11/08/22 : "Jamais autant de moyens aériens n'ont été mobilisés sur un incendie. On va continuer de s'adapter grâce à la solidarité européenne. Mais il n'y a pas que les moyens aériens," indique Elisabeth Borne depuis Hostens, en Gironde.

11/08/22 : Pendant qu'Elisabeth Borne, Première ministre est en visite sur les incendies à Hostens en Gironde, le Président, Emmanuel Macron, annonce que l'Allemagne, la Grèce, la Pologne, la Roumanie et l'Autriche vont venir en aide à la France.

11/08/22 : Elisabeth Borne et Gérald Darmanin sont attendus ce jeudi à Hostens en Sud Gironde: 6 800 ha de forêt ont été détruits par le feu depuis mardi après midi. 1100 pompiers sont mobilisés et 10 000 personnes ont du quitter leur domicile.

10/08/22 : Le député RN de Gironde, Grégoire de Fournas, dépose ce mercredi une proposition de loi instaurant une peine plancher de 10 ans pour les incendiaires. "La plupart des incendies sont d'origine criminelle. Or les pyromanes ne sont condamnés qu'à du sursis."

10/08/22 : Face aux incendies en Gironde et dans les Landes, le Ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin indique sur Tweeter qu'il a "décidé de renforcer les moyens mobilisés : plus de 1000 pompiers, 9 avions et 2 hélicoptères bombardiers d’eau sont engagés."

10/08/22 : Pour cause de reprise des incendies dans le Sud Gironde et le Nord des Landes, la circulation est interdite depuis mercredi 11 h, dans les deux sens sur l'autoroute A63 reliant Bordeaux à Bayonne. Les poids lourds sont déviés par Pau.

10/08/22 : Bordeaux est une des villes qui compte le plus de pâtisseries. Son score est de 4 pour 100 000 habitants, autant que Lyon, plus que Paris et Toulouse, mais moins que Strasbourg. Podium établi par Hellofresh, leader des boxs à cuisiner.

09/08/22 : Une soixantaine de commerçants de la ville de Périgueux a prévu de participer à la grande braderie en plein coeur de l'été, pour les trois journées des jeudi 11, vendredi 12 et samedi 13 août.

09/08/22 : Dans les Deux-Sèvres, le bassin de la Charente et le sous-bassin Aume-Couture sont en alerte 1 pour l'eau. L'arrosage des espaces verts, l'alimentation des fontaines, le remplissage des piscines sont interdits ainsi que le lavage des véhicules.

09/08/22 : Le département de la Gironde est placé en vigilance orange canicule à compter de ce mardi midi. Les maximales attendues pourront atteindre 21° la nuit et 36 à 38° en journée.

09/08/22 : Le département du Lot-et-Garonne passe en vigilance orange canicule à compter de ce mardi midi, avec des températures maximales prévues de 36 à 38 °C, puis mercredi et jeudi, jusqu'à 40 °C. Fin de l'épisode attendue pour vendredi.

09/08/22 : Un décret au journal officiel du 4 août acte la création effective de la Chambre d'agriculture interdépartementale de la Charente-Maritime et des Deux-Sèvres au 1er octobre prochain. Un travail de rapprochement mené depuis plus de sept ans.

08/08/22 : En raison de la sécheresse et des prévisions météos pour la semaine, les forêts du Pignada et du Lazaret à Anglet (64) sont fermées à compter du lundi 8 août, 18 H. Une décision prise en prévention du risque maximal de départ de feu.

08/08/22 : Météo France place le département des Landes en vigilance jaune canicule à compter de ce lundi 14h00. La vague de chaleur prévoit des températures minimales comprises entre 18 °C et 20 °C la nuit et 36 °C à 38 °C en journée.

08/08/22 : La première édition de Biarritz Hall Music Festival avec les meilleurs artistes de la scène électro française a lieu le 12 et 13 août. L’équipe est à la recherche de bénévoles pour l'accueil, le bar, les animations, la logistique... pour s’inscrire:+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 11/08/22 | Les Mondiaux de boomerang à Gradignan dès le 16 août

    Lire

    Gradignan (Gironde)accueille les mondiaux de boomerang du 16 au 26 août. Une centaine de lanceurs issus de 14 nations s'affronteront au Domaine de Moulerens sur différentes épreuves spectaculaires en individuel et en équipe. 25 athlètes français participeront et les têtes d'affiche remettront leur titre en jeu à l'image de Marie Appriou, 23 ans, championne du Monde en titre et Matéo Guerrero, 15 ans, vice-champion du Monde Junior. Renseignements sur l'appli https://wbc2022.glideapp.io/dl/d0a5f4

  • 11/08/22 | La préfecture de la Haute-Vienne labellisée

    Lire

    Suite à un audit externe réalisé par SOCOTEC, la préfecture de la Haute-Vienne vient de se voir attribuer le label « Qual-e-pref ». Ce label témoigne de la volonté de répondre au quotidien aux attentes des usagers ainsi que la communication d'urgence en cas d'évènement majeur. La préfecture a obtenu cette labellisation pour trois ans.

  • 11/08/22 | Des maraîchers à Limoges Métropole

    Lire

    La Ceinture verte terroir de Limoges veut relocaliser l'agriculture au travers l'aide à l'installation de maraîchers en agriculture biologique ou Haute Valeur Environnementale. Elle propose pour cela un service d'installation clé en main sur des terres équipées, avec un accompagnement technico-économique et une aide à la recherche de logement sur site ou à proximité. L’ensemble des équipements seront mis à disposition de 5 maraîchers sur le territoire de Limoges Métropole.

  • 10/08/22 | Le feu inquiète de nouveau en Gironde et dans les Landes

    Lire

    Le feu de Landiras a repris au niveau de la commune de Saint-Magne mardi, en sortant de la zone dans laquelle il avait été fixé, nécessitant l’intervention de 500 sapeurs-pompiers, appuyés par des avions bombardiers d’eau. 6 000 ha ont brûlé à Hostens. Le feu très virulent s’est étendu au département des Landes. Plus de 5000 personnes ont été évacuées et seize maisons détruites à Belin-Beliet. Le front de l’incendie se dirige vers l’A63 (Bayonne-Bordeaux) où la vitesse est abaissée à 90 km/h.

  • 10/08/22 | Le leader du e-commerce équin s'installe en Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    Blue Horse Group, leader français du e-commerce dédié au monde du cheval, sur les secteurs santé, soin et équipements pour le cheval et le cavalier, installe son siège et ses équipes de marketing digital et de e-commerce à Ambarès-et-Lagrave (33) et crée aussi sur place une plateforme logistique. Un choix dicté par "le carrefour logistique qu’offre la zone" et "le vivier de compétences Tech et Web de la métropole bordelaise", dans une région dense en haras, écuries de concours et centres équestres. 10 emplois ont déjà été créés, 4 à 5 autres nouvelles personnes devraient rejoindre la société.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture
Aérocampus les 10 ans

Les spéciaux d'Aqui


Aérocampus les 10 ans

Latresne : Wecair, l'école internationale de pilotes de ligne a choisi Aérocampus

30/06/2021 | Si Aérocampus s'est spécialisé sur la maintenance aéronautique, les nombreuses sociétés présentes sur le site, ouvrent le champ des activités. Focus sur Wecair, école de pilotage.

1

De la Floride à la Belgique, en passant par Latresne, Wecair forme de futurs pilotes de ligne. Une formation que la présidente et cofondatrice de l'école définit avant tout comme « pragmatique », c'est à dire « pensée pour répondre aux attentes des compagnies aériennes ». L'idée ici n'est pas simplement de faire passer une licence de pilote, mais bien de former des professionnels opérationnels pour les compagnies. Ce n'est donc pas un hasard si en 2018, Krista Vandermeulen a choisi d'installer son école à Latresne sur le Cluster d'Aérocampus, « épicentre de la formation aéronautique » selon elle, et qui partage le même souci d'employabilité de ses élèves et stagiaires.

Ils sont une vingtaine par promotion. A Latresne durant 9 mois, c'est la partie théorique qui est assurée auprès des élèves pilotes de Wecair. 14 modules différents, 6 heures de cours par jour, en anglais, langue de l'aéronautique oblige, et un travail personnel estimé de 3 heures supplémentaires chaque jour.
Car au sein de Wecair, la rigueur est de mise. « On suit les élèves de très près avec plusieurs tests par semaine pour connaître leur niveau afin de pouvoir rectifier le tir si besoin est », précise Krista Vandermeulen. Et les résultats sont là : « on a un taux de réussite de 100% à l'examen officiel, avec un score moyen, tous nos élèves confondus, de 92,7 % », se satisfait-elle. Une très bonne note globale puisque la règlementation exige de passer le cap de 75% pour avoir sa licence.

"Immergés dans leur environnement professionnel futur"

Krista Vandermeulen, Présidente de WECAIR

Il faut dire qu'à cette rigueur de la formation, le choix d'Aérocampus comme lieu d'enseignement, n'est sans doute pas étranger non plus à ce taux exemplaire de réussite. « Venir ici a été une évidence quand nous avons créé l'école », reconnaît volontiers Krista Vandermeulen avant d'énumérer les atouts du site. « Des techniciens et mécaniciens sont formés ici, donc c'est une vraie opportunité pour nos élèves pilotes de pouvoir voir les outils. Quand nous leur parlons d'un système hydraulique ou du moteur d'un avion, ce n'est pas une projection sur un tableau blanc, on descend dans les ateliers. Ça rend les cours beaucoup plus concrets, et ça facilite aussi l'apprentissage », s'enthousiasme-t-elle.
Autre avantage, « Wecair a pris le parti de travailler avec des instructeurs qui sont tous des experts dans leur domaine. Ici il y a des spécialistes sur site, notamment pour la mécanique, donc on peut mutualiser ce personnel d'Aérocampus ou d'autres structures du cluster pour nos cours ». Et inversement, il arrive à Wecair d'assurer la partie théorique de la formation de pilotes d'hélicoptère en sous-traitance d'Airbus Helicopters.

Mais Aérocampus c'est aussi un cadre de vie pour les élèves pilotes venus des quatre coins de France et du monde : « il y a l'hébergement, la restauration, le cadre avec un parc magnifique, mais aussi des équipements sportifs à leur disposition... », liste Krista Vandermeulen.
Autre atout du lieu, c'est « un univers global, qui nous permet de ne pas nous arrêter seulement à la formation. On leur ouvre l'esprit à tout ce qui est autour ». Entre rencontres avec des représentants de grandes entreprises de l'aéronautique ou développement d'un réseau professionnel, les élèves de Wecair sont dès les premiers mois de formation « immergés dans leur environnement professionnel futur », synthétise la responsable.

La Floride, "un plus dans le CV"
S'il est indispensable, ce passage à Latresne n'est que la première étape de la formation ; car qui dit école de pilotage dit vol. Et pour cela, dans un premier temps, c'est en Floride que ça se passe. « Là-bas, on leur apprend à voler dans un espace aérien américain complètement différent de l'espace aérien européen. Un ''plus'' sur un CV pour les compagnies longs-courriers vers les Etats-Unis, assure Krista Vandermeulen. Par ailleurs, ils reviennent de Floride bilingues, ça fait partie des critères non négociables pour pouvoir être embauchés », insiste-t-elle.
Après quatre mois en Floride, direction ensuite la Belgique pour les phases de vols avancés. Neuf mois à pratiquer cette fois, « dans l'espace aérien, le plus complexe et le plus dense de l'Europe. On opère à partir d'un aéroport international, donc, vu la petite taille du pays, ils décollent, ils sont de suite en France, en Allemagne, au Luxembourg, etc.. » Un choix là aussi guidé par le pragmatisme. « Pendant leur formation ils sont réellement dans leur futur métier, et c'est ça que veulent les compagnies : des pilotes bilingues et immédiatement opérationnels » insiste la responsable.

Quant aux conditions d'accès à l'école, la réglementation impose d'avoir 17 ans, un niveau bac, et d'avoir passé avec succès les examens médicaux pour devenir pilote, mais Wecair pose une condition supplémentaire : réussir les tests utilisés par les grandes compagnies aériennes « pour savoir si l'élève a les capacités intellectuelles pour suivre les cours, et s'il a le profil psychologique adéquat pour devenir pilote ».
Autant avoir une vision parfaite ne fait pas partie de critères tant qu'on porte des lunettes (contrairement aux pilotes de chasse), autant la réussite à ce test est un incontournable pour la profession et pour Krista Vandermeulen. « C'est important, car il n'y aurait rien de pire, après s'être formé pendant près de 2 ans, que de postuler devant une compagnie aérienne et s'entendre dire que vous ne volerez jamais parce que vous n'avez pas le bon profil », explique Krista Vandermeulen. D'ailleurs elle l'assume : « Nous sommes la seule école en France à savoir dire non à un candidat si l'on voit que ça ne correspond pas. C'est une question d’honnêteté intellectuelle envers eux ». Là encore pragmatisme et excellence avant tout.

L'info en plus :
La campagne de recrutement pour les prochaines promotions est en cours et Wecair vient de lancer un nouveau parcours de formation qui inverse les étapes 1 et 2 de son cursus "classique". « Les élèves démarrent par la phase de vol en Floride avant de venir se former sur la théorie à Latresne », explique la responsable. Selon elle, c'est « la formation du futur » car après 4 mois en Floride, les élèves arrivent bilingues pouvant ainsi mieux appréhender et réussir les cours théoriques. « Et comme ils auront touché au vol de façon professionnelle, ça va leur permettre de mieux comprendre certains concepts de vol ». Pour l'instant assure-t-elle, les élèves de cette première promo "inversée" sont ravis de leurs premières expériences en Floride.
Plus d'infos : wecair.eu


Cet article fait partie de notre édition spéciale "Aérocampus Aquitaine : les 10 ans "

Solène Méric
Solène Méric

Crédit Photo : Wecair

Partager sur Facebook
Vu par vous
27360
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Spécial
Spécial
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 13 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires



- Publicité -