Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/09/20 : Après consulation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.

18/09/20 : L'incendie du 17 septembre en Nord Gironde avait causé l'interruption du trafic sur la LGV Sud Europe Atlantique. Après vérification du bon fonctionnement des installations par Lisea, le trafic a repris très progressivement depuis 16 heures.

17/09/20 : Plusieurs centaines de personnes ont défilé ce jeudi à la mi-journée à Bordeaux comme un peu partout en France à l'appel de plusieurs syndicats (CGT, FSU, Solidaires) pour dénoncer le plan de relance gouvernemental et les plans sociaux.

17/09/20 : Dans le 47, la fibre optique arrive dans le Pays de Duras. 1ers foyers lot-et-garonnais raccordables début septembre grâce à l’action d’Orange passé avec le Conseil départemental.

17/09/20 : Touchés par la crise liée au Covid, les producteurs de Foie gras ouvrent leurs portes lors des journées du patrimoine (19-20/09). En Lot-et-Garonne, 2 élevages accueillent le public : La Ferme de Souleilles à Frespech et la Ferme de Ramon à Lagarrigue.

16/09/20 : Trois statues de la flèche de Notre-Dame⁩ sont de retour à Paris depuis mardi, plus précisément à la cité de l'architecture. Elles avaient été déplacées dans le cadre de travaux trois jours avant l’incendie pour être restaurées en Dordogne.

13/09/20 : A Beynac, plusieurs centaines de personnes, des dizaines d’élus dont le député des Pyrénées Atlantique, Jean Lassalle sont présents ce dimanche matin à la manifestation en soutien au projet de contournement, qui a été invalidé par la justice.

11/09/20 : Les fortes chaleurs annoncées ces prochains jours (de 31° samedi à 36° lundi et mardi)conjuguées à la sécheresse des sols, ont conduit la préfète de la Gironde à élever la vigilance risque feux de forêt au niveau orange du 12 au 15 septembre inclus.

10/09/20 : Reporté du 31 août au 7 septembre en raison de la COVID-19, le concours de Bordeaux dévoile son palmarès. 990 médailles ont été attribuées sur les 3 427 vins candidats soit 28,8% : 327 médailles d'or, 420 médailles d'argent et 243 médailles de bronze.+ d'info

10/09/20 : Le Mouvement Européen France - Gironde a tenu son Assemblée Générale début septembre. François Adoue, directeur de l'Observatoire International des Métiers Internet a été élu président de l'association et succède ainsi à Jean-Michel Arrivé.

10/09/20 : Pour le centenaire d'aquitanis, arc en rêve propose de visiter l'architecture contemporaine à l'occasion des Journées Européennes du Patrimoine. Les visites se dérouleront au Grand Parc le 19 septembre à partir de 11h puis à la Benauge le 20 septembre.

10/09/20 : "Adolescentes", le long métrage documentaire de Sébastien Lifshitz, sorti hier, a reçu 100 000€ d'aides de la Région (écriture et production). Ce film, dont le tournage s'est étalé sur 5 ans, suit l'adolescence de 2 collégiennes puis lycéennes brivistes

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/09/20 | Location saisonnière : 22 villes interpellent l'Union Européenne

    Lire

    Ce jeudi, le maire de Bordeaux Pierre Hurmic était au côté des 21 autres maires de villes européennes pour demander une évolution de la règlementation sur la location saisonnière auprès de Margrethe Vestager, commissaire européenne à la concurrence. Leur but : obtenir plus de pouvoir de régulation de cette activité et "poursuivre les plateformes en cas de manquement à la règlementation locale". Des mesures en ce sens sont attendues dans un futur Acte européen pour les services numériques. À Bordeaux, environ 4 300 logements entiers sont soustraits du parc locatif privé.

  • 21/09/20 | À Bordeaux, Montaigne se cache encore

    Lire

    Le squelette en bon état de conservation d'un individu de sexe masculin, c'est ce qu'a découvert l'équipe de scientifiques qui a ouvert ces derniers jours le contenant en plomb retrouvé fin 2018 dans les sous-sols du Musée d'Aquitaine, à Bordeaux. Etant supposément le cercueil du philosophe Michel de Montaigne, les recherches continuent. De futures analyses ADN (sur des morceaux de tissus et de supposés cheveux) doivent être menés dans les prochains mois. Les résultats ne sont pas attendus avant début 2021.

  • 21/09/20 | Bordeaux : le festival Animasia est maintenu

    Lire

    Le festival de la culture et pop culture asiatique se déroulera au Parc des Expositions de Bordeaux-Lac (Hall 2) les 10 et 11 octobre prochains. Pour cette seizième édition, Animasia mettra à l'honneur la gastronomie en Asie. Le nombre de places sera limité à 5 000 personnes maximum par jour et les billets seront disponibles uniquement sur la billetterie en ligne.

  • 20/09/20 | Covid 19 : 14 cas à la mairie de Périgueux

    Lire

    Suite à la déclaration de plusieurs cas de Covid au sein des personnels municipaux, la ville de Périgueux a organisé une journée de dépistage. Il en résulte six cas positifs sur les 105 tests pratiqués, qui s'ajoutent aux huit cas détectés précédemment. Les 14 agents testés positivement sont en arrêt de travail pour une durée de sept jours et le recensement des cas contacts est en cours. Aucun agent concerné n'occupe de fonction en contact direct et quotidien avec le public.

  • 19/09/20 | Le Grand marché Bio du Bourgailh se tiendra dimanche

    Lire

    L’association Écosite du Bourgailh valorise l’agriculture biologique lors d’un grand marché bio festif au coeur de la Forêt du Bourgailh. Une vingtaine de producteurs biologiques proposeront ce 20 septembre une offre de produits variés (fruits et légumes, viandes, épicerie, vins et bières...). Certains produits pourront être dégustés sur place lors d’un repas en plein air. Cette 4ème édition se tiendra dans le respect du protocole sanitaire lié au Covid 19 : port du masque obligatoire pour les plus de 11 ans, restauration sur place assise, respect de la distanciation physique.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Elections municipales 2nd tour

Les spéciaux d'Aqui


Elections municipales 2nd tour

Pierre Hurmic déjoue les pronostics: l'attente et l'émotion de son équipe

29/06/2020 | Les élections municipales du 28 juin 2020 ont vu la victoire de Pierre Hurmic. Pour la première fois en 73 ans la mairie de Bordeaux ne restera pas à droite.

Soirée électorale 2020

La soirée du dimanche 28 juin 2020 a été riche en rebondissements, alors que l’alliance entre Nicolas Florian, maire sortant de Bordeaux et Thomas Cazenave, candidat LREM, promettait de pérenniser la place de la droite au Palais Rohan, c’est finalement Pierre Hurmic, le candidat de la liste « Bordeaux respire » qui arrive en tête des suffrages.

Après 73 ans d’hégémonie sur la ville de Bordeaux, la droite cède sa place à la mairie pour les 6 prochaines années. Alors que la soirée électorale débute doucement à la permanence de campagne de Pierre Hurmic, au 46 rue des Trois Conils, les colistiers du candidat écologiste se sont rassemblés et ils attendent fébrilement les résultats. Les bureaux de vote ne sont pas encore fermés, mais déjà à 19h15 ils sont une petite dizaine à se rassembler devant les locaux du candidat. De son côté le maire sortant de Bordeaux est encore au Palais Rohan entouré de ses colistiers et de Thomas Cazenave. Ils seront rejoints quelques minutes plus tard par Alain Juppé, l’ancien maire de Bordeaux venu soutenir la liste de son successeur.

 

Soirée électorale 2020

Un taux de participation très bas

Pour Claudine Bichet, colistière de Pierre Hurmic, les premiers chiffres de participation sont inquiétants, « les chiffres de l’abstention sont particulièrement haut et cela montre le peu d’électeurs qui se sont sentis concernés par cette élection et par le fonctionnement démocratique en général ». Le taux de participation est effectivement particulièrement faible puisqu’à 17h les bureaux de vote enregistraient 31,6 % de participation. En plus du faible nombre de personnes qui se sont déplacées vers les urnes, la colistière tient à rappeler le contexte particulier de cette campagne qui a pris fin et la colère est toujours forte dans le camp du candidat écologiste: « il y a eu un problème d’équité durant le confinement, on peut parler du supplément de Sud-Ouest ou encore de la communication sur les procurations de la part de la mairie ».

Les inquiétudes, les doutes et la colère n’empêchent pourtant pas quelques bordelais de se rassembler au pied de la permanence du candidat après la fermeture des bureaux de vote à 20h, certains portent des tee-shirts à l’effigie de « Bordeaux respire » et ils tentent de glaner quelques renseignements sur l’issue du scrutin qui semble pour le moins incertaine. En effet, les premiers bureaux de vote annoncent un résultat très serré, mais les sympathisants ne souhaitent pas s’emballer, ils ont le souvenir amer du premier tour ou l’espace de quelques dizaines de minutes Pierre Hurmic était annoncé en tête.

« Cela fait 20 ans que j’attends de voir enfin un changement à la mairie » 

Vers 20h45 Stéphane Pfeiffer, colistier aux côtés de Pierre Hurmic, sort des locaux du candidat écologiste, « c’est très serré pour le moment » annonce-t-il fébrile « mais on espère ». Alors que les sondages plaçaient la liste d’Union pour Bordeaux de Nicolas Florian et de Thomas Cazenave en tête avec 49 % des intentions de vote contre 40 % pour Pierre Hurmic, le résultat semble très indécis et les sympathisants commencent à se rassembler en nombre devant la permanence. Comme pour confirmer l’espoir de victoire du candidat de la liste « Bordeaux respire », le bureau de vote de la mairie est à la faveur de Pierre Hurmic avec 112 voix pour sa liste contre 82 pour l’Union pour Bordeaux et 14 pour Bordeaux en Lutte, la liste de Philipe Poutou. 

 Soirée électorale 2020

 

Quelques minutes après vers 21h des sourires commencent à poindre sur les visages des militants et des partisans de Pierre Hurmic, les premières tendances donneraient le candidat écologiste en tête avec 46,8 % des suffrages. Marie, sympathisante écologiste ne peut plus retenir ses larmes: « je suis très émue cela fait 20 ans que je suis bordelaise et que j’attends de voir enfin un changement à la mairie » assure-t-elle. Ce sont maintenant plus d’une centaine de personnes qui se sont massées dans l’étroite rue des Trois Conils et qui commencent à se congratuler. Il faut attendre 22h pour entendre la première salve d’applaudissements et des cris de joie retentir. Même si ce n’est pas encore officiel, les partisans en sont convaincus, Pierre Hurmic sera bel et bien le premier maire de gauche depuis 73 ans.

L’ambiance commence doucement à monter alors que la foule de plus en plus nombreuse se tient prête à accueillir avec ferveur le nouveau maire de Bordeaux. Solène fait partie de ces personnes rassemblées devant le QG de campagne de Pierre Hurmic pour ce qu’elle qualifie de « soirée historique », « je suis très contente parce que je crois en Pierre, il a réussi à rassembler les Bordelais autour de son projet et ce n’était pas gagné ».

 

Soirée électorale 2020

 

« Je serai un maire à plein temps »

 De son côté, Nicolas Florian à choisi de s’exprimer devant les caméras et le ton est amer, « Je suis triste. C’est une soirée difficile, mais j’ai une pensée aussi pour Alain Juppé qui était avec nous et qui était ému lui aussi. C’est une nouvelle page qui est entrain de s’écrire pour Bordeaux, l’élection est acquise pour M. Hurmic et je tiens à le féliciter lui et son équipe. Je ne baisserai pas les bras, nous siégerons avec dignité lors du prochain conseil municipal ».

Le maire sortant laisse donc sa place et c’est le moment que choisit Pierre Hurmic pour quitter sa permanence et se rendre à l’Hôtel de Ville pour s’exprimer pour la première fois depuis son élection. Au moment de sa sortie, il est chaleureusement acclamé par les nombreux sympathisants rassemblés devant ses locaux de campagne, tous le suivent donc dans un cortège improvisé vers le Palais Rohan. Les quelques centaines de mètres séparant ses locaux de la mairie sont particulièrement longs puisque l’attroupement est dense autour du nouveau maire. Après une dizaine de minutes à fendre la foule, lui et ses colistiers arrivent enfin dans la cour de l’Hôtel de Ville où il prend la parole: « vous avez déjoué les sondages, vous avez fait mentir les pronostics, vous avez porté au Palais Rohan une équipe nouvelle, une équipe qui va réussir la transition écologique de cette ville de Bordeaux dans un esprit de justice sociale, car c’est en engagement que nous avons pris pendant la campagne. Je serai un maire à plein temps. Les Bordelais le méritent, je ne les décevrai pas ». Chacune de ses phrases est entrecoupée de cris de joie et le discours de Pierre Hurmic prend fin alors qu’une foule toujours aussi dense le suit jusqu’à son QG de campagne au son des « On a gagné ».

Clément  Bordenave
Clément Bordenave

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4125
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -