Aqui.fr - Une publication d'Aqui!Presse Aqui.fr - Partageons l'information en Nouvelle-Aquitaine et bien au delà

Economie | La navette ferroviaire entre Niversac et Saint Astier en bonne voie

La halte ferroviaire de Razac-sur-L'Isle a été inaugurée le 16 décembre

En construisant et en réaménageant cinq haltes ferroviaires et leurs abords, à Razac-sur-L'Isle, Marsac-sur-L'Isle, Périgueux, Boulazac et Niversac, le Grand Périgueux met tout en oeuvre pour accueillir la navette ferroviaire entre Mussidan et Niversac à partir de juillet. Celle-ci assurera un train toutes les 30 minutes en heures de pointe. Le jeudi 16 décembre, les travaux de la halte ferroviaire de Razac-sur-L'Isle ont été réceptionnés. La dernière étape de la navette sera la réalisation de la halte ferroviaire de Marsac-sur-l'Isle dont le chantier est programmé entre mars et septembre 2022.

La navette ferroviaire de l'agglomération périgourdine sera en service à partir du 3 juillet prochain. Ce train régional fera uniquement des allers-retours entre Mussidan et Niversac et desservira les haltes de Neuvic, Saint-Léon-sur-l'Isle, Saint-Astier, Razac-sur-l'Isle, Marsac-sur l'Isle, Périgueux et Boulazac. Ce nouveau service doit permettre d'améliorer la fréquence des trains : un TER toutes les 30 minutes aux heures de pointe sur les principaux arrêts : Mussidan, Saint-Astier, Périgueux, Boulazac, Niversac et un train toutes les heures sur les autres arrêts. Chaque halte concernée par cette navette fait l'objet de travaux importants pour devenir des pôles d'échanges multimodaux.
La halte de Razac-sur l'Isle a été inaugurée le 16 décembre. Les travaux pour un montant de 400 000 euros financés par le Grand Périgueux ont concerné l'aménagement de 49 places de parkings paysagers équipés de bornes électriques. Devant la gare, deux places de parkings pour personnes handicapées ont été aménagées, ainsi qu'un box sécurisé pour des vélos.
Désormais, des quais pour bus calés sur ceux des trains sont accessibles à tous. "La volonté du Grand Périgueux, c'est que sur chaque halte ferroviaire, l'usager ait accès au même niveau de service avec un véritable pôle multimodal accessible en bus, en train et à vélo, explique Joannès Bouillaguet, directeur de la régie PériMouv, qui gère toutes les questions liées aux mobilités sur l'agglomération périgourdine. L'éclairage de la halte est assuré par des candélabres solaires autonomes à LED, du même genre que ceux que l'on trouve sur la véloroute-voie verte. 
A partir de la rentrée scolaire de septembre, des bus de rabattement, seront mis en service vers les haltes ferroviaires, depuis Coursac, Mensignac, ou Anesse et Beaulieu, par exemple pour celle de Razac. Lors de l'inauguration, le maire de Razac, Jean Parvaud, s'est félicité de ce chantier : il voit dans la renaissance de cette petite gare un atout pour l'attractivité économique de sa commune, même s'il sait qu'il faudra changer les habitudes de déplacement et que cela pourrait prendre du temps.

La halte de Marsac sur l'Isle, dernière étape

La dernière étape de la navette ferroviaire sera réalisée par la SNCF et le Grand Périgueux de mars à septembre 2022. Sa particularité, c'est qu'elle sera biface : "Elle sera accessible côté piscine pour les habitants du secteur de Chancelade et les personnes venant de la zone commerciale et côté Marival, pour ceux de Coulounieix-Bourg. Elle offrira les mêmes services de chaque côté, parkings, garages à vélo, accessibilité aux bus," explique Joannès Bouillaguet. La voie verte sera prolongée jusqu'à la halte. Le chantier comprendra aussi la création d'une passerelle de franchissement des voies en structure métallique et tablier béton, desservie par deux ascenseurs et deux escaliers. "Elle sera positionnée en bout de quai, car l'église Saint Saturnin, classée, se trouve à proximité. Nous avons travaillé avec l'architecte des bâtiments de France," précise le maire de Marsac Yannick Bidaud. Deux abris voyageurs seront également créés. Les aménagements des parkings et du pôle multi-modal d'un montant de 600 000 euros sont pris en charge par l'Agglomération périgourdine. 

 

Claude-Hélène Yvard
Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Aqui.fr

Publié sur aqui.fr le 20/12/2021