aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

21/08/17 : La Rochelle : l'Université d'été du PS se tiendra cette année à l'espace Encan dans une version allégée, sous forme de formation : entre 400 et 600 élus sont attendus du 23 au 26 août. Pour la première fois, les militants ne sont pas conviés.

09/08/17 : Sécurité routière 4 personnes ont perdu la vie sur les routes lot-et-garonnaises fin juillet. La mobilisation des policiers et des gendarmes demeure à un niveau élevé et aucune tolérance ne sera admise en cas d’infractions, assure la préfecture du 47

09/08/17 : Le girondin Pierre-Ambroise Bosse, 25 ans, qui est né à l'athlétisme au club de Gujan-Mestras a remporté l'épreuve du 800 mètres aux championnats du monde de Londres en 1'44''67 ce mardi 8 août.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 23/08/17 | Soraya Ammouche quitte ses mandats rochelais

    Lire

    Afin de se consacrer pleinement à son mandat de conseillère régionale et plus particulièrement à sa mission de lutte contre le gaspillage alimentaire dans les lycées, Soraya Ammouche (PRG), conseillère municipale et communautaire de la Rochelle quitte ses mandats rochelais. Une démission acceptée par le Maire de la Rochelle, Jean-François Fountaine pour la rentrée. Elle sera donc remplacée par le suivant de liste, Christian Marbach, qui sera installé lors du Conseil Municipal du 18 septembre. Anna-Maria Spano fera son entrée lors du Conseil communautaire du 19 octobre.

  • 23/08/17 | Jean-Luc Gleyze et Alain David interpellent Muriel Pénicaud

    Lire

    Dans un courrier commun avec le député Alain David, Jean-Luc Gleyze, président du CD33, interpelle la ministre du travail, sur la suppression des contrats aidés. Ils y dénoncent un «très mauvais coup porté au secteur associatif» et se disent «très inquiets» de l'arrêt de ce dispositif dans le secteur scolaire et périscolaire. Pointant «un arrêt brutal qui d'un point de vue social, n'est ni efficace ni acceptable», ils demandent à l'Etat de «remédier à cette situation» en renouvelant les contrats aidés arrivés à terme cet été et en maintenant les dispositifs d'aide à l'embauche dans les secteurs non marchands.

  • 22/08/17 | Pierre Camani écrit à Muriel Pénicaud sur la suppression de contrat aidé

    Lire

    Pierre Camani, président du CD47, a écrit à la ministre du Travail à la suite des annonces gouvernementales relatives à la suppression de contrat aidé aux entreprises et à la restriction de ces contrats pour les associations et collectivités. Ce dernier se dit inquiet pour l’avenir de ces structures, « qui ne pourront se substituer à l’Etat pour financer ces emplois aidés ». Il demande à l’Etat de réexaminer cette mesure dans les meilleurs délais, en concertant les publics concernés.

  • 22/08/17 | Le premier ministre inaugurera la foire-expo de Pau en septembre

    Lire

    Edouard Philippe, le premier ministre, est attendu le 9 septembre à Pau pour l'inauguration de la foire-exposition. Il y sera accueilli par le maire et président de la Communauté d'agglomération, François Bayrou, qui a également été son ministre de la Justice. Organisée du samedi 9 au dimanche 17 septembre, la foire-exposition de Pau a pour thème cette année "Ici, le présent se conjugue au futur". Elle accueillera notamment un pavillon du futur abritant des robots, des hologrammes, des objets connectés, des drones, des démonstrations de réalité virtuelle et augmentée.

  • 21/08/17 | Une nouvelle régulation dynamique des vitesses sur l’A63

    Lire

    Du 21 au 25 août, l'A63 se dote d’un dispositif de « régulation dynamique des vitesses » pour faciliter l'écoulement du trafic aux heures les plus chargées. Concrètement: la vitesse réglementaire, affichée sur des panneaux lumineux, varie de façon automatique, à la baisse ou à la hausse, en fonction des conditions de circulations. Elle est modulée de 130 km/h à 110 km/h dans le sens nord-sud (entre l’échangeur 24 (Pierroton) et l’A660) et entre 130 km/h et 70 km/h dans le sens sud-nord (entre l'A660 et la rocade bordelaise), par paliers de 20 km/h. La situation normale étant rétablie lorsque le trafic redevient moins dense.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Salon de l'Agriculture de la Nouvelle-Aquitaine de Bordeaux Lac

Les spéciaux d'Aqui


Salon de l'Agriculture de la Nouvelle-Aquitaine de Bordeaux Lac

Pierre Corre décline la truffe du Périgord sous toutes ses formes

15/12/2013 | A l'auberge de la Truffe, à Sorges, le diamant noir est au coeur d'un art de vivre.

Pierre Corre chef à l'auberge de la Truffe à Sorges

La truffe noir du Périgord agrémente tout ce qui est à son contact. Ces qualités organoleptiques, ainsi que sa rareté, font de la truffe l’une des denrées alimentaires les plus chères au monde. En Dordogne, il n’y a pas un bon repas festif sans truffe. À l'Auberge de la Truffe, ce « champignon » est une pièce maîtresse de toute une tradition culinaire et surtout l'objet d'une passion ! Cette passion est partagée par Jacqueline Leymarie, la maîtresse des lieux et son cuisinier Pierre Corre depuis trente ans.

Depuis 1983, l'Auberge de la Truffe est devenue une institution culinaire autour du diamant noir du Périgord. Jacqueline Leymarie, la maîtresse des lieux a créé un établissement dédiée à ce produit phare de la gastronomie périgourdine. Depuis trente ans, elle partage cette passion pour la tuber melanosporum avec son chef Pierre Corre.  Il cuisine des recettes authentiques aux riches parfums du terroir, du gibier, du foie gras bien sûr, de la canard sous IGP ( identification géographique protégée) issu des meilleurs élevages du Périgord et bien sur la tuber melanosporum. "La truffe, j'allais en chercher quelques jours avant Noël avec ma grand-mère. Je la regardais agrémenter ses pâtés avec quelques fines lamelles de mélano. "C’est un produit noble, à la fois fragile et subtil, qu’il ne faut pas trop travailler. Au fil des années, elle m’a beaucoup appris et j’ai beaucoup appris avec elle." A partir de début décembre, mais surtout en janvier- février lorsqu'elle a davantage d'arôme, Pierre  Corre l’achète au nez auprès de producteurs locaux : je la sens, l’odeur, le parfum, je ne me trompe pas. Ensuite, je passe un petit coup de canif pour vérifier qu’elle ne soit pas gelée, ou qu’elle n’a pas de défaut, de tâches, surtout en période de grand froid. Une belle truffe a un noir profond.» Pour composer plats et recettes, l’établissement, achète chaque année, 150 kilos de tuber melanosporum, un véritable investissement. Toute l’année, l’Auberge de la truffe propose un menu truffes au prix de 110 euros. Il contribue depuis sept ans à la renommée de la maison où l’accueil et le sourire prime. «Nous avons à la fois des clients locaux pour qui ce menu est un cadeau offert pour un événement particulier et une clientèle internationale. Ces convives viennent de loin découvrir ce qu’est le produit, souligne le chef. L'établissement organise aussi des stages culinaires autour de la truffe et du canard sur une journée ou un week -end. 

Saveurs Magret Rossinide fête

Inutile d'aller chercher midi à quatorze heures pour honorer ce champignon mythique. Les plats éternels à Sorges sont l'omelette à la truffe, les œufs brouillés, le magret de canard façon Rossini ou à sabayon à la truffe. Avec l'expérience, Pierre Corre a développé une grande diversité de recettes, sachant faire preuve d’innovation. «Il y a les incontournables, bien sûr, mais j’essaie de faire évoluer ma carte en fonction des saisons. En période estivale, j’utilise un peu de truffe blanche, moins noble, mais dont la saveur s’approche davantage de celle d’un champignon. Grâce à la surgélation, nous pouvons travailler la truffe toute l’année. Et de mi -décembre à fin février, j’ai la chance de l’acheter fraîche. J’aime marier la tuber melanosporum avec une salade de  ris de veau. Il propose aussi des desserts plus légers,   un sabayon ou une île flottante. » En cette période dechasse, le chef travaille davantage le gibier dont une recette delièvre à la royale dont il a seul le secret. Pour les fêtes, il propose un tournedos lardé à l'écume de truffe, un dessossé de Garenne  à la truffe Mélano. Pour le menu de la Saint Sylvestre, déjà complet, il prépare une oie blanche à la royale à purée de truffes.

Voici son menu du déjeuner de NoëlConsommé en croûte.
Tatin de foie gras aux pommes Granny Smith
Duo Terre et Mer ( ris de veau et Saint Jacques).
Tournedos lardé à l'écume de truffe
ou Chapon aux deux cuissons
ou Dessossé de Garenne  à la truffe Mélano.
Croquant de trappe aux noix d'Echourgnac, méli-mélo de jeunes salades
Surprises du pâtissier avec sa coupe de champagne.

L'auberge de la Truffe

Claude-Hélène Yvard
Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
1220
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -