18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/10/17 | Edouard Philippe à Bordeaux

    Lire

    Edouard Philippe était en déplacement aujourd'hui à Marseille et Bordeaux où le Premier ministre a rendu visite à Alain Juppé. Entre autres politesses et admirations mutuelles ("la relève est assurée" a déclamé le maire de Bordeaux, "j'ai appris en vous regardant" lui a répondu le Premier ministre), Edouard Philippe s'est rendu à une réunion de travail à la métropole et devait faire un discours à la Convention Nationale des avocats en fin d'après-midi.

  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


YOLO - Rentrée Universitaire 2017 - Grand Poitiers

Les spéciaux d'Aqui


YOLO - Rentrée Universitaire 2017 - Grand Poitiers

Quand les agriculteurs remplacent les tracteurs par les équidés !

15/05/2015 | L'équitation de travail est une discipline ayant pour objet la préservation et le développement des compétences équestres relatives à la conduite et au tri du bétail.

Chevaux de trait bretons

Vendredi 15 mai et samedi 16, venez découvrir au Salon de l’Agriculture, dans le ring central, des démonstrations d’équitation du travail. Utilisés dans les vignes ou pour le maraichage, de plus en plus d’agriculteurs utilisent des chevaux de trait, des ânes ou encore des mulets. Les Haras Nationaux et l’école des ânes maraîchers de Villeneuve-sur-Lot, en partenariat avec l’INAM (Institut National des Ânes et Mulets) vous présentent leurs ânes et mulets de travail. Venez découvrir les techniques de travail et les nouveaux outils utilisés, grâce aux démonstrations qui auront lieu.

Plus maniables et plus économiques que les tracteurs, les ânes, les mulets ou les chevaux de trait, sont de précieux alliés pour les maraîchers. En effet, ils représentent de grandes économies pour les producteurs. Il faut débourser 5 à 6.000 euros pour un âne, en comptant le harnais et les outils, contre 10 à 15.000 pour un tracteur, carburant en sus. L’utilisation de ces animaux permet aussi, selon leurs promoteurs, de mieux respecter les cultures et l’environnement, contrairement aux tracteurs, plus polluants qui ont tendance à tasser le sol.

Vous pourrez alors découvrir les différentes mises en scène et épreuves pour cette discipline lors du Salon

L’épreuve de dressageElle sanctionne la capacité du couple à reproduire en situation d'enchaînement abstraite, des mouvements habituellement pratiqués en situation de travail. Elle permet de mettre en valeur l'aisance du couple dans les différents mouvements identifiés. C’est à dire : Le déplacement rectiligne au pas et au galop, l'arrêt sur les postérieurs à partir du galop, le reculer, les déplacements latéraux… 

L'évaluation de ce concours doit porter sur différents facteurs comme :
- Le contrôle de la mise en main dans les différents exercices
- La qualité du déplacement (cadence, régularité, franchise)
- Le respect des contrats techniques relatifs aux mouvements
- L'aisance générale du couple à l'enchaînement
- La précision

Les épreuves de maniabilitéElles comprennent une épreuve de maniabilité technique et une épreuve de maniabilité chronométrée.

Maniabilité technique :
Il s'agit d'une épreuve de dressage avec obstacles de franchissement. Les obstacles symbolisent les difficultés, susceptibles d'être rencontrées en équitation de travail (portail, pont en bois, tronc, fossé, passage dans l'eau, etc...)
Les prestations des concurrents sont évaluées et notées de la même façon que pour l'épreuve de dressage. C'est une épreuve appréciée. Les critères retenus doivent permettre une évaluation allant dans le sens de l'efficacité professionnelle.

Maniabilité chronométrée :
Il s'agit de la même épreuve mais évaluée de façon objective par l'emploi d'un chronomètre. Le but est de mettre en valeur les chevaux les plus maniables. Les parcours et les pénalités appliquées pour démolitions aux obstacles doivent être de nature à empêcher toute tentative de « passage en force » qui valoriserait la pointe de vitesse et non la maniabilité et qui serait contraire à l'esprit de la discipline.

L’épreuve de SpeedIl s'agit d'une épreuve chronométrée qui doit rendre compte des compétences professionnelles des concurrents dans le bétail.

Les contraintes de l'épreuve doivent imposer :

- Une approche du troupeau dans le calme
- L'isolement du bétail et son tri dans le respect de l'intégrité du troupeau
- Une conduite du bétail trié avec efficacité et précision
- Le travail en équipe

Julie Maillard
Julie Maillard

Crédit Photo : Julie MAILLARD

Partager sur Facebook
Vu par vous
1105
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -