Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/03/19 : Le Pont de l'île de Ré ne sera pas fermé à la circulation dans la nuit du lundi 25 au mardi 26 mars 2019 comme annoncé le 22 février dernier.

20/03/19 : Un séisme de magnitude 4,9 s'est produit ce matin peu avant 11h dans le secteur de Montendre. Il aurait été ressenti dans un rayon de 200 km, à Bordeaux et à Angoulême notamment.

20/03/19 : A Périgueux, la journée de l'audition se concrétise ce mercredi 20 mars, par le spectacle "yes ouie can", au Sans réserve à partir de 18 h 30. Cette soirée est organisée par le service de santé au travail. Gratuit dans la mesure des places disponibles.

19/03/19 : Dordogne : Ce 19 mars, l'appel à la grève des organisations syndicales CGT, FO et FSU, a été suivi par un petit millier de personnes à Périgueux qui revendiquent une hausse du SMIC, la réindexation des pensions et de retraites sur le coût de la vie.

19/03/19 : Jean-Frédéric Laurent, économiste de formation et spécialiste du transport maritime international est depuis le 13 mars dernier, le nouveau Président du Directoire du Grand Port Maritime de Bordeaux.

18/03/19 : Le préfet de Nouvelle-Aquitaine Didier Lallement est nommé préfet de police de Paris en remplacement de Michel Delpuech, après les violences sur les Champs-Élysées.

17/03/19 : Grande America : les "boues" observées par l'association Sea Shepherd hier à Hourtin en Gironde, ne sont en fait qu'un phénomène naturel de décomposions de déchets organiques bien connus des habitants, et non du mazout, relate ce matin la préfecture.

16/03/19 : Naufrage du Grande America : l'association Sea Shepherd rapporte que des plages de Gironde auraient été touchées. La préfecture maritime ne confirme pas et demande de "ne pas se fier aux photos alarmiste", et promet des prélèvements sur zone.

15/03/19 : Naufrage du Grande America : une nappe d’hydrocarbures d’une longueur de 4.5 km et d’une largeur de 500 mètres, d’aspect compact, a été observée à proximité de la zone de naufrage, à environ 175 nautiques (environ 325 km) des côtes françaises.

12/03/19 : Prévoyant une trentaine de recrutements en 2019, la Sobeval, spécialisée dans le veau de boucherie, organise un forum pour l’emploi, le 20 mars de 13 h à 17 h dans ses locaux de Boulazac (Dordogne). Un test par simulation sera proposé par Pôle emploi.

12/03/19 : En Lot-et-Garonne, la semaine prochaine, inauguration des sites multi-opérateurs d'accès à l'internet mobile à Hautefage La Tour, Massels, Thézac. Les communes de Frespech et Auradou sont également concernées par la couverture de ces nouveaux sites.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 20/03/19 | Prix Aéronautique et Espace : les sélections approchent !

    Lire

    C'est la 17° édition du Prix Aéronautique et Espace Nouvelle-Aquitaine. Ce dernier est à destination des collégiens et lycéens et tient à développer l'intérêt des jeunes vis-à-vis de cette industrie. Deux sélections sont organisées en Gironde, et pour la première fois, 20 collégiens de l'Entre-deux-Mers y participeront à Pellegrue le 21 mars prochain. Une deuxième sélection girondine est organisée le 28 mars pour les établissements bordelais. La finale aura lieu le 16 mai à Bordeaux.

  • 20/03/19 | Lot-et-Garonne : un débat sur l'Europe

    Lire

    "L'Europe sociale : rêve ou réalité"? Tel est l'objet de la conférence-débat organisée le 21 mars prochain à 18h30 dans le théâtre Comœdia à Marmande. Le maire de Marmande Daniel Benquet, Marie-Josée Fleury (responsable des affaires européennes CFDT) et Francesca Breuil, membre du réseau de conférencier TEAM Europe échangeront sur l'Europe sociale. La rencontre sera animée par Didier Delanis, Président de la Maison de l'Europe Lot-et-Garonne.

  • 20/03/19 | Escale du livre : deux lauréats dévoilés

    Lire

    Le salon du livre de Bordeaux se tiendra du 5 au 7 avril prochains. En attendant, les lauréats du Prix des lecteurs et du Prix des lecteurs Lycéens de l'Escale du Livre 2019 ont été dévoilés. Julia Kerninon, auteure de "Ma Dévotion" (ed. Rouergue), a été plébiscitée par les lecteurs de plusieurs médiathèques girondines. Les élèves de trois lycées bordelais ont récompensé "Frère d'âme" (ed. Seuil) de David Diop. Les visiteurs pourront rencontrer les deux lauréats pendant l'Escale du Livre.

  • 20/03/19 | Solidarité : St-Médard-en-Jalles engagée pour Haïti

    Lire

    La Nuit de l'eau 2019 a lieu le vendredi 22 mars à l'espace aquatique Hastignan de Saint-Médard-en-Jalles de 19h à 23h. La soirée solidaire est organisée par la Ville, l'ASSM Natation et Gymnastique et l'ASAP Subaquatique. Les bénéfices de la Nuit de l'eau 2019 seront versés à l'UNICEF au profit d'un programme d'accès à l'eau potable et à l'assainissement pour les enfants d'Haïti.

  • 20/03/19 | A Boulazac (24), une conférence sur le numérique et ses influences

    Lire

    A l’occasion de la 30e édition des Semaines d’Information sur la Santé Mentale, Le Grand Périgueux, l'hôpital, l’Union Nationale de Familles et Amis de Personnes malades et/ou Handicapées Psychiques organisent une rencontre baptisée « Le Numérique, ses influences sur notre quotidien » le 22 mars à la médiathèque de l'Agora de Boulazac à partir de 17 h. Le but est de répondre aux interrogations des parents et des adolescents sur les bienfaits et les risques potentiels du numérique dans notre quotidien.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Aqui! au salon international du MCO Aéronautique & de Défense

Les spéciaux d'Aqui


Aqui! au salon international du MCO Aéronautique & de Défense

Rencontre avec un auteur : Didier da Silva signe « L’ironie du sort » chez l’Arbre Vengeur.

21/03/2014 | Toute première séance de dédicace parisienne pour Didier da Silva qui présente à Paris un livre qui ne ressemble à aucun autre.

Didier da Silva au Salon du Livre Paris 2014

Il est là. Pull blanc rayé de bleu marine, dans les tons de la couverture de son livre « L’ironie du Sort ». Et l’ironie du sort c’est qu’il n’a pas fait exprès. De mettre un pull raccord avec son livre, pas d’écrire ce livre. Quoique. « C’est un livre qui a imposé sa forme » dit-il, tout comme s’est imposée la première image, qui devient la première phrase du livre : « une machine à écrire portable Underwood – on la repêchera quelques jours après – tombe comme une pierre dans une lagune du Jackson Park. » « Une onde de cercles concentriques se sera fatalement formée » ajoute-t-il, « rapidement de plus en plus large ». « Cercles concentriques », « fatalement », « de plus en plus large » : tout est dit. Le fil est tiré, un écheveau se déroule et la vie s’enroule, elle, sur elle-même.

« L’ironie du sort » est un livre fou né d’une vingtaine d’années de lectures, de rencontres avec le cinéma, la musique… Il est né de la passion de l’auteur pour le compositeur Erik Satie, et de quelques coïncidences : Erik Satie meurt le 1er Juillet 1925, alors que naît, le même jour donc, l’acteur américain Farley Granger qui joua dans « La corde » d’Alfred Hitchcock, tous les deux autres figures tutélaires de Didier da Silva. Et que raconte « La corde » ? Un fait divers qui se déroula à la fin de Mai 1924, lorsque deux hommes, Leopold et Loeb, assassinent le jeune Robert Francks. C’est à ce moment là que la machine à écrire portable Underwood est jetée dans une lagune. La boucle est bouclée, ou plutôt elle est le départ d’un fil conducteur dont Didier da Silva décrit les méandres et nous entraîne dans une farandole étourdissante.

Didier da Silva a mis trois mois à écrire ce livre qui, dit-il, le libère d’une certaine paranoïa somme toute bien humaine, où chacun s’arrange avec ses petites superstitions. Il a lui-même été entraîné dans cette sarabande – souvent jubilatoire avoue-t-il et ça se sent à le lire -, sorte de ronde intime avec des personnages qui ne le sont pas littéralement parlant, mais qui par la force de l’auteur le deviennent. Comme sur une bande magnétique s’enroulant sur elle-même, les images se superposent et en créent de nouvelles, dans une version géniale (et ô combien plus complexe !) d’un « trois petits chats, chapeau de paille, paillasson, somnambule…. ».  On y apprend aussi que le sort s’acharne sur tous, mais différemment sur chacun.  Et si on a parfois l’impression d’un serpent qui se mord la queue, il n’en est rien, Didier da Silva sait où il va.

Nous sommes faits de ce que nous aimons et ceux que nous aimons portent et construisent chacun une petite part de nous. Tous les personnages dont nous parle Didier da Silva, chacun à leur manière, nous parle un peu  de lui. Les destins s'enchaînent et se répondent et donnent un livre OVNI dont on salue l'auteur pour son talent: c'est de la haute voltige sans filet, avec un brin d'humour cynique qui n'est pas détestable. Une sorte de long plan séquence à la Hitchcock où "ce qui compte c'est le mouvement, cet oeil impitoyable qui ne se ferme pas."
Fascinant.

Anne Duprez
Anne Duprez

Crédit Photo : Anne DUPREZ

Partager sur Facebook
Vu par vous
1767
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
francoise Moselle | 13/05/2014

j'ai aimé ton dernier livre "l'ironie du sort" reflètes bien l'univers actuel
Continue comme cela

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -