Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

27/05/19 : Résultats complets Bordeaux (33) : LREM 29,47%, EELV 21,54%, RN 9,40%, LR 9,02%, 8,49%, LFI 6,20%, G.S 4,21%

27/05/19 : Dordogne : Résultats définitifs : Participation : 58,28 % : RN : 25,15 %, LREM : 19,26 %, EELV : 11,38 %, LFI : 8,60 %, PS-LUG 7,45 % ; LR : 7,05 %, PC : 3,68 %, LDG Hamon : 3,62 %, DLF : 3, 50 %

27/05/19 : Résultats complets Bègles : EELV 21,69%, LREM 17,67%, RN 14,47%, LFI 10,63%, PS 9,20%

27/05/19 : Angoulême (16) : LREM : 24,05%, EELV : 17,02%, RN : 16,12%, PS-PP : 8,46%, LFI : 8,40%, LR : 7,68%, G.S : 4,79%. Taux de participation : 52,54%.

27/05/19 : Poitiers (86) : LREM : 23,25%, EELV : 19,97%, RN : 12,91%, PS-PP : 9,84%, LR : 7,61%, LFI : 7,42%, G.S : 4,65%. Taux de participation : 51,18%.

27/05/19 : Résultats complets Vienne (86) : RN 22,58%, LREM 21,78%, EELV 14,24%, LR 7,35%, PS 7,30%, LFI 6,58%, DBLF 3,63%, G.S 3,54%

27/05/19 : Résultats complets Libourne (33) : RN 23,20% 22,62% EELV 14,56% PS 7,80%, LFI 6,97%, LR 6,94%, G.S 3,58%

27/05/19 : Résultats complets Charente (16) : RN 25,56%, LREM 21,48%, EELV 12,23%, LFI 7,61%, LR 7,17%, PS 6,56%, DBLF 3,61%, G.S 3,54%

27/05/19 : Niort (79) : LREM : 26,28%, EELV : 18,34%, RN : 12,85%, PS-PP : 9,68%, LFI : 6,95%, LR : 6,16 %, G.S : 4,47%. Taux de participation : 49,20%.

27/05/19 : Deux-Sèvres, résultats départementaux définitifs : LREM : 23,62%, RN 20,64%, EELV : 14,09%, LR : 7,52%, PS-PP : 7,04%, LFI 6,16%, G.S : 3,63%. Taux de participation : 48,99%.

27/05/19 : Résultats Lot-et-Garonne : RN : 29,47 %, LREM : 19,17 %, EELV : 10,30 %, LR : 7,38 %, LFI : 6,70 %, PS : 6,11 %, , DBLF : 4,46 %, GS : 3,03 %, PC : 2,56, UDI : 2,39 %. Taux de participation : 50,20 %. Taux de participation : 55 %.

27/05/19 : Résultats complets Pau : LREM 27,39%, EELV 15,69%, RN 14,94%, PS 9,96%, LR 7,40%, LFI 6,35%, G.S 4%

27/05/19 : Charente-Maritime : résultats départementaux définitifs : RN 25,26%, LREM 22,60%, EELV 13%, RN 7,68%, LFI 6,60%

27/05/19 : La Rochelle : LREM 27,13%, EELV 18,79%, RN 14,38%, LFI : 7,55%

27/05/19 : Gaëtan Malange, maire LR de St Barthélémy d'Agenais "Crise des partis, enjeu écologique dont LR doit s’emparer, absence de ligne claire sur l’Europe, divisions internes... ce soir, la droite doit sérieusement s’interroger... Partons des territoires !"

27/05/19 : Landes résultats complets: LREM 22,95%, RN 21,29%, EELV 10,80%, PS 10,47%, LR 6,95%, LFI 6,88%, GS 4,23%

26/05/19 : Résultats complets Creuse (23) : RN 24,37%, LREM 18,28%, EELV 9,82%, LR 9,68%, LFI 8,89%, PS 6,97%, G.S 4,21%

26/05/19 : Résultats Tulle (19) : dans la ville de François Hollande, les résultats font office d'exception à la règle. RN : 18,5% ; LEREM : 18,4% ; PS : 14,2% ; EELV : 11,8% ; LFI : 7,7% ; LR : 7,4% ; PCF : 6,3% ; autres listes : 15,7%.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 27/05/19 | Réaction Sophie Borderie psdte PS du CD47

    Lire

    "En Lot-et-Garonne, les résultats enregistrés sont conformes aux résultats nationaux avec néanmoins une accentuation du vote d’extrême droite, comme cela était malheureusement déjà le cas en 2014. Localement, il est plus que jamais nécessaire de poursuivre notre combat pour la ruralité et pour l’équité territoriale. Bien souvent, celles et ceux qui subissent des injustices et vivent un sentiment de relégation trouvent refuge dans le vote extrême. Acteurs de la vie publique, nous avons tous un rôle à jouer dans ce combat. J’y prendrai toute ma part."

  • 24/05/19 | Coup froid sur le Festival "Biarritz en été"

    Lire

    Le maire, Michel Veunac, a appris avec stupéfaction -et une certaine colère- l’annulation de ce festival par ses organisateurs. Festival d'envergure faisant partie des nouveaux temps forts de l’été. Les organisateurs évoquent des raisons d’ordre financier pour justifier l'annulation soudaine de cette deuxième édition qui leur avait confiée. La Ville de Biarritz a donc décidé de réinscrire deux soirées supplémentaires des Jeudis de l’Océan en juillet et elle organisera un grand concert gratuit le 10 juillet à la Côte des Basques, en collaboration avec l'Atabal.

  • 24/05/19 | Le comblement du passage souterrain de la gare de Marmande sous tension!

    Lire

    Le 23 avril dernier, le passage souterrain permettant la liaison entre les quais de la gare de Marmande a été comblé de béton. Val de Garonne Agglomération et la Ville de Marmande sont vivement opposés à ces travaux effectués par SNCF Réseau sans aucune concertation préalable. Les deux collectivités ont interpellé la direction de SNCF Réseau pour qu’une réunion soit organisée et l’ont informée qu’elles répondraient défavorablement à tout appel de fonds dans l’attente de cette réunion.

  • 24/05/19 | Un patron périgourdin adopte une méthode originale pour recruter

    Lire

    Après l'échec de ses petites annonces à Pôle-Emploi et sur site internet LeBoncoin, Geoffroy Saguet, le patron de l'entreprise Horizons bois à Savignac les églises, en Dordogne, a posé un panneau sur la façade de son entreprise de charpente-menuiserie, pour attirer les candidats. Il recrute des ouvriers qualifiés, charpentiers et menuisiers, un couvreur, un chef d'équipe et un ingénieur, soit 10 postes au total. Il a reçu une trentaine de Curriculum Vitae en dix jours.

  • 24/05/19 | Elections européennes : La Rochelle favorise l'accès aux handicapés

    Lire

    Depuis mars 2019, les personnes majeures sous tutelle sont pour la première fois autorisées à voter. Depuis, la Ville de La Rochelle s’est associée à l’Association pour adultes et jeunes handicapés (APAJH) pour leur favoriser l'accès à ce premier scrutin du 26 mai. Des membres de l’Association Valentin Haüy et du Relais handicap de l’Université de la Rochelle seront présents avec une grille d’observation pour faire le point sur les aménagements en place et les évolutions possibles.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Aqui.fr au salon régional de l’Agriculture – Nouvelle Aquitaine

Les spéciaux d'Aqui


Aqui.fr au salon régional de l’Agriculture – Nouvelle Aquitaine

« Pour s’installer, faut pas lâcher ! » Benjamin Rode jeune agriculteur nouvellement installé

15/05/2019 | Benjamin Rode s’est installé en mars dernier au sein du GAEC L’Unité Verte, situé à Gavaudun en Lot-et-Garonne…

Benjamin Rode

Du 1er au 11 juin prochain, le Parc des Expositions de Bordeaux accueille le salon de l’agriculture Nouvelle-Aquitaine. Dans ce cadre-là, le vendredi 7 juin, la Chambre d’agriculture de Nouvelle-Aquitaine en partenariat avec Aqui.fr organise une Journée Transmission-Installation. A ce titre, des agriculteurs viendront témoigner de leur expérience. Parmi les nouveaux installés en Nouvelle-Aquitaine figure Benjamin Rode, 22 ans, éleveur et producteur en grandes cultures au sein du GAEC L’Unité Verte en cogérance avec Adrien Teyssedou à Gavaudun en Lot-et-Garonne… Rencontre…

Tout petit déjà, Benjamin Rode savait qu’il deviendrait éleveur. « A la maison, j’ai grandi avec les vaches mon père étant propriétaire d’un troupeau à Blanquefort-sur-Briolance ». Logiquement donc à l’adolescence, il suit un enseignement au lycée agricole de Sainte-Livrade-sur-Lot. Son CAP en poche, il continue vers un BAC Pro. Durant ces cinq années, il réalise son apprentissage au sein de l’EARL La Garenne au lieu-dit « La Grange » à Gavaudun auprès d’Adrien Teyssedou. Et c’est en 2ème année de Bac Pro que ce dernier lui propose de s’installer avec lui en GAEC. « C’est vrai que je me voyais bien m’installer en élevage, mais plutôt seul. En fin de compte, c’est pas mal d’être à deux, le travail est moins fatigant, nous pouvons nous relayer et, ainsi, profiter un peu de nos week-ends et de nos congés », avoue le jeune éleveur.

La motivation, la clé pour s’installer
Afin d’accueillir Benjamin Rode, l’EARL La Garenne s’est transformée en GAEC forte d’un capital de 131 100 €. Par l’assemblée générale du 28 février dernier, les associés de l'EARL La Garenne ont décidé à l'unanimité l'agrément et la nomination en qualité de cogérant de Benjamin Rode, la modification de la dénomination sociale de la société devenue L’Unité Verte puis la transformation de l'EARL en GAEC, dotée donc de nouveaux statuts à compter du 1er mars. C’est ainsi qu’Adrien Teyssedou et Benjamin Rode ont été nommés cogérants pour une durée non limitée.
Mais avant d’épouser cette fonction, Benjamin Rode a dû se former. « C’est vrai qu’il faut s’accrocher car il y a beaucoup de papiers à faire et à remplir. Pour s’installer faut pas lâcher ! Mais quand la motivation est là, le reste suit naturellement ! » Ce dernier a ainsi suivi une formation de deux jours et demi au sein de la Chambre d’agriculture de Lot-et-Garonne en novembre. Une formation qualifiée de « pertinente » par ce néo-installé car « des acteurs comme le Crédit agricole et la SAFER sont présents afin de nous aiguiller sur les démarches à entreprendre. Egalement, j’ai pu échanger avec d’autres agriculteurs ce qui permet d’enrichir les réflexions sur sa propre installation ».

Vers un agrandissement de l’exploitation
Au sein du GAEC L’Unité Verte, les deux agriculteurs élèvent donc cent mères Blondes d’Aquitaine, et commercialisent différentes catégories de viandes : du broutard au veau rosé, en passant par le veau sous la mère, la génisse et la vache de réforme. Des produits vendus par exemple pour les veaux rosés en Intermarché et pour les vaches de réforme auprès d’un boucher local chez qui « nous pouvons mieux maîtriser nos prix, car avec les coopératives c’est plus compliqué ! » Mais ils cultivent également du blé, du maïs, du tournesol et du soja sur 170 hectares de SAU situés sur des terres de Salles, Monségur et Gavaudun. Un atelier fruits et légumes est également érigé avec notamment la production de melons l’été. Aujourd’hui, Benjamin Rode se dit épanoui même s’il n’exclut pas de s’agrandir un jour. « L’intervention de la SAFER lors de ma formation à la Chambre fut très intéressante dans ce sens-là car elle nous a parlé de foncier et des possibilités d’acquisition ». A l’heure actuelle, ce dernier n’a pas trouvé de terre mais compte bien en acquérir. A l’heure où nombre de ses homologues éleveurs mettent la clé sous la porte, lui, à 22 ans, croit en l’avenir. Optimiste, malgré la concurrence étrangère, il croit en « la clientèle française [qui] prend de plus en plus conscience de l’importance de la qualité du produit. »

Sybille Rousseau
Sybille Rousseau

Crédit Photo : BR

Partager sur Facebook
Vu par vous
5680
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -