Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

11/08/20 : Charente-Maritime : 2000, c'est le nombre de bottes de paille qui vont être disposées un peu partout dans le département sur le trajet du Tour de France. Une quarantaine d'agents de la collectivité sont déployés sur l'opération à partir d'aujourd'hui

11/08/20 : La ministre de l'Ecologie et de la transition écologique Barbara Pompili se rendra à Anglet, suite à l'incendie de la Forêt de Chiberta ce mercredi. Auparavant elle sera passée à Biarritz pour évoquer le ramassage des plastiques dans l'océan.

07/08/20 : Suite au décret du 30 juillet dernier, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans l'espace public dans les communes de Bidart, Espelette, Guéthary et Saint-Jean-Pied-de-Port.

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 12/08/20 | Le ministère de l’Agriculture renforce son soutien aux agriculteurs face à la sécheresse

    Lire

    Face à l’épisode de sécheresse en cours, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Julien Denormandie, autorise le report de la date limite d’implantation des cultures dérobées valorisées comme surface d'intérêt écologique (SIE) dans certains départements affectés (en Nouvelle-Aquitaine : Creuse, Vienne et Haute-Vienne). Cette mesure vient compléter celles déjà prises ces derniers jours pour soutenir les agriculteurs dans cette période difficile.

  • 12/08/20 | Charente-Maritime : fort risque d'incendies et départs de feux

    Lire

    Au vu de la sécheresse importante que connaît le territoire, la préfecture 17 a placé vendredi le département au niveau « Risque très sévère » du plan de vigilance Feux de forêt. La Charente-Maritime a connu plusieurs incendies ou départs de feu depuis le début de l'été, vers Royan, sur Oléron et ce week-end dans le sud du département, à la limite de la Gironde, où 4 hectares de pinèdes sont parties en fumées. Pour rappel, il est interdit de fumer et de faire des feux en proximité de forêt.

  • 12/08/20 | Charente-Maritime : la préfecture limite le remplissage des mares de tonnes

    Lire

    Pour cause de sécheresse, la préfecture interdit à partir du 11 août le remplissage et la remise à niveau des mares de tonne à destination de la chasse de nuit au gibier d’eau sur les bassins de la Curé-Sèvre Niortaise, des marais de Rochefort et du Bord de Gironde Nord. Il est limité à une surface inférieure à 1 hectare sur les bassins du Mignon, du fleuve Charente, de la Boutonne et affluents, Antenne et Rouzille, la Seudre, la Seugne, le marais Bord de Gironde Sud, lary-Palais et Dronne Aval.

  • 11/08/20 | Un atelier vélo mobile est lancé à Royan

    Lire

    Le 2nd schéma cyclable a été adopté par la Communauté d’Agglomération Royan Atlantique le 24 janvier dernier. Dans ce cadre, Royan Atlantique vient de lancer un atelier vélo mobile destiné à promouvoir la pratique cyclable sur l’ensemble du territoire. Jusqu’au 23 août, cet atelier accueille les cyclistes sur le parking de la Bouverie dans la forêt de la Coubre. Dès la rentrée, les animations et les tournées de cet atelier seront annoncés sur la page Facebook « Mobilité Royan Atlantique ».

  • 11/08/20 | Les inscriptions pour la Remontée de la Seudre sont ouvertes

    Lire

    Depuis 1996, la Communauté d’Agglomération de Royan Atlantique organise la Remontée de la Seudre qui attire chaque fin de saison plus de 2000 personnes à pied, à vélo, en cheval ou en kayak. Cette année, les deux jours d’activités sportives en pleine nature associées aux dégustations de produits régionaux auront lieu les 5 et 6 septembre. Dès le 12 août et jusqu’au 3 septembre, les participants peuvent s'inscrire sur le site de l'Office du Tourisme

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Elections municipales 2nd tour

Les spéciaux d'Aqui


Elections municipales 2nd tour

Salon de l’Agriculture Nouvelle-Aquitaine : une Divine année 2019 !

23/05/2019 | La mascotte et les nouveautés de cette édition 2019 du Salon ont été dévoilées, ce mardi 21 mai. Divine, jument de trait bretonne, occupera le haut de l'affiche.

Dominique Graciet, Bruno Millet et Jean-Pierre Raynaud ont présenté Divine.

La mascotte de l’édition 2019 du Salon de l’Agriculture Nouvelle-Aquitaine vient d’être dévoilée, ce mardi 21 mai. Il s’agit de Divine, une belle jument de trait bretonne âgée de 6 ans et qui pèse 800 kilogrammes. Lors de cette conférence de presse, Dominique Graciet, Président du Salon de l'Agriculture Nouvelle-Aquitaine, Jean-Pierre Raynaud, vice-président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine chargé de l'agriculture et Bruno Millet, Commissaire général du Salon, ont aussi présenté une série d’innovations pour l’événement qui se tiendra du 1er au 10 juin, au Parc des Expositions de Bordeaux Lac.

« C’est une jument qui a l’air très sympa », a remarqué Dominique Graciet, président de la Chambre régionale d’agriculture de Nouvelle-Aquitaine et du Salon de l’Agriculture Nouvelle-Aquitaine, en présentant Divine, la nouvelle mascotte du Salon, ce mardi 21 mai. La belle jument de trait bretonne prend la suite de Pontacq, le bélier basco-béarnais, qui était en haut de l’affiche en 2018. Elle a été choisie pour faire écho au Japon, invité d’honneur de la 98e Foire Internationale de Bordeaux, où les courses de chevaux de trait (mais aussi leur viande...) sont très populaires.

Âgée de six ans, Divine pèse 800 kilos et vient du Groupement agricole d’exploitation en commun (GAEC) de la Chère à Mouais (44). « Elle travaillait dans la vigne avant, mais elle boite du pied, donc elle reste tranquille dans le pré aujourd’hui », explique son propriétaire, Joffrey Chachour. À 22 ans, ce dernier est installé dans les Landes, à Rivière-Saas-et-Gourby, depuis seulement un an. Il est une parfaite illustration de l’esprit du Salon qui tend à valoriser les jeunes cette année.

 

Divine et son propriétaire Joffrey Chachour

Un salon sous le signe de la jeunesse

« Nous ne nous sommes, sans doute, pas assez méfiés de la distance entre les générations », a d’ailleurs souligné Dominique Graciet. D’où le choix du thème « Agriculture Nouvelle-Aquitaine, avançons ensemble ! », en 2019. Dans le cadre d’un programme pédagogique inédit, 700 jeunes seront accueillis au cœur du salon pour leur faire découvrir les métiers de l’agriculture, « un secteur qui recrute encore », précise le président du Salon.

Une fois Divine présentée, Dominique Graciet, Jean-Pierre Raynaud et Bruno Millet, en ont aussi profité pour parler des innovations de cette édition 2019. La toute première d’entre elles étant l’AgriWeb.tv, en partenariat avec Aqui.fr, la chaîne NoA, et l’École Française de Journalisme de Bordeaux, où des interviews et des reportages seront diffusés en direct et en différé. Pour la première fois, la filière forêt, bois, papier sera présente au sein du Salon, ainsi qu’un stand chasse et pêche, et un pôle énergie renouvelable. Le marché des producteurs accueillera deux nouveaux stands : un producteur de viande limousine et un ostréiculteur. Enfin, les volailles d'ornement signeront leur grand retour.

« Nous ne sommes pas nés hors-sol, nous savons où nous habitons et nous souhaitons mettre en valeur notre région et nos produits », a assuré Dominique Graciet pour résumer l’esprit du Salon. Un événement qui sera l’occasion d’avoir une réflexion sur le changement climatique. « Nous cherchons à produire en ayant un impact moins négatif sur l’environnement », insiste Jean-Pierre Raynaud, vice-président du conseil régional chargé de l’agriculture. Plusieurs ateliers auront lieu, notamment sur une sortie de l’utilisation des pesticides. Un enjeu de taille pour la Nouvelle-Aquitaine, qui est la première région agricole d’Europe. L'agricutlure représente le premier secteur économique de la région avec 180 000 emplois qui lui sont liés.

Alix Fourcade
Alix Fourcade

Crédit Photo : Julien Privat

Partager sur Facebook
Vu par vous
3321
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 14 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -