Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/11/18 : Une nouvelle invitée vient rejoindre les 21 personnalités des Idées mènent le Monde (Pau): Christine Ockrent interviendra sur "Europe : évitons la marginalisation", samedi 17 novembre à 16h30.

15/11/18 : L'auteur palois David Diop, lauréat ce 15 novembre du prix Goncourt des lycéens pour son ouvrage Frère d'âme (Editions du Seuil), participera au Grand débat de Lettres du monde – Welcome ! vendredi 23 novembre, 18h30 à la cour d'appel de Bordeaux

15/11/18 : Journée nationale d’action samedi 17 novembre. En Lot-et-Garonne, les accès aux supermarchés, stations-service, centres-villes et à l’A62 risquent d’être perturbés. Plus d'infos sur http://www.lot-et-garonne.gouv.fr/

14/11/18 : Rencontre/débat avec les parlementaires du 47 autour de la réforme des retraites et des nouvelles revendications de l'ADRA 47 le vendredi 16 novembre à 14 H 30 à la Salle de l'Orangerie du Conseil Départemental d'Agen.

14/11/18 : Dans la continuité de la réflexion d’Agen 2030, des tables rondes autour du handicap et de l’accessibilité de la Ville d’Agen sont proposées le lundi 19 novembre de 14 h à 16 h 30, Salle des Illustres à l’Hôtel de ville d’Agen.

14/11/18 : Dans le cadre de la Journée international des droits de l’enfant, le centre social Maison pour Tous de la Masse (Agen) présentera le 20 nov dans son local à 17 h 30 les travaux des enfants inscrits au CLAS autour de la charte nationale.

14/11/18 : Invitée en Martinique afin de partager son expertise en vue de la création de La Cité du Rhum, La Cité du Vin accueillera à Bordeaux les 21 et 22 novembre une délégation martiniquaise porteuse de ce projet.

14/11/18 : Une lecture du livre posthume de « Charb » « Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes » se tiendra le 19 novembre à 20 h au théâtre du Pont Tournant, à Bordeaux.

14/11/18 : 10 établissements touristiques de Gironde viennent de recevoir l’Ecolabel européen hébergement touristique label officiel de la Commission européenne pour les établissements qui souhaitent allier qualité et écologie. En NA, 82 sont dénombrés.

14/11/18 : 10ème Forum Environnemental du Vin de Bordeaux le 6 déc au Palais des Congrès de Bordeaux. « Après avoir dressé le bilan des actions menées, cette journée permettra de partager l'ambition d'amener la filière vers une politique RSE collective. »

14/11/18 : Conférence autour de « La forteresse de Blanquefort » proposée par l’association Tout Art Faire, le 15 novembre de 19 h à 20 h 30, à l’Athénée Municipal et animée par Marietta Dromain, docteure en Archéologie.

14/11/18 : Mobilisation des avocats le 15 novembre à 11 h devant les marches du TGI de Bordeaux contre les dispositions du projet de loi de réforme de la justice 2018-2022, les « cinq chantiers de la Justice ».

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/11/18 | La Fête de l'agriculture basque ce week-end à Biarritz

    Lire

    La 13e édition de Lurrama se tiendra vendredi, samedi et dimanche à la Halle Iraty (près de l'aéroport de Biarritz). Elle célèbre sur 6000M2 avec veaux, vaches, moutons, à travers conférence, expositions, chants et danses et bien sûr le repas des chefs, la culture basque à travers l'élevage et l'agriculture. Le thème de cette année "Pour une politique agricole alimentaire" évoquera la Politique Agricole Commune. Entrée: 4 euros pour les adultes, gratuit moins de 15 ans. Le programme sur: www.lurrama.org

  • 15/11/18 | De nombreux matchs de football reportés le 17 novembre en Dordogne

    Lire

    En raison du mouvement de protestation "Gilets jaunes" du samedi 17 novembre, le District de Football a sondé les clubs de Dordogne : 60% d’entre eux étaient favorables au report intégral des matches jeunes et féminines jeunes prévus à cette date. Les rencontres qui devaient avoir lieu dans le cadre du championnat brassage U15 poule B et D sont reportées au samedi 8 décembre. Idem pour les matches des coupes U18 et U15 Dordogne et District.

  • 15/11/18 | Lancement d'un projet d'habitat participatif à Pessac

    Lire

    Le jeudi 15 novembre à 18 h 30, un projet d'habitat participatif sera officiellement lancé à Pessac ; résultat de la mobilisation de Bordeaux Métropole, de la Ville de Pessac, de La Fab dans le cadre du programme 50 000 logements. Grâce à cette démarche novatrice une douzaine de foyers va, ainsi, devenir propriétaire d'une autre manière.

  • 15/11/18 | Un nouveau nom pour le réseau régional des transports

    Lire

    Préfigurateur de la future Loi d’Orientation des Mobilités, les délégués des 22 collectivités membres du Syndicat Mixte Intermodal de Nouvelle-Aquitaine ont voté en Comité syndical une nouvelle identité à la structure : Nouvelle-Aquitaine Mobilités. Un nouveau nom pour traduire une nouvelle échelle régionale qui regroupe 5 bassins définis ainsi : Sèvres-Atlantique, Vienne et Charente, Limousin et Périgord, Gironde et Garonne, Landes et Pyrénées. Chacun sera chapeauté par un vice-président.

  • 14/11/18 | Poitiers: Le Quartier du Palais veut votre avis

    Lire

    Une démarche de rencontre auprès des publics est lancé par la Ville de Poitiers afin de leur présenter le Projet du Quartier du Palais et de recueillir leur avis. A cet effet, une exposition itinérante circule sur le territoire de Poitiers et de Grand Poitiers avec à chaque étape un moment d’échange autour du projet. L’exposition sera présente du 19 au 23 novembre au Carré Bleu (Quartier des Couronneries). Pus d'informations

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Environnement | La Rochelle : le quartier du Gabut poursuit sa mue

05/11/2017 | La Rochelle poursuit son adaptation aux risques de submersions marines dans la vieille ville

Travaux square de l'Armide

Le chantier entrepris dans le cadre du plan d'action de prévention des inondations (PAPI) dans le quartier du Gabut en janvier dernier se poursuit. Quelques modifications ont été apportées, notamment rue de l'Armide (sous la tour Saint-Nicolas) où la muraille de l'ancienne forteresse médiévale a été mise au jour. Le projet général reste, avec l'intégration des protections contre les submersions au mobilier urbain et l'utilisation de la configuration du terrain pour assurer l'évacuation des eaux en cas d'inondations.

dispositif square de l'Armide

 Rue de l'Armide, une partie des ouvrages de protection ont été conçus comme des bancs (face à la mer), dont la partie arrière se relève et se bloque pour faire office de batardeaux en cas de submersions marines. 

 

Batardeaux à clapets

Les espaces vides entre ces bancs seront comblés par des batardeaux à clapets, insérés dans le sol, qu'il faudra remonter et fixer en cas d'alerte sumbersions.

 Batardeaux à lattes

Variantes des planches métalliques, ces batardeaux à lattes métalliques, que l'on retrouve à divers endroits rue de l'Armide et quai du Gabut, devant l'entrée de la tour Saint-Nicolas. Ce dispositif fait de piquets et de lattes à fixer dans le sol ne se trouve pas sur place et devra être recupéré aux services techniques en cas d'alerte. En moyenne, l'agglomération prévoit huit heures pour huit agents pour déployer l'ensemble du dispositif anti-submersion sur l'ensemble du quartier du Gabut. 

 Muraille au pied de a tour st nicolas

Du côté du square, le long de la rue de l'Armide, au pied de la Tour Saint-Nicolas, la mise au jour de l'ancienne muraille de la forteresse de La Rochelle (dont on connaissait l'existence mais qui restait enfouie, ndlr.) a obligé l'entreprise en charge du projet a revoir ses plans. Il était prévu au départ de faire courir un muret le long du quai, sur l'ancien tracé du rempart, qui aurait fait à la fois office de banc public et de rempart pour casser les vagues en cas de submersions. Le vestige s'est révélé être trop bas pour être conservé en l'état et son tracé moins linéaire que prévu. Le rempart a pour l'instant été enserré dans un sarcophage de béton pour le protéger.

 

Projet revu et corrigé square de l'Armide

Le nouveau projet de l'entreprise Landescape au pied de la Tour Saint-Nicolas, entre la rue de l'Armide et le quai du Gabut. Le tracé de la muraille au pied de la tour est partiellement repris sur sa longueur, avec un muret constitué de blocs de pierres de tailles différentes, toujours dans un objectif d'allier mobilier urbain et atout anti-submersion. Côté esthétique, la pierre blanche de Tercé (Vienne) sera utilisée. Et des incrustations en acier couleur rouille évoqueront l'emplacement du rempart historique.  Derrière ce muret, un bassin végétalisé sera aménagé entre le quai du Gabut et la rue de l'Armide. Il servira de zone tampon pour retenir l'eau en cas de forts déferlements. 

 Sur les quais du Gabut, les terrasses vont être alignées au niveau de la rue

La partie des terrasses quai du Gabut est en cours de travaux, jusqu'en avril prochain. Les terrasses en bois des établissements de restauration ont été enlevées pour les besoins du chantier. L'installation de dispositifs de batardeaux à clapet oblige à creuser environ sur 1,20 m de profondeur, c'est-à-dire à la hauteur des réseaux (eau, électricité, gaz, etc.). Les tuyaux d'acheminement des eaux usées s'étant révélés amiantés, les travaux vont prendre un peu plus de temps que prévu, le temps de les changer, et ce avec le dispositif de sécurité nécessaire au traitement de l'amiante. Une fois ce réseau changé et les batardeaux installés, le sol sera aplani pour que les terrasses et les cafés-restaurants soient au même niveau (ce qui n'était pas le cas jusqu'à présent). Le quai côté port restera à son niveau habituel mais ses pavés seront rejointés pour éviter leur déchaussement lié à l'humidité. 

 

Ecluse entre le quai Simenon et le quai Crepeau

L'écluse du pont basculant Scherzer (qui joint le quai Simenon au quai Crépeau) sera renforcé par une lourde pièce métallique, qui viendra s'ajuster devant les portes, une fois fermées, pour renforcer l'étanchéïté. L'écluse est déjà renforcée par deux autres pièces - des valets - s'ajustant sur les côtés des portes pour les maintenir fermées lors des assauts de l'océan. Des murets discontinus ont également été aménagés à proximité pour accueillir des batardeaux amovibles, en cas de submersions. 

 

Voie verte vers le Bout blanc

Les travaux se poursuivent jusqu'au printemps prochain sur l'ancienne voie verte, le long du quai Michel-Crépeau, jusqu'au Bout Blanc, vers la station météo. L'ouvrage de défense est une "route-digue" avec une piste cyclable avec une cote Xynthia +20. Les pavés en bord du quai ont été remaniés pour assurer l'étanchéité du sol et limiter les infiltrations. L'épi de dragage sera notament renforcé, car il assure un rôle important dans l'arrivée de l'eau à la porte du bassin des Chalutiers. Des cheminements piétons seront recréés et des arbres plantés après remise du chantier, à l'automne 2018.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
39622
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Environnement
Environnement
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !