Devenez actionnaire d'aqui.fr

12/01/22 : Ce 12 janvier, le centre de vaccination de Pau ouvre 2 lignes de vaccination pour les enfants de 5 à 11 ans. Soit une capacité de 60 rendez-vous pédiatriques journaliers. La présence d'un des 2 parents est obligatoire pour répondre au questionnaire médica+ d'info

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge crues depuis hier. Les tronçons du Gave d'Oloron, Gave de Pau Béarnais ou encore du Saison risquent de vivre ce lundi des crues comparables voire supérieures à celles, record, de décembre 2021.

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge pluies et inondations depuis hier. Entre dimanche et lundi, on attend des cumuls de 50 à 80 mm en plaine, 100 à 130 mm sur les premiers contreforts, vallées et piémont, 150 à 250 mm en montagne.

07/01/22 : Football: le Bergerac Périgord Football club, dernier club aquitain en lice, devra se délocaliser pour recevoir l’AS Saint-Étienne en 8es de finale de la Coupe de France. Le match aura lieu au stade Francis-Rongiéras de Périgueux, le 30 janvier.

06/01/22 : START-UP : Les acteurs technologiques et innovants de Nouvelle-Aquitaine ont levé plus de 280 millions d'euros en 2021. Un record historique confirmé au 4ème trimestre avec 11 opérations et un peu plus de 28M€ levés.

06/01/22 : Le musée des Beaux-Arts de Libourne annonce une bonne nouvelle en ce début d'année : l'exposition "Toulouse-Lautrec, la naissance d’un artiste" qui aurait du s'achever au 9 janvier, joue les prolongation jusqu’au 16 janvier 2022 ! A voir!+ d'info

06/01/22 : Pyrénées-Atlantiques - Céline Dumerc, manager générale et ancienne capitaine de l’équipe de France féminine de basket vient d'être nommée Chevalier de l'ordre national de la Légion d'honneur au titre de la promotion civile du 1er janvier 2022.

02/01/22 : Coupe de France : Bergerac est en huitièmes de finales de Coupe de France de football. Les Bergeracois ont remporté leur match face à Créteil aux tirs au but (5 à 4). Au tour précédent, ils avaient battu Metz pensionnaire de ligue 1 aux tirs au but.

20/12/21 : En concertation avec les Maires, la préfète de Gironde rend obligatoire le port du masque dans les centres-villes des communes touristiques d’Arcachon et de Saint-Emilion durant les vacances scolaires de Noël, tous les jours de 12H00 à 19H00.

16/12/21 : Suite aux intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques et les Landes, Alain Rousset, président de la Région Nouvelle-Aquitaine, se rend ce jeudi à Laruns, puis à Peyrehorade et Hastingues pour rencontrer les acteurs locaux, exprimer le soutien de la Région.

10/12/21 : Alors que l'alerte ROUGE vigilance crues et inondations est en cours à Bayonne, l’autoroute A63 est coupée entre les sorties 6 de Bayonne Nord et 5 de Bayonne Sud vers Espagne, et entre les sorties 5 Bayonne Sud et 7 d’Ondres, dans l'autre sens.

09/12/21 : Le département des Pyrénées-Atlantiques est placé en vigilance météo ORANGE pluie-inondation, à compter de ce jeudi 9 décembre 2021 à 15h00 jusqu’au vendredi 10 décembre 2021 à 10h00 au moins. La préfecture appelle à la vigilance.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/01/22 | H5N1 : L'épizootie se poursuit dans les Landes

    Lire

    L’influenza aviaire hautement pathogène de type H5N1 continue de progresser à partir de foyers apparus dans la commune de Malaussanne (64) puis Mant (40). Au 14 janvier, 110 foyers ont été confirmés H5N1 et 33 suspicions d’influenza aviaire sont en attente de confirmation de leur caractère hautement pathogène par le Laboratoire National de Référence. À ce jour, près de 170 000 volailles et 115 000 palmipèdes ont été abattus au sein des exploitations, auxquels il faut ajouter 260 000 palmipèdes et 60 000 volailles euthanasiés au titre du dépeuplement préventif.

  • 14/01/22 | Dès le printemps, destinations soleil depuis Limoges

    Lire

    A partir du 27 mars et jusqu'au 26 octobre, Ryanair va desservir au départ de l'Aéroport de Limoges les mercredis et dimanches Marrakech. En outre, l'Aéroport va proposer 2 vols par semaine à destination d'Ajaccio entre avril et octobre avec la compagnie Volotéa. Les billets pour ces destinations sont d'ores et déjà disponibles sur le site des compagnies.

  • 14/01/22 | Une nouvelle exposition au Musée d’Ethnographie de l’université de Bordeaux

    Lire

    À partir du 17 janvier, et jusqu'en mai 2023, « la Fabrique des Innovations, les coulisses de la recherche en santé » ouvre ses portes au sein du MEB, rue Élie Gintrac à Bordeaux. L’exposition se consacre aux mécanismes amenant à l’émergence des innovations médicales expliqués grâce à des vidéos, des objets scientifiques, des intervenants, des exemples concrets, des ouvrages et un jeu géant. Du lundi au jeudi de 14h à 18h et le vendredi de 10h à 12h. Renseignements et réservation : 05.57.57.31.61.

  • 14/01/22 | Le premier centre scolaire transfontalier inauguré à San Sebastian

    Lire

    Repoussée une première fois en raison de la pandémie liée au Covid-19, l’inauguration de Larrun, premier centre scolaire transfrontalier, se tient ce vendredi 14 janvier à Donostia-San Sebastian. Alain Rousset y participera au côté de Jean-Louis Nembrini, vice-président en charge de l'orientation, de l'éducation et de la jeunesse. Ouverte en septembre 2020, l’école basée sur les 3 langues officielles du Pays Basque - le Français, le Basque et le Castillan - compte actuellement 77 élèves. Plus d’infos : www.larrun.org.

  • 13/01/22 | Disparition de Gilles Delluc, l'un des plus grands connaisseurs de Lascaux

    Lire

    C'était peut être le plus grand spécialiste de la grotte de Lascaux, le préhistorien Gilles Delluc est décédé mardi 7 janvier à l'âge de 87 ans. Médecin de profession, c’est pour sa passion de la préhistoire et de l’art paléolithique qu’il était particulièrement connu. Il a étudié avec son épouse Brigitte de façon approfondie les trésors de Lascaux. Il est ainsi devenu, depuis les années 1970, l’un des tout meilleurs connaisseurs de la grotte. Cette expertise l’avait conduit à être sollicité pour accompagner la réalisation des fac-similés.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Sur la route des Entreprises du Patrimoine Vivant : un petit air d’accordéon à Tulle

31/07/2020 | Maugein est l'un des plus grands fabricants français d'accordéons. La fabrique Maugein produit ses accordéons à Tulle, en Corèze.

1

La Corrèze est un département qui regorge d’activités artisanales d’excellence... C’est le cas de la manufacture Maugein, une entreprise française de fabrication d'accordéons fondée en 1919 à Tulle par les frères Jean, Antoine et Robert Maugein. Aqui s’intéresse aujourd’hui à cette structure située à Tulle qui fait vivre l’accordéon au fil des années et fabrique cet instrument de A à Z en fonction des envies des musiciens. Labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV), la marque phare du musette a su faire de son art ancien une offre adaptable qui sert encore et toujours la musique d’aujourd’hui.

Fabriquer des accordéons en Corrèze est une pratique qui ne date pas d’hier. L’artisanat de la manufacture Maugein perdure depuis maintenant plus d’un siècle. L’accordéon arrive en France en 1887. « C’est François Dedenis, ébéniste, originaire de Brive-la-Gaillarde, qui a trouvé cet instrument sympathique et a voulu en fabriquer à son tour dans sa ville natale », raconte Richard Brandao, président de la manufacture d'accordéons Maugein. En 1906, l’ébéniste organise un concours d’accordéon et un certain Jean Maugein le remporte. François Dedenis décide alors de travailler avec ce musicien dans sa fameuse fabrique à Brive.
Pendant la première guerre mondiale, la production s’arrête. A la fin de cette guerre, Jean Maugein propose d’ouvrir un magasin pour réparer les accordéons dans la jolie ville de Tulle. En 1919, la manufacture Maugein nait. Les compagnons continuent pendant un long moment à travailler ensemble pendant les débuts de la belle époque de l’accordéon… « Il y avait du travail pour tout le monde ! », raconte Richard Brandao. Les frères de Jean l’ont rejoint en 1923 pour créer Maugein Frères et ont commencé industriellement à fabriquer des accordéons diatoniques, puis chromatiques. Maugein prend vite le dessus sur Dedenis et arrive dans les années 1950 à une entreprise qui emploie 289 personnes. Une histoire à la limite du romanesque qui montre l’importance de ce savoir-faire artisanal et de cette richesse matérielle et culturelle qui perdure dans le temps.

Une manufacture qui a fait ses gammes

Après l’arrivée du rock’n’roll l’accordéon est un peu délaissé. « Il a été un peu boudé », remarque le président de la manufacture. Pourtant, cet instrument populaire n’a jamais cessé d’être fabriqué pour accompagner les musiciens passionnés. Actuellement, la manufacture Maugein à Tulle compte douze employés. L’entreprise corrézienne est aujourd’hui spécialisée dans les accordéons chromatiques et diatoniques. « Notre particularité, explique Richard Brandao, réside dans le fait que nous sommes axé sur la personnalisation : ergonomie, décoration (carrosserie, peinture, mécanique, soufflet)… Tout est fabriqué en interne ! Nous dessinons nous-mêmes les accordéons donc tout est imaginable. La personnalisation peut même être acoustique avec des réglages de sons spécifiques. » Exit la fabrication standardisée où chaque objet est identique. Ici, tout un travail de réflexion est mené en amont avec le client afin de créer un accordéon selon ses envies. « Un accordéon moyen se fabrique entre trois et quatre mois, indique Richard Brandao. Pour les plus gros, la fabrication peut prendre sept à huit mois. Le client vient pour discuter et travailler sur l’acoustique de son instrument, sur l’ergonomie (nombre de notes, forme de l’accordéon), et sur la décoration (peinture, strass Swarovski, pochoirs). On dessine ensuite cet accordéon, puis on le fabrique. »

Maugein Accordéons

Ce lieu de fabrication ancien et rare cultive surtout une philosophie d’entreprise engagée et moderne. « Nous existons avant tout pour servir la musique et l’accordéon en particulier, confie le président de l’entreprise Maugein. Nous souhaitons être à l’écoute des nouveaux courants musicaux comme des anciens. Nous proposons un vrai accompagnement par rapport à l’envie des musiciens. » Labellisée EPV depuis 2007, l’entreprise compte pas moins de sept savoir-faire différents reconnus : le bois, le métal, les matériaux souples, la peinture, le décor, l’assemblage et l’accordage. Une pluridisciplinarité impressionnante qui montre à quel point la manufacture Maugein est une spécialiste dans son domaine de prédilection.

Reconnu comme instrument de musique depuis 1985, l’accordéon se décline sous des formes diverses et variées. « A l’époque, chaque région avait sa configuration d’instruments et des sonorités différentes, raconte le président de Maugein. Certaines personnes qui ont 60 ans aujourd’hui ont pu apprendre sur un système belge, breton, celte, basque ou italien et nous pouvons les refaire avec ces claviers qui sont anciens pour que les gens n’aient pas à réapprendre l’accordéon. »

La visite guidée organisée au sein de la fabrique donne d’ailleurs une toute autre vision de cet instrument riche et complet, qui refait son apparition depuis plusieurs années sur le devant de la scène. C’est notamment l’artiste Claudio Capéo qui a encouragé de nombreux jeunes à apprendre l’accordéon. « Nous avons développé récemment un petit instrument pour les joueurs à partir de 4 ans, ajoute monsieur Brandao. C’est en 2016 que j’ai dessiné ce petit accordéon de 27 cm de long et de 3,7 kg, compatible pour les plus petits mais aussi pour les adultes qui souhaitent jouer en voyage. » Sans changer son essence et sa spécialité, la manufacture a su évoluer et s’adapter au fil des années pour inscrire dans l’air du temps cet instrument à vent. 


"Sur la route des entreprises du patrimoine vivant", lire aussi :
 La découverte d’une première perle rare à Pau

Lucile Bonnin
Par Lucile Bonnin

Crédit Photo : Maugein Accordéons

Partager sur Facebook
Vu par vous
10116
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !