Devenez actionnaire d'aqui.fr

21/01/22 : Hermione Académie, la mission formation de l’Association Hermione – La Fayette réunit désormais plusieurs formations: le cycle « Savoir-être, savoir-faire, savoir agir », les séminaires « Esprit d’équipage » et le programme « Engagement citoyen ».+ d'info

21/01/22 : Du 27 janvier au 31 mars, un centre de dépistage du Covid-19 va être installé au pied du Château Diable à Cenon. De 13h à 16h, sur rdv la population pourra réaliser des tests antigéniques. Les rdv doivent être pris sur Doctolib.

20/01/22 : En Dordogne, la disparition de Gaspard Ulliel, hier à l'âge de 37 ans, laisse le souvenir d'un jeune homme charmant et sympathique. L'acteur avait tourné "Jacquou le Croquant" en Dordogne. L'avant-première avait eu lieu à Montignac en janvier 2007.

19/01/22 : Bayonne lance la seconde édition de son budget participatif doté de 300 000 euros. Dès 9 ans, les habitants proposent des projets liés au vivre ensemble et au développement durable. Ils sont sélectionnés et soumis au vote. Puis la Ville réalise!+ d'info

17/01/22 : Le 22 mars, c'est à Cognac en Charente que se tiendra la première cérémonie des nouveaux étoilés du Guide Michelin en région. L'occasion, selon le guide rouge, de mettre en lumière “une ville et un territoire qui témoignent de l’excellence française”.

12/01/22 : Ce 12 janvier, le centre de vaccination de Pau ouvre 2 lignes de vaccination pour les enfants de 5 à 11 ans. Soit une capacité de 60 rendez-vous pédiatriques journaliers. La présence d'un des 2 parents est obligatoire pour répondre au questionnaire médica+ d'info

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge crues depuis hier. Les tronçons du Gave d'Oloron, Gave de Pau Béarnais ou encore du Saison risquent de vivre ce lundi des crues comparables voire supérieures à celles, record, de décembre 2021.

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge pluies et inondations depuis hier. Entre dimanche et lundi, on attend des cumuls de 50 à 80 mm en plaine, 100 à 130 mm sur les premiers contreforts, vallées et piémont, 150 à 250 mm en montagne.

07/01/22 : Football: le Bergerac Périgord Football club, dernier club aquitain en lice, devra se délocaliser pour recevoir l’AS Saint-Étienne en 8es de finale de la Coupe de France. Le match aura lieu au stade Francis-Rongiéras de Périgueux, le 30 janvier.

06/01/22 : START-UP : Les acteurs technologiques et innovants de Nouvelle-Aquitaine ont levé plus de 280 millions d'euros en 2021. Un record historique confirmé au 4ème trimestre avec 11 opérations et un peu plus de 28M€ levés.

06/01/22 : Le musée des Beaux-Arts de Libourne annonce une bonne nouvelle en ce début d'année : l'exposition "Toulouse-Lautrec, la naissance d’un artiste" qui aurait du s'achever au 9 janvier, joue les prolongation jusqu’au 16 janvier 2022 ! A voir!+ d'info

06/01/22 : Pyrénées-Atlantiques - Céline Dumerc, manager générale et ancienne capitaine de l’équipe de France féminine de basket vient d'être nommée Chevalier de l'ordre national de la Légion d'honneur au titre de la promotion civile du 1er janvier 2022.

02/01/22 : Coupe de France : Bergerac est en huitièmes de finales de Coupe de France de football. Les Bergeracois ont remporté leur match face à Créteil aux tirs au but (5 à 4). Au tour précédent, ils avaient battu Metz pensionnaire de ligue 1 aux tirs au but.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/01/22 | SNCF Réseau annonce un trafic régional "très perturbé" lundi

    Lire

    Du 23 janvier 19h au 25 janvier 8h, de fortes perturbations sont à prévoir sur le réseau ferroviaire suite à un mouvement social des aiguilleurs de la SNCF en Nouvelle-Aquitaine. Le trafic sera très perturbé lundi au sud de Poitiers. Quelques circulations seront assurées sur la LGV entre Paris et Bordeaux durant la journée de lundi mais aucune au sud de Bordeaux. Le trafic régional sera quant à lui très faible.

  • 21/01/22 | Unités de méthanisation et de méthanation de Lescar: le chantier démarre

    Lire

    Sur le site Cap Ecologia à Lescar, près de Pau, l'ambitieux projet de transformation de l'usine de dépollution des eaux usées en unité de production de ressources énergétiques décarbonées démarre aujourd'hui avec la pose des premières pierres des usines de méthanisation et de méthanation du projet pensé par Suez. Les boues permettront de produire du biométhane, du biochar, du compostage mais aussi indirectement du méthane de synthèse... Objectif a terme de cet équipement: réduire les émissions de CO² de l'agglomération de 550 t/an.

  • 21/01/22 | À Brive, il va y avoir du sport !

    Lire

    Afin de s’immiscer dans l’aventure des Jeux Olympiques de Paris qui se dérouleront en 2024, la ville de Brive et son Agglo ont obtenu les labels « Terre de Jeux 2024 » et « Centre de Préparation aux Jeux ». C’est l’occasion pour la ville corrézienne d’accueillir des délégations et clubs français et étrangers, en plus d’organiser des manifestations sportives importantes comme le meeting national d’Athlétisme qui se déroulera le 12 juin prochain. Plus d’infos sur http://www.brive.fr/

  • 21/01/22 | En Dordogne, les dépenses sociales grimpent

    Lire

    Le débat des orientations budgétaires du Département de la Dordogne a mis en lumière la forte hausse des dépenses sociales. Elles sont en augmentation de 4,5 % par an, soit 11 M€. Ce sont le RSA et le secteur de l'aide sociale à l'enfance qui enregistrent les plus fortes augmentations. L'Etat ne compense pas intégralement. En 2021, les dépenses sociales en Dordogne ont représenté 258 M€. Elles devraient atteindre 273 M€ cette année, soit une progression de 6 %.

  • 20/01/22 | H5N1 : face à sa diffusion, la stratégie de lutte s'intensifie encore

    Lire

    Le ministère de l'agriculture vient d'annoncer « le dépeuplement préventif de toutes les volailles et palmipèdes d’une zone géographique caractérisée par de nombreux foyers est désormais nécessaire au-delà des mesures actuelles visant l’élimination des foyers et le dépeuplement préventif autour des foyers ». 226 communes (39 dans le Gers, 161 dans les Landes et 26 dans les Pyrénées-Atlantiques), sont concernées, soit environ 1,5 million d’animaux, en plus des 1,5 million déjà dépeuplés. Consultée sur ces mesures, c'est « un nouveau traumatisme pour la filière avicole », assure la profession.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Jour 5 : D’une Charente à l’autre, un circuit très roulant mais « casse-pattes » sur la fin

22/07/2021 | Départ de Saintes. En arrière-plan l’arc de Germanicus, et pour objectif, Angoulême.

Départ de Saintes. En arrière-plan l’arc de Germanicus.

Une nouvelle étape dans l’aventure à vélo pour le journaliste d’Aqui.fr et son ami. Cette fois-ci, ils continuent leur périple sur la Flow Vélo. Ils doivent rallier Saintes à Angoulême en longeant en grande majorité les berges de la Charente. Selon le site de laflowvelo.com, l’itinéraire programmé devait faire 94 kilomètres. Le site précise même qu’il est d’un niveau facile. Vous allez voir que c’est parfois le cas mais pas sur l’ensemble du parcours. Prenez votre vélo et suivez-nous durant cette 5e journée.

Après une nuit paisible au camping municipal de Saintes, nous reprenons nos vélos. Une petite discussion avec le directeur du camping qui nous confie avoir énormément de vélocyclistes qui s’arrêtent, ce qui « sauve sa saison ». Il a plusieurs projets comme mettre en place des cabanes pour qu’on puisse réparer les vélos. A voir si ça pourra se concrétiser rapidement, comme il l’espère. Le café rapidement avalé, nous voilà enfin partis. Direction Angoulême la capitale de la Charente.

Le début du trajet est facile. Une légère côte au village des Gonds à la sortie de Saintes. Sinon, le parcours emprunte les berges de la Charente entre chemins blancs et bitume. Les routes sont en relativement bon état. Aujourd’hui le vent ne nous a pas gêné par rapport à la journée d’hier. Nous commençons notre étape à un bon rythme de croisière (entre 18 et 20 km/h affiché sur le compteur du vélo). Les kilomètres défilent rapidement. Nous passons non loin du passeur à chaîne de Chaniers – aucun intérêt pour nous de le prendre – nous poursuivons notre route vers Saint-Sever-de-Saintonge, Rouffiac.      

Un parcours roulant qui longe la Charente. Entre ombre et plein soleil. La crème était d’ailleurs de la partie Un parcours roulant qui longe la Charente. Entre ombre et plein soleil. La crème était d’ailleurs de la partie
 

En longeant la Charente

Les paysages sont assez bucoliques. La Charente nous guide à notre gauche, à notre droite ce sont souvent des champs de maïs (qui sont très hauts ce qui nous offre aussi un peu d’ombre) ou des terres d’élevage (Blondes d’Aquitaine pour la grande majorité). Entre Salignac-sur-Charente et Merpins, nous changeons de département en passant de la Charente-Maritime à la Charente. Nous nous sommes fixés comme objectif de rejoindre Cognac avant la fin de matinée pour y faire une halte : se désaltérer et reposer nos jambes pour la suite du voyage. La pause déjeuner ? nous souhaitons la faire à Jarnac, à une quinzaine de kilomètres de là.

Arrivée à Cognac aux alentours de midi. Ici la porte dit du château de Francois Ier. Effectivement le roi de France est né à Cognac
Arrivée à Cognac aux alentours de midi. Ici la porte du château dit de Francois Ier. Effectivement le roi de France est né à Cognac

Aux alentours de midi nous arrivons à Cognac, célèbre pour son eau-de-vie, mais aussi pour y avoir vu naître un roi de France : François Ier. La porte du château dit de François Ier domine d’ailleurs les berges en bord de Charente. On ne peut pas l’ignorer. Nous remontons vers le centre-ville, place… François Ier, encore lui. On en profite pour se désaltérer (de l’eau gazeuse) et remplir nos gourdes avant de rejoindre Jarnac.

Le soleil commence à taper fort. Il a fait plus de 30° encore aujourd’hui. En plein soleil, le thermomètre présent sur mon compteur affichait même aux alentours des 40°. Il a fallu chercher l’ombre et ne pas trop traîner en pleine chaleur. Une source de motivation. D’autant plus qu’il y avait certaines portions de routes bitumées. Et là, on sent vraiment la chaleur se réverbérer et nous revenir dessus. Une sensation pas très agréable. Je le reconnais. Une chaleur qui nous aura un peu retardé. Nous arrivons à Jarnac aux alentours de 14h15 soit une heure et demi après notre départ de Cognac.

De nombreux bateaux remontent le fleuve. Ils se déplacent à environ 5 à 7 kilomètres pas heure. Il y a quelques passages d’écluse qui se ferment manuellement comme ça les bateliers sont en autonomie totaleDe nombreux bateaux remontent le fleuve. Ils se déplacent à environ 5 à 7 kilomètres par heure. Il y a quelques passages d’écluse qui se ferment manuellement comme ça les bateliers sont en autonomie totale


Pause déjeuner. Nous prenons salades et sandwichs dans un supermarché et bien sûr de l’eau car là encore les gourdes sont vides ou brûlantes… pas top pour se désaltérer. Après notre déjeuner express, nous attendons un peu avant de reprendre la route. Car il fait lourd. Nous passons dans la vieille ville de Jarnac. Au milieu des rues piétonnes plutôt animées pour une mi-juillet. Avant de revenir sur la place principale. Jarnac, vous devez sans doute le savoir, est connue dans tout l’Hexagone parce que l’ancien président de (1981 à 1995) François Mitterrand y est enterré. De plus, un musée aménagé dans un ancien chai porte son nom. Il est articulé autour de deux salles celle des donations (faites au président de la République), celle des architectures capitales (qui comprend les maquettes des projets et des pupitres d'informations sur les grands travaux réalisés par le président). Voilà une idée de visite. Mais une balade sur les quais peut suffire.  

Arrive à Jarnac pour déjeuner. Là encore on voit que l’activité tourne autour du Cognac.Arrivée à Jarnac pour déjeuner. Là encore on voit que l’activité tourne autour du Cognac
 

« Vous faites la Flow Vélo ? »

Nous réenfourchons nos vélos. Il nous reste à parcourir 38,5 kilomètres avant d’arriver à Angoulême. Nous apprécions beaucoup les vieilles bâtisses que nous croisons sur la route du départ de Jarnac. De magnifiques demeures témoignent d’un passé fastueux. Sur cette portion, les choses se corsent un peu. Le département n’est pas réputé pour être plat… et effectivement, nous tombons sur les premières difficultés de la journée. Avec la remorque que je tracte, je reconnais avoir mis parfois le pied à terre notamment à Champmillon, Sireul, les Trois-Palis.

 

Vue sur la Charente depuis JarnacVue sur la Charente depuis Jarnac


A Linars, une pause s’impose. Nous passons devant une boutique alimentation-presse. A l’intérieur, une vieille femme tient la boutique. Tout sourire et très curieuse. Je lui prends deux bouteilles d’eau bien fraîches. Et nous discutons. Elle m’avoue que je ne suis pas le premier à faire la Flow Vélo à s’arrêter aujourd’hui. « Elle va d’où à où déjà ? », m’interroge-t-elle. Je lui raconte le trajet entre Thiviers et l’île d’Aix. « Ça en fait des kilomètres », me commente-t-elle avant de me demander quel était le parcours et d’où j’étais parti ce matin. Un bref encouragement en signe d’au revoir, mais qui motive. En me précisant que je ne suis plus très loin d’Angoulême. « Vous êtes à 7 kilomètres », me crie-t-elle d’un air affirmé. Nous voilà donc requinqués. Et plus que motivés à arriver. La lourdeur de la chaleur s’estompe légèrement. On le sait, on approche d’Angoulême. Rien que ça nous fait oublier le reste.

Il est possible de faire des excursions sur la Charente à bord de bateau atypique comme cette gabare. Un bateau de transport fluvial (initialement de marchandises dont les premières constructions remontent au XVIIe siècle)Il est possible de faire des excursions sur la Charente à bord de bateaux atypiques comme cette gabare. Un bateau de transport fluvial, initialement de marchandises, dont les premières constructions remontent au XVIIe siècle
 

Finalement ce sera plus d’une dizaine de kilomètres plus loin que nous arriverons à notre point de chute en plein centre-ville d’Angoulême. Pour ça, il a fallu gravir et grimper sur le plateau. Là encore, ce fut à pied. La capitale de la Charente mais aussi de la BD possède des ruelles étroites avec un certain charme. Son hôtel de ville vaut le détour, comme ses halles. Le centre, situé sur un plateau, domine le reste de la ville.

Arrivée à Angoulême après 7 heures de vélo. L'hôtel de ville vaut le coup d'oeil !Arrivée à Angoulême après 7 heures de vélo. L'hôtel de ville vaut le coup d'oeil !


Allez c’est l’heure du bilan de la journée. Au total, nous avons parcouru 110 kilomètres en 7 heures. Le parcours est agréable et roulant mais il faut mieux en garder sous la pédale pour la fin du trajet qui est très « casse patte » avec ses nombreuses côtes. Tout au long de notre trajet, nous avons rencontré de nombreux cyclistes amateurs ou de loisirs. Des couples, des familles (ou même les enfants pédalent !), des amis de tout âge, avec ou sans assistance électrique. Preuve que ce trajet semble accessible à tous.

 Arrivée à Angoulême après 7 heures de vélo. La traditionnelle balade de décrassage. L’hôtel de ville. Les remparts, le musée et la cathédrale. La traditionnelle balade de décrassage dans notre ville d'arrivée. A voir à Angoulême : l’hôtel de ville, mais aussi les remparts, le musée et la cathédrale.


Demain, c’est la dernière étape, de la Flow Vélo. Direction Thiviers en Dordogne.

 

Retrouvez ou relisez, les précédents épisodes de l’épopée

Jour 1 : Entre Niort et Marans, une belle remise en jambes sur la Vélo Francette

Jour 2 : De Marans à l’île d’Aix, du Marais poitevin à la côte Atlantique

Jour 3-4 : Après un repos, cap sur Saintes

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Julien Privat

Partager sur Facebook
Vu par vous
12152
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !