Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

08/04/20 : Charente-Maritime : la Ville de Royan a pris un arrêté municipal ce 8 avril pour obliger le port du masque ou d'un "dispositif nasal et buccal" lors des déplacements dans l'espace public, "pour les personnes de plus de 10 ans", jusqu'au 15 avril.

08/04/20 : L’épidémie poursuit sa progression dans notre région avec 101 nouveaux cas recensés par l'ARS, ce qui porte le total à 2 539 cas confirmés depuis le début de l’épidémie (hors personnes non testées Covid-19 identifiées par la médecine de ville).

07/04/20 : Un décret de la Ville de Biarritz a interdit aux promeneurs, la station assise d’une durée de plus de deux minutes sur un banc ou sur un espace assimilable. Une disposition qui a tellement fait rire jaune et le buzz que le maire l'a annulée dans l'après-m

07/04/20 : Charente-Maritime : Le site internet de la ville de La Rochelle www.larochelle.fr a ouvert une page spéciale Entraide et solidarité dans la rubrique "Toutes les informations relatives au COVID-19" pour ceux qui veulent apporter leur aide.

07/04/20 : Suite à la demande du ministère de la Santé, le Département de Charente-Maritime s'est engagé à dépister "dans les meilleurs délais" ses 8 500 résidents et 5 000 employés d'EHPAD, en coordination avec l'ARS et le laboratoire Qualyse.

07/04/20 : Charente-Maritime : à la date du 6 avril, plus de 8 000 entreprises ont fait une demande d’activité partielle, soit près de la moitié des entreprises du département. Plus de 57 000 salariés sont concernés. 14 agents travaillent sur les dossiers.

07/04/20 : Déjà présente sur Facebook et Twitter, l’Agence Régionale de Santé ouvre sa page LInked-In afin de relayer au monde professionnel ses communiqués de presse quotidien ainsi que des informations et actualités autour de la crise sanitaire coronavirus.

06/04/20 : Coronavirus : 833 décès en France en 24 heures, 8911 morts au total, selon le ministre de la santé ce soir. Soit 65 nouveaux cas confirmés recensés en Nouvelle-Aquitaine, ce qui porte le total à 2 426 cas confirmés depuis le début de la crise.

03/04/20 : Charente-Maritime : le festival Stereoparc, qui doit se tenir du 17 au 18 juillet à Rochefort, est pour l'instant maintenu, fait savoir aujourd'hui l'organisation.

03/04/20 : Le sommet Afrique-France, prévu les 4,5 et 6 juin prochain, a été reporté à une date ultérieure. Emmanuel Macron devrait proposer "dans les jours qui viennent" une nouvelle thématique, en lien avec la situation sanitaire et économique.

03/04/20 : Charente-Maritime : les maires de l'île Oléron ont pris des arrêtés hier soir pour interdire la venue sur le territoire de vacanciers ou de résidents secondaires, renforçant les pouvoirs de gendarmeries. Les contrevenants devront faire demi-tour.

03/04/20 : Charente : la préfète a autorisé l’ouverture de 47 marchés : 17 pour l’arrondissement d’Angoulême; 12 pour l’arrondissement de Cognac; 18 pour l’arrondissement de Confolens.

- Publicité -
S’abonner ici !
< proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 10/04/20 | Obligation de port de masque : le maire de Royan (17) contraint de reculer

    Lire

    Le maire de Royan Patrick Marengo a édité un arrêté le 8 avril obligeant tous les habitants de la commune à porter un masque pour se déplacer. Mesure illégale, lui a rétorqué le préfet de la Charente-Maritime. Patrick Marengo l'a donc retiré pour éditer un nouvel arrêté "encourageant fortement" le port du masque. L'élu a également lancé un appel à contribution pour réaliser des masques artisanaux, pour compléter les 22 000 masques FFP1 commandés par la Ville. contact : santé@mairie-royan.fr.

  • 10/04/20 | L'Engie Open de tennis de Biarritz annulé

    Lire

    L'Engie Open de tennis de Biarritz, organisé par Quaterback qui était programmé entre le 13 et le 19 juillet a été annulé en raison de la pandémie de Covid19. L’annonce par les instances internationales du gel des compétitions ATP et WTA jusqu’au 13 juillet et des mesures de confinement annoncées dans l’hexagone pendant une période incertaine ne permettent pas l’organisation de ce tournoi. En collaboration avec les instances du tennis ITF et FFT, les organisateurs se projettent vers l’édition 2021 afin que ce tournoi demeure un tournoi de référence.

  • 10/04/20 | Pas de pénurie de masques selon le préfet de la Dordogne

    Lire

    Lors d'un point presse, le préfet Frédéric Périssat, a annoncé que 900.000 masques avaient été distribués aux personnels soignants et aides à domicile depuis un mois. Le préfet estime qu'il n'y a "pas de pénurie" de masques. 140.000 masques ont été récupérés dans des entreprises ou dans des collectivités. Les infirmiers et médecins libéraux du département vont d'ailleurs se voir fournir, par l'Agence Régionale de Santé, 23.000 masques en supplément ainsi que 1000 litres de gel hydroalcoolique.

  • 10/04/20 | Interbev solidaire avec les soignants et les viandes régionales

    Lire

    Durant cette période de consommation traditionnelle de viande d’agneau et de veau, Interbev N-A soutient les actions de solidarité en offrant des repas à base de viandes régionales d’agneau et de veau aux hôpitaux et EHPAD : 120 repas à base d’Agneau du Limousin IGP* et de Veau élevé sous la mère IGP* Label Rouge ont été servis au personnel du CHU de Limoges le 7/04, et 500 repas à base d’Agneau de Pauillac IGP Label Rouge le seront ce jour au personnel du CHU de Bordeau. D'autres actions sont à venir auprès des CHU de Brive et de Poitiers, des EHPAD de la Corrèze, de la Vienne et des Pyrénées-Atlantiques.

  • 10/04/20 | Près de 3000 TPE et auto entrepreneurs ont fait appel au fonds de solidarité en Dordogne

    Lire

    Mis en place le 31 mars, le fonds de solidarité de l’État destiné aux TPE (artisans, commerçants, auto entrepreneurs) a déjà concerné 2 907 entreprises en Dordogne avec une moyenne de 1 300 euros versés, a annoncé le préfet Frédéric Perissat, le 9 avril. Ce qui représente environ 1 302 euros par dossier, chiffre supérieur à la moyenne régionale. 432 entreprises ont demandé le report des charges fiscales, représentant un montant de 7,1 millions d’€ et 3900 entreprises sont en activité partielle.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Municipales 15 et 22 mars

Les spéciaux d'Aqui


Municipales 15 et 22 mars

Salon de l'Agriculture Nouvelle-Aquitaine: 40 000 m² d'échange et de découverte

27/04/2018 | C'est encore un très riche programme qui attend les visiteurs du prochain Salon de l'Agriculture de Nouvelle-Aquitaine à Bordeaux du 12 au 21 mai. Prenez date, il arrive à grand pas !

Présentation du Salon de l'Agriculture Nouvelle-Aquitaine en présence de Pontacq, le bélier mascotte de l'édition 2018

Lors de la présentation du Salon de l'Agriculture de Nouvelle-Aquitaine à la presse en début de semaine, le message de son Président Dominique Graciet était clair : « A l'occasion de ce Salon, nous demandons aux agriculteurs de prendre la parole. Parlons vrai, parlons en bien de l'agriculture dans une période où, notamment sur l'élevage, nous sommes combattus par quelques pisse-vinaigre, n'ayons pas peur des mots. L'agriculture a de la valeur dans la société, elle doit-être en phase avec les citoyens, nous avons besoin de retisser ces liens. Nous avons besoin de la société pour vivre ; les citoyens sont nos clients. Alors mettons nous à l'aise et discutons !» Une invitation aussi bien sûr à la découverte de la vitrine agricole de la grande région et à l'ouverture qui fait le thème du prochain Salon : « Parlons agriculture(s)! ».

« Le pari fait il y a 4 ans de passer en 3 ans d'un Salon d'Aquitaine à un Salon taille Nouvelle-Aquitaine était un peu osé », reconnaît Dominique Graciet, Président de la Chambre d'agriculture de Nouvelle-Aquitaine. Mais le résultat est là : le Salon de l'agriculture de Bordeaux, est désormais bel et bien représentatif de l'agriculture de la grande région dans toutes ses dimensions.
Première des forces de la Nouvelle-Aquitaine, qui ouvre chaque année l'évènement régional : la génétique bovine et ovine régionale présentées dans le cadre du Salon Aquitanima.

400 bovins, 100 ovins et 1 000 chevaux
Côté bovin, 400 animaux seront présents sous le hall 4 du Parc des Exposition du 12 au14 mai, à travers les traditionnels concours, les spectaculaires ventes aux enchères et la présentation de 9 races différentes, dont cette année, un double clin d'oeil aux rustiques races Bordelaise et Béarnaise, qui auront aussi droit à leur tour de ring, sous le regard admiratif du public.
Mais Aquitanima, c'est aussi, avec le passage à la grande région, une Journée (le 14 mai) entièrement dédiée à la filière ovine, dont la production régionale porte 25% de la production nationale ! Une centaine d'animaux seront présents, là encore pour des compétitions, des démonstrations ( de tonte notamment) et diverses présentations. 18 races seront représentées, mais il est fort à parier que le chouchou du public sera Pontacq, un imposant bélier de race Basco-béarnaise, élevé à Blanquefort par son berger transhumant Julien Sarres. Et pour cause, il est la mascotte du Salon 2018 ! U n salon Aquitanima qui au-delà de son fort capital sympathie auprès du public en raison de la présence importante des animaux, est aussi un rendez-vous intense en termes d'affaires tant nationales qu'internationales pour les professionnels...
Toujours du côté des animaux, le Salon Equitaine bat des records pour cette édition 2018 ! Du 12 au 21 mai, ce sont au total 1000 chevaux, qui viendront honorer le Salon de l'agriculture de leur présence ! L'occasion d'une représentation exhaustive de la filière que les acteurs d'ailleurs s'approprient de plus en plus. Parmi les temps forts et nouveautés 2018 : une vente anglo-arabe haut de gamme (12 mai), un concours de traction et d'attelage de chevaux de trait (18 mai), la présence des races locales telles les Pottock, Ânes des Pyrénées ou encore le Poney landais, mais aussi le retour du Horse-ball après un an d'absence (12 et 13 mai), la 2ème édition du Jumpin'Equitaine (20 et21 mai), et une forte présence des acteurs de la formation. Au programme également balades à poney et baptême de sulky.

Productions végétales, animales et mécanique agricole sur la Ferme
Des animaux (mais pas que) il y en aura aussi sur la Ferme du Salon de l'Agriculture. Située en extérieure, elle se veut la représentation XXL d'une exploitation agricole, avec différents espaces représentatifs de différentes filières. Un pôle forêt bois présentera notamment un camion d'intervention de la DFCI (Défense des Forêts Contre les Incendies), ainsi qu'une abatteuse forestière. De gros engins agricoles seront aussi à retrouver sur le ring Innov'show qui fait chaque année l'admiration du public, grâce à des démonstrations et baptêmes de conduite, toujours impressionnants pour ceux qui s'y osent ! Dans ce cadre et pour connaître les secrets et les rouages mécaniques de ces engins, les visiteurs sont invités à participer à 2 ateliers de mécaniques agricoles. Une manière aussi de sensibiliser le grand public à un secteur en forte recherche de main d'oeuvre.
Mais sur la Ferme du Salon de l'agriculture, seront aussi abordés les thématiques des fruits et légumes, de la viticulture, des grandes cultures (une moissonneuse batteuse y sera présentée), l'élevage, avec notamment un pôle lait, et de l'horticulture. Autant d'espaces qui offriront un panorama complet des productions végétales et animales de la région tout en abordant les métiers et pratiques agricoles qui y sont liés. Au total, un pôle pédagogique et animé, présent tout au long du Salon, tant pour les enfants, à travers notamment le parcours de l'enfant à destination des scolaires, que pour les adultes pouvant ainsi échanger avec des professionnels et des jeunes en formation, au sein des lycées viticoles et de Bordeaux Sciences Agro, très impliqués dans l'évènement.

Présentation culinaire du patrimoine régional
A voir, et à déguster aussi, « Le Village Gourmand » de Nouvelle-Aquitaine qui présentera chaque jour sous le hall 4  du Parc des Expositions, des animations ludiques et gourmandes. Quelque 300 m² de présentation cette fois culinaire du patrimoine régional. Au menu, un espace viande où admirer les gestes et déguster le savoir-faire des bouchers ; un espace pêche et ostréiculture, où les visiteurs sont invités à acheter leur poisson à la criée, un espace bio avec des animations et dégustations assurés par des producteurs engagés dans cette démarche, et enfin un espace dédié à la formation professionnelle, où des lycéens de l'enseignement agricoles de la région y proposeront quelques unes des productions des exploitations de leurs lycées.
Enfin à partir du 16 mai et jusqu'à la fin du Salon, viendra s'installer sous le hall 4 « Le comptoir du vin » : dégustation, jeux, et possibilité d'acheter les productions de lycées viticoles français. Sur place aussi : des ateliers autour d'accords mets vins, des plus classiques au plus originaux... incluant la dégustation d'insectes !
A partir du 16 mai, s'installera également le Marché des Producteurs de Nouvelle-Aquitaine où une quinzaine de producteurs de Dordogne, Gironde, Landes, Lot-et-Garonne, Pyrénées-Atlantiques, Charentes-Maritime et Vienne, proposeront leurs productions à la vente, à consommer sur place ou à emporter... Entre bière, armagnac, poulet, canard gras, bœuf , crêpes, ou fraises une belle carte vous y attend ! Et si vous y passez le soir de la nocturne, (vendredi 18 mai), une belle fête vous y attend.

Autant d'animations grand public complétées par une large palette de rendez-vous à vocation plus professionnelle que sont, outre les Aquitanima Tours en amont du Salon, les traditionnelles Assises de l'Origine, les Etats-Généraux de l'Innovation, la Conférence Permanente de l'Agriculture en Nouvelle-Aquitaine, ou encore le Carrefour de l'Innovation. Mais figurent aussi de nouveaux évènements au programme tels que le Colloque Agro-machinisme en Nouvelle-Aquitaine ou la Journée Installation-Transmission (le 18 mai) co-organisée par le Salon de l'Agriculture et Aqui.fr.

Solène Méric
Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4267
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 12 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -