Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/11/18 : La Rochelle : nouveaux blocages ce matin devant le site pétrolier de La Pallice, où les forces de l'ordre sont intervenues pour dégager l'accès et la route. Un automobiliste ayant forcé le barrage de police a été interpellé.

20/11/18 : En Dordogne, le trafic était encore perturbé ce mardi par les gilets jaunes, notamment dans l'agglomération de Bergerac, avec de nombreux poids-lourds bloqués et stationnés le long des routes. De nombreux blocages et barrages filtrants sont attendus.

20/11/18 : Les installations de péage automatique ont été incendiées à Virsac en Gironde sur l'autoroute A 10 par des gilets jaunes dans la nuit de lundi à mardi.

20/11/18 : Grand Poitiers organise le mercredi 21 novembre à 18h au centre socio-culturel des Trois Cités une réunion publique d'échanges sur le Projet de territoire de Grand Poitiers.

19/11/18 : Gironde: le préfet de Gironde et Nouvelle-Aquitaine annonçait la réouverture du Pont d'Aquitaine dans les deux sens de circulation à 19h15

19/11/18 : Charente-Maritime : grosse mobilisation des gilets jaunes encore aujourd'hui, avec des barrages filtrants renouvelés à La Rochelle, Royan et Saintes aux entrées et en sorties de villes.

19/11/18 : Le Château Smith Haut Lafitte a été sacré International Best Of Wine Tourism 2019 à Adélaïde (Australie). Sur 393 candidats au plan mondial, seuls 10 ont reçu ce trophée venant récompenser les propriétés les plus remarquables en matière d’œnotourisme

19/11/18 : Dordogne : lundi après midi, ils subsistaient encore une dizaine de points rassemblement organisés par les Gilets jaunes : à Thiviers, Mussidan, Montpon, Sarlat, Terrasson, Port de Couze, Eymet, St Laurent s/Manoire, Bergerac, Chancelade et Trélissac.

19/11/18 : Charente-Maritime : les communes de Marennes et de Hiers-Brouage, près de l'île d'Oléron, s'apprêtent à fusionner. Une charte commune a été adoptée par les élus lors du dernier conseil municipal du 15 novembre au soir.

19/11/18 : Charente-Maritime : Ce lundi matin, des manifestants bloquaient les accès sur la voie publique aux dépôts pétroliers de La Pallice à La Rochelle. Les forces de sécurité sont intervenues afin de rétablir la libre circulation - opération sans incident.

19/11/18 : Une subvention de 50 000 euros a été votée en faveur de l’association « SOS Méditerranée » lors de la commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine qui s’est tenue le vendredi 16 novembre à Bordeaux.

17/11/18 : Lors de l'ouverture des Rencontres littéraires "les Idées mènent le monde" à Pau, François Bayrou a annoncé le désistement du penseur Edgar Morin, pour des raisons de santé. Il devait initialement intervenir ce 17 novembre dans la matinée.

- Publicité -
S’abonner ici !
< proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 20/11/18 | La Rochelle : de nouveaux blocages à La Pallice

    Lire

    La police et la gendarmerie sont intervenues ce matin à la demande du préfet pour assurer la fluidité de la circulation aux abords des dépôts pétroliers de La Pallice à La Rochelle, et pour libérer les accès à la rocade à Saintes, de nouveau bloquée. Selon un communiqué de la préfecture, "un automobiliste ayant forcé un barrage de police a été interpellé pour mise en danger de la vie d'autrui et violence sur agent de la force publique".

  • 20/11/18 | Gilets jaunes : quatrième jour en Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    Dans le Lot-et-Garonne, plusieurs gilets jaunes, accompagnés de transporteurs et d'agriculteurs, bloquaient ce matin le péage de Samazan (A62 sortie 5) et laissaient passer les voitures. Un barrage filtrant était mis en place à Marmande sur le rond-point d'un centre commercial en direction de Bordeaux. La Charente Maritime a subi des embouteillages (nationale 11 de Beaulieu au pont de l'île de Ré). A Pau, 150 camions de forains et des gilets jaunes ont prévu d'organiser une opération escargot sur l'A64. Barrage filtrant à Langon

  • 20/11/18 | Gilets jaunes : la Gironde toujours perturbée

    Lire

    Plusieurs postes automates du péage de Virsac ont été brûlés dans la nuit de lundi à mardi par les gilets jaunes. Au nord de Bordeaux, un blocage subsiste toujours sur la RN10 au niveau de Saint-André de Cubzac. Au sud, la police a levé le blocage de l'A63 (au niveau de Marcheprime dans le sens Bayonne-Bordeaux), mais les itinéraires bis étaient toujours saturés ce matin. Sur l'A62, un barrage filtrant bloque toujours les camions au niveau de Langon. A 10h, la sortie 35 de l'A10 était fermée dans les deux sens de circulation.

  • 20/11/18 | La carte jeune s'exporte

    Lire

    Douze communes de la métropole (Ambarès-et-Lagrave, Ambès, Artigues-près-Bordeaux, Bordeaux, Bouliac, Gradignan, Le Bouscat, Le Taillan-Médoc, Saint-Aubin-de-Médoc, Saint-Louis-de-Montferrand, Saint-Médard-en-Jalles et Talence) ont annoncé leur intention de proposer dans chacune de leurs communes la mise en place d'une carte jeune accessible à tous les résidents de moins de 26 ans, prévue pour mars 2019. A Bordeaux, le dispositif a été lancé il y a cinq ans et profite à plus de 25 000 jeunes, leur permettant de bénéficier de différentes réductions dans des lieux culturels.

  • 20/11/18 | Le département de la Gironde conserve sa note AA-

    Lire

    Dans sa notation annuelle, Standard & Poor's évalue la stratégie financière départementale comme « transparente, claire, efficace et prudente ». Et la possible reprise financière sur les recettes de fonctionnement à partir de 2019, liée au dépassement probable du niveau maximal annuel des dépenses de fonctionnement fixé par l'Etat (dans un contexte de non contractualisation) n'inquiète pas outre mesure l'agence de notation qui considère que « le Département sera en mesure d’absorber ces impacts budgétaires négatifs et qu’il continuera de présenter de bons indicateurs d’endettement ainsi qu’une situation de liquidité favorable »

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Aqui! au salon international du MCO Aéronautique & de Défense

Les spéciaux d'Aqui


Aqui! au salon international du MCO Aéronautique & de Défense

Première édition des Etats Généraux de l'Innovation

14/05/2015 | Ce 12 mai 2015 se tenait sous le Hall 3 du Salon de l'Agriculture un rendez-vous immanquable pour tous les curieux des technologies agricoles : les États Généraux de l'Innovation.

Emmanuel Labriffe, Denis Vicentini et Eric Juncker, les trois vainqueurs du concours ''Innovations pour l'Agriculture'' aux côtés de Jean-Pierre Raynaud et Dominique Graciet

Manifestation inédite pour cette 44ème édition du Salon de l'Agriculture, les États Généraux de l'Innovation souhaitaient, en première intention, faire le point sur l'innovation en agriculture au travers de la vision d'un ensemble d'acteurs aquitains du secteur. Afin de valoriser les idées innovantes au service de l'amont agricole, les remises de prix des « Concours de l'Innovation Agrinove » et de la « Fondation pour une Agriculture Durable en Aquitaine » étaient aussi au programme de la matinée de ce 12 mai. Retour sur cette manifestation riche en contenu.

L'innovation en marche se fait discrèteDominique Graciet, Président de la Chambre Régionale et du Salon de l'Agriculture Aquitaine, accompagné par Jean-Pierre Raynaud, Vice Président du Conseil Régional, chargé de l'Agriculture, a ouvert ces premiers États Généraux de l'Innovation. Après avoir salué la réussite des missions conduites par la Chambre d'Agriculture, avec l'aval de la DRAAF Aquitaine et du FEDER, ce dernier a cependant regretté  leur absence de visibilité : « Nous sommes partout mais on ne nous voit pas » a t-il déploré. Un manque de lisibilité qui peut sûrement expliquer l'organisation de cette manifestation, et le souhait de Dominique Graciet de placer l'innovation au cœur de son Salon.

La collaboration plutôt que la concurrenceSi la charrue à bœuf est, pour beaucoup d'entre nous, définitivement passée de mode, l'ampleur des changements apportés par l'innovation agricole pourrait être, elle, plus difficile à concevoir. C'est sûrement pour cette raison que Gilbert Grenier, Professeur d’Automatique et Génie des Équipements à Bordeaux Sciences Agro, a tenu à introduire ces États Généraux par un panorama historique de l'innovation en agriculture. Que de chemin parcouru ! En 2015, l'heure est aux engins ultra-sophistiqués et autonomes permettant une productivité sans précédent, à l'emploi courant des Techniques de l'Information et de la Communication (TIC) de pointe, à l'utilisation d'énergies renouvelables et … à la solidarité !

On ne présente plus le Cluster Machinisme de Patrick Lezer. Basée à Nérac depuis 1983, l'association d'une vingtaine de membres prend part au développement économique du pôle d'excellence Agrinove en anticipant les besoins des filières agricoles. Échanges d'idées, projets collaboratifs et partenariats inter-clusters feront assurément parti des clefs de réussite de l'agriculture du futur. Dans cette même idée, Richard Finot a défendu les mérites des CUMA, ces Coopératives d'Utilisation de Matériel Agricole dans lesquelles les agriculteurs mutualisent leurs ressources afin d'acquérir du matériel. Selon lui, il est clair que l'intelligence collective favorise le terreau de l'innovation.

Erick LEBRUN, Responsable marketing et Communication de AIRINOV

« Si l'on anticipe pas dans un monde ouvert, on recule »En quelques mots, le Président du Conseil Régional d'Aquitaine a par la suite décrit la ligne de conduite à adopter par les producteurs. Pour Alain Rousset, l'innovation agricole, source de progrès et d'anticipation sur l'avenir, n'est pas un choix mais une nécessité absolue dans un monde ouvert et globalisé : « Toute situation figée entraîne des difficultés plus grandes encore. Nous ne pouvons pas ignorer les enjeux de l'exportation, les défis générés par le réchauffement climatique, et l'exigence accrue des consommateurs sur le plan sanitaire ou qualitatif en matière d'alimentation » a t-il déclaré.

Alain Rousset a rappelé par ailleurs les efforts entrepris en faveur de l'innovation par le Conseil Régional en collaboration avec la Chambre d'Agriculture et les organisations professionnelles, à commencer par l'établissement d'accompagnements auprès des exploitations nécessitantes, et par l'introduction d'une charte universitaire d'excellence sur le cycle des produits. Résolu à ouvrir de nouvelles perspectives de recherche technologique, celui-ci songe dores et déjà à l'ouverture d'un « site d'intelligence économique » sur le campus bordelais, chargé de soutenir les start-up agraires locales et de promouvoir de nouveaux modèles agricoles plus soucieux de l'environnement.

Si elle favorise la compétitivité, l'innovation ne doit pas pour autant se penser individuellement. C'est ce qu'a affirmé ce « vrai fan » de l'innovation en en appelant lui aussi à la solidarité et à l'entraide entre les acteurs agricoles aquitains, tout en vantant les mérites de l'économie circulaire. « Cet état d'esprit me remonte le moral » a conclu Alain Rousset.

Plus économe, plus autonome, plus efficace : le(s) visage(s) de l'agriculture de demainPour illustrer concrètement les progrès régionaux réalisés en terme d'innovation agricole, les organisateurs ont convié plusieurs constructeurs aquitains à venir exposer leurs inventions au public, toutes plus ingénieuses les unes que les autres.

Difficile de ne pas remarquer Erick Lebrun d'AIRINOV et son drone parmi les participants de ces États Généraux ! L'Agridrone est capable de distinguer et de cartographier différentes teintes de couleurs. Ainsi, en fonction des informations récoltées lors de son survol au dessus de parcelles exploitées, l'appareil est capable de fournir des préconisations spatialisées à l'agriculteur.

 

De son côté, Dominique Souslikoff a fait le choix de rester les pieds au sol en produisant un porte outil autonome, ainsi qu'un composteur automatisé de sarments viticoles, le Vignalex. A Bidart, l'école d'ingénieur ESTIA et la société Aquila Technologies ont uni leurs forces pour proposer la balise E-Pasto, un système de géolocalisation pour le bétail. En cas de sortie de zone de l'animal, une alerte est envoyée à son propriétaire. A terme, cette innovation autorisera peut-être les éleveurs à s'affranchir des clôtures. Enfin, Patrick Lezer et le constructeur RAZOl ont présenté aux participants l'Agrogéovisio, une bineuse intelligente équipée d'un GPS et de la technologie ''Visionic'', autorisant un travail centimétrique.

Le meilleur de l'innovation agraire réuni sous le Hall 3 du SalonQuel meilleur endroit que les États Généraux pour récompenser les projets et réalisations innovantes de nos agriculteurs ?

Un jury professionnel a ainsi délivré trois prix d'une valeur respective de 5 000 euros, 10 000 euros et 15 000 euros aux gagnants du Concours National Agrinove « Innovations pour l'Agriculture ». C'est également lors de ce rendez-vous que la « Fondation pour une Agriculture Durable en Aquitaine » a récompensé ses lauréats qui, par leurs initiatives et leurs pratiques innovantes, ont concouru au développement d'une agriculture durable dans le cadre de l'appel à projet « Cap sur l'Agriculture Durable 2015 ». Enfin, les meilleurs projets tenus par les étudiants de Bordeaux Sciences Agro engagés dans un dispositif de formation d’ingénieur agricole par la voie de l’apprentissage, ont été plébiscités et exposés par la Fédération. Une manière de ne pas négliger ceux qui, demain, feront maturer les innovations d'aujourd'hui …

Lire aussi: Bruno Millet président d'Uniagro: Big Brother n'est pas loin

Nicolas Leboeuf
Nicolas Leboeuf

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
6448
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -