas Florian pour remporter la mairie de Bordeaux, tenue par le centre-droit depuis 73 ans. Dans une courte allocution donnée à l'intérieur de la mairie, pendant que l'agitation s'emparait de la foule à l'extérieur du Palais Rohan, le maire sortant a affirmé qu'une "nouvelle page va s'ouvrir pour Bordeaux (...) Je ne baisserai pas les bras, nous siègeront dans un esprit constructif. Nous serons ouverts (...) mais vigilants" a ainsi résumé Nicolas Florian autour de ses colistiers mais assez loin d'un Thomas Cazenave qui avait visiblement pris ses distances, du moins physiquement... "Nous nous efforceront d'être à la hauteur, sans arrogance, des espoirs des bordelaises et bordelais", a notamment affirmé le futur nouveau maire de Bordeaux. Le taux d'abstention, de son côté, est légèrement inférieur à celui du premier tour : 61,67% contre 63,07%. 

La métropole en bascule

Mais la défaite de la droite à Bordeaux n'est pas la seule surprise de ce second tour des municipales, où des surprises ont également eu lieu sur la métropole. À Carbon-Blanc, le maire sortant Alain Turby (43,92%) ne repasse pas face à la liste verte et rose de Patrick Labesse (56,08%). Même chose à Saint-Médard-en-Jalles où le centriste Jacques Mangon (47,54%) se fait ravir la place par Stéphane Delpeyrat (52,46%).

À Mérignac, Bruges et Pessac, la socialiste Brigitte Terraza (56,40%) et les sortants Franck Raynal (divers droite, 50,57%, victoire serrée) et Alain Anziani (64,92%) rempilent pour un nouveau mandat avec des taux d'abstention proches (respectivement 63,83% et 63,39%), tout comme Patrick Pujol (51,76%) à Villenave d'Ornon, Jean-Jacques Puyobrau (62,78%) à Floirac et Clément Rossignol-Puech à Bègles (58,86%).

En revanche, la quadrangulaire d'Ambarès-et-Lagrave a tranché pour la gauche et le successeur de Michel Héritié Nordine Guendez avec 39,08% des suffrages exprimés, mais avec le candidat David Poulain pas loin derrière (31,19%) et une abstention de 64,83%. À Artigues-près-Bordeaux, le chef de file rose et vert Alain Garnier devance de 21 voix la maire sortante de droite, Anne-Lise-Jacquet (43,26%). Malgré le maintien de la droite à Pessac, la majorité de la métropole bordelaise devrait donc basculer en vert et rose : l'alliance PS/GenS/EELV récupèrerait 62 sièges, Communauté d'Avenir (la droite) 38 et LREM quatre. L'élection à la présidence de la métropole, elle, aura lieu le 17 juillet.

Surprises girondines

Sur le reste de la Gironde, on assiste aussi à quelques surprises et basculements. À Salles, le maire sortant Luc Dervillé (37,59%) a été battu par le candidat d'union de la gauche Bruno Bureau (52,98%) avec une abstention plus faible qu'ailleurs : 44,76%. À La Teste-de-Buch, le sortant Jean-Jacques Eroles (divers droite) a été battu par le candidat LR Patrick Davet (44,19%). La liste écologiste, elle, a réuni 17,57% des suffrages. Certaines communes ont réalisé l'exploit d'une égalité parfaite.

C'est le cas, par exemple, de Saint-Sulpice-et-Cameyrac où l'ancienne adjointe Sybil Philippe se fait ravir la place d'un siège par Pierre Cotsas dont c'est la première expérience politique en Gironde (il avait déjà été élu charentais). À Saint-Seurin-sur-L'Isle, en revanche, le plus vieux maire de France Marcel Berthomé (44,12%) ne l'est plus, dépassé de deux points par Éveline Lavaure-Cardona (46,83%). 

À Blaye, en revanche, Denis Baldès (divers gauche) rempile pour un troisième mandat avec une victoire solide (54,38%) face à son adversaire Michel Renaud, ancien élu sous Bernard Madrelle (27,19%), malgré une abstention importante (65,23%). À Pauillac enfin, le conseiller départemental RN Grégoire de Fournas (28,41%), arrivé en seconde position au premier tour, subit une défaite en arrivant troisième face au sortant, Florent Fatin (38,02%). 

Romain Béteille
Romain Béteille

Crédit Photo : Clément Bordenave

Partager sur Facebook
Vu par vous
12237
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -