15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

  • 15/10/17 | Les ours des Pyrénées donnent de leurs nouvelles

    Lire

    L'association Pays de l'ours- ADET se réjouit de "deux bonnes nouvelles" sur le massif pyrénéen. Tout d'abord la réapparition de Cannellito, le fils de l'ourse Cannelle tuée en 2004 par un chasseur béarnais. Alors que le plantigrade avait disparu depuis plusieurs mois, sa trace a été détectée grâce à la génétique en Bigorre et à Luchon. Par ailleurs, une quatrième portée comprenant deux oursons a été repérée sur le massif. "Ce qui porte à 7 le nombre minimum d'oursons cette année".

  • 13/10/17 | A 63: travaux de maintenance en Gironde

    Lire

    En raison de travaux de maintenance de la signalisation sur l'A63, les mesures suivantes vont être mises en œuvre : fermeture de la bretelle d’accès des aires de Lugos Est et Ouest du dimanche 15 à 22h au lundi 16 octobre 17h,la fermeture des bretelles d’accès et de sorties de l’échangeur 21 (Salles), le lundi 16 de 8h à 17h, la fermeture de la bretelle d’accès et de sortie de l’échangeur 20 (Belin-Béliet), le mardi 17 de 8h à 17h. Déviations locales prévues pour les usagers souhaitant rejoindre Salles ou Belin-Béliet depuis l'A 63 ou une entrée d'autoroute depuis Salles ou Belin-Béliet.

  • 12/10/17 | Le maire de Captieux démissionne

    Lire

    Denis Berland, maire de Captieux depuis 2015 suite à l’élection de Jean-Luc Gleyze à la présidence du Conseil Départemental de la Gironde, a présenté par courrier au préfet de la Gironde sa démission. Celui qui a été premier adjoint jusqu’en 2015 n’a pas encore indiqué les raisons de son départ.

  • 11/10/17 | Une Landaise élue Miss Aquitaine

    Lire

    C'est au Théâtre Quintaou d'Anglet ce week-end qu'a été décernée l'écharpe 2017 de Miss Aquitaine en vue de succéder à la Lot-et-Garonnaise Axelle Bonnemaison. Le jury -avec l'aide du public- a désigné la Landaise Cassandra Jullia, 18 ans, du Comité Béarn-Landes ,domiciliée à Orthevielle. Étudiante en BTS esthétique, option management à Mont-de-Marsan. Elle qui représentera l'Aquitaine au concours Miss France de décembre. Pour la petite histoire, le Poitou-Charentes a son propre comité de miss régional.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


YOLO - Rentrée Universitaire 2017 - Grand Poitiers

Les spéciaux d'Aqui


YOLO - Rentrée Universitaire 2017 - Grand Poitiers

Un forum associatif et culturel : les étudiants découvrent les acteurs de la ville et du campus de Poitiers

28/09/2017 | Une soixantaine de stands est dressée sur le parvis de la Maison des Etudiants de Poitiers. L'occasion de découvrir les acteurs de la ville et du campus de Poitiers.

Une soixantaine de stands était proposée lors de ce forum associatif et culturel.

Des bruits de tam-tam de Tentou Percussions (une association de chants et de percussions mandingues, groupes ethniques d'Afrique de l'Ouest) résonnent sur le parvis de la Maison des Étudiants de Poitiers. Les étudiants sont venus découvrir les associations, partenaires et services qu'ils peuvent rencontrer à Poitiers lors d'un forum associatif et culturel organisé par l'université de Poitiers dans le cadre de Yolo, le mois d'accueil des étudiants. Visite de ces stands et découverte de certaines associations poitevines.

L'université de Poitiers a organisé entre midi et deux heures un forum associatif et culturel ce jeudi 28 septembre. L'occasion pour les étudiants de profiter de la pause déjeuner pour découvrir les associations et les services proposés sur la ville de Poitiers et ses environs. Ce forum forme un petit village composé par une soixantaine de stands. « L'objectif est d'atteindre les étudiants, de leur présenter les structures présentes à la fois sur le campus mais aussi dans la ville », confie Emilie Poquellin, chargée de la vie étudiante à l'université de Poitiers. 

Ce forum attire quelques étudiants qui n'en ont pas forcément entendu parler. « Nous sommes venues là pour déjeuner. Il y a des transats, c'est sympa et surtout on découvre des associations» lâche cette étudiante entourée de ses copines. En poursuivant le tour des stands, on peut être interloqué. Sur table, quelques bouteilles d'eau en plastique. À l'intérieur, trois trombones et une paille. « Vous connaissez le fil invisible ? interroge Pierre Toutan de l'association les petits débrouillards. Regardez... ». Il tire un fil invisible et les trombones plongent instanément vers le fond de la bouteille tout en accompagnant son mouvement. Bluffant. « Vous voyez ce sont des petites choses scientifiques qui font se questionner beaucoup de monde. » Pierre Toutan fait partie de l'association les petits débrouillards formée en réseau national. Lui, visite souvent des centres de loisir, des écoles ou propose des animations de rue. « On anime des ateliers scientifiques auprès du jeune public et des adultes. » Il venait à ce forum dans un but bien précis: accueillir des bénévoles et les former à participer aux différentes animations proposées. « On peut faire de la science en s'amusant avec des objets de récupération et du quotidien. » Tels que des bouteilles, du ruban adhésif, du bicarbonate, du vinaigre... plein de petites choses qui nous familiarisent avec la science qui nous accompagne au quotidien (sans même qu'on s'en rende compte).

Jeux en série

Un peu plus loin une association de jeux de rôle, de plateau, de cartes. « Nous sommes venus pour promouvoir les jeux de société auprès des étudiants... Et faire découvrir qu'on peut s'amuser avec d'autres jeux que le Monopoly », rigole Hadrien Dominault, président de l'association de jeux la Bourse à Dés. Cette association créée en 2014 sur Poitiers compte déjà une soixantaine de membres qui se réunissent notamment à la résidence universitaire Descartes tous les lundis pour des jeux de rôle et un mardi sur deux pour des soirées jeux de société. « Nous avons même proposé de faire jouer les gens qui attendent avant de donner leur sang. Histoire qu'ils attendent plus détendus », explique-t-il. La ludothèque de l'association est riche d'une centaine de jeux. Il y en a pour tous les goûts. Parfois vous pouvez entrendre sur les ondes de Pulsar, Hadrien Dominault et certains membres de son association. « On teste des jeux en y jouant durant un quart d'heure. Cela permet aux auditeurs de se faire une propre idée sur le jeu testé. » Original comme concept.

Juste à côté, c'est un autre stand avec un autre type de jeux : les jeux vidéos. Les membres de la Gamers League se réunissent également en cité U. Une trentaine de joueurs s'affrontent en réseau. Pour Damien Jeanneau, le président de la Gamers League, c'est « l'occasion de se détendre entre amis, un week-end par mois ». Chaque « Gamer » ramène son ordinateur et joue face aux autres à différents jeux vidéos.

Il est déjà 14h30. Entre temps, la chorale de l'université à proposer quelques morceaux sur la scène installée pour le spectacle du soir. Les tam-tam de l'association de chants et de percussions mandingues, ont résonné sur le parvis de la Maison des Étudiants de Poitiers animant ce forum associatif et culturel.

Un petit tour de Circuit, en guise de clôture

À 19h30, il y a une piqûre de rappel pour ceux qui n'ont pas pu en profiter entre midi et deux. Une trentaine d'associations est là mais surtout un concert est proposé en guise de coup d'envoi du Circuit et de coup de sifflet final de Yolo. Le Circuit est une virée sonore et visuelle qui fait découvrir l'univers artistique des partenaires du dispositif de la carte culture de Poitiers. Une carte gratuite qui donne accès à des réductions, voire même de la gratuité, sur de nombreuses manifestations sur la ville de Poitiers et ses environs. Ce Circuit clôture le mois d'accueil et de bienvenue des Etudiants. « C'est un dispositif événement qui sert à promouvoir la carte culture », explique Lionel Poutaraud, chargé des actions culturelles à l'université de Poitiers. Lui s'est chargé de la programmation du premier concert en association avec le Confort Moderne et le TAP. 1 000 personnes sont attendues sous le chapiteau de la MDE. Le programme de la soirée : Gracy Hopkins, Sônge, Allta. Entre chaque artiste, un dj mixe aux platines et il y a aussi une démonstration d'une association de hip-hop. Le Circuit se poursuit jusqu'à dimanche 1er octobre. Avec au total 8 concerts, 2 films et une sortie d'atelier. La meilleure façon de clôturer Yolo, le mois d'accueil des étudiants à Poitiers.   

Julien Privat
Julien Privat

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
1553
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -