Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

20/02/18 : Pont d'Aquitaine fermé et la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4 (Bordeaux – Labarde), les nuits du mercredi 21 février à 21h00 au jeudi 22 à 6h00 et du 22 à 21h00 au 23 février 6h00

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/02/18 | Du mouvement au sein de la Gauche régionale

    Lire

    Des élus du conseil régional ayant quitté le groupe (et le parti) socialiste en début d'année (dont son ex-président Stéphane Delpeyrat-Vincent) un nouveau groupe annonce sa création au sein de l'assemblée régionale : le « Groupe Génération.s », issu du mouvement de Benoît Hamon. Créer par Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat-Vincent, Mathieu Bergé et William Jacquillard, il ambitionne "d'alimenter la Gauche d’idées nouvelles en adéquation avec les valeurs que nous avons toujours portées, notamment au sein de l’assemblée régionale, dans la perspective de la voir gagner les prochaines élections régionales de 2021"

  • 20/02/18 | Logement : la flambée bordelaise confirmée

    Lire

    Le nouveau baromètre des prix moyens de l'immobilier dans les villes de plus de 100 000 habitants est riche en enseignements. On y apprend, sans grande surprise, que Bordeaux figure dans le top 3 des dix villes les plus chères de France : 266 124 euros en moyenne (juste derrière Lyon et ses 279 524 euros), soit une hausse de 13,2%. En comparaison, la ville de Toulouse se situe loin derrière en douzième position (175 609 euros). Enfin, le baromètre d'LPI-Se Loger affirme que le prix moyen d'un logement dépasse les 200 000 euros dans sept villes (sur 34) de plus de 100 000 habitants.

  • 19/02/18 | Benoît Simian, député LREM du Médoc défend les petites lignes

    Lire

    Le député du Médoc qui a participé aux travaux du Conseil d’orientation des infrastructures soutient "l'ambition forte du gouvernement pour le service public ferroviaire". "Au sujet des « petites lignes », cela "relève d’une autre démarche et de discussions avec les régions qui sont les premières concernées. Le Gouvernement respectera ses engagements pris dans les CPER pour la rénovation des petites lignes et mènera ces discussions dans le cadre de la préparation des schémas régionaux d’aménagement qui doivent être élaborés d’ici 2019. Supprimer nos petites lignes serait asphyxier nos territoires."

  • 19/02/18 | Angoulême : le trésor réouvert au public

    Lire

    Le trésor de la cathédrale Saint-Pierre d’Angoulême, protégée au titre des Monuments historiques, fermé depuis novembre suite à des actes de vandalisme, rouvre au public ce mardi 20 février. De gros travaux y ont été réalisés afin de restaurer les lieux et sécuriser le site. Le ministère de la Culture a confié la scénographie du trésor de la cathédrale à l’artiste plasticien Jean-Michel Othoniel. Pour découvrir les plus de 200 objets et sculptures liturgiques datant pour la plupart du XIXe siècle, les visites sont assurées sur réservation du mardi au dimanche par les guides de l’association Via Patrimoine.

  • 16/02/18 | Crédit Agricole d'Aquitaine: des assemblées new look

    Lire

    Le Crédit Agricole d'Aquitaine innove à l'occasion de ces assemblées de caisses locales qui se tiennent cette année du 20 février au 23 mars. A Dax le 24 février, Marmande le 3 mars, Aire sur l'Adour le 10 mars les sociétaires pourront rencontrer des associations locales, des intervenants sur le thème de l'emploi et du digital. En outre, avec le souci de "connecter les jeunes aux valeurs du sociétariat" le Crédit Agricole d'Aquitaine lance une "web-série" "Chaque voix compte" interprétée part 8 jeunes recrutés via un casting Facebook : à découvrir sur @caavalefaire

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
YOLO - Rentrée Universitaire 2017 - Grand Poitiers

Les spéciaux d'Aqui


YOLO - Rentrée Universitaire 2017 - Grand Poitiers

Première édition des Etats Généraux de l'Innovation

14/05/2015 | Ce 12 mai 2015 se tenait sous le Hall 3 du Salon de l'Agriculture un rendez-vous immanquable pour tous les curieux des technologies agricoles : les États Généraux de l'Innovation.

Emmanuel Labriffe, Denis Vicentini et Eric Juncker, les trois vainqueurs du concours ''Innovations pour l'Agriculture'' aux côtés de Jean-Pierre Raynaud et Dominique Graciet

Manifestation inédite pour cette 44ème édition du Salon de l'Agriculture, les États Généraux de l'Innovation souhaitaient, en première intention, faire le point sur l'innovation en agriculture au travers de la vision d'un ensemble d'acteurs aquitains du secteur. Afin de valoriser les idées innovantes au service de l'amont agricole, les remises de prix des « Concours de l'Innovation Agrinove » et de la « Fondation pour une Agriculture Durable en Aquitaine » étaient aussi au programme de la matinée de ce 12 mai. Retour sur cette manifestation riche en contenu.

L'innovation en marche se fait discrèteDominique Graciet, Président de la Chambre Régionale et du Salon de l'Agriculture Aquitaine, accompagné par Jean-Pierre Raynaud, Vice Président du Conseil Régional, chargé de l'Agriculture, a ouvert ces premiers États Généraux de l'Innovation. Après avoir salué la réussite des missions conduites par la Chambre d'Agriculture, avec l'aval de la DRAAF Aquitaine et du FEDER, ce dernier a cependant regretté  leur absence de visibilité : « Nous sommes partout mais on ne nous voit pas » a t-il déploré. Un manque de lisibilité qui peut sûrement expliquer l'organisation de cette manifestation, et le souhait de Dominique Graciet de placer l'innovation au cœur de son Salon.

La collaboration plutôt que la concurrenceSi la charrue à bœuf est, pour beaucoup d'entre nous, définitivement passée de mode, l'ampleur des changements apportés par l'innovation agricole pourrait être, elle, plus difficile à concevoir. C'est sûrement pour cette raison que Gilbert Grenier, Professeur d’Automatique et Génie des Équipements à Bordeaux Sciences Agro, a tenu à introduire ces États Généraux par un panorama historique de l'innovation en agriculture. Que de chemin parcouru ! En 2015, l'heure est aux engins ultra-sophistiqués et autonomes permettant une productivité sans précédent, à l'emploi courant des Techniques de l'Information et de la Communication (TIC) de pointe, à l'utilisation d'énergies renouvelables et … à la solidarité !

On ne présente plus le Cluster Machinisme de Patrick Lezer. Basée à Nérac depuis 1983, l'association d'une vingtaine de membres prend part au développement économique du pôle d'excellence Agrinove en anticipant les besoins des filières agricoles. Échanges d'idées, projets collaboratifs et partenariats inter-clusters feront assurément parti des clefs de réussite de l'agriculture du futur. Dans cette même idée, Richard Finot a défendu les mérites des CUMA, ces Coopératives d'Utilisation de Matériel Agricole dans lesquelles les agriculteurs mutualisent leurs ressources afin d'acquérir du matériel. Selon lui, il est clair que l'intelligence collective favorise le terreau de l'innovation.

Erick LEBRUN, Responsable marketing et Communication de AIRINOV

« Si l'on anticipe pas dans un monde ouvert, on recule »En quelques mots, le Président du Conseil Régional d'Aquitaine a par la suite décrit la ligne de conduite à adopter par les producteurs. Pour Alain Rousset, l'innovation agricole, source de progrès et d'anticipation sur l'avenir, n'est pas un choix mais une nécessité absolue dans un monde ouvert et globalisé : « Toute situation figée entraîne des difficultés plus grandes encore. Nous ne pouvons pas ignorer les enjeux de l'exportation, les défis générés par le réchauffement climatique, et l'exigence accrue des consommateurs sur le plan sanitaire ou qualitatif en matière d'alimentation » a t-il déclaré.

Alain Rousset a rappelé par ailleurs les efforts entrepris en faveur de l'innovation par le Conseil Régional en collaboration avec la Chambre d'Agriculture et les organisations professionnelles, à commencer par l'établissement d'accompagnements auprès des exploitations nécessitantes, et par l'introduction d'une charte universitaire d'excellence sur le cycle des produits. Résolu à ouvrir de nouvelles perspectives de recherche technologique, celui-ci songe dores et déjà à l'ouverture d'un « site d'intelligence économique » sur le campus bordelais, chargé de soutenir les start-up agraires locales et de promouvoir de nouveaux modèles agricoles plus soucieux de l'environnement.

Si elle favorise la compétitivité, l'innovation ne doit pas pour autant se penser individuellement. C'est ce qu'a affirmé ce « vrai fan » de l'innovation en en appelant lui aussi à la solidarité et à l'entraide entre les acteurs agricoles aquitains, tout en vantant les mérites de l'économie circulaire. « Cet état d'esprit me remonte le moral » a conclu Alain Rousset.

Plus économe, plus autonome, plus efficace : le(s) visage(s) de l'agriculture de demainPour illustrer concrètement les progrès régionaux réalisés en terme d'innovation agricole, les organisateurs ont convié plusieurs constructeurs aquitains à venir exposer leurs inventions au public, toutes plus ingénieuses les unes que les autres.

Difficile de ne pas remarquer Erick Lebrun d'AIRINOV et son drone parmi les participants de ces États Généraux ! L'Agridrone est capable de distinguer et de cartographier différentes teintes de couleurs. Ainsi, en fonction des informations récoltées lors de son survol au dessus de parcelles exploitées, l'appareil est capable de fournir des préconisations spatialisées à l'agriculteur.

 

De son côté, Dominique Souslikoff a fait le choix de rester les pieds au sol en produisant un porte outil autonome, ainsi qu'un composteur automatisé de sarments viticoles, le Vignalex. A Bidart, l'école d'ingénieur ESTIA et la société Aquila Technologies ont uni leurs forces pour proposer la balise E-Pasto, un système de géolocalisation pour le bétail. En cas de sortie de zone de l'animal, une alerte est envoyée à son propriétaire. A terme, cette innovation autorisera peut-être les éleveurs à s'affranchir des clôtures. Enfin, Patrick Lezer et le constructeur RAZOl ont présenté aux participants l'Agrogéovisio, une bineuse intelligente équipée d'un GPS et de la technologie ''Visionic'', autorisant un travail centimétrique.

Le meilleur de l'innovation agraire réuni sous le Hall 3 du SalonQuel meilleur endroit que les États Généraux pour récompenser les projets et réalisations innovantes de nos agriculteurs ?

Un jury professionnel a ainsi délivré trois prix d'une valeur respective de 5 000 euros, 10 000 euros et 15 000 euros aux gagnants du Concours National Agrinove « Innovations pour l'Agriculture ». C'est également lors de ce rendez-vous que la « Fondation pour une Agriculture Durable en Aquitaine » a récompensé ses lauréats qui, par leurs initiatives et leurs pratiques innovantes, ont concouru au développement d'une agriculture durable dans le cadre de l'appel à projet « Cap sur l'Agriculture Durable 2015 ». Enfin, les meilleurs projets tenus par les étudiants de Bordeaux Sciences Agro engagés dans un dispositif de formation d’ingénieur agricole par la voie de l’apprentissage, ont été plébiscités et exposés par la Fédération. Une manière de ne pas négliger ceux qui, demain, feront maturer les innovations d'aujourd'hui …

Lire aussi: Bruno Millet président d'Uniagro: Big Brother n'est pas loin

Nicolas Leboeuf
Nicolas Leboeuf

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
5430
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -