Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

03/04/20 : Charente-Maritime : le festival Stereoparc, qui doit se tenir du 17 au 18 juillet à Rochefort, est pour l'instant maintenu, fait savoir aujourd'hui l'organisation.

03/04/20 : Le sommet Afrique-France, prévu les 4,5 et 6 juin prochain, a été reporté à une date ultérieure. Emmanuel Macron devrait proposer "dans les jours qui viennent" une nouvelle thématique, en lien avec la situation sanitaire et économique.

03/04/20 : Charente-Maritime : les maires de l'île Oléron ont pris des arrêtés hier soir pour interdire la venue sur le territoire de vacanciers ou de résidents secondaires, renforçant les pouvoirs de gendarmeries. Les contrevenants devront faire demi-tour.

03/04/20 : Charente : la préfète a autorisé l’ouverture de 47 marchés : 17 pour l’arrondissement d’Angoulême; 12 pour l’arrondissement de Cognac; 18 pour l’arrondissement de Confolens.

03/04/20 : Dordogne : au 2 avril, 63 marchés sont ouverts et ont obtenu une dérogation de la préfecture en tenant compte des mesures barrières et sanitaires. Ils sont limités à une quinzaine d'exposants de proximité à l'exception de Périgueux et de Bergerac.

03/04/20 : Charente : depuis le début du confinement, plus de 1700 demandes d’activité partielle ont été déposées auprès de la Direccte, pour près de 15 500 salariés, a annoncé hier la préfecture.

02/04/20 : Ce mercredi, le CHU et l'Université de Bordeaux ont lancé conjointement un appel aux dons pour soutenir la recherche et "accompagner les étudiants via la fondation Bordeaux Université", qui recueille les dons sur son site ou au 06 26 25 45 56.

02/04/20 : Le festival Big Bang de Saint-Médard-en-Jalles consacré à l'espace est annulé et reporté du 25 au 29 mai 2021. Les organisateurs préparent une conférence live et un podcast entre temps, "pour maintenir le lien avec la communauté".

01/04/20 : Charente-Maritime : la ville de Marennes et son association de commerçants lancent un appel à manifestation d'intérêt pour créer une boutique en ligne rassemblant les commerçants locaux pour faire de la vente en ligne. Contact:j.girard@gigamotors.fr

01/04/20 : La ville de Périgueux maintient le stationnement gratuit, en voirie et sur le parking Bugeaud, pour toute la période de confinement. Une manière d'inciter les Périgourdins à rester chez eux, mais aussi pour soutenir les commerces restant ouverts.

01/04/20 : La Charente-Maritime se prépare à affronter la "vague" de malades du covid 19 : une quinzaine de centres de consultation temporaire, avec un dispositif sanitaire particulier, seront mis en place entre demain et la fin de semaine (sur rdv uniquement).

31/03/20 : Débuts prometteurs pour la plateforme www.produits-locaux-nouvelle-aquitaine.fr qui met en relation les producteurs et artisans de l'agro-alimentaire et les consommateurs : plus de 1 000 inscriptions de producteurs et 28 700 de consommateurs.

31/03/20 : Covid-19. Afin de permettre aux habitants de faire leurs courses et aux commerçants de poursuivre leur activité, le maire de Mérignac a obtenu de la préfecture une dérogation de réouverture des marchés sous la forme de drives sécurisés.

- Publicité -
S’abonner ici !
< proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 03/04/20 | Le Bac 2020 en contrôle continu

    Lire

    Le ministre de l'Éducation, Jean-Michel Blanquer, a annoncé ce vendredi que les épreuves finales du baccalauréat 2020 n'auront pas lieu "dans les conditions normales". Les élèves seront évalués sur le contrôle continu, sans épreuves finales. Les élèves de CAP, BEP et BTS sont aussi concernés, et les notes données à distance pendant le confinement ne seront pas comptabilisées dans le contrôle continu. En revanche, l'oral de français pour les élèves de 1ère est maintenu et les épreuves de rattrapages du bac auront lieu "dans les conditions habituelles".

  • 03/04/20 | Deux-Sèvres : 200 tablettes numériques pour les EHPAD

    Lire

    Pour faire face à une situation sociale difficile dans les EHPAD à cause de l'interdiction des visites dans les établissements, le Conseil départemental des Deux-Sèvres distribue dès ce vendredi et jusqu'à lundi prochain 200 tablettes numériques. Ces outils devront permettre aux résidents de garder le contact avec leurs proches en cette période de confinement. L'investissement réalisé par le Département pour l'achat de ces tablettes est de 100 000 euros.

  • 03/04/20 | Cet été, rendez-vous avec « Le Barbier de Séville » à Sanxay (86)

    Lire

    Depuis 21 ans, les Soirées Lyriques de Sanxay dans la Vienne, 3e festival de chant lyrique de France, proposent chaque été un opéra en plein air, dans les vestiges du théâtre gallo-romain de Sanxay (Vienne). Cet été, les 10, 12 et 14 août, « Le Barbier de Séville » de Rossini sera joué pour la première fois à Sanxay. Cette coproduction Opéra national du Rhin / Opéra de Rouen sera scénographiée et mise en scène par Pierre-Emmanuel Rousseau.

  • 03/04/20 | Les deux résidentes d'un Ehpad bayonnais ont quitté l'hôpital

    Lire

    Les deux résidentes de l'Ehpad Harambillet, qui avaient été testées positives au Covid-19 et hospitalisées, ont regagné l'établissement, respectivement hier 2 avril et aujourd'hui 3 avril. La première, âgée de 86 ans, avait été admise au Centre hospitalier de la Côte basque le 17 mars et la seconde, âgée de 89 ans, le 20 mars. En lien étroit avec l’Agence Régionale de Santé, la Ville de Bayonne et son Centre communal d'action sociale ont mis en place des mesures sanitaires de confinement strictes au sein de cet établissement dès le début de la pandémie.

  • 03/04/20 | Nouveaux renforts de personnels soignants à l'Est

    Lire

    Après un premier départ de personnels soignants dimanche dernier, 18 nouveaux volontaires sont partis le 2 avril pour renforcer les hôpitaux de l'Est de la France. Des médecins anesthésistes réanimateurs et infirmiers anesthésistes de milieux hospitaliers mais aussi des libéraux et des praticiens d'établissements publics et privés. Ils viennent des Landes, de Gironde, du Lot-et-Garonne et de Charente-Maritime, pour renforcer le centre hospitalier et l'hôpital militaire de campagne de Mulhouse pour 4 à 10 jours.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Municipales 15 et 22 mars

Les spéciaux d'Aqui


Municipales 15 et 22 mars

Municipales : un mouvement citoyen candidat à La Rochelle

11/03/2020 | A La Rochelle, le Mouvement citoyen rochelais se veut rassembleur de toutes les gauches

De gauche à droite : Brahim Jlalji, Dina Bouchereau, Nathalie Gafsi, Jaouad El Marbouh sont les 4 têtes de liste du MCR

A priori, le Mouvement citoyen rochelais (MCR) a tout d’un parti né de la contestation des Gilets Jaunes : même volonté d’instaurer une « démocratie participative » avec des référendums locaux, même envie d’équité entre les catégories socioprofessionnelles, même besoin d’éthique de la part des représentants politiques, même attente concernant une amélioration du pouvoir d’achat. Sa tête de liste Jaouad El Marbouh s’en défend pourtant : « Ca fait deux ans qu’on travaille à notre projet. Nous avons beaucoup écouté les Rochelais, à travers des réunions et des consultations sur internet. Si on a été précurseurs d’idées, tant mieux ».

Issu de la société civile, Jaouad El Marbouh n’a aucune expérience politique. Ses atouts ? « Je suis en prise directe avec les gens », explique ce formateur en karaté et coach en gestion de conflits dans le monde de l’entreprise. Cet habitant du quartier populaire de Villeneuve-les-Salines est également bien connu du milieu associatif local. « J’ai grandi ici, je connais bien les quartiers. Je sais comment ça se passe, ce qu’il s’y trouve et les attentes qui y couvent. Je sais connais aussi le potentiel de ses habitants », affirme-t-il.

Le ralliement du PC

Forts de leurs deux années de consultation et de travail,  Jaouad El Marbouh et les citoyens rassemblés autour de lui ont réussi à faire venir à eux 5 militants du Parti communiste. Parmi eux, Brahim Jlali, opposant à l’équipe de Jean-François Fountaine au conseil municipal. « Nous avons eu du mal à rassembler les Rochelais, et à un moment donné il nous a fallu prendre une décision si on présentait une liste ou pas. Nous avons regardé ce que proposait le MCR et vu qu’il portait un certain nombre de propositions que nous portions aussi », explique Brahim Jlali, placé en 3e position sur la liste du MCR. « Plutôt que d’être divisé et d’ajouter au brouillard politique qu’il y a déjà, on s’est dit qu’il valait mieux soutenir ce qui existe déjà. Pour nous, c’est la seule liste citoyenne porteuse des valeurs de gauche ». Les cinq du PC ont apporté avec eux le soutien de Génération S (le mouvement fondé par Benoît Hamon), du Mouvement Républicain et Citoyen, ainsi que du parti Gauche Républicaine et Socialiste, et quelques-uns de leur militants. « On attend une réponse de Nouvelle Donne. On va continuer à aller chercher d’autres camarades d’autres partis politiques », poursuit Brahim Jlali.

Des référendums citoyens tout au long du mandat

Du côté des promesses électorales, le MCR a dévoilé en février un programme de 80 pages, articulé en 10 axes. Sans surprise, la participation citoyenne revient en priorité. Le MCR propose une « démocratie permanente » : « C’est le premier projet qui propose de faire participer tous les citoyens tout au long du mandat. Ca n'a rien d’une utopie » pour Ludovic Moulin, enseignant, en 5e position sur la liste MCR. S’il est élu maire, Jaouad El Marbouh s’engage à faire un compte-rendu de mandat une fois par semestre et des rencontres entre élus et habitants chaque samedi. Il entend également remettre de « la transparence » et de « l’éthique » au sein du corps élu : retransmission des conseils municipaux, statistiques de présence aux réunions rendues publiques, refus des « cadeaux » à visée politique et autres privilèges (places de parking, entrées gratuites à des spectacles, etc.).

Le MCR ambitionne également de « lutter contre la vie chère à La Rochelle », à travers une politique sociale sur les tarifications des transports en commun, du logement et des lieux de culture et de loisirs. Comme ses adversaires à la course à la mandature, Jaouad El Marbouh promet de favoriser le retour des jeunes en ville, la création d’entreprises et des emplois, l’émergence de filière et des métiers de demain. Il propose notamment d’accompagner techniquement et financièrement 1000 jeunes dans la création de leur entreprise.

Le MCR souhaite également se pencher sur le vieillissement de la population. « La Rochelle va accueillir de plus en plus de séniors, et donc de dépendants. Il va falloir l’anticiper à tous les échelons : santé, habitat, sociabilisation, transports, etc. », précise Jaouad El Marbouh, qui veut également repenser l’économie touristique, pour en faire une activité plus « raisonnée » ne misant plus sur le modèle de masse.  

« Ce n’est pas un programme de circonstances, mais un laboratoire d’idées pour demain », martèle Jaouad El Marbouh, « nous sommes la solution ternaire face au duel Fountaine/Falorni annoncé dans les sondages ». Pas sûr que Jean-Marc Soubeste, le candidat d’EELV, et Bruno Léal, le candidat de LR, soient du même avis, eux qui s’envisagent également dans une triangulaire au deuxième tour en mars prochain.

Anne-Lise Durif
Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
3881
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 6 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -