Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/06/21 : La 65ème édition du Concours de Bordeaux s’est tenue du lundi 31 mai au mercredi 9 juin. 1 084 médailles ont été attribuées sur les 3 565 vins candidats soit 30,4%: 432 médailles d’Or, 454 médailles d’Argent et 198 médailles de Bronze. + d'info

10/06/21 : Au mois de mai, 334 projets en Nouvelle-Aquitaine ont été sélectionnés pour bénéficier de fonds européens pour un montant global de 56.2 millions d'euros. Parmi eux, 231 projets sont dans le cadre des programmes européens de développement rural.

09/06/21 : Dans le cadre du Mois des fiertés, le Département de la Gironde et les partenaires associatifs proposent des actions d'information et de dépistages gratuits du Sida (résultats en 30 min) samedi 12 Juin 2021, de 11h à 18h Placette Munich.

09/06/21 : Le CHU de Bordeaux lance sa plateforme de don en ligne sur le site don.chu-bordeaux.fr. Accessible à tous (particuliers, entreprises, associations) il permet de faire un don en ligne, au profit du CHU de Bordeaux, de manière totalement sécurisée. + d'info

31/05/21 : En Dordogne, l’ex-militaire recherché par les forces de l’ordre a été arrêté ce lundi. Il est blessé par balles. Il était recherché depuis dimanche après avoir tiré sur des gendarmes appelés pour des violences familiales à Lardin-Saint-Lazare (24).

28/05/21 : Le Conseil régional indique que les inscriptions aux transports scolaires pour la rentrée 2021-2022 s'ouvrent au 1er juin. L’inscription et le paiement peuvent être directement réalisés en ligne.+ d'info

17/05/21 : L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce soir l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg).

17/05/21 : En solidarité avec les cafetiers et restaurateurs, la Ville de Pau poursuit l'effort porté l'an dernier : ils seront exonérés à 100% de la redevance sur les terrasses du 19 mai à fin juin, puis à 50% de juillet à la fin du protocole sanitaire.

10/05/21 : En soutien au secteur de la restauration, la Ville de La Rochelle a décidé de reconduire les extensions de terrasses et accorde une exonération de droits jusqu’au 30 juin avec une gratuité des extensions jusqu’au 31 décembre, à partir du 19 mai.

27/04/21 : Régionales : En Dordogne, la maire socialiste de Périgueux, Delphine Labails a été choisie comme tête de liste départementale avec Christophe Cathus, conseiller régional sortant en charge des transports scolaires et maire de Calès.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 14/06/21 | Covid-19 : indicateurs en baisse mais vigilance maintenue

    Lire

    Sur la semaine 22, du 31 mai au 6 juin, le taux d’incidence baisse en Nouvelle-Aquitaine mais il reste au dessus du seuil d’alerte (52,6/100 000 hab contre 71,8/100 000 hab semaine 21). Le taux de positivité baisse également (2%) et reste sous le seuil d’attention des 5 %. Une diminution est observée dans tous les départements sauf en Creuse où ce taux est stable (0,9%). Au 8 juin, 2 791 137 Néo-Aquitains ont reçu au moins une dose de vaccin (46,5 %) et 1 460 300 ont reçu les 2 doses (24,3 %). Au regard de l’allègement progressif des mesures et du risque de relâchement possible, l'ARS appelle à une "vigilance toujours de mise".

  • 14/06/21 | Les fruits et légumes en fête à Saint-Médard-en-Jalles

    Lire

    A l’occasion de la Fête nationale des fruits et légumes frais, la ville de Saint-Médard-en-Jalles (33) a décidé jusqu'au 18 juin de faire découvrir ou redécouvrir ces produits aux enfants et à leurs parents grâce à des conseils, des astuces ou encore des recettes. Pour cela, des menus spéciaux seront notamment proposés dans les écoles ainsi qu’un menu frais sur le site de la ville.

  • 14/06/21 | Rénovation énergétique : la Région soutient l'habitat social

    Lire

    Soliha Landes, à Dax, va bénéficier d’une aide de 146 620 euros de la Région Nouvelle-Aquitaine afin de rénover énergétiquement ces logements sociaux. Ce soutien intervient dans le cadre d'un programme régional ayant pour objectif la création d'un réseau unique de Plateformes de la rénovation énergétique afin de proposer un guichet unique pour tous les ménages.

  • 14/06/21 | Un village intergénérationnel à Lachaise (16)

    Lire

    L’association Valfontaine Village est propriétaire d’un site comprenant une exploitation agricole et une résidence familiale notamment. L’association souhaite réhabiliter le site pour le transformer en village intergénérationnel où les anciens bâtiments vont permettre aux familles de s’impliquer dans le quotidien des aînés et de partager des moments familiaux. Les terrains agricoles vont servir pour un pôle d’activités intergénérationnelles.

  • 11/06/21 | Tonneins : le pôle de santé parie sur la télémédecine

    Lire

    L’association du pôle de santé du tonneinquais en Lot-et-Garonne regroupe une équipe de médecins, infirmiers, sages-femmes, orthophonistes et psychologues. Afin d’apporter aux patients une réponse médicale rapide et efficace, l’association souhaite développer la télémédecine grâce notamment à un partenariat avec la clinique Saint-Hilaire Esquirol. Pour cela, elle va acquérir du matériel connecté comme des stéthoscopes, échographes ou encore ECG.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Aérocampus les 10 ans

Les spéciaux d'Aqui


Aérocampus les 10 ans

Une femme maire à Biarritz... JR resigne à Bayonne

29/06/2020 | Dans une quadrangulaire Maïder Arosteguy, est élue quand, à Bayonne, le maire sortant Jean-René Etchegaray prend le large avec 53% des suffrages. A noter l'émergence de votes abertzale

Maider Arosteguy

Alors que le "re-nouveau" maire d'Anglet Claude Olive élu au premier tour, effectuait son marché dans sa bonne ville, ça bataillait encore sec dans les villes voisines de Bayonne et de Biarritz où l'ambiance dans ces étonnantes élections municipales à épisodes. L'ambiance était plutôt tendue.

"J'ai Bayonne dans la peau et je suis très heureux du résultat de ce soir", commentait, heureux, Jean-René Etchegaray. Nous avons réussi avec plus de 1000 voix d'écart à remporter cette élection, dans un contexte ici comme ailleurs bien particulier. Entre les 25 voix d'avance que j'avais en 2014 et celles constatées cette fois, il y a évidemment la preuve que les Bayonnais adhèrent au projet de rassemblement, je dis bien de rassemblement que nous avons mené. Dans les six ans qui arrivent je serai le maire de tous les Bayonnais et pas seulement celui de ceux qui ont voté pour moi."

Lors du premier tour, le maire sortant Jean-René Etchegaray (Bayonne toujours un temps d’avance) avait totalisé 40,33 % des voix. Il était suivi par les trois listes de gauche. Celle d’Henri Etcheto (Bayonne ville ouverte) était créditée de 29,77 %. Jean-Claude Iriart (Bayonne verte et solidaire) complètait le tiercé avec 13,12 %, suivi de près par Mathieu Bergé, conseiller municipal d'opposition et Conseiller réginal (Demain Bayonne-Bihar Baiona) avec 11,21 %. Un premier tour avec une faible participation de 38,79%, liée on s'en souvient au Coronavirus , soit une abstention de 61,21%.

Victoire Jean René Etchegaray

 

Les trois listes de gauche, au soir de ce premier tour totalisaient, 54,1%, soit 3% de mieux qu'en 2014. De quoi mettre en grande difficulté, le maire sortant, et président de l'Agglomération Pays basque. Or, Henri Etcheto avait réussi à composer une liste commune de gauche avec Mathieu Bergé, appliquant les principes de la proportionnelle pour fusionner les listes. Alors que l'abertzale Jean-Claude Idiart se retirait du jeu? où irait donc le vote abertzale?

Or le mandat de Jean-René Etchegaray aura été fortement marqué par un esprit aberzale, "avocat" du rapprochement des prisonniers basques, défense de la monnaie basque, l'eusko et évidemment les fondations de cette communauté territoriale Pays basque sur laquelle les premiers voisins d'Anglet et Biarritz étaient fort réservés mais l'ont nommé premier président.

"Nous avons ici comme ailleurs des situations de crise économique qu'il va nous falloir gérer. Dans notre ville de 53 000 habitants, composée de 30 000 emplois.  

Biarritz: avec Maïder Arosgteguy, la fin de la Comedia dell Arte?

 La comedia dell Arte qui se joue depuis des mois et des mois à Biarritz va t-elle se terminer avec l'élection de Maïder Arostgeguy ce dimanche soir à Biarritz? Débutée avec le feuilleton du Palais, elle s'est terminée vendredi avec une news à sensation concernant la candidate de "Pour Biarritz pour vous", première candidate déclarée afin de ne pas être doublée et candidate en tête du premier tour avec 31,5% des suffrages d'une participation de 40,7% des électeurs. Ce Palais des premiers maux de cette coalition de 2014 partie en vrille au fil des ans et dont les derniers spasmes annoncaient la nomination par Maïder Arosteguy  de Guy Lafite, ex premier adjoint de Michel Veunac, le maire sortant de Vivons Biarritz (12,21%).

Or, dans cette quadrangulaire, décomposée de désamours entre le doc-surfeur audacieux et écolo Guillaume Barucq avec Nathalie Motch, la passionata, qui rêvaient d'un autre monde et de Jean-Benoît Saint-Cricq, l'électron libre et ténor expert comptable doué, Maïder a remporté la martingale. Assurément avec l'appui de Biarrôts nostalgiques de cette croix de Lorraine qui trône à deux pas du Rocher de la Vierge et du monument aux morts et leur rappelle les fondamentaux du Gaullisme."Les Biarrots ont fait le pari d'une femme a-t-elle commenté", ce qui n'était pas évident. Surtout ils ont fait le pari d'une équipe qui a travaillé pedant un an et demi, qui a construit un projet avec eux.."

"Je suis surtout déçu pour la nouvelle génération de candidats que j'avais enmenés  dans cette liste "Biarritz Nouvelle vague et solidaire" commentgait son challenger malheureux, une nouvelle vage qui ne pourra pas entrer au Conseil municipal. On ne sera pas aussi nombreux que l'on aurait souhaité l'être. On voit que Biarritz a viré en bleu et on n'a pas vu venir cette vague bleue."

Les Nationalistes rafflent aussi la mise dans de nombreuses communes

 Les abertzale rafflent la mise dans plusieurs commuunes du Pays basque comme Ustaritz, Itxassou et Ciboure avec le Nationaliste de gauche de 31 ans, Eneko Aldana (Ziribu Bizi) , 31 ans, arrivé en tête au premier tour a creusé l'écart, avec 57,12% des voix face à Isabelle Dubarbier-Gorostidi (divers droite), 21,12% qui disputait cette élection avec ue deuxième liste divers droite.. Même constatation dans une triangulaire à Urrugne: Philippe Aramendi, nationaliste basque, tête de liste d'un rassemblement de gauche plurielle l'a emporté avec 45,9% des voix.

 

 

Félix Dufour
Félix Dufour

Crédit Photo :

Partager sur Facebook
Vu par vous
7575
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 16 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -