Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

20/02/18 : Pont d'Aquitaine fermé et la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4 (Bordeaux – Labarde), les nuits du mercredi 21 février à 21h00 au jeudi 22 à 6h00 et du 22 à 21h00 au 23 février 6h00

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/02/18 | Du mouvement au sein de la Gauche régionale

    Lire

    Des élus du conseil régional ayant quitté le groupe (et le parti) socialiste en début d'année (dont son ex-président Stéphane Delpeyrat-Vincent) un nouveau groupe annonce sa création au sein de l'assemblée régionale : le « Groupe Génération.s », issu du mouvement de Benoît Hamon. Créer par Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat-Vincent, Mathieu Bergé et William Jacquillard, il ambitionne "d'alimenter la Gauche d’idées nouvelles en adéquation avec les valeurs que nous avons toujours portées, notamment au sein de l’assemblée régionale, dans la perspective de la voir gagner les prochaines élections régionales de 2021"

  • 20/02/18 | Logement : la flambée bordelaise confirmée

    Lire

    Le nouveau baromètre des prix moyens de l'immobilier dans les villes de plus de 100 000 habitants est riche en enseignements. On y apprend, sans grande surprise, que Bordeaux figure dans le top 3 des dix villes les plus chères de France : 266 124 euros en moyenne (juste derrière Lyon et ses 279 524 euros), soit une hausse de 13,2%. En comparaison, la ville de Toulouse se situe loin derrière en douzième position (175 609 euros). Enfin, le baromètre d'LPI-Se Loger affirme que le prix moyen d'un logement dépasse les 200 000 euros dans sept villes (sur 34) de plus de 100 000 habitants.

  • 19/02/18 | Benoît Simian, député LREM du Médoc défend les petites lignes

    Lire

    Le député du Médoc qui a participé aux travaux du Conseil d’orientation des infrastructures soutient "l'ambition forte du gouvernement pour le service public ferroviaire". "Au sujet des « petites lignes », cela "relève d’une autre démarche et de discussions avec les régions qui sont les premières concernées. Le Gouvernement respectera ses engagements pris dans les CPER pour la rénovation des petites lignes et mènera ces discussions dans le cadre de la préparation des schémas régionaux d’aménagement qui doivent être élaborés d’ici 2019. Supprimer nos petites lignes serait asphyxier nos territoires."

  • 19/02/18 | Angoulême : le trésor réouvert au public

    Lire

    Le trésor de la cathédrale Saint-Pierre d’Angoulême, protégée au titre des Monuments historiques, fermé depuis novembre suite à des actes de vandalisme, rouvre au public ce mardi 20 février. De gros travaux y ont été réalisés afin de restaurer les lieux et sécuriser le site. Le ministère de la Culture a confié la scénographie du trésor de la cathédrale à l’artiste plasticien Jean-Michel Othoniel. Pour découvrir les plus de 200 objets et sculptures liturgiques datant pour la plupart du XIXe siècle, les visites sont assurées sur réservation du mardi au dimanche par les guides de l’association Via Patrimoine.

  • 16/02/18 | Crédit Agricole d'Aquitaine: des assemblées new look

    Lire

    Le Crédit Agricole d'Aquitaine innove à l'occasion de ces assemblées de caisses locales qui se tiennent cette année du 20 février au 23 mars. A Dax le 24 février, Marmande le 3 mars, Aire sur l'Adour le 10 mars les sociétaires pourront rencontrer des associations locales, des intervenants sur le thème de l'emploi et du digital. En outre, avec le souci de "connecter les jeunes aux valeurs du sociétariat" le Crédit Agricole d'Aquitaine lance une "web-série" "Chaque voix compte" interprétée part 8 jeunes recrutés via un casting Facebook : à découvrir sur @caavalefaire

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Economie | Région Aquitaine : un premier "Forum des PME" à l'international

02/06/2015 | La région Aquitaine a accueilli ce mardi 2 juin son 1er "forum des PME à l'international" à l'Hôtel de région de Bordeaux, en présence d'acteurs d'entrepreneurs.

Alain Rousset et Matthias Fekl

Un temps fort autour de l'économie et du développement des PME à l'export, c'est sans doute ce qu'à souhaitée être la première édition du "forum des PME à l'international" qui s'est déroulée ce mardi 2 juin à l'Hôtel de région Aquitaine, à Bordeaux. Autour d'Alain Rousset, président de la région, de nombreux entrepreneurs ont pris la parole toute la matinée autour des thématiques du développement à l'export et de la conquête de nouveaux marchés. Pour l'occasion, Matthias Fekl, secrétaire d'Etat au commerce extérieur, a également répondu présent.

Dans le cadre de son soutien aux entreprises PME et ETI régionales exportatrices, la région Aquitaine a tenu à organiser ce mardi 2 juin le premier "Forum des PME à l'International" en Aquitaine, qui s'est tenu toute la matinée à l'Hôtel de région de Bordeaux. A cette occasion, la région a organisé une série de tables rondes afin de confronter les regards de différents entrepreneurs et responsables économiques régionaux. Invité de marque, Mathias Fekl, Secrétaire d'Etat chargé du Commerce extérieur, de la promotion du Tourisme et des Français à l'étranger, était assis à côté d'Alain Rousset. Le déplacement à Bordeaux du Secrétaire d'Etat n'était d'ailleurs pas un hasard : il s'effectuait dans le cadre d'un "Tour de France des PME" qu'il effectuera dans les 13 futures régions prévues par le grand chantier de la réforme territoriale.

Export, prospections et contraintesAu menu de cette matinée : export, prospection, marchés émergeants et contraintes, avec de nombreux témoignages de professionnels qui se sont succédés au micro pour faire part de leur expérience. Comme pour le Sommet économique du Grand Sud, chacun a fait part de sa stratégie à l'export en tant que chef d'entreprise. C'était notamment le cas de Vincent Edery, directeur général de la société IFTS (Institut de la Filtration et des Techniques Séparatives, qui a pour secteur d'activité l'architecture et l'ingénierie, né en 1981 en Lot-et-Garonne) : "L'appui des différentes institutions a été nécessaire. l'export, c'est une aventure que l'on mène depuis 20 ans. Cela passe par plusieurs étapes comme le référencement à l'international en participant à des Congrès, ect. Il faut créer aussi une stratégie de développement commercial forte". 

Même constat pour Pierre Rebeyrole, PDG de la société Ferrand (qui fabrique les fameux chaussons "origine France"). Pour cet entrepreneur, le marché chinois est un eldorado : la chaussure est le deuxième produit qui s'y vend le mieux sur internet. "Il est essentiel de bien mettre en avant les attouts de notre produit si on veut se développer à l'export. La France a une énorme valeur... hors de France ! La Chine est, en revanche, un pays plutôt protectionniste et extrèmement administratif, il y a beaucoup de choses à apprendre et elles prennent beaucoup de temps". Ferrand a ainsi attendu 3 ans entre son installation et le premier succès significatif sur le marché chinois. "Ca ne sert à rien d'être impatient, et il faut aussi avoir à la fois une trésorerie solide et un bon réseau". 

La grande région se préparePour Laurent Coubu, président de la CCI Aquitaine, la future grande région reste un grand enjeu pour fédérer ce réseau. "Plus la maille va s'élargir, plus il va falloir être efficace. Notre objectif est d'aider aujourd'hui 500 PME en Aquitaine. C'est un chiffre assez faible, mais il est aussi important pour nous d'éviter les accidents de parcours". Comprenez par là que les entreprises accompgnées par les CCI sont déjà installées. Comme en témoigne Alain Rousset, président de la région Aquitaine, les choses bougent au niveau des entreprises pour embrayer la mise en place de la future politique régionale. "On est en train de procéder à l'analyse de toutes les bonnes expériences. Bien sûr que nous aurons un PRIE (Programme Régional d'Internationalisation des Entreprises) au niveau de la grande région, que nous allons mutualiser les fonctions sans les centraliser. Il faut lancer un grand projet d'innovation en Aquitaine, financer les PME, il faut que les entreprises de Poitou-Charentes participent à nos pôles de compétitivité". 

Échelon national/échelon régionalUn appel à l'union adoubé par Matthias Fekl. Pour lui, l'Etat est engagé sur plusieurs niveaux. "D'abord dans une problématique bilatérale, par la négociation de conventions avec les autres pays, ce qui prend beaucoup de temps. Nous sommes aussi engagés par le biais du partenariat transatlantique, dans le but avoué de simplifier les négociations. Enfin, nous développons un volet de diplomatie économique, pour régler les problèmes au cas par cas dans les différents pays". Reste que selon Mark Prikasky, PDG de Ceva Santé Animale, "personne ne nous attend à l'étranger, c'est à nous de nous développer". Et à la région de prouver qu'elle investit dans les PME : avec un budget qui a doublé par rapport à 2012, elle se veut comme le "pilote de l'export" en Aquitaine. Depuis cette date, elle a accompagné 145 entreprises dans leur projet de développement à l'international pour un budget de 6 millions d'euros. Reste à savoir si avec le même budget, la nouvelle dimension du territoire en 2016 pourra assumer des demandes forcément plus nombreuses. 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
5657
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Economie
Economie
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !