aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Aqui.fr à l'ADS Show 2016 - Bordeaux-Mérignac

Les spéciaux d'Aqui


Aqui.fr à l'ADS Show 2016 - Bordeaux-Mérignac

D'Aquitanima au monde: pas rasoir, la tonte

16/05/2016 | Dans le cadre de la Journée Ovine, les tondeurs professionnels sont venus sur le Salon pour promouvoir la candidature de la France (et de la région)... aux mondiaux de la tonte de moutons !

Démonstration de tonte de mouton par l'association pour le mondial de tonte de Mouton

Ils étaient hier après-midi, lundi, sur le ring central du Hall 4 du Salon de l'agriculture. Les tondeurs professionnels y ont manié le rasoir électrique et le mouton, avec dextérité. Leurs démonstrations, en tout cas, ont impressionné le public et marqué les esprits. Et c'était bien là leur but : faire connaître un métier, que certains d'entre-eux, vivent comme un véritable sport de compétition. Et pour cause, ces tondeurs sont membres de l'Association pour le Mondial de Tonte de Mouton, et s'apprêtent à déposer la candidature de la France pour l'organisation du prochain Championnat du Monde de tonte de moutons en 2019 au Dorat, en Haute-Vienne. Plus ils communiquent et démontrent leur talent, plus le projet aura de la notoriété et donc des chances d'être validé au niveau international.

L'Association pour le Mondial de Tonte de Moutons a été créé en décembre 2015, avec pour objectif de proposer la candidature de la France pour le Mondial de 2019. Un pari pas si évident dans un pays où ce métier reste peu connu. L'objectif pour les éleveurs membres, et les différents partenaires adhérents (comme par exemple le Salon Tech ovin), « c'est de faire connaître cette activité et de mobiliser le public autour de cette candidature », explique une tondeuse professionnelle de l'association. Si la candidature atteint une certaine notoriété auprès du grand public, alors le dossier, qui sera déposé par l'association lors du prochain mondial en Nouvelle-Zélande, (en février 2017), attirera encore davantage l'attention du jury international qui doit décider du lieu de l'édition suivante... La France en quelque sorte démontrera ainsi son envie et sa légitimité à recevoir un événement créé il y a 40 ans, et qui n'a que très rarement l'occasion d'être organisé hors pays anglo-saxon, grands spécialistes de la discipline.

Pour mobiliser les troupes (et les troupeaux...), les tondeurs de l'AMTM se sont donc lancés dans une grande tournée de démonstration à travers la France tout au long de l'année 2016. Après un passage obligé par le Salon International de l'Agriculture à Paris au mois de mars, par la Foire exposition de Limoges, et par Bordeaux ce lundi, plusieurs dates sont encore inscrites à leur programme : le sommet de l'élevage dans le Puy-de-Dôme, le Festival de l'agriculture dans la Vienne, et bien sûr quelques Concours de Tonte, dans le Lot ou dans l'Yonne.

Opération crowdfunding
Au delà de la sensibilisation du public à leur projet, un autre message est passé à l'occasion de ces déshabillages en règle de moutons : l'existence d'une opération de crowdfunding sur la plate-forme Leetchi, afin de soutenir, financièrement cette fois, leur projet. Car le budget à mettre en place n'est pas anodin : 640 000 €. Au-delà de la candidature, la cagnotte, permettra l'organisation du concours, sa communication, mais aussi la venue de juges internationaux, ou encore l'hébergement de près de 300 tondeurs arrivant des quatre coins de la planète pour participer au Championnat.

Mais la France, qui a pour seule concurrente l'Irlande du nord dans cette course à la candidature, a quelques atouts en main, à commencer par une certaine expérience. A l'été 2013, c'est elle qui a reçu et organisé les Tournois des 6 Nations de tonte de moutons (eh oui...!) au Dorat déjà, où 10 000 spectateurs sont venus admirer le travail des tondeurs, et des kilos de laine tombés du dos de moutons.  Ces derniers, au coeur de l'été devaient être bien contents de s'en débarrasser... Autre atout, son "exotisme". Ils sont rares les pays non anglo-saxons à candidater. Or si en 2017, le concours est organisé en Nouvelle-Zélande, l'édition précédente, c'est tenu en République d'Irlande.... Ce qui n'est bien sûr pas la même chose que l'Irlande du Nord... Mais pas bien éloigné non plus !

Si l'AMTM et avec elle La France, remporte son pari, alors Le Dorat, sorte de capitale française de la tonte de mouton (environ 15 tondeurs professionnels évoluent dans un rayon de 50 km), devra donc se préparer à accueillir 300 tondeurs de 30 nationalités, 5000 animaux, tout prêts à une petite coupe, et environ 30 000 visiteurs. Un sacré challenge dont la nouvelle région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, qui d'ici là ne sera plus si nouvelle, et, espérons-le rebaptisée, pourra être fière. Ce sera la toute première fois qu'un tel événement sera organisé en France.


www.facebook.com/AMTM.LeDorat2019

www.leetchi.com/c/amtm-ledorat2019

Solène Méric
Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1275
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -