Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/06/18 : La Rochelle : Raphaël Glucksmann, Directeur du Nouveau magazine littéraire, sera au Musée maritime samedi 23 juin à 14h30 pour une rencontre avec le public sur le thème des relations entre océan et climat et les impacts du changement climatique.

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

Arte Flamenco 2018 - du 2 au 7 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/06/18 | Thalys : de nouvelles lignes au départ de Bordeaux

    Lire

    C'est la compagnie ferroviaire Thalys qui l'a annoncé directement ce mardi 19 juin : un aller-retour par semaine, sans arrêt, entre Bordeaux et Bruxelles tous les samedi sera proposé à partir du mois de juin 2019. Deux autres allers-retours quotidiens ont aussi été annoncés à des échéances plus courtes. À compter d'avril 2019, vous pourrez donc voyager en Thalys au départ de Bordeaux vers Amsterdam, Rotterdam, Anvers, Bruxelles, Roissy et Marne-la-Vallée. Enfin, Thalys a annoncer la révision de ses 26 rames à horizon 2022.

  • 19/06/18 | L'hôtel de ville de La Rochelle renaît de ses cendres

    Lire

    Cinq ans après l'incendie qui l'a ravagé, l'hôtel de ville retrouve ses couleurs. Sa toute nouvelle toiture, couverte d'une bâche, sera découverte devant le grand public de 13h à 17h, le jeudi 21 juin. Plusieurs animations musicales sont prévues durant l'opération, dont 70 coquelicots géants et chantants dès la place de la Caille. Une fois le toit de l’Hôtel de Ville et ses ardoises visibles, resteront les arceaux métalliques du chapiteau qui seront retirés jusqu’au 15 août.

  • 18/06/18 | Bordeaux, ville hôte de la RoboCup

    Lire

    On l'a appris ce lundi : Bordeaux est officiellement la vile hôte de la prochaine RoboCup, la coupe du monde des robots, en 2020. Cette compétition rassemblera 45 pays, 450 équipes et 3500 participants. Elle se déroulera du 23 au 29 juin 2020, et le comité international de la RoboCup a affirmé que Bordeaux avait été choisie pour plusieurs raisons : les deux victoires successives de l'équipe bordelaise de Football humanoïde en 2016 et 2017, mais aussi l'union organisée entre la communauté scientifique et les partenaires institutionnels qui ont porté la candidature.

  • 18/06/18 | Bordeaux : réussite pour les vingt ans de la Fête du Vin

    Lire

    Elle s'est terminée sous la pluie ce lundi matin par la parade des grands voiliers : la Fête du Vin 2018 a donné ses premiers chiffres de fréquentation. On y apprend que 61 100 pass dégustation ont été vendus, soit "une augmentation de 26%" par rapport à 2014 et 2016. 520 000 dégustations ont été enregistrées sur les stands (+25%) et 18 000 visiteurs se sont rendus sur le stand de l'École du Vin de Bordeaux. Enfin, le site internet de la manifestation a réuni 217 000 visiteurs depuis le début de l'année dont 138 000 en juin. En 2016, 517 000 curieux avaient participé à la précédente édition pour 57 000 pass dégustation vendus.

  • 18/06/18 | Virginie Calmels limogée de la vice-présidence de LR

    Lire

    On l'a appris ce dimanche soir : Laurent Wauquiez, président des Républicains, a limogé Virginie Calmels de son poste de vice-présidente déléguée au profit de l'ancien ministre Jean Leonetti. La première adjointe d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux reprochait depuis plusieurs semaines la ligne politique de Laurent Wauquiez. Ce lundi, le maire de Bordeaux, Alain Juppé, a déclaré ne "pas se sentir concerné par ces turbulences internes. C’est à elle de voir maintenant dans quel cadre elle continuera son action politique". Une manière plus que mesurée de rebattre les cartes...

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Aqui! au Salon de l'Agriculture Nouvelle Aquitaine

Les spéciaux d'Aqui


Aqui! au Salon de l'Agriculture Nouvelle Aquitaine

Périgord Noir : du 4 août au 7 septembre un millésime exceptionnel pour le XXV° anniversaire

12/07/2007 |

michel laplénie

Jean-Luc Soulé, le président du Festival du Périgord Noir peut être fier de la programmation, qu'avec son équipe, il offre à tous les inconditionnels de la musique et des lieux qui l'héberge, de ses défenseurs attitrés ou presque anonymes. Depuis vingt cinq ans! Fier, aussi, de la fidélité des artistes qui, année après année, répondent présents au rendez vous qu'il leur donne.

Ce sera un grand millésime, fort d'un contenu d'une grande diversité et d'une étiquette, "Générations en fête!" qui sonne comme une promesse de joyeuse découverte. Le Festival aura, cette année encore, ses étoiles, ceux qui comme les frères Capuçon y sont venus de bonne heure, grâce à la force de conviction de l'équipe du Festival mais aussi à la voie ouverte par ses meilleurs ambassadeurs, les grands anciens, les Caussé, les Pasquier... Il accueillera un homme au charisme inatteignable, serviteur zélé de la musique, sur les ondes comme à la baguette, Frédéric Lodéon qui dirigera, lors des deux soirées anniversaire, l'orchestre de chambre Jan Talich; de jeunes compositeurs qui témoignent de la volonté du Festival d'être un lieu de création. Etdes chanteurs, presque anonymes, immergés dans le bain d'une Académie de plus en plus recherchée. (cf le témoignage de Michel Laplénie)

Une Académie et deux opéras
En effet,"L'Académieprend de plus en plus de place dans le Festival ; c'est le fruit, à la fois, d'un mélange de spontanéité, de jeunesse convaincue et bien entendu d'un projet artistique", précise Jean-Luc Soulé. Cette année, une vingtaine de jeunes chanteurs et instrumentistes poseront leur sac, leur instrument et leur voix dans le beau village de Saint-Amand de Coly, le temps de dix jours d'un stage intensif qui débouchera sur la production de deux opéras de chambre de Marc Antoine Charpentier, Actéfestival périgord noiron et les Arts Florissants. Michel Laplénie, le directeur de Sagittarius, spécialiste de la musique française du XVII ° siècle,dont la passion de transmettre est contagieuse, sera assisté de deux artistes experts, Yvon Repérant,premier continuiste des Arts Florissants de William Christie et Myriam Gevers, premier violon du même ensemble. Autre Académie, celle qui aura lieu du 4 au 7 septembre à Sarlat, une première, sous la direction d'Eric Lebrun, autour des oeuvres de Louis et François Couperin et du grand orgue restauré de la cathédrale. Le 7 verra une création mondiale "Bach+5", celle de l'ensemble vocal Sequenza 9.3, dirigé par Catherine Simonpietri, et de cinq organistes compositeurs, dont chacun a composé une varitaion, a capella, sur le choral de Bach "Nun komm der Heiden Heiland".

Des compositeurs à découvrir
La jeune génération sera évidemmenthautement représentée par Gautier et Renaud Capuçon (photo ci contre) qui, accompagnés de Frank Braley au piano, donneront le 16 aoütà Saint-Léon-sur-Vézère,deux "Schubertiades ou Petites Fêtes entre Amis", très attendues et qui se prolongeront, le lendemain, toujours dans lamagnifique église romane des bords de Vézère, en compagnie d'Aki Saulière (violon), Henri Demarquette (violoncelle et Béatrice Muthelet (alto). Autres temps forts du Festival: la présentation d'oeuvres de deux jeunes compositeurs qui, chacun, ont eu le privilège de fréquenter la Villa Médicis à Rome et d'y rencontrer Jean-Luc Soulé: Régis Campo, un joyeux marseillais, dont les "Heures Maléfiques" et le "Quatuor à cordes n°3", commande du Festival, seront crées à la faveur d'une "Rencontre" entre l'auteur et le Quatuor Diotima. Ce sera le 5 août en l'Eglise de Plazac (18h et 21h) dans un lever de rideau symbolique de ces "Générations en Fête!" version 2007. L'autre compositeur à découvrir, Frédéric Verrières, aura le privilège d'être interprété par le violoncelliste Marc Coppey, dans un récital où alterneront les "Suites" de Bach et ses propres créations, réunies sous le titre de "Ruisseau",traduction du mot "Bach"...Un moment qui promet beaucoup, et qu'on ne voudrait pas manquer le 18 août entre 18 et 21h à Saint-Léon.

Enfin comment ne pas cocher, sur votre agenda musical et gastronomique, le rendez vous du 10 août dans les Jardins du Manoir d'Eyrignac, à Salignac, ces "Délices Napolitains" qui proposeront une soirée enjouée et gourmande, un buffet servi dans la Roseraie des Jardins", avec le Duo Della Sibilla la voix du ténor Luciano Catapano et l'Ensemble Daedalus.

J.Aubert

(Festival du Périgord Noir : 4 août au 7 septembre: réservations au 0553516161) (www.maitresdemusique.fr; www.festivalduperigordnoir.org)

 

Michel Laplénie : Le plaisir des retrouvailles
"Pour la 7ème année consécutive je suis invité par le Festival du Périgord Noir à diriger l'Académie de Musique Ancienne, ouverte à de jeunes professionnels, chanteurs et instrumentistes, avec le but commun de travaillerdes oeuvres emblématiques de ce répertoire dit "baroque" et de présenter au public, au bout d'une huitaine de jours, le fruit de ce travail.
michel laplénie
Le cadre où se déroule l'Académie est enchanteur : le village de Saint Amand de Coly est d'une beauté sans pareille et j'ai plaisir à retrouver chaque année ce paysage familier qui fait partie de mes racines, ma famille du côté paternel étant originaire de la Dordogne. C'est le plaisir de retrouver le terroir avec toutes ses tentations gastronomiques, mais c'est aussi et surtout le plaisir de travailler intensément pendant huit jours avec de jeunes interprètes, pleins d'enthousiasme et d'un niveau toujours plus élevé : chaque année je découvre des talents issus de nos conservatoires, parmi lesquels pas mal d'étrangers, désireux de parfaire leur connaissance de ces musiques "anciennes" et qui ont une faculté d'assimilation extraordinaire.

C'est aussi le plaisir de travailler en étroite collaboration avec des collègues avec qui je me sens en osmose: cette année avec Yvon Repérant pour la basse continue etMyriam Geverspour les instrumentistes de l'orchestre ; ce seront des retrouvailles autour d'un répertoire (deux petits opéras de M.A.Charpentier) que nous avons pratiqué ensemble alors que nous étions jeunes membres de cet ensemble intitulé : Les Arts Florissants. Joie du cadre, joie de la découverte humaine et musicale et enfin joie de l'amitié.
"

Partager sur Facebook
Vu par vous
311
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -